Reseaux sociaux et vie sociale
34 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Facebook et Twitter: le business des faux amis fait florès - L'Expansion

Facebook et Twitter: le business des faux amis fait florès - L'Expansion | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it

Facebook et Twitter: le business des faux amis fait florès L'Expansion A l'heure où stars du petit écran, sportifs, patrons du CAC ou politiques cherchent à peaufiner leur e-réputation, l'opération est tentante.


Via Miralles Richard, ManonLefebvr, mpoulet
more...
ManonLefebvr's curator insight, May 3, 2013 1:18 PM

Cet article explique le business en plein expansion des faux amis sur les réseaux sociaux. Certaines personnes sont prêtes à débourser de l'argent pour faire augmenter leur e-réputation en aillant plus de Followers sur Twitter ou amis sur Facebook. Cela met en avant le problème de l'honnêteté sur Internet, comment savoir ce qui y est réel ou non? Comment avoir confiance en ce que nous disent les autres internautes?

Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Sociologie des réseaux sociaux — pierremerckle.fr

Sociologie des réseaux sociaux — pierremerckle.fr | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it
Aujourd’hui paraît la troisième édition du livre que j’avais consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, et dont la première édition était parue en 2004 aux Editions de la Découverte, dans la collection « Repères ».

Via Bodet 06, mpoulet
more...
Bodet 06's comment, May 14, 2013 11:09 AM
La sociologie des réseaux sociaux consiste à prendre pour objet d'étude non pas les caractéristiques des individus, mais les relations entre eux et les régularités qu'elles présentent, pour les décrire, rendre compte de leur formation, de leurs transformations, et analyser leurs effets sur les comportements.
Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Les réseaux sociaux en ligne : Un espace de sociabilité étudiante

Présentation d’Antonio A. Casilli (Centre Edgar-Morin, IIAC, CNRS/EHESS) à la conférence L’Etudiant / Educpros « Réseaux sociaux : pourquoi et comment

Via mpoulet
more...
maevaha's curator insight, December 2, 2013 1:38 PM

Panoramique intéressant sous forme de Préao de l'evolution réseaux sociaux, des évolutions sociales, des structures sociales sur les réseaux sociaux.

Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Regardez comment les réseaux sociaux vous isolent du monde

Regardez comment les réseaux sociaux vous isolent du monde | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it
Qui ne s'est jamais demandé quel impact avaient vraiment les réseaux sociaux sur nos vies ? Car si dans "réseaux sociaux" il y a "social", comment ces réseaux influencent-ils notre vie sociale ? No...

Via mpoulet
Pinero's insight:

Cette article met en relief un paradoxe : les réseaux sociaux nous donne permette de n’être jamais seul et toujours en contact avec d’autres mais nous nous sentons de plus en plus solitaire, individualiste. En réalité, les connections sur les réseaux sociaux ne sont pas assez intimes et se base en général sur du self-branding. Donc le lien social est en retrait, fragilisé par les réseaux.

more...
maevaha's curator insight, November 26, 2013 12:58 PM

Cet article montre une vidéo qui répond à la question posée (est ce que les réseaux sociaux nous aident à rendre notre vie sociale meilleure ou plutôt nous écartent du monde?). La réponse de la vidéo s'exprime par la solitude, et donc montre les effets négatifs des réseaux sociaux. C'est un point de vue qui permet de relativiser l'engouement des réseaux sociaux mais qui posent des questions : est-ce une généralité ? le discours n'est -il pas influencé des pré-notions vis à vis des réseaux sociaux ?

Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

On vivait comment avant les réseaux sociaux ?

On vivait comment avant les réseaux sociaux ? | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it
*crédit photo Aujourd'hui je lis ici où là de nombreux articles sur l'addiction… (On faisait comment avant les réseaux sociaux ?

Via David Tabary, mpoulet
Pinero's insight:

Réflexion sur l’évolution du lien social. Ici le point de vue d’une technophile qui voit dans les réseaux sociaux une révolution qui comble un désir qui a toujours été présent : communiquer avec autrui. Cependant, les bouleversements font que à force de vouloir communiquer trop souvent, on ne communique plus en qualité ni dans les moments appropriés. Les règles ont changé et désormais c’est via les réseaux sociaux que l’on discute le plus.

more...
No comment yet.
Scooped by Pinero
Scoop.it!

Comment le partage de l'information contribue-t-il à l'émergence d'une intelligence collective ?

