Kenneth Thompson, avocat de Nafissatou Diallo, n’hésite pas d’exploiter et de raviver le conflit entre juifs et noirs aux Etats-Unis. Il semble vouloir adopter une posture qui s’apparente plus à un combat racial plutôt qu’à une défense juridique habituelle. Il a décidé de faire glisser l’affaire DSK, au départ axée sur une suspicion de viol, vers un problème intercommunautaire avec connotation raciste. Il veut prouver que sa cliente a été victime d’une lutte de classe entre les nantis, qui ne se refusent rien et qui exploitent la détresse des petites gens, face aux défavorisés qui subissent la loi du plus fort...