Ca se bouscule de plus en plus pour la conquête du marché automobile brésilien. Après les projets d'accroissement de capacités annoncés en rafale par Toyota, Chevrolet, Hyundai, les chinois Chery et JAC, et, tout dernièrement, par les deux alliés Renault et Nissan, c'est au tour de PSA d'abattre ses cartes. Selon nos informations, Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance du constructeur aux deux marques, rencontrera cet après-midi à Brasília la présidente de la République, Dilma Rousseff, pour officialiser une importante extension de l'usine de Porto Real (Etat de Rio), qui assemble des Peugeot et Citroën depuis un peu moins de dix ans. A la clef, un investissement sur la période 2012-2015, du même ordre de grandeur que les 530 millions d'euros que PSA a déjà prévu de mobiliser sur la période 2010-2012 pour pousser ses cadences de fabrication et étoffer sa gamme...