Politique #Qc2015
2.1K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Louise Montgrain
onto Politique #Qc2015
Scoop.it!

Duchesneau - Charest le met au défi de prouver ses allégations

Duchesneau - Charest le met au défi de prouver ses allégations | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Jean Charest met au défi le nouveau candidat vedette de la CAQ, Jacques Duchesneau, de prouver ses allégations à l'égard du financement du Parti libéral du Québec.
more...
No comment yet.
Politique #Qc2015
Curation de nouvelles - #Politique Qc 2012 à 15 La Politique au Québec et au Canada
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

La référence canadienne de Philippe Couillard

La référence canadienne de Philippe Couillard | Politique #Qc2015 | Scoop.it
J’ai beaucoup apprécié l’article de Robert Dutrisac, dans l’édition de samedi dernier du Devoir, qui traitait de la question des seuils d’immigration, et il m’apparaît que le paragraphe de conclusion mérite d’être approfondi : « Même si ces économistes prônent la prudence, le premier ministre a tranché pour une cible record. Ceux qui s’y opposent “soufflent sur les braises de l’intolérance”. Pierre Fortin avait fait observer que les députés de l’Assemblée nationale étaient “naturellement portés à combattre la perception, répandue dans les autres provinces, selon laquelle les Québécois forment une nation chauvine, xénophobe, voire raciste”. François Legault doit se demander si, au fond, Philippe Couillard ne partage pas cette perception bien canadienne. » (« Couillard et ces nationalistes intolérants », 12 mars 2016)   En fait, ces propos m’ont rappelé une étude de Elke Winter, aujourd’hui professeure à l’Université d’Ottawa, parue en 2007. Dans son article intitulé « Neither “America” nor “Quebec” : constructing the Canadian multicultural nation », cette spécialiste des études ethniques note, à travers l’analyse du contenu de grands journaux torontois durant les années 1990, que la quête d’identité des Canadiens anglais les a progressivement amenés à intégrer un idéal du multiculturalisme construit par opposition à une représentation des sociétés québécoise et étatsunienne.   D’une part, la chercheuse constate l’« omniprésence des références aux États-Unis » dans les articles cherchant à définir l’identité canadienne-anglaise. Ces références ne sont pas strictement négatives, puisque les similitudes entre les deux sociétés sont soulignées et nombreuses. Simplement, le Canada y est « […] souvent construit en tant que projet alternatif de nationalité », un projet plus axé sur la compassion.   Dans le même corpus, l’image du Québec comme d’une « nation ethnique » sert généralement de contraste (« contrasting other ») pour mieux souligner « la nation multiculturelle imaginée du Canada ». Ici, il n’est pas question du Québec comme d’un projet alternatif, mais plutôt d’un élément important d’une problématique interne liée au pluralisme. Cette problématique suppose qu’« en incarnant “l’humanité commune”, le pluralisme canadien devient le point de référence, la norme sociale », et le Québec, comme il en constitue souvent un désaveu (pourquoi Meech, Charlottetown et octobre 1995 ?) et une menace de fragmentation pour l’ensemble, est conçu à travers sa non-correspondance à la norme : « À partir du milieu des années 1990, le discours autour de la nationalité canadienne se caractérise progressivement par la construction d’une opposition entre un Québec tribal et ethnocentrique et un Canada ouvert d’esprit et diversifié sur le plan culturel », écrit Winter.   Si ce constat est juste, n’y a-t-il pas à craindre que les appartenances canadienne et québécoise ne soient que difficilement compatibles ? C’est peut-être ce qui explique ce constat d’Antoine Robitaille au mois de novembre dernier : « Pour désigner [Philippe Couillard], “fédéraliste” n’est même plus la bonne étiquette. Un fédéraliste, logiquement, chercherait à “fédéraliser” ce Dominion que la nation majoritaire, le ROC, cherche toujours à transformer en pays unitaire. Le gouvernement Couillard est davantage anti-souverainiste et “canadianiste”. »   Précisons que cette disposition n’est pas nouvelle. Mario Dumont, alors qu’il était en politique, s’étonnait de ces électeurs en région qui ne songent qu’à faire battre les « séparatistes » et qu’il qualifiait pour sa part de « mange-péquistes ». Quoi qu’il en soit, ces gens devraient tout de même rester attentifs à l’édification de la référence canadienne, pour être certains de vouloir aller là où ils s’en vont.   Pour les mêmes raisons, François Legault et la Coalition avenir Québec pourraient se trouver à la croisée des chemins avant longtemps, si le « nationalisme d’ouverture » continue de se buter à l’esprit de supériorité et à la fermeture des Canadiens.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Le budget fédéral ramènera l’âge de la retraite à 65 ans

