Révolution numérique
23 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Julie Stoltz from Hightech, domotique, robotique et objets connectés sur le Net
Scoop.it!

Dossier : Quand la voiture connectée passe à la vitesse supérieure

Dossier : Quand la voiture connectée passe à la vitesse supérieure | Révolution numérique | Scoop.it
La voiture connectée apparaît comme le nouvel Eldorado pour les constructeurs automobiles et les fabricants de puces électroniques. Mais force est de constater qu’il est difficile de s’y retrouver tant les initiatives en la matière sont nombreuses et souvent très différentes les un...

Via Mau
more...
Yves Vesco's curator insight, October 13, 2014 4:28 AM

Dossier : Quand la voiture connectée passe à la vitesse supérieure

Rescooped by Julie Stoltz from orthographe
Scoop.it!

Les fautes d'orthographe coûtent cher aux entreprises - France Info

Les fautes d'orthographe coûtent cher aux entreprises - France Info | Révolution numérique | Scoop.it
On fait trop de fautes d'orthographe, et ça coûte cher. Une étude anglaise assure même que 90% des courriers électroniques contiennent au moins une faute. Les Français ne sont pas de meilleurs élèves.

Via Claire Goutines
more...
Claire Goutines's curator insight, April 7, 2014 9:45 AM

#formationorthographe#orthographe  Un article à lire d'urgence par tous les DRH qui souhaitent mettre en place des formations de mise à niveau en orthographe... et me contacter pour en discuter !

Rescooped by Julie Stoltz from orthographe et grammaire : un programme innovant
Scoop.it!

Ponctuation : histoire, usage

Ponctuation : histoire, usage | Révolution numérique | Scoop.it

 

La ponctuation : respirons un peu !

 

La ponctuation au sens large, c’est l’ensemble de signes et de codes qui permettent une meilleure compréhension du sens du texte. Imaginez-vous, par exemple, lire un texte sans qu’il n’y ait de blancs entre les mots ? Autrement dit, une succession ininterrompue de caractères ! Pour nous, ce bloc compact nous apparaîtrait comme incompréhensible. C’est pourtant comme cela que se présentaient les textes écrits jusqu’aux alentours du septième siècle ! Et ce n’est qu’à partir de cette époque que l’on a pu commencer à respirer un peu, et à comprendre mieux !

 

La ponctuation : une longue histoire…

 

Je me permets d’emprunter au site www.la-ponctuation.com une partie de sa présentation, très intéressante, de l’histoire de la ponctuation.

 

« Ah ! La ponctuation ! Comme cela exaspère ! Ou… Au contraire, comme elle sied bien à la compréhension de ce qui pourrait être illisible et totalement inaccessible à la logique humaine et surtout follement essoufflant sans cette petite virgule, fort à propos ! »

« Il semble que ce soit au cœur de la grande bibliothèque d'Alexandrie que la volonté d'une ponctuation ait pris forme sous la tutelle de trois grammairiens successifs, pendant le 3e et le 2e siècle av. J.-C. : Zénodote, Aristophane de Byzance et Aristarque. On leur doit, selon les historiens, la division en chapitres, certains accents ainsi que les trois points, signes fondateurs de la ponctuation. Le premier de ces points, nommé le Point Parfait, se plaçait après la dernière lettre, dans le coin supérieur, et indiquait que la phrase portait un sens complet. Le second point, appelé le Sous-Point, se trouvait quant à lui, dans le coin inférieur suivant la dernière lettre et correspondait, en quelque sorte, au point final actuel. Enfin, le troisième point, aussi dit le Point Médian, se situait à mi-hauteur après la dernière lettre et faisait office de point-virgule.

Malgré ces efforts pour rendre au lecteur une langue plus aérée, plus intelligible, les copistes boudèrent ces réformes et c'est plutôt à travers le latin que s'instaura un système de ponctuation au 4e siècle ap. J.-C. Saint-Jérôme en fut l'instigateur. Il reprit les trois points des bibliothécaires d'Alexandrie et ajouta une division aux textes en les affichant en colonnes, ce qui permettait de donner un sens distinct aux colonnes, chaque colonne exprimant une idéologie différente. Il intégra également quelques signes à la langue pour identifier clairement des parties de phrase ainsi que les incises.

On ne sait trop à qui l'on doit l'idée des espaces entre les mots, les blancs, mais cette innovation, devenue courante au 7e siècle ap. J.-C. rendra la lecture possible à un plus grand nombre d'individus. Séparer les mots, c'était déjà leur reconnaître une individualité et ainsi renforcer leur sens.

 

On doit aussi souligner l'emploi de la majuscule par les moines copistes et les enlumineurs, qui l'introduisirent dans les manuscrits pour orner le commencement des chapitres. Ils intégrèrent le pied de mouche, par ailleurs, afin de forcer l'attention sur un sens ou un élément particulier du texte.

En l'an 1434, lorsque l'imprimerie apparut, les conventions linguistiques allaient changer. Parce qu'il fallut codifier la typographie, on inséra peu à peu des signes de ponctuation. Le point, la virgule et les deux-points devinrent les indications en usage. Il fallut cependant attendre encore cent ans, en 1533, pour que la majuscule fasse son entrée dans l'univers typographique, suivie de l'apostrophe. Le point d'exclamation, issu des effervescences langagières de Florence, serait né à peu près à la même époque.

