Retail
275 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Commerce Connecté
Scoop.it!

Infographie | Technologies de paiement : quelles sont les attentes des consommateurs ?

Infographie | Technologies de paiement : quelles sont les attentes des consommateurs ? | Retail | Scoop.it
Le paiement, un mal nécessaire ? Pour les consommateurs, l'acte ferait partie intégrante de l'expérience shopping. Chiffres-clés et explications.

Via TROUVE LIONEL
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Commerce Connecté
Scoop.it!

Visitez le tout nouveau concept de Boulanger à Paris en images

Visitez le tout nouveau concept de Boulanger à Paris en images | Retail | Scoop.it
LSA a visité pour vous le tout nouveau concept store de Boulanger à Paris. Omnicanal, ultra-connecté, mais aussi ultra-relationnel... Visite commentée en images et en chiffres avec les confidences du directeur opérationnel et du directeur de l'exploitation de l'enseigne....Un second magasin Boulanger doit ouvrir courant 2016 dans la capitale où l'enseigne vise au moins 6 unités pour servir un marché de plus de 800 millions d’euros.

Via TROUVE LIONEL
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web-to-Store
Scoop.it!

50% des clients de TAPE A L'OEIL sont crosscanaux & dépensent annuellement 3x + avec parcours #web2store

50% des clients de TAPE A L'OEIL sont crosscanaux & dépensent annuellement 3x + avec parcours #web2store | Retail | Scoop.it

Présente sur mobile (50% du trafic), tablette, site web et via une application iOS, l'enseigne développe avec succès sa stratégie multidevice. " Plus de 50 % de nos clients sont cross canal. Et nous constatons que la dépense annuelle est trois fois plus importante quand le parcours est multidevice ", précise Damien de Blignières. La marque cherche également à améliorer le taux de conversion sur son site internet, mais aussi à développer le Web to store. Tape à l'oeil propose la livraison en magasin en trois à cinq jours à partir de dix euros d'achat. Elle offre aussi la possibilité, via son système "iclick", de sélectionner un produit en boutique et de le faire livrer sur place (s'il est en rupture de taille, par exemple) ou à domicile.


Via Nicolas Prigent
more...
Dominique Palacci's curator insight, September 9, 2015 6:41 AM

Ceux qui ont pris ce virage font faire la différence avec ceux qui se demandent encore par quel bout le prendre.

Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from M-Market
Scoop.it!

Commerce sur mobile, le grand bond en avant

L'annonce d'Apple Pay va encore renforcer la dynamique du m-commerce, dans un contexte où les usages clients basculent vers le smartphone et la tablette.
C'est sans doute cela la magie d'Apple : un savoir-faire incomparable pour universaliser les nouveaux usages. En une « keynote », le 10 septembre dernier, son patron Tim Cook a annoncé coup sur coup deux ruptures majeures, introduites dans l'iPhone 6 : un dispositif de paiement sans contact (NFC) embarqué, et un écran plus grand. Dit autrement, Apple rejoint les 11 fabricants, Samsung en tête, qui parient sur le développement du paiement mobile. La marque à la Pomme fait aussi un pas décisif vers un format « phablet », ces smartphones aux écrans larges : l'iPhone 5 S proposait une mire de 4 pouces, l'iPhone 6 grimpe à 4,7 pouces. Le modèle « 6 plus » toise, lui, 5,5 pouces.

On pourrait ajouter la qualité de la résolution de l'écran retina, la connexion avec une montre... La liste est longue. Le constat lui, se résume simplement. Ces nouveaux standards adoptés par la firme de Cupertino vont ouvrir un champ des possibles beaucoup plus large au commerce sur mobile. Ils ancrent plus profondément encore smartphones et tablettes au cœur de l'acte d'achat et du quotidien des consommateurs.En Europe, les achats sur mobiles ont cru de 85%


Le timing de ces évolutions technologiques ne doit rien au hasard. Elles interviennent alors que le e-commerce connaît une nouvelle révolution : les clients basculent des écrans « desktop » (type PC), vers les « devices » mobiles. Le e-commerce glisse vers le m-commerce.

