Internet sonne l’heure de la re-création- Ecrans | Radio 2.0 (En & Fr) | Scoop.it

Depuis quelques mois, on ne compte plus les documentaires, les courts métrages, les albums ou les jeux vidéo financés grâce au crowdfunding. Ce principe permet à un créateur de demander aux internautes de participer a priori à un projet, quel qu’il soit, en échange de contreparties qui peuvent varier en fonction de la somme investie. Mais d’autres sites proposent de payer directement les artistes, de manière plus classique, pour un produit fini. Et le système fonctionne d’autant mieux que les internautes se sentent proches des créateurs. C’est déjà le cas pour la musique avec Bandcamp (lire l’article) et c’est en train de se mettre en place sur Vimeo, site américain de partage vidéo...

« Le téléchargement illégal, c’est un peu comme la pluie, on fait avec. Et je sais aussi que sans ça, je ne serais jamais passé professionnel. Ces opérations ont montré que les gens étaient prêts à s’investir. Et le fait de donner de l’argent, surtout aujourd’hui, c’est quelque chose de très fort. Il faut juste faire attention à ne pas les épuiser, à ne pas considérer ça comme un filon. »


Via fabienne Olivier