 

Parce que l'imprimerie permettait tant de possibilités, autant en terme d'impressions qu'en terme de diffusion, les copistes, malgré de remarquables talents d'artiste, cédèrent inévitablement la place aux typographes. Or ces derniers comprirent l'importance de rendre les textes plus clairs. De nouveaux signes apparurent alors, sous la dictature des typographes et un traité, celui de Dolet, fut agréé, en 1540, comme étant le référant absolu en matière de ponctuation. Déjà, on pouvait y voir le point, la virgule, les deux-points, le pied de mouche, le point d'exclamation, les parenthèses, les alinéas, la croix, le point d'interrogation, l'astérisque ainsi que des pictogrammes tels que la petite main, le losange, le soleil, la lune. »

Les « smiley » n’étaient pas encore inventés, mais on commençait à s’en approcher !

 

La ponctuation : ses usages.

 

Pour tout savoir des subtilités concernant la différence entre la virgule et le point-virgule, pour toutes précisions concernant l’usage du point de suspension, et du point d’exclamation, je vous propose deux approches.

 

La première c’est de consulter ce site www.la-ponctuation.com. C’est une approche complète et savante, et qui, en plus, vous indique l’usage typographique (par exemple, faut-il mettre un blanc avant, et après, un point d’exclamation ?)

 

La seconde est plus festive ! Je considère que la ponctuation est à l’écriture ce que les épices sont à la cuisine. La ponctuation, elle indique et souligne tout le goût d’une phrase ! Aussi, j’ai nommé « l’orthochanson » consacrée à la ponctuation : « les épices » ! Normal !

Vous pouvez voir une présentation de cette « Orthochanson » sur YouTube, là http://youtu.be/GmSOXO3o-Vw et l’acquérir avec les 24 autres sur www.orthochansons.fr !


Via Jean-Vincent Voyer
more...
Rescooped by Julie Stoltz from Pédagogie & Technologie
Scoop.it!

Les ecrans rendent-ils idiots ?

Les ecrans rendent-ils idiots ? | Révolution numérique | Scoop.it
Une série d’essais récents alerte sur les dangers les plus divers générés par les nouveaux médias. Qu’en est-il exactement de ces peurs et de ces mises en garde ?

Via Laurent Blanquer, Thierry Guesdon, Bruno De Lièvre
more...
Anabela Luís's curator insight, March 28, 2014 6:41 AM

Un "faut lire"! :)

Rescooped by Julie Stoltz from iPads, MakerEd and More in Education
Scoop.it!

What Happens When Tech-Savvy Teens Help Cyberseniors? - Edudemic

What Happens When Tech-Savvy Teens Help Cyberseniors? - Edudemic | Révolution numérique | Scoop.it

"In school settings, teachers are older than students. Thus, there is always much discussion around the concept of what’s changed since the teacher was the student’s age, and what that means for education. We look at generational differences between multiple generations. We talk about the future of education: Is it mostly STEM based? Is it all digital?

 

Sometimes, it is important to remember that all of us need to learn different types of things throughout our lives, and that teachers don’t always take the form of an older, ‘more educated’ person in front of a classroom. The awesome video below is the trailer for a movie called “Cyberseniors”, in which teenagers team up with senior citizens to teach them about the internet. It offers some great takeaways, along with a solid dose of humor. Enjoy!"


Via John Evans
more...
No comment yet.
Rescooped by Julie Stoltz from orthographe
Scoop.it!

Top 10 des pires fautes d’orthographe dans la publicité

Top 10 des pires fautes d’orthographe dans la publicité | Révolution numérique | Scoop.it
Que l’on bosse dans la conception-rédaction, dans le journalisme ou dans les RP, vous, lui, elle, moi : tout le monde fait des fautes.

Via Claire Goutines
more...
Claire Goutines's curator insight, April 30, 2014 6:23 AM

Le train ne marquera pas la raie : c'est tout simplement inespéré comme faute !

Rescooped by Julie Stoltz from Economie numérique et digitale
Scoop.it!

Les nouvelles technologies nous rendent-elles craintifs? - Lucie Frontière - Atelier BNP PARIBAS

Nous sommes tous conscients des révolutions technologiques à venir et émerveillés de constater que des inventions qui relevaient hier de la science fiction deviennent aujourd'hui réalité. Mais force est de constater que certaines évolutions ne sont pas les bienvenues et inquiètent à cause des changements sociétaux qu'elles impliquent. Le Pew Research Center a mené une enquête* qui met en évidence la vision des personnes sondées sur les avancées futures de la science, et leur avis sur les évolutions actuelles susceptibles de faire partie du quotidien dans les cinquante prochaines années. Même si globalement, 59% des personnes sondées estiment que les changements technologiques mèneront à une vie meilleure à long terme (contre 30% qui pensent que les conditions de vie seront moins bonnes), ils sont souvent plus nombreux à se montrer inquiets vis à vis d'évolutions technologiques spécifiques.....


Via Vincent Drouet
more...
Scooped by Julie Stoltz
Scoop.it!

Ecrire au temps de la révolution numérique

Ecrire au temps de la révolution numérique | Révolution numérique | Scoop.it
Tweets, SMS, mails, aujourd'hui l'écrit triomphe, mais à quel prix simplificateur ? Un passionnant essai de Jean-Claude Monod, Ecrire à l'heure du tout-message, explore les révolutions mentales induites par ces nouveaux modes de communication.
more...
No comment yet.