Publie.net
27.2K views | +0 today
Follow
Publie.net
Le contemporain s'écrit numérique
Curated by liminaire
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Création littéraire et numérique : les nouvelles traductions | Blog.ePagine

Création littéraire et numérique : les nouvelles traductions | Blog.ePagine | Publie.net | Scoop.it

Je terminerai sur le travail de Christine Jeanney qui ne cesse pas de me surprendre (on a déjà parlé ici de son œuvre ouverte, en mouvement). À la fin de l’année 2012, elle a décidé de s’atteler à la traduction du Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, non pas la version que nous connaissons tous et qui avait subi de nombreuses coupes à l’époque de sa parution en Angleterre (et c’est cette version qu’avaient choisies les traducteurs) mais sa version originale, celle du Lippincott’s Monthly Magazine, avant la censure, donc. Cette nouvelle traduction est suivie d’une postface où Christine Jeanney revient sur cette expérience, son immersion au cœur du roman de Wilde, ses choix… À lire également d’elle en ce moment son journal de bord consacré aux Vagues de Virginia Woolf, son nouveau chantier.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Satires

Satires | Publie.net | Scoop.it

« Il faut être bref, que la pensée coure, qu'elle ne s'embarrasse pas de mots trop pesants qui fatiguent l'oreille. Et il faut un ton grave parfois, drôle le plus souvent, parler comme à la tribune, et l'instant d'après comme un poète, plaisanter par moment comme en société, en gardant ses forces en réserve, en les atténuant exprès. Le rire fait plus que la violence. Mieux qu'elle, le plus souvent, il permet de trancher les questions importantes.  »

Horace touche à l'ordre du monde par l'intime, par le visage, par le travers et le caractère. Ce faisant, c'est toutes les questions graves, du pouvoir, de la connaissance qui tremblent sur leurs bases.

Danielle Carles a fait de sa retraduction un fascinant travail web, mêlant 4 couches – texte latin original, traduction, notes techniques, critiques et historiques sur cette traduction, et son propre commentaire littéraire, philologique mais libre. Alors lire (ou relire, on est gentil) Horace c'est le prendre de plein fouet, plein plaisir, et comme s'il nous parlait d'aujourd'hui. 

Et un bel enjeu, pour nos appareils numériques, de restituer cette démarche... 

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Découvrir la littérature numérique avec Publie.net (II) : l'écriture "sous la dictée des morts" | SoBookOnline

Découvrir la littérature numérique avec Publie.net (II) : l'écriture "sous la dictée des morts" | SoBookOnline | Publie.net | Scoop.it

Disons-le tout de suite : il y a quelque chose d’injuste à présenter Accident de personne comme un « livre » : ce n’est qu’un des états possibles (sans doute le plus lisible pour l’instant, compte tenu de nos compétences de lecture en évolution) d’une oeuvre d’abord rendue visible sur Twitter, égrenée lentement, alors qu’elle avait été déjà pensée en amont avant sa « diffusion » (qui est bien plus que ça, on le verra). Pour Vissac, il s’agissait en effet de rendre compte d’un fait (les suicides annoncés dans les métros) pour en faire des événements (par l’entremise de l’écriture narrative, donc), c’est-à-dire de donner une épaisseur, une résonance à ce qui, à force d’être répété, n’en a plus (je fais déjà une interprétation de ce qui, à l’origine, n’était pas présenté de cette façon).

 
more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

#100bibs50epubs c’est lancé | publie.net | le blog

#100bibs50epubs c’est lancé | publie.net | le blog | Publie.net | Scoop.it

L’éditeur numérique publie.net (fondé en 2008), avec l’aide du Centre national du Livre et la médiation de l’Association pour le développement du numérique en bibliothèque (ADDNB) s’engagent, de février à décembre 2013, dans une opération de soutien et promotion de littérature contemporaine au format numérique, qui portera le logo « 100 bibs 50 epubs  ».

À cet effet, publie.net proposera à 100 bibliothèques un pack de 50 livres numériques extraits de son catalogue, dans un cadre confiant de libre utilisation par les établissements sélectionnés, sur les matériels et supports de lecture numérique proposés à leurs usagers.

