L'étude est passionnante et française. Elle montre les habitudes et les attentes des "socionautes", ces internautes connectés aux réseaux sociaux.