Le budget fédéral ramènera l’âge de la retraite à 65 ans | Politique #Qc2015 | Scoop.it
New York — Le premier ministre Justin Trudeau a révélé jeudi que le budget fédéral de la semaine prochaine rétablira l’âge d’admissibilité au programme de la sécurité de la vieillesse à 65 ans.   M. Trudeau affirme que la décision du gouvernement précédent d’augmenter l’âge à 67 ans était une erreur et qu’on devait accorder plus d’importance au système de soutien des aînés.   Les Conservateurs ont annoncé en 2012 qu’ils allaient augmenter l’âge de l’admissibilité à partir de 2023, arguant que le système n’était pas viable étant donné le nombre croissant de baby-boomers qui y serait admissible.   Les Libéraux ont promis durant la campagne électorale de renverser cette décision. M. Trudeau a plutôt dit qu’il devait se pencher sur la manière de garder les aînés au travail et en santé plus longtemps tout en reconnaissant que ce qui est bon pour un à la retraite n’est pas nécessairement bon pour l’autre.   Le budget doit être déposé mardi et M. Trudeau avance que l’économie canadienne n’a pas besoin d’être stimulée comme après la récession de 2008.   Il affirme qu’il est plus important de jeter les bases d’une croissance à long terme, qui déterminera également le déroulement du plan d’infrastructure prévu par les Libéraux.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Eau potable: confusion sur les conséquences du plan de la Communauté métropolitaine

Eau potable: confusion sur les conséquences du plan de la Communauté métropolitaine | Politique #Qc2015 | Scoop.it
À la veille de l’adoption de son nouveau règlement pour protéger l’eau potable à Québec, le maire Régis Labeaume n’était pas en mesure de dire lundi quels propriétaires allaient être pénalisés. La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), dit-il, évaluera les dossiers au « cas par cas ».   « On est prudents. On va prendre les cas au cas par cas, a-t-il dit aux journalistes. On ne va pas démêler des centaines de cas. Et s’il y arrive quelque chose qui n’a pas de bon sens, ça n’arrivera pas et on a le pouvoir de le faire. »   La confusion découlait de la publication d’un communiqué vendredi qui a fait croire à plusieurs que la CMQ reculait en autorisant tous les propriétaires de terrains du territoire à « développer leur projet de résidence isolée ».   Les projets résidentiels seraient ainsi analysés « au cas par cas » par la Commission de l’environnement intérimaire de la CMQ. Est-ce à dire que les fosses septiques et constructions dans des pentes de plus de 15 % dans la couronne nord ne seront plus interdites ?   Non, ont répondu le maire et président de la CMQ en établissant une distinction entre les promoteurs et les particuliers. « On ne veut pas créer de malheurs dans les familles ou des individus. Ce qui nous importe, c’est les individus qui de bonne foi ont acheté un terrain pour leurs vieux jours. […] Pour les promoteurs qui ont des terrains, ça va être pas mal plus serré. »   Au moins un vote contre   Le maire a aussi prévenu ceux qui voulaient intenter des poursuites qu’ils n’avaient aucune chance de l’emporter. « Les menaces de poursuites, on n’en a rien à cirer. On a tous les droits. Dépensez pas de l’argent pour rien. »   En plus du pouvoir de la CMQ, il invoque l’article 147 de la Charte de la Ville qui stipule que le conseil municipal peut prohiber toute activité susceptible de contaminer une source d’alimentation de l’aqueduc de la ville même à l’extérieur de son territoire.   Les membres de la CMQ doivent voter en début d’après-midi sur le projet de règlement. Pour l’heure, seule la préfète de la MRC de la Jacques-Cartier, Louise Brunet, a signalé son intention de voter contre.   La CMQ compte dix-sept membres : le maire et sept élus de la Ville de Québec, le maire et quatre élus de Lévis, le maire de Saint-Augustin ainsi que les préfets des MRC de la Jacques-Cartier, de la Côte-de-Beaupré et de l’île d’Orléans.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