Côté publie.net : une sélection représentative des différentes collections et auteurs de leur catalogue, en privilégiant les titres et les auteurs susceptibles d’appuyer (ou d’intervenir, pour les auteurs, ainsi que leur activité numérique personnelle via site, blog ou réseaux) une démarche de médiation basée sur ces textes, ainsi que la réflexion sur littérature et numérique que ces textes peuvent induire. Fictions, poésie, re-traductions, essais sont représentés dans ce choix.

Chaque livrel mis à disposition dans ce pack comportera sur sa couverture le logo spécifique de l’opération, et inclura en première page une présentation de l’auteur et un argumentaire du texte. Sera joint au pack de 50 epubs un livrel rassemblant ces argumentaires, avec lien vers les sites des auteurs, notice bio-bibliographique etc.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

L'oiseau

L'oiseau | Publie.net | Scoop.it

La grande trilogie de Michelet (L'Insecte, La Mer, L'Oiseau) est une épopée : celle de l'homme du XIXe siècle, confiant dans lui-même, qui s'ouvre à la merveille qu'est le monde et apprend à le respecter.

Darwin, Fabre et d'autres nous font ainsi voyager dans l'immédiatement proche, en convoquant tout notre imaginaire intérieur.

Michelet se régale et on le sent. Il est le premier à s'embarquer dans ce voyage-là. Il est historien, habitué à dépouiller les vieux livres. Leur siècle déborde de récits de voyages et d'explorations. Il y puise. Il nous embarque vers les pôles, dans les mangroves. Il s'émerveille d'un colibri.

 

C'est nous, que nous apprenons à lire. Pas un hasard qu'il cite, à côté de poètes comme Ruckert, le beau texte satirique d'Aristophane, ses "Oiseaux" bâtissant une cité aérienne...

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

résultats numériques janvier | publie.net | le blog

téléchargements à l’unité :


Nos ventes numériques janvier (téléchargements) se montent à 3281 eBooks, répartis comme suit :

iTunes 1382

Amazon 650

publie.net (ventes directes) 394

Kobo 390

Fnac 293

Immatériel 40

chapitre.com 36

Feedbooks 18

OLF (CH) 18

Orange Read&Go 17

Virgin Mega 13

ePagine 8

Bookeen 5

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Faire entrer le livre numérique dans les bibliothèques | IDBOOX

Faire entrer le livre numérique dans les bibliothèques | IDBOOX | Publie.net | Scoop.it

Même si de plus en plus de bibliothèques françaises commencent à s’équiper de liseuses et de tablettes pour proposer des livres numériques à leurs usagers, l’offre de contenus est encore assez réduite. Pour pallier à ce manque, l’éditeur pure player Publie.net et le Centre National du Livre (CNL) vont lancer avant fin février, une grande opération intitulée « 100Bibs 50 ePubs ». Après sélection, 100 centres de médiation recevront un pack de 50 ebooks.

L’objectif est bien entendu de faire connaitre les auteurs publiés par l’éditeur mais aussi et surtout de mesurer l’usage et procéder à une évaluation concrète de ce catalogue comme outil de médiation pour les bibliothécaires. 
Une convention est en cours de rédaction avec l’ADDNB (Association pour le Développement Numérique en Bibliothèque).

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Cause commune

Cause commune | Publie.net | Scoop.it

D'abord publié chez Fayard en 2005, "Cause commune" est un virage dans la conception des biens communs et de la culture au temps du numérique. Il était nécessaire de le rendre disponible en version électronique. Il est précédé d'une préface inédite de l'auteur, resituant sa démarche dans un contexte où tous les problèmes abordés ici sont encore exacerbés, et qu'il est décisif de les considérer avec les outils et la réflexion nécessaires.