Une rupture qui se traduit dans l'emballement des chiffres. Plus de la moitié des Américains et presque autant d'Anglais sont équipés d'un smartphone. Résultat, la croissance de l'e-commerce est principalement soutenue par le mobile. Si les achats sur ordinateur devraient progresser de 11% en Europe cette année, la croissance des achats sur mobiles devrait quant à elle afficher une croissance de 85%, selon une étude RetailMeNot, dévoilée en avril dernier.

En France, le retard en équipement de téléphones mobiles intelligents (« seulement » 43% des Français en ont un dans la poche) ne suffit pas à contrarier le développement du m-commerce. La croissance des ventes sur sites mobiles et applications marchandes s'est envolée de 76% au 1er trimestre 2014, par rapport à l'an dernier, comme le mesure la Fédération du e-commerce (Fevad), avec son « Indice commerce mobile » (ICM). Mieux : 19% du chiffre d'affaires des sites leaders de cet indice sont désormais réalisés sur mobiles et tablettes.

Refonte des sites et « responsive design »


Ce cycle impose aux enseignes une refonte de leurs sites mobiles et, surtout, de leurs applications, afin d'exploiter le formidable potentiel technologique et commercial des « devices » mobiles. Le « responsive design », par exemple, fournit une réponse adaptée, permet aux enseignes, en permettant de concevoir des sites offrant une expérience de navigation confortable quel que soit le support utilisé.
Il en va autrement des applications marchandes, qui, non seulement doivent être calibrées en fonction du support (la navigation de l'utilisateur diffère selon qu'il utilise une tablette avec une logique horizontale, ou un smartphone avec une logique verticale), mais aussi tirer pleinement parti du potentiel technologique du smartphone. Quelques exemples récents montrent à quel point le « commerce du futur » améliore l'expérience d'achat.

Le cas le plus emblématique est peut-être celui de la Fnac, qui, fort des 20% de trafic mobile vers son site web, vient de refondre son application, en la pensant comme une véritable passerelle entre le web et le magasin. Une réponse « cross canal » au spectre du showrooming, cette pratique consistant à repérer le produit en magasin mais à l'acheter sur le web.

Sur la préparation de l'achat, d'abord, on peut recenser un moteur de recherche fluide, une liste de souhait (« wishlist »), la présence d'avis vendeurs et clients... Le client peut aussi connaître le stock disponible en magasin, commander son produit en « click & collect » ou opter pour la livraison à domicile.

En magasin, l'appli. s'affirme comme un véritable « compagnon de shopping » : elle permet par exemple de scanner les code-barres pour accéder à des fiches-produits détaillés, des avis clients et vendeurs... Le paiement, lui, a été ramené à une seule étape. L'après-achat, enfin, est facilité par des fonctionnalités de suivi des colis. Un véritable arsenal commercial dans la main !

D'autant que l'enseigne relie l'application à sa base de données clients cross canal. La relation client est ainsi entièrement personnalisée. Elle atteint un niveau de précision extrême, par exemple avec l'envoi d'offres personnalisées et non intrusive (dans l'application plutôt que par SMS), par exemple une vente privée exclusive, basée sur l'historique d'achat et les centres d'intérêts, définis, entre autres, par les produits recherchés dans le moteur.

On touche là au sésame du commerce du futur, incarné par le smartphone : personnalisé, interactif, précis... L'expérience s'améliorera sans cesse : le paiement sans contact, donc, mais aussi la microgéolocalisation « in store », comme le permettent déjà les « beacons » ou « bornes ultrasons », ces dispositifs permettant, en magasin, d'orienter et de récompenser le client qui le souhaite. On peut d'ailleurs s'interroger sur la praticité du format même du téléphone pour de telles opérations. Des passerelles avec montres et lunettes connectés vont probablement se dessiner.

En fin d'année 2013, plus de 20% du trafic de Fnac.com provenait déjà des devices mobiles. Etant donné l'appétence de ses clients - plutôt plus équipés que la moyenne - pour ce canal, l'enseigne espère marquer un grand coup avec cette version de son appli. dopée au multicanal et à l'expérience personnalisée.