PKP présente ses excuses - Radio-Canada

PKP présente ses excuses - Radio-Canada | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Pierre Karl Péladeau a présenté ses excuses pour ses propos sur l'impact électoral de la démographie et de l'immigration et l'urgence de réaliser le projet souverainiste, qu'il a tenus lors d'un débat organisé par le Comité national des jeunes du...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Couillard est mal à l'aise avec les questions identitaires, dit Legault - Le Huffington Post Quebec

Couillard est mal à l'aise avec les questions identitaires, dit Legault - Le Huffington Post Quebec | Politique #Qc2015 | Scoop.it
SOREL, Qc - Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, reproche au premier ministre Philippe Couillard d'être insensible, voire mal à l'aise, face aux questions identitaires auxquelles tiennent les Québ...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Les Canadiens s’indignent devant l’inégalité

Les Canadiens s’indignent devant l’inégalité | Politique #Qc2015 | Scoop.it
L’Institut Broadbent invite le gouvernement fédéral à agir sans tarder.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

La baisse du coût de l’essence a fait chuter le taux d’inflation au Canada

La baisse du coût de l’essence a fait chuter le taux d’inflation au Canada | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Le taux d'inflation a diminué de 0,4 point de pourcentage comparativement à octobre pour se situer à 2,0 %.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Un premier recul en 17 ans au Québec

Un premier recul en 17 ans au Québec | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Le pouvoir d'achat des Québécois a diminué en 2013, une première en 17 ans. À la recherche d'une...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Pierre Karl Péladeau blâmé après avoir publié l'adresse du domicile ... - Le Journal de Montréal

Pierre Karl Péladeau blâmé après avoir publié l'adresse du domicile ... - Le Journal de Montréal | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Pierre Karl Péladeau s'est attiré les foudres des libéraux après avoir publié l'adresse du domicile de Philippe Couillard sur Facebook.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Des sommes destinées aux victimes utilisées pour atteindre l’équilibre budgétaire

Des sommes destinées aux victimes utilisées pour atteindre l’équilibre budgétaire | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Les médecins-entrepreneurs
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Le Canada devrait briguer un siège temporaire au Conseil de sécurité de l’ONU

Le Canada devrait briguer un siège temporaire au Conseil de sécurité de l’ONU | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Ottawa — Le premier ministre Justin Trudeau devrait annoncer que le Canada va briguer un siège temporaire au Conseil de sécurité des Nations unies.   M. Trudeau sera à New York mercredi pour s’entretenir entre autres avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.   Les deux hommes se sont rencontrés à Ottawa le mois dernier et M. Trudeau avait évoqué l’idée que le Canada pose sa candidature pour remplir un mandat de deux ans à titre de membre non permanent du Conseil de sécurité.   On ne sait pas quand le Canada pourra tenter sa chance, puisque la liste des candidats dans le Groupe des États d’Europe occidentale et autres États de l’ONU est complète jusqu’en 2020.   Les campagnes pour le conseil de sécurité s’étirent souvent sur des années et impliquent un effort diplomatique soutenu.   Le Canada a échoué dans sa dernière tentative pour occuper un siège au conseil de sécurité en 2010, alors que le gouvernement conservateur de Stephen Harper était au pouvoir.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Arrestations de l’UPAC: «Ces infractions sont graves», déclare Robert Lafrenière

Arrestations de l’UPAC: «Ces infractions sont graves», déclare Robert Lafrenière | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Les médecins-entrepreneurs
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