 

D'abord publié chez Fayard en 2005, "Cause commune" est un virage dans la conception des biens communs et de la culture au temps du numérique. Il était nécessaire de le rendre disponible en version électronique. Il est précédé d'une préface inédite de l'auteur, resituant sa démarche dans un contexte où tous les problèmes abordés ici sont encore exacerbés, et qu'il est décisif de les considérer avec les outils et la réflexion nécessaires.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Rubens

Rubens | Publie.net | Scoop.it

Rubens est une chausse-trappe. Il n'est pas question de peinture, mais de formes. Le «il» sans nom, le narrateur, est attiré par «une femme Rubens», alors qu'il aime d'ordinaire les Modigliani. Et cette femme n'est guère qu'un leurre après lequel il court sans courir tout au long de ce roman qui transpire l'autobiographie. Ce grand reporter free-lance passe aussi son temps à la recherche d'ombres mortes, type Mac Orlan à Barcelone, Hemingway à Key West, René Fallet sur les docks de Londres ou Tennessee Williams à La Nouvelle-Orléans. «Dès qu'il empoignait un sac de voyage, les cicatrices du passé restaient à la maison.» Car le plus gratiné et le mieux conté, c'est son enfance, passée «au camp de base», une maison au bord de la nationale du Tour de France, pendant laquelle il joue le récepteur à torgnoles de ses parents puis la pâture d'une maison de redressement. De l'emprisonnement à la fuite permanente, il n'y a qu'un pas, où se loge une réflexion sur l'écriture. Michel Embareck aime manier le phrasé («Foutu artisanat qu'ébéniste en narration»), et ses trouvailles font oublier ce qui pourrait être parfois de la trop belle ouvrage.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

vitamines de création | publie.net | le blog

liminaire's insight:

Hier soir, au 46 de la rue Montorgueil, publie.net était l’invité de remue.net (pas un hasard si les 2 noms se ressemblent : j’avais acheté les 2 noms de domaines le même jour courant 2000…). La troisième de ces invitations, mais là une nouveauté : la parole donnée à Gwen Catala et Roxane Lecomte, qui sont les créateurs des livres, en binôme avec l’auteur.

 

Une salle remplie, bien le double de personnes que ce qu’on était l’an dernier, beaucoup de blogueurs et d’auteurs. Sur les 70 personnes, probablement j’en connais largement une trentaine (même si, ayant dû m’éclipser très vite à la fin, regrets de n’avoir pu saluer et partager comme je l’aurais souhaité), et un moment m’est passé cela dans la tête : tous ceux que je connais ici, je les ai d’abord connus par leur site ou blog.

 

Merci à Isabelle Pariente-Butterlin d’être la première à en rendre compte, et je complèterai bien sûr autres liens. Désormais disponible via commande chez votre libraire, une pépite qu’on est fiers de diffuser, son Manuel anti-onirique, et tout récemment, en version numérique pour l’instant, L’Infini. Lire ici sur son blog le billet ci-dessous.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Rencontre remue : "L'édition numérique comment ça marche" avec publie.net

Rencontre remue : "L'édition numérique comment ça marche" avec publie.net | Publie.net | Scoop.it

Au catalogue publie.net, plus de 700 titres disponibles en ligne, la revue D'Ici Là a fait paraître son neuvième numéro et prépare le dixième. Quant à publiepapier, plus de cinquante titres parus et de nouvelles parutions dès février 2013. 

Il était donc grand temps de donner rendez-vous avec l'équipe de publie.net pour évoquer les enjeux, les projets et les activités de l'édition numérique libre et indépendante. 

On vous propose donc pour débuter une présentation et démonstration de la revue D'Ici Là n° 9, par Pierre Ménard et Gwen Catala. 

Ensuite Arnaud Maïsetti et Roxane Lecomte interrogeront le passage du texte à l'ebook à partir de Anticipations et Affrontements d'Arnaud Maisetti 

Enfin nous interrogerons les pratiques, perspectives et fonctionnements de l'édition numérique à partir de l'expérience de publie.net et de NumerikLivres. Nicolas Gary (ActuaLitté) questionnera François Bon (publie.net), Jean-François Gayrard (NumerikLivres), et l'équipe de publie.net (parmi eux Daniel Bourrion, Gwen Catalá, Roxane Lecomte, Sébastien Rongier Arnaud Maïsetti, Pierre Ménard…) et de nombreux auteurs publie.net. 

more...
LaureBoyer_Bibnum's curator insight, January 25, 2013 8:47 AM

Rencontre remue.net vendredi 25 janvier 2013 à partir de 19 heures 30 au Centre Cerise.ATTENTION, nous serons cette fois au PREMIER ETAGE. 