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web-to-Store
Scoop.it!

4 grands types de shoppers beauté identifiés dans une étude Senso pour Popai France

4 grands types de shoppers beauté identifiés dans une étude Senso pour Popai France | Retail | Scoop.it

Senso dresse 4 profils de shoppers beauté, selon leurs priorités et préférences de parcours d’achat, à partir des résultats de l’étude «1,2,3 contacts» réalisée pour l’association Popai France et portant sur les points de contacts utilisés avant, pendant et après l’achat.
Les deux axes de la typologie sont : Influence de la publicité et de la recommandation versus Recherche du bon rapport qualité-prix ; Recherche d’efficacité (préférence pour internet) vs Recherche d’expérience (préférence pour le magasin).


Via Nicolas Prigent
more...
Béatrice Boussard's comment, January 4, 2015 5:53 AM
Merci pour votre intérêt pour cette étude que nous avons réalisé pour POPAI ! Tous mes voeux pour une année 2015 innovante et inspirante !
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Actualité de l'E-COMMERCE et du M-COMMERCE
Scoop.it!

Google devrait lancer un bouton « Acheter » pour concurrencer Amazon

Google devrait lancer un bouton « Acheter » pour concurrencer Amazon | Retail | Scoop.it
Selon les informations du Wall Street Journal, le géant de la recherche Google s’apprêterait à lancer aux Etats-Unis un bouton "Buy Now" dans la continuité de son service Google Shopping. Ce dernier permettra aux internautes d’acheter un produit en 1-clic directement depuis Google, en passant par le comparateur Shopping déjà intégré au moteur de recherche. Evidemment, un tel …

Via Made In Ecommerce
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from E-commerce cosmos
Scoop.it!

Moncornerbrico : le nouveau site de bricolage de Cdiscount

Moncornerbrico : le nouveau site de bricolage de Cdiscount | Retail | Scoop.it

Le nouveau site consacré à l'univers du bricolage de Cdiscount, a pour ambition d'apporter des solutions aux bricoleurs débutants ou experts.


Via Myriam
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from E-commerce cosmos
Scoop.it!

5 tendances du retail en 2015

5 tendances du retail en 2015 | Retail | Scoop.it

Rakuten nous révèle ses prévisions de développement pour l'industrie mondiale du Retail.


Via Myriam
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Retail Innovation 360°
Scoop.it!

'Les géants du retail débloquent d'énormes moyens pour être présents sur Internet'

'Les géants du retail débloquent d'énormes moyens pour être présents sur Internet' | Retail | Scoop.it
Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, revient sur les derniers chiffres du e-commerce en France, la montée en puissance des retailers traditionnels, et analyse les grandes tendances de marché.

Via Jérôme MONANGE, Equipmag Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Retail Innovation 360°
Scoop.it!

Shazam-In-Store : L'experience sonore en point de vente !

Shazam-In-Store : L'experience sonore en point de vente ! | Retail | Scoop.it
Mood Media Corporation et Shazam lancent "Shazam-in-store", une application mobile géolocalisée au coeur des points de vente.

Via Equipmag Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Retail Innovation 360°
Scoop.it!

Les promotions, fidèles alliées du parcours d'achat cross canal

Les promotions, fidèles alliées du parcours d'achat cross canal | Retail | Scoop.it
33% des Français récoltent des coupons de réduction sur Internet avant d'aller faire leurs courses en grande ou moyenne surface, selon la première édition du Baromètre Sogec de la promotion. En parallèle, les promotions en magasin favorisent l'achat d'impulsion.

Via Equipmag Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web In Store et Virtual Store
Scoop.it!

Darty teste le robot NAO pour animer un de ses points de vente - Ooh-tv

Darty teste le robot NAO pour animer un de ses points de vente - Ooh-tv | Retail | Scoop.it

Il assurera des démonstrations, commentant de vive voix les capacités de tel ou tel objet. Il invitera ensuite les clients à échanger avec un vendeur Darty pour aller plus loin.