Pinero's insight:

Les organisations ont pour intérêt de maîtriser les conditions d'utilisation et d'élaboration mises en place par les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). De cette manière, la maîtrise des réseaux sociaux, de la collaboration, et l'e-communication deviennent des notions incontournables, si l'organisation veut contrôler le partage et donc l'interaction entre les individus. Accroissement du lien social.

more...
No comment yet.
Rescooped by Pinero from Mon Community Management
Scoop.it!

Qu'a-t-on à gagner aux réseaux sociaux ? | Bernard Thomasson

Qu'a-t-on à gagner aux réseaux sociaux ? | Bernard Thomasson | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it
En quoi les réseaux sociaux et la responsabilité sociale sont-ils en lien étroit ? Selon David Jones, le PDG de Havas, qui publie « On a tous à y gagner » (éd. Pearson), les deux sont indissociables. Désormais les entreprises ...

Via Cecile Verdier
Pinero's insight:

Les réseaux sociaux influent sur la société, sur les entreprises, les individus ont donc une implication dans la société plus forte et tout passent par eux. Le lien social est fortifié.

more...
No comment yet.
Rescooped by Pinero from Les Verseurs d'Eau
Scoop.it!

Réseaux sociaux et lien social : osons le vivre ensemble !

Réseaux sociaux et lien social : osons le vivre ensemble ! | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it

RSE Réseaux sociaux et lien social : osons le vivre ensemble !


Via Les Verseurs d'Eau
Pinero's insight:

                Les entreprises ne sont pas encore libéré dans l’aspect communication libre de leurs salariés sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont le référent des nouvelles générations Y et Z et leur mode de social passe désormais par ces plateformes. La société est en mutation et il est important de prendre en compte cette nouvelle forme de lien social, qui n’est qu’une transformation ni bonne, ni mauvaise.

more...
No comment yet.
Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

L'OPTION » La sociabilité en danger face aux réseaux sociaux

L'OPTION » La sociabilité en danger face aux réseaux sociaux | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it

Via Bodet 06, mpoulet
more...
Bodet 06's comment, May 14, 2013 11:10 AM
L’auteur dresse une critique des réseaux sociaux : sauvegarde des données, suppression de la sphère privée, futilité des rapports entre « amis », question de l’avenir…
maevaha's curator insight, December 2, 2013 1:47 PM

Article qui montre les dangers des réseaux sociaux face au devenir des relations sociales. L'article qualifie ces relations de plus en plus artificielles. 

Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Internet nous rend-il seul ? Non ! « InternetActu.net

Internet nous rend-il seul ? Non ! « InternetActu.net | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it
InternetActu.net est un site d'actualité consacré aux enjeux de l'internet, aux usages innovants qu'il permet et aux recherches qui en découlent.

Via ManonLefebvr, mpoulet
Pinero's insight:

Il y a un phénomène de désintégration sociale dans notre société qui, pour les technophobes, sont dues à cause des réseaux sociaux qui nous isolent et dégrade le lien social. Cet article quant à lui, nous explique que c’est dans la société que la solitude est en augmentation et que les réseaux sociaux en sont une réponse, un lieu où se refugier pour éviter de se sentir seul . Les réseaux sociaux ne sont donc qu’une réponse à une évolution sociétale et non pas une cause d’un renforcement ou d’une dégradation du lien social.

more...
ManonLefebvr's curator insight, May 3, 2013 1:14 PM

Cet article s'intéresse au débat sur le fait qu'internet et notamment les réseaux sociaux nous isoleraient du monde.

Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Les échanges numériques et le lien social

Les échanges numériques et le lien social | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it

Via Bodet 06, mpoulet
more...
Bodet 06's comment, May 14, 2013 11:09 AM
A l’époque des communautés villageoises, il existait des supports techniques d’échanges sous d’autres formes qu’à l’heure des réseaux sociaux actuelle. Le numérique participe à la reconstruction du lien social depuis l’avènement des réseaux sociaux.
Rescooped by Pinero from Les réseaux sociaux sont-ils une chance ou un handicap pour la vie sociale ?
Scoop.it!

Impulsivité et désinhibition de la communication en ligne


Via mpoulet
Pinero's insight:

Cet article explique que des facteurs sociaux sont manquants dans les communications en ligne comme la gestuel, etc. Ce qui entraine des comportements jugés « déviants » dans la réalité mais fréquents sur les réseaux sociaux qui permettent de s’exprimer pleinement et sans retenu sans craindre de représailles.

more...
mpoulet's curator insight, December 1, 2013 10:20 AM

Le manque de retenue dans les communications - les propos offensants, embarrassants ou carrément grossiers - sont plus fréquents dans les communications en ligne que dans les communications en face à face, selon le psychologue Daniel Goleman. Ce qui s'explique en partie par ce qui a été appelé l'effet de désinhibition sur internet. 

Le psychologue John Suler énumérait, dans un article paru dans CyberPsychology & Behavior, plusieurs facteurs psychologiques pouvant conduire à la désinhibition en ligne:

 

l'anonymat d'un pseudonyme (anonymat plus ou moins réel en fait); l'invisibilité aux autres; le laps de temps entre l'envoi du message et la réception du feedback; le sens exagéré de soi du fait d'être seul(e) à son clavier et le manque de figure d'autorité en ligne. 

Dr. Suler note que cette désinhibition peut être bénigne - par exemple quand une personne timide se sent plus libre de s'ouvrir en ligne - ou peut être toxique, par exemple quand quelqu'un se défoule sans retenu. 

Pour Goleman, les recherches en "neurosciences sociales", qui étudient ce qui se passe dans le cerveau et le corps de personnes qui interagissent, aident aussi à comprendre ce manque de retenue dans les communications en ligne. 

Dans les interactions en face à face, le cerveau a accès à de constants signaux émotionnels et sociaux en provenance de ses interlocuteurs, et les utilise instantanément pour guider l'interaction suivante de telle sorte que la rencontre se déroule bien. 

Une grande part de ce traitement d'informations qui guide l'interaction se produit dans le cortex orbitofrontal, qui est un centre qui intervient dans l'empathie. Cette partie du cortex effectue une surveillance des indices sociaux pour s'assurer que la prochaine action prévue est adéquate. 

Des recherches par la psychologue Jennifer Beer de l'Université de Californie ont montré que ce système de guidage inhibe bel et bien les pulsions pour des actions ou des paroles qui perturberaient l'autre ou nuiraient à l'interaction. Des gens ayant des dommages dans cette région du cerveau ont une perte de leur ajustement social. Ils manquent de jugement et font des gaffes. Leur cortex n'est plus en mesure de moduler les impulsions qui proviennent de l'amygdale. 

Le comportement social habile est le résultat de l'interaction entre le cortex orbitofrontal et les centres émotionnels comme l'amygdale qui génèrent l'impulsivité. Mais le cortex a besoin d'informations sociales telles que les changements dans le ton de la voix et les expressions faciales, pour savoir comment sélectionner et canaliser les impulsions. Des informations que n'offre pas la communication par e-mail. 

Manquant d'indices en temps réel, la communication en ligne peut facilement manquer d'ajustement, autant en ce qui concerne les messages envoyés que l'interprétation des messages reçus. 

Des communications par vidéo permettraient un meilleur ajustement. En attendant, il est recommandé de se calmer et de penser avant d'écrire impulsivement. Attendre avant d'envoyer et relire plus tard est aussi aidant. 

Scooped by Pinero
Scoop.it!

Le boom des réseaux sociaux d’entreprise

Le boom des réseaux sociaux d’entreprise | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it
Pinero's insight:

Les réseaux sociaux d'entreprise sont en pleine expansion, ils favorisent le partage d'informations au sein de l'organisation et sont capables de mobiliser les individus au sein et à l'exterieur de l'entreprise. Donc creation d'une vie sociale plus forte.

more...
No comment yet.
Scooped by Pinero
Scoop.it!

«Fluidifier, partager et faciliter l'échange d'information»

Pinero's insight:

Le micro-blogging, comme le réseau social Twitter, fluidifie et facilite le partage d'informations au sein de l'organisation, afin d'engendrer une vie sociale plus dense et plus poussée.

more...
No comment yet.
Rescooped by Pinero from Manager et être managé
Scoop.it!

Réseaux sociaux et lien social : deux notions certainement pas contradictoires par Didier Pitelet - Chronique Management

Réseaux sociaux et lien social : deux notions certainement pas contradictoires par Didier Pitelet - Chronique Management | Reseaux sociaux et vie sociale | Scoop.it

L’entreprise et par-delà ses us et coutumes en termes de management, de communication mais aussi de business est encerclée, voire submergée par des pratiques et des attentes qui lui sont totalement étrangères.

 Pour la première fois les enfants influencent le champ relationnel des adultes. Une première.


Via Isabelle Boucher-Doigneau - Cultureuse
Pinero's insight:

Le « mal-être » de notre société est combattu par l’activité des individus sur les réseaux sociaux. Ils sont donc le fait d’un affaiblissement du lien social dans la vie réelle ce qui pousse les individus à se retrouver sur les réseaux sociaux pour rétablir ce lien.

more...
No comment yet.