46 rue Montorgueil 75002, métro Etienne-Marcel, Sentier, Les Halles. 

Entrée libre et gratuite.

Scooped by liminaire
Scoop.it!

Le jeu continue après ta mort - Jean-Daniel Magnin | Tu lis quoi ?

Le jeu continue après ta mort - Jean-Daniel Magnin | Tu lis quoi ? | Publie.net | Scoop.it
On plonge dans ce livre sans pouvoir en décrocher. Le jeu continue après ta mort. Mais où commence le jeu, où se finit la vraie vie ? Et est-ce une mort virtuelle ou réelle ?

 

C’est typiquement pour découvrir ce genre de texte que je suis contente d’être passée à la lecture numérique. Avec un sujet qui pourrait sembler au premier abord plus orienté pour les vrais gamers, on est loin, très loin, d’un monde que je maîtrise. Le pitch en quelques mots ? Thout’ Nielsporte est l’archétype même du nolife : loser dans la vraie vie, physiquement peu attrayant, il a réalisé le rêve ultime de tous ses congénères, la création de la Pangée libre, le monde en ligne où la connection est permanente. “Immense conglomérat numérique rassemblant des jeux en ligne et des espaces 3D de toutes marques, qui n’avaient pas été conçus pour se retrouver connectés les uns aux autres. Thout’ et ses guildes réussirent à créer des passerelles non prévues par les développeurs et à en prendre le contrôle. Ils entraînèrent des millions de joueurs dans un nouveau monde open source, géré directement par ses usagers, selon un système d’échange Peer-to-Peer où l’équipement informatique de chaque abonné était devenu un rouage du système global.” Ça paraît barbare comme ça pour les non initiés.

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Texte inédit de Raymond Bozier sur Liminaire

Texte inédit de Raymond Bozier sur Liminaire | Publie.net | Scoop.it

J’ai proposé deux ateliers d’écriture autour de ses textes. Le premier autour de son livre Bords de mer , publié chez Flammarion en 1998, et son incontournable Fenêtres sur le monde, d’abord publié chez Fayard en 2004, repris en numérique chez Publie.net, dont j’ai proposé cet atelier d’écriture. Mon seul regret dans la dernière version du livre numérique de Raymond Bozier, c’est que la couverture qui avait été initialement retenue par l’auteur (une photographie que j’avais prise lors de mon second voyage à Tokyo), a finalement été supprimée. Dommage, je l’aimais bien cette coverture. 

Je vous conseille également de lire son très beau livre Murs chez Publie.net en 2012, dont j’ai parlé sur ce site. 

Régulièrement, Raymond Bozier me fait l’amitié de m’envoyer un extrait d’un de ses textes, un poème, un extrait d’un texte en cours d’écriture. 

Le texte qu’il m’a fait parvenir pour ses voeux, MUR ou Le Voyageur exténué, extrait d’un texte sur lequel il travaille en ce moment, est si beau, que je lui ai demandé de le diffuser sur mon site. Très heureux qu’il ait accepté.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Le prince des nuées (Laurent Herrou) - autofiction.org

Le prince des nuées (Laurent Herrou) - autofiction.org | Publie.net | Scoop.it

Je suis un écrivain est le récit d’une expérience personnelle qui trouve son sens en dehors d’elle-même : dans ce qu’elle dit des autres, dans ce qu’elle dit de nous. L’autofiction se donne alors à lire ici dans ce qu’elle a de meilleur. Le « je » n’est pas une lunette qui mène au nombril mais l’instrument à partir duquel on comprend le monde qui nous entoure et peut-être où l’on se comprend soi-même… Car le miroir de Laurent Herrou est avant tout celui qu’il tend au lecteur afin qu’il puisse interroger sa propre relation à l’écriture et à l’art en général.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Le portrait de Dorian Gray

Le portrait de Dorian Gray | Publie.net | Scoop.it

L'art n'a pas à être moral, l'artiste n'a pas à s'occuper des conséquences sociales de son chemin vers le beau.