NAO a également été programmé pour connaitre l’ensemble des services Darty. Il sera ainsi théoriquement capable de conseiller et d’orienter les clients et de présenter le nouvel objet connecté de l’enseigne dédié au service : Le Bouton Darty.


Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web In Store et Virtual Store
Scoop.it!

Transformation digitale : des clics, certes, mais avant tout des hommes !

Le digital est décrit comme une révolution, comme la troisième révolution industrielle ! C’est sûrement vrai tant cela bouleverse notre quotidien tant au niveau personnel que professionnel. Lors des révolutions précédentes, les changements ont été violents ! Ils le sont encore plus avec le digital tant l’évolution est rapide, tant les nouveautés sont un peu plus nombreuses chaque jour


Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web In Store et Virtual Store
Scoop.it!

15 innovations qui vont métamorphoser la grande distribution #phygital #omnichannel

15 innovations qui vont métamorphoser la grande distribution #phygital #omnichannel | Retail | Scoop.it

Face à la concurrence du e-commerce, une petite révolution se prépare dans les grandes surfaces. Le JDN a repéré 15 idées ingénieuses testées par les enseignes en France ou à l'étranger.


Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web-to-Store
Scoop.it!

Géolocalisation & actions géomarketing mobiles

La géolocalisation est désormais un des axes de développement de nombreuses directions marketing. Voici un état des lieux des spécificités liées à cette technologie et à son utilisation en géomarketing mobile.

Via Emilie MOUGIN, Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from M-Market
Scoop.it!

Commerce sur mobile, le grand bond en avant

L'annonce d'Apple Pay va encore renforcer la dynamique du m-commerce, dans un contexte où les usages clients basculent vers le smartphone et la tablette.
C'est sans doute cela la magie d'Apple : un savoir-faire incomparable pour universaliser les nouveaux usages. En une « keynote », le 10 septembre dernier, son patron Tim Cook a annoncé coup sur coup deux ruptures majeures, introduites dans l'iPhone 6 : un dispositif de paiement sans contact (NFC) embarqué, et un écran plus grand. Dit autrement, Apple rejoint les 11 fabricants, Samsung en tête, qui parient sur le développement du paiement mobile. La marque à la Pomme fait aussi un pas décisif vers un format « phablet », ces smartphones aux écrans larges : l'iPhone 5 S proposait une mire de 4 pouces, l'iPhone 6 grimpe à 4,7 pouces. Le modèle « 6 plus » toise, lui, 5,5 pouces.

On pourrait ajouter la qualité de la résolution de l'écran retina, la connexion avec une montre... La liste est longue. Le constat lui, se résume simplement. Ces nouveaux standards adoptés par la firme de Cupertino vont ouvrir un champ des possibles beaucoup plus large au commerce sur mobile. Ils ancrent plus profondément encore smartphones et tablettes au cœur de l'acte d'achat et du quotidien des consommateurs.En Europe, les achats sur mobiles ont cru de 85%


Le timing de ces évolutions technologiques ne doit rien au hasard. Elles interviennent alors que le e-commerce connaît une nouvelle révolution : les clients basculent des écrans « desktop » (type PC), vers les « devices » mobiles. Le e-commerce glisse vers le m-commerce.

Une rupture qui se traduit dans l'emballement des chiffres. Plus de la moitié des Américains et presque autant d'Anglais sont équipés d'un smartphone. Résultat, la croissance de l'e-commerce est principalement soutenue par le mobile. Si les achats sur ordinateur devraient progresser de 11% en Europe cette année, la croissance des achats sur mobiles devrait quant à elle afficher une croissance de 85%, selon une étude RetailMeNot, dévoilée en avril dernier.

En France, le retard en équipement de téléphones mobiles intelligents (« seulement » 43% des Français en ont un dans la poche) ne suffit pas à contrarier le développement du m-commerce. La croissance des ventes sur sites mobiles et applications marchandes s'est envolée de 76% au 1er trimestre 2014, par rapport à l'an dernier, comme le mesure la Fédération du e-commerce (Fevad), avec son « Indice commerce mobile » (ICM). Mieux : 19% du chiffre d'affaires des sites leaders de cet indice sont désormais réalisés sur mobiles et tablettes.