La réforme mènera des jeunes à l’itinérance, estime le RSIQ

La réforme mènera des jeunes à l’itinérance, estime le RSIQ | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Plusieurs jeunes seront condamnés à l’itinérance advenant la mise en branle de la réforme de l’aide sociale du gouvernement libéral, appréhende le coordonnateur du Réseau Solidarité Itinérance du Québec (RSIQ), Jean-François Mary.   « Avec le projet de loi 70, le gouvernement va pousser un grand nombre [des nouveaux prestataires d’aide sociale] directement dans l’itinérance, car un chèque de 623 $, ça ne se coupe pas », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale jeudi.   Le porte-parole de 300 organismes d’aide pour les personnes « en situation ou à risque » d’itinérance s’en prend à la volonté du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, d’obliger les nouveaux demandeurs d’aide sociale « sans contraintes » à participer à au moins une rencontre dans un organisme spécialisé en employabilité sous peine de voir leur prestation mensuelle de 623 $ coupée de moitié.   « Un chèque de 623 $, ça ne se coupe pas », a-t-il insisté, appelant le gouvernement libéral à respecter la Politique nationale de lutte à l’itinérance ainsi que le plan d’action interministériel qui en découle. « Nous aurions dû être entendus dans le cadre des consultations du projet de loi 70 pour faire valoir ces points de vue », a-t-il ajouté.   Exclus   M. Mary était flanqué des porte-parole du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Tous trois ont été exclus des consultations publiques sur le projet de loi 70. Ils ont toutefois été invités jeudi par les élus solidaire Françoise David et péquiste Dave Turcotte à exposer leurs préoccupations à l’égard de la réforme de l’aide sociale.   La vice-présidente du SFPQ, Denise Boileau, a décrié l’insuffisance de ressources d’aide en réinsertion à l’emploi, notamment dans les centres locaux d’emploi (CLE). « Ce qu’on constate et qu’on dénonce, c’est qu’il y a une perte d’humanisation avec le personnel. Contrairement à ce que dit M. Blais, le personnel peut de moins en moins accompagner les gens physiquement », a-t-elle souligné, reprochant au gouvernement d’avoir resserré les effectifs des CLE de 25 % au fil de la dernière décennie.   Le président de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, Claude Leblond, a aussi accusé le gouvernement libéral de chercher à « se soustraire à sa responsabilité sociale envers les personnes qui, bien qu’officiellement aptes au travail selon des critères strictement médicaux, ne disposent pas toujours des ressources personnelles et sociales nécessaires pour s’en sortir elles-mêmes ».   Mme David et M. Turcotte pressent M. Blais d’« aider les personnes appauvries à vivre décemment et à retrouver le chemin de l’employabilité dans une démarche volontaire, avec toutes les ressources nécessaires ».   M. Blais a récemment dit faire face à un « blocage idéologique » de groupes communautaires en commission parlementaire. Ils font preuve de « radicalisation à l’envers » en écartant d’emblée toute forme de sanction pour inciter les jeunes à atteindre l’« Objectif emploi ».
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Un gouvernement incapable de relancer l'économie, déplore l'opposition