Oscar Wilde y laissera la vie. Aura de scandale qui le poursuit toujours.

Paru en 1891 dans le Lippincott's Monthly Magazine, c'est une version épurée par la morale d'époque qui paraît en roman, et qui sera traduite en français dès 1895. Il était temps de rebattre les cartes.

Un roman du désir. Mais avant tout un conte fantastique, et qui fait mal: le portrait que réalise du jeune Dorian Gray le peintre Basil Hallward serait un tel idéal de la beauté que le tableau devient insupportable à celui qui en fut le modèle.

Et s'il était possible que ce soit le tableau qui vieillisse, et que lui, Dorian Gray, garde à jamais ce visage tel qu'il a été transcendé et fixé ? L'incroyable puissance du récit tient à ce noeud, jusqu'au coup de couteau final.

Il était temps, plus que temps, de présenter le livre en français dans sa version originale, celle du Lippincott's Monthly Magazine, avant les coupes subies par le roman – le monde anglophone a fait aussi cette révision. L'occasion pour Christine Jeanney de reprendre entièrement un récit universel, et l'aiguiser pour la langue d'aujourd'hui, en exclusivité pour publie.net. 

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Bilans financiers 2012 des éditeurs. Problématiques et enjeux à partir des éditions Publie.net, Le Bélial et Numeriklivres.

Bilans financiers 2012 des éditeurs. Problématiques et enjeux à partir des éditions Publie.net, Le Bélial et Numeriklivres. | Publie.net | Scoop.it

Les chiffres de Publie.net, pour 10 515 titres diffusés entre le 1er janvier et le 15 mars 2012 font apparaître un résultat malgré tout un peu plus modeste. Pour la période, les ventes de publie.net chez Amazon totalise 3 755 ventes, chez iTunes 3 192 ventes, chez Fnac 1 236 ventes + 214 Kobo direct + 60 Fnac/Kobo. Soit en pourcentage, arrondi : Amazon 36%, Apple 30%, Fnac 15%, publie.net 14%. Et enfin, chez la librairie de publie.net directement, 1 488 ventes. La position en tête des poids lourds du numérique est peut-être dû à la qualité de la prestation de service qu’ils proposent. D’ailleurs l’éditeur François Bon « vit comme un paradoxe (peut-être pas ?) de voir nos titres les plus pointus ou risqués partir depuis les grosses plateformes, et les revendeurs indés ne diffuser de nos titres que les quelques plus faciles… ». Cela veut-il dire que les revendeurs indés, soucieux de générer du chiffre d’affaire pour leurs petites enseignes, préfèrent miser sur les « têtes de gondole » des éditeurs indépendants, plutôt que sur leur fond de catalogue ? Quant aux « poids lourds », leurs chiffre d’affaires étant d’ors et déjà assurés, ils peuvent sans risques mettre en avant la totalité du catalogue. Le paradoxe est trouve donc sa solution quand il est éclairé par l’économie du marché.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

André Gide, les Faux-Monnayeurs, relectures

André Gide, les Faux-Monnayeurs, relectures | Publie.net | Scoop.it

Roman carrefour, roman indémodable, à la transition du symbolisme vers le moderne, expérimentation essentielle à l’aube du XXe siècle, on n’en pas fini avec Les Faux-Monnayeurs. Récit proliférant, greffe de personnages, fiction par ellipse, mises en abîme, tout ce qu’on décrypte ici vaut pour l’expérience d’écrire aujourd’hui. Sous la direction d’Hélène Baty-Delalande (Paris VII/Cerilac), huit chercheurs en explorent la poétique et les signes, enfin la figure même d’André Gide parmi nous.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Taxinomie littéraire à l’âge de Twitter

Taxinomie littéraire à l’âge de Twitter | Publie.net | Scoop.it

Les micronouvelles, plutôt qu’entités isolées, s’enchaînