Remain in Light
35 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by BIAULET Pascale from orchestre national de lille - Jean-Claude Casadesus
Scoop.it!

Concert flash : vous reprendrez bien une petite symphonie ?

Concert flash : vous reprendrez bien une petite symphonie ? | Remain in Light | Scoop.it
On en avait déjà parlé dans l'agenda du mois de novembre : l'orchestre national de lille (sans minuscules, c'est voulu, c'est leur charte !) organise régulièrement des concerts courts ...
Via orchestre national de lille / région Nord-Pas de Calais - direction musicale Jean-Claude Casadesus
BIAULET Pascale's insight:
avec plaisir...à consommer sans modération.
more...
orchestre national de lille / région Nord-Pas de Calais - direction musicale Jean-Claude Casadesus's curator insight, November 8, 2014 11:18 AM
On en avait déjà parlé dans l’agenda du mois de novembre : l’orchestre national de lille (sans minuscules, c’est voulu, c’est leur charte !) organise régulièrement des concerts éclair entre midi et deux. C’est à 12 h 30, ça dure 45 mn, c’est pas cher et ça permet de se faire une pause déjeuner musicale. Après, si tu enchaînes ça entre une réunion et un accueil presse, comme moi, ça risque d’être un peu la course … Car oui, pour vous, chers lecteurs, j’ai testé la pause déj à l’onl, avec Casadesus aux fourneaux. Au menu ? Un gros morceau, avec la symphonie number three de Ludwig van Beethoven, dite l’Eroica. Avec, en entrée, un petit mot de notre chef d’orchestre pour resituer le contexte, et en dessert, une salve d’applaudissements pour les musiciens. Le tout plié en trois quarts d’heure. Enfin, en vrai, ça a duré un peu plus d’une heure, mais à 13 h 30, c’était fini. Alors, verdict de cette expérience musicale au déjeuner ? La formule plaît, en tout cas, puisque le parterre était plein ainsi que la mezzanine. Plus de 1 000 personnes ont déjeuné à l’onl ce jour-là, d’après mes sources. Du coup, si, comme moi, tu arrives un peu juste, pas facile de trouver une place – c’est placement libre. Mais c’est le jeu ma pauv’ Lucette ! Et puis au final, j’étais plutôt bien placée. La prochaine fois, je partirai un poil plus tôt du bureau pour avoir plus de choix. Pour ma part, je trouve que le format est idéal pour les gens qui sont curieux de musique classique, sans être des experts, et qui ont envie d’en écouter en live – mais qui n’ont pas envie de se taper deux heures de concert après la journée de boulot. D’autant plus que ça évite à ceux qui habitent un peu loin de ressortir le soir. Et puis, la plupart du temps, les œuvres choisies restent accessibles : le moment n’est donc pas du tout rébarbatif, au contraire, il permet vraiment de découvrir la musique classique en direct en douceur. Enfin, dernier point, le tarif, qui est vraiment à la portée de tous : c’est 8 € en tarif plein, et 5 € en tarif réduit, ce qui rend accessible à tous ce petit plaisir auditif prandial ! Et la bonne nouvelle, c’est que le prochain concert flash a lieu dans très peu de temps : ce sera le 20 novembre, à 12 h 30 donc, avec des morceaux choisis de Tchaïkovski. Petite séance de rattrapage sur France 3 Nord – Pas de Calais, puisque le concert, qui a été retransmis en direct sur la chaîne, le propose également en VOD : ça se passe par ici. Infos pratiques : Tu peux réserver ta place pour le prochain concert flash (et pour tout concert à l’onl) directement sur leur site (version moderne), en leur passant un petit coup de fil au 03 20 12 82 40 (version old school) ou en passant directement à la billetterie, place Mendès-France (version lien social).
Rescooped by BIAULET Pascale from Bibliothèque Infocom Lille3
Scoop.it!

Les meilleurs métiers de 2014... et les pires

Les meilleurs métiers de 2014... et les pires | Remain in Light | Scoop.it
Environnement de travail, importance du stress, degré d'exigence physique, perspectives d'embauche et de niveau de salaire... Le cabinet américain spécialiste des ressources humaines Careercast classe 200 emplois, allant du meilleur métier au pire job. Découvrez le palmarès de 2014.

Via Bibliothèque Infocom Lille3
more...
No comment yet.
Rescooped by BIAULET Pascale from orchestre national de lille - Jean-Claude Casadesus
Scoop.it!

Le Monde / L'Orchestre national de Lille dans un écrin rénové

Le Monde / L'Orchestre national de Lille dans un écrin rénové | Remain in Light | Scoop.it
Jean-Claude Casadesus dirigeait l'ensemble lors d'une soirée Wagner, Lalo et Debussy.

Via orchestre national de lille / région Nord-Pas de Calais - direction musicale Jean-Claude Casadesus
more...
orchestre national de lille / région Nord-Pas de Calais - direction musicale Jean-Claude Casadesus's curator insight, March 7, 2014 8:16 AM

Un an après son inauguration officielle, le 10 janvier 2013, la salle rénovée de l'auditorium Grand Siècle, fief locatif jusqu'alors inadapté de l'Orchestre national deLille, est complètement rodée. « Nous avons mis un an pour l'apprivoiser, remarque Jean-Claude Casadesus, mais maintenant nous nous sentons vraiment chez nous, et c'est un bonheur. »

 

Le chef d'orchestre précise par ailleurs que cette réussite architecturale (Pierre-Louis Carlier) et plus encore acoustique (Eckhard Kahle) a nécessité dix années de persévérance auprès des autorités compétentes – notamment son propriétaire, le conseil régional Nord - Pas-de-Calais –, et dix-huit mois de travaux, moyennant le même nombre de millions d'euros. « Une somme relativement modique, affirme-t-il avec fierté, si on la compare aux 28 millions d'euros qu'a coûté l'auditorium de Bordeaux, qui a grosso modo les mêmes contraintes que nous. »Soit un parking en sous-sol, bureaux et appartements privatifs au-dessus, avec une rivière souterraine qui fait que le bâtiment se trouve en quelque sorte sur pilotis.

 

Outre l'élégante sobriété de la salle de 1 750 places, bois clair et velours rouge foncé, l'acoustique propose en effet un mélange savant entre clarté analytique et projection enveloppante, ainsi que l'a prouvé le concert que la phalange lilloise donnait mercredi 5 mars, avant de partir en tournée en région et jusqu'à Bruxelles.

Après une roborative ouverture du Vaisseau fantôme, de Wagner, le Concerto pour violoncelle et orchestre d'Edouard Lalo, l'enfant du pays, né à Lille en 1823. Le violoncelliste Henri Demarquette était déjà il y a dix ans l'un des meilleurs de sa génération. Son style virtuose, d'une élégance profonde et sans préciosité, sa technique brillantissime, sa musicalité exacerbée, ne craignent ni le panache ni l'introspection. Mais c'est la beauté quasi immatérielle de son legato qui fait le musicien d'exception.

 

CLAQUEMENT D'UNE TAPETTE GIGANTESQUE

 

Dans le premier mouvement, la véhémence expressionniste de ce concerto romantique est de mise. Demarquette s'y adonne sans ostentation mais sans dérobade, usant d'un grave de brume nostalgique et puissant, nerveux et vif dans l'« Allegro », où il n'est pas bon de laisser traîner le moindre bout de phrase, les grandes ponctuations de l'orchestre sonnant parfois comme le claquement d'une tapette gigantesque sur la queue d'une souris.

A 78 ans, Jean-Claude Casadesus, svelte et droit, ne lâche rien. L'ensemble manque parfois de précision, de galbe, mais Henri Demarquette n'est pas musicien de haut vol pour rien, qui semble pousser par moments l'orchestre dansses retranchements.

La seconde partie, entièrement debussyste, convient bien à Jean-Claude Casadesus, dont l'orchestre compte désormais une bonne partie de jeunes musiciens – il n'est que de regarder le fringant pupitre des contrebasses, qui peut se prévaloir de la récente recrue d'un benjamin de 22 ans. Après un Prélude à l'après-midi d'un faune poétique, dont Mallarmé n'eût pas désavoué le satisfecit qu'il adressa à Debussy, La Mer déploiera ses luxuriances orchestrales, servie par un orchestre engagé et coloriste, qui a visiblement tiré grand profit de son installation musicale d'il y a un an en « terre promise ».

 

Le Vaisseau fantôme (ouverture), de Wagner. Concerto pour violoncelle et orchestre, de Lalo. Prélude à l'après-midi d'un faune et La Mer, de Debussy. Avec Henri Demarquette (violoncelle), Orchestre national de Lille, Jean-Claude Casadesus (direction). Auditorium Nouveau Siècle, Lille. Le 10 mars. Concert repris le 7 mars, Palais des beaux-arts, Bruxelles ; le 8 mars Salle Varlet, Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) ; le 11 mars La Corderie, Quievrechain (Nord). Tél. : 03-21-12-82-40. De 10 € à 45 €. Onlille.com

 

Marie-Aude Roux Journaliste au Monde

Rescooped by BIAULET Pascale from Université Catholique de Lille
Scoop.it!

Un festival remet l'art de la conversation au goût du jour

Un festival remet l'art de la conversation au goût du jour | Remain in Light | Scoop.it
La Croix Un festival remet l'art de la conversation au goût du jour La Croix Sans verser dans la nostalgie des salons intellectuels du XVIIIe siècle, ce professeur de littérature en classe préparatoire et à l'Université catholique de Lille...

Via Université Catholique de Lille
more...
No comment yet.
Rescooped by BIAULET Pascale from orchestre national de lille - Jean-Claude Casadesus
Scoop.it!

Lille, dépaysement flamand, lille lyrique : la place du Théâtre et l’Opéra, par Voyages-sncf.com

Lille, dépaysement flamand, lille lyrique : la place du Théâtre et l’Opéra, par Voyages-sncf.com | Remain in Light | Scoop.it

Amateurs de musique, ne manquez pas le Lille Piano(s) Festival, dont la prochaine édition aura lieu du 13 au 15 juin prochains. Organisé par l'Orchestre national de Lille et Jean-Claude Casadesus, son directeur artistique, le festival propose 50 concerts répartis sur plus de 10 lieux : musique classique, jazz, poésie, jeune public... Retrouvez le programme du Lille Piano(s) Festival


Via orchestre national de lille / région Nord-Pas de Calais - direction musicale Jean-Claude Casadesus
more...
No comment yet.
Rescooped by BIAULET Pascale from Soceity & Culture
Scoop.it!

A Beginners Guide to Avant-Garde and Free Jazz

A Beginners Guide to Avant-Garde and Free Jazz | Remain in Light | Scoop.it
Free jazz, or avant-garde jazz is not for the faint of heart. The joke is: "They call it free jazz, because nobody pays to hear it, and nobody every made any money playing it". Probably no other mu...

Via Treathyl Fox
more...
No comment yet.