Refonte des sites et « responsive design »


Ce cycle impose aux enseignes une refonte de leurs sites mobiles et, surtout, de leurs applications, afin d'exploiter le formidable potentiel technologique et commercial des « devices » mobiles. Le « responsive design », par exemple, fournit une réponse adaptée, permet aux enseignes, en permettant de concevoir des sites offrant une expérience de navigation confortable quel que soit le support utilisé.
Il en va autrement des applications marchandes, qui, non seulement doivent être calibrées en fonction du support (la navigation de l'utilisateur diffère selon qu'il utilise une tablette avec une logique horizontale, ou un smartphone avec une logique verticale), mais aussi tirer pleinement parti du potentiel technologique du smartphone. Quelques exemples récents montrent à quel point le « commerce du futur » améliore l'expérience d'achat.

Le cas le plus emblématique est peut-être celui de la Fnac, qui, fort des 20% de trafic mobile vers son site web, vient de refondre son application, en la pensant comme une véritable passerelle entre le web et le magasin. Une réponse « cross canal » au spectre du showrooming, cette pratique consistant à repérer le produit en magasin mais à l'acheter sur le web.

Sur la préparation de l'achat, d'abord, on peut recenser un moteur de recherche fluide, une liste de souhait (« wishlist »), la présence d'avis vendeurs et clients... Le client peut aussi connaître le stock disponible en magasin, commander son produit en « click & collect » ou opter pour la livraison à domicile.

En magasin, l'appli. s'affirme comme un véritable « compagnon de shopping » : elle permet par exemple de scanner les code-barres pour accéder à des fiches-produits détaillés, des avis clients et vendeurs... Le paiement, lui, a été ramené à une seule étape. L'après-achat, enfin, est facilité par des fonctionnalités de suivi des colis. Un véritable arsenal commercial dans la main !

D'autant que l'enseigne relie l'application à sa base de données clients cross canal. La relation client est ainsi entièrement personnalisée. Elle atteint un niveau de précision extrême, par exemple avec l'envoi d'offres personnalisées et non intrusive (dans l'application plutôt que par SMS), par exemple une vente privée exclusive, basée sur l'historique d'achat et les centres d'intérêts, définis, entre autres, par les produits recherchés dans le moteur.

On touche là au sésame du commerce du futur, incarné par le smartphone : personnalisé, interactif, précis... L'expérience s'améliorera sans cesse : le paiement sans contact, donc, mais aussi la microgéolocalisation « in store », comme le permettent déjà les « beacons » ou « bornes ultrasons », ces dispositifs permettant, en magasin, d'orienter et de récompenser le client qui le souhaite. On peut d'ailleurs s'interroger sur la praticité du format même du téléphone pour de telles opérations. Des passerelles avec montres et lunettes connectés vont probablement se dessiner.

En fin d'année 2013, plus de 20% du trafic de Fnac.com provenait déjà des devices mobiles. Etant donné l'appétence de ses clients - plutôt plus équipés que la moyenne - pour ce canal, l'enseigne espère marquer un grand coup avec cette version de son appli. dopée au multicanal et à l'expérience personnalisée.


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web-to-Store
Scoop.it!

Digitaleo donne du pouvoir au SMS

Digitaleo donne du pouvoir au SMS | Retail | Scoop.it

Digitaleo propose une solution clef en main ainsi que d'autres solutions innovantes comme la géolocalisation d'établissements (store locator), la collecte de data ou la location de contacts ciblés avec une base de 7 millions de profils. 

En suivant un questionnaire détaillé (âge, sex, zone géographique, centres d’intérets, profils souhaités..), une entreprise peut donc interpeller les personnes de sa zone de chalandise afin de proposer une offre pour Noël par exemple. 

En sachant que l'on passe environ 2h30 par jour sur nos smartphone et que nous privilégions toujours les points de vente physique, ce levier marketing enrichi de nouvelles fonctionnalités semble aujourd'hui incontournable.


Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web-to-Store
Scoop.it!

mCoupons & Drive to store mobile

Comment générer du trafic sur points de vente grâce au mobile ? Quels types de promotions sont possibles in app ? Découvrez les possibilités offertes par le coupon de réduction mobile.

Via Nicolas Prigent
more...
Dominique Palacci's curator insight, December 20, 2014 12:03 PM

Merci Fifall pour ce passage en revue très clair des techniques de promotions via le mobile. Et double merci d'avoir cité l'ultrason comme une des techniques Mobile In Store.

Lise Déchamps's curator insight, December 22, 2014 1:19 AM

Couplé à du géofencing (passbook en tête) , à de la géolocalisation, à du beacon ou de l’ultra son, le drive to store mobile s’inscrit pleinement dans la maitrise, pour un annonceur, de son ROI.

Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from E-commerce cosmos
Scoop.it!

E-Commerce et Retail : Comment l’extreme personnalisation permet de booster votre chiffre d’affaires ?

E-Commerce et Retail : Comment l’extreme personnalisation permet de booster votre chiffre d’affaires ? | Retail | Scoop.it

Webinar de François Ziserman, CEO de Target2Sell et expert du e-commerce, il a accompagné de nombreuses enseignes pour leurs projets e-commerce, dont Darty et Alinéa.


Via Myriam
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from E-commerce cosmos
Scoop.it!

A Noël, 40% des Français prêts à changer d'enseigne en cas d'insatisfaction

A Noël, 40% des Français prêts à changer d'enseigne en cas d'insatisfaction | Retail | Scoop.it

A l'occasion de leurs achats de Noël, 53% des Français prévoient de contacter le service client de l'enseigne s'ils rencontrent un problème.


Via Myriam
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Retail Innovation 360°
Scoop.it!

Les Français plebiscitent le "Click and Collect" | L'Atelier: Disruptive innovation

Les Français plebiscitent le "Click and Collect" | L'Atelier: Disruptive innovation | Retail | Scoop.it
L'achat en ligne avec retrait en magasin pourrait être un véritable atout pour les enseignes de retail françaises puisque les consommateurs semblent en être friands.

Via Jérôme MONANGE, Equipmag Retail
more...
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Retail Innovation 360°
Scoop.it!

Noël 2014 : Carrefour propose une Hyper nocturne et un service Click & Collect

Noël 2014 : Carrefour propose une Hyper nocturne et un service Click & Collect | Retail | Scoop.it
Une nocturne le 19 décembre 2014, un service "Click and Collect" et des offres promos à 50% de remise… Telles sont les actions proposées par Carrefour pour alléger durant les fêtes de Noël, le prix du panier des consommateurs tout en le remplissant plus rapidement.

Via Equipmag Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Retail Innovation 360°
Scoop.it!

Les promotions, fidèles alliées du parcours d'achat cross canal

Les promotions, fidèles alliées du parcours d'achat cross canal | Retail | Scoop.it
33% des Français récoltent des coupons de réduction sur Internet avant d'aller faire leurs courses en grande ou moyenne surface, selon la première édition du Baromètre Sogec de la promotion. En parallèle, les promotions en magasin favorisent l'achat d'impulsion.

Via Equipmag Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Commerce Connecté
Scoop.it!

10 tendances de consommation pour 2015 en infographie

10 tendances de consommation pour 2015 en infographie | Retail | Scoop.it

Via TROUVE LIONEL
more...
No comment yet.
Rescooped by DE JESUS BRUNO Gracinda from Web In Store et Virtual Store
Scoop.it!

Royaume-Unis : Tridelity déploie un écran 3D sans lunette en façade d'Harrod's

Royaume-Unis : Tridelity déploie un écran 3D sans lunette en façade d'Harrod's | Retail | Scoop.it
Tridelity a déployé son premier écran 3D sans lunettes au Royaume-Uni. L'installation a été menée sur la vitrine du grand magasin Harrod’s pour la présenta

Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.