Ressources d'autoformation dans tous les domaines du savoir : veille AddnB
34.4K views | +0 today
Follow
Ressources d'autoformation dans tous les domaines du savoir  : veille AddnB
pour l'apprentissage par soi-même en collaboration avec http://www.addnb.fr/
Curated by veroni
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by veroni from questions d'éducation
Scoop.it!

Et s'il était urgent d'enseigner l'humanité ? - Edgar Morin plaide pour une révolution pédagogique.

Et s'il était urgent d'enseigner l'humanité ? - Edgar Morin plaide pour une révolution pédagogique. | Ressources d'autoformation dans tous les domaines du savoir  : veille AddnB | Scoop.it
Parce que « Vivre est une aventure », Edgar Morin prône une refonte profonde de l’éducation, centrée sur la mission essentielle telle que l’envisageait Rousseau : « enseigner à vivre », pour permettre à chacun de s’épanouir individuellement et solidairement, mais aussi de se préparer aux dangers quotidiens du risque d’erreur et d’illusion, de l’incompréhension d’autrui et de soi-même. Apprendre à chacun à affronter les incertitudes multiples du destin humain et le préparer à faire face aux problèmes du « vivre ». L’école et l’Université enseignent des connaissances, mais non la nature de la connaissance : la connaissance de la connaissance, celle qui permet de remettre en cause les certitudes et les croyances, d’identifier les erreurs et illusions, et permet de dévier et d’innover. Pour Edgar Mroin, « Enseigner à vivre, c’est enseigner à relier les savoirs à la vie… Ce n’est pas le bonheur qu’il faut chercher – plus on le cherche, plus il fuit – mais chercher l’art de vivre qui donne en plus de grands et de petits bonheurs. » Et surtout nous permet d’affronter les incertitudes : « il faut apprendre à naviguer dans un océan d’incertitudes à travers des archipels de certitude ». L’école d’aujourd’hui n’apporte pas « le viatique bienfaisant pour l’aventure de vie de chacun » : elle n’apporte pas les défenses pour affronter les incertitudes de l’existence, ni les défenses contre l’erreur, l’illusion et l’aveuglement : « elle n’enseigne que très lacunairement à vivre ». C’est pourquoi Edgar Morin propose que l’école nous donne les moyens « d’apprendre à apprendre », c’est à dire apprendre pour nous donner une meilleure compréhension du monde, qui intègre l’histoire de l’humanité, la condition humaine, l’écologie et l’éthique. A l’heure de la disponibilité des savoirs sur le net, Edgar Morin préconise de revoir le rôle de l’enseignant comme celui d’un chef d’orchestre inspirant, et non d’un simple distributeur de savoirs. Selon Edgar Morin, « il nous faut une révolution pédagogique équivalente à celle de l’université moderne née à Berlin au début du 19ème siècle »: une véritable métamorphose pour savoir vivre-penser-agir au XXIème siècle !

Via alozach
more...
alozach's curator insight, October 9, 2014 4:04 AM

J'aime beaucoup l'idée notamment de relier les savoirs, d'aborder la connaissance de la connaissance, et de pouvoir affronter les incertitudes.

 

Citations : 

 

"De plus la raréfaction de la reconnaissance des problèmes complexes, la surabondance des savoirs séparés et dispersés, partiaux et partiels dont la dispersion et la partialité sont elles-mêmes sources d'erreur, tout cela nous confirme qu'un des problème-clé de notre vie d'individu, de citoyen, d'être humain à l'ère planétaire, est celui de la connaissance. Partout on enseigne des connaissances, nulle part on n'enseigne ce qu'est la connaissance..."

 

"Ainsi notre éducation ne nous enseigne que très partiellement et très insuffisamment à vivre, et elle s'écarte de la vie en ignorant les problèmes permanents du vivre que nous venons d'évoquer et en découpant les connaissances en tranches séparées. La tendance techno-économique de plus en plus puissante et pesante tend à réduire l'éducation à l'acquisition de compétences socioprofessionnelles au détriment des compétences existentielles que peuvent donner une régénération de la culture et une introduction de thèmes vitaux dans l'enseignement."

alozach's comment, October 11, 2014 2:53 AM
quote : "la raréfaction de la reconnaissance des problèmes complexes, la surabondance des savoirs séparés et dispersés, partiaux et partiels dont la dispersion et la partialité sont elles-mêmes sources d'erreur, tout cela nous confirme qu'un des problème-clé de notre vie d'individu, de citoyen, d'être humain à l'ère planétaire, est celui de la connaissance. Partout on enseigne des connaissances, nulle part on n'enseigne ce qu'est la connaissance..."
Scooped by veroni
Scoop.it!

Les métier de l'éducation et de l'enseignement -

Les métier de l'éducation et de l'enseignement - | Ressources d'autoformation dans tous les domaines du savoir  : veille AddnB | Scoop.it

"Le monde change, la société éducative aussi. Elle fait l’objet de profondes évolutions. On compte moins de postes à pourvoir, mais encore des recrutements ; moins de vocations, mais toujours des passionnés. Parallèlement, les publics sont aujourd’hui plus diversifiés, avec des niveaux variés et des attentes différentes.
Enfin, les pratiques professionnelles transversales et les projets interactifs se développent, mais on constate dans le même temps une montée du consumérisme scolaire dans les écoles et à l’université."

more...
No comment yet.