Un gouvernement incapable de relancer l'économie, déplore l'opposition | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Malgré un excédent budgétaire, le gouvernement Couillard vient une fois de plus faire la preuve de son incapacité à relancer l’économie du Québec, dénonce l’opposition.   Pour des raisons différentes, le Parti québécois (PQ), la Coalition avenir Québec (CAQ) et Québec solidaire (QS) n’ont pas été impressionnés par le troisième budget du ministre des Finances, Carlos Leitão, déposé jeudi.   Dans leurs conclusions, les trois formations politiques ont entre autres estimé que les surplus budgétaires avaient été engrangés sur le dos des contribuables et des familles.   Entre autres, le PQ et la CAQ n’ont pas manqué de souligner les faibles perspectives de croissance économique et de création d’emplois pour les deux prochaines années.   Annuellement, le gouvernement Couillard prévoit une création inférieure à 30 000 emplois, a souligné le porte-parole péquiste en matière de finances publiques, Nicolas Marceau. Il a rappelé que le budget ne fait aucunement mention de la promesse électorale de 250 000 emplois supplémentaires.   Quant aux mesures économiques, certaines sont intéressantes, croit M. Marceau, mais la plupart du budget ne représente que du « recyclage » ainsi que de la bonification de mesures déjà existantes. « C’est 250 pages de mesures économiques mais l’emploi baisse, a-t-il affirmé. Ça ne s’invente pas. »   Pas suffisant   À l’instar du PQ, la CAQ s’est désolée de constater qu’après un recul de 4,7 % en 2015, les investissements anticipés des entreprises afficheront une croissance nulle pour l’exercice 2016.   Pour le chef caquiste François Legault, Québec aurait dû se servir du surplus de 2 milliards versé au Fonds des générations afin de réduire les impôts des contribuables, ce qui, à son avis, aurait aidé à stimuler la croissance économique.   L’abolition plus rapide de la taxe santé ne sera pas suffisante, croit-il.   « La plus grande austérité depuis deux ans, c’est celle du portefeuille des Québécois, a affirmé le chef caquiste. Pour la relance, il faut avoir un consommateur qui contribue. L’austérité du portefeuille des Québécois n’aide pas. »   L’opposition a également été déçue de la progression du financement en éducation, qui passera de 0,9 % cette année à 3 % l’an prochain. Pour les trois formations politiques, cela est loin du signal fort promis par le gouvernement Couillard la semaine dernière.   « C’est l’équivalent de 50 cents par jour, par élève, a affirmé le coporte-parole de Québec solidaire, Amir Khadir. Nos enfants valent mieux que cela. Le réinvestissement en éducation ne représente que 87 millions en services directs. »   « On va stabiliser le patient, mais celui-ci est toujours branché au respirateur artificiel », a de son côté observé M. Legault.   Par ailleurs, le chef de la CAQ dit avoir constaté que les paiements de péréquation sont estimés à 10 milliards en 2016-2017, ce qui, selon lui, constitue une hausse de 5,7 %. Compte tenu de la baisse des cours du pétrole, ce montant diminuera inévitablement dans le futur, s’est alarmé M. Legault.   « Nulle part dans le budget on explique comment la province assumera cette baisse », a prévenu le chef caquiste.   Quant au nouveau mode de financement des garderies, modulé en fonction du revenu des parents, le PQ a jugé que les modifications apportées dans le budget étaient insuffisantes.   Pour 30 000 familles, le gouvernement Couillard réduit de moitié la contribution additionnelle exigée pour le deuxième enfant.   M. Marceau a estimé que pour le bien du fardeau fiscal des familles, il valait tout simplement mieux revenir au mode de tarification universel autrefois appliqué.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Québec invité à réduire les impôts et à majorer les taxes

Québec invité à réduire les impôts et à majorer les taxes | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Le Commission d'examen de la fiscalité québécoise recommande de réduire les impôts mais d'augmenter une série de taxes.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Les libéraux coupent court aux débats

Les libéraux coupent court aux débats | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Le gouvernement Couillard a décidé d'utiliser la manière forte pour adopter le projet de loi sur la...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Stephen Harper maintient que le pétrole ne compromettra pas l’équilibre budgétaire

Stephen Harper maintient que le pétrole ne compromettra pas l’équilibre budgétaire | Politique #Qc2015 | Scoop.it
La chute du prix du pétrole restreint la « flexibilité fiscale » du gouvernement fédéral, mais ne...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Couillard laisse de côté le gaz de schiste

Après cinq ans de controverses, le premier ministre Philippe Couillard a mis un frein à...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Québec offre le gel de salaire sur deux ans à ses employés - Le Huffington Post Quebec

Québec offre le gel de salaire sur deux ans à ses employés - Le Huffington Post Quebec | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Le président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux, a fait cet après-midi le point sur les offres du gouvernement libéral aux employés de l'État, déjà largement connues.

Le gouvernement de Phi...
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Le PQ invite les libéraux à dire non - Le Journal de Montréal

Le PQ invite les libéraux à dire non - Le Journal de Montréal | Politique #Qc2015 | Scoop.it
«Le rapport du BAPE indique clairement que l’exploitation du gaz de schiste ne serait pas bénéfique pour le Québec», a indiqué le porte-parole du PQ.
more...
No comment yet.
Scooped by Louise Montgrain
Scoop.it!

Offres salariales: le PQ et la CAQ discrets dans leur désapprobation - LaPresse.ca

Offres salariales: le PQ et la CAQ discrets dans leur désapprobation - LaPresse.ca | Politique #Qc2015 | Scoop.it
Le PQ a réservé un accueil modéré aux offres du gouvernement à ses employés. La CAQ les trouve trop chiches. Québec solidaire les voit comme un «manque de respect» aux...
more...
No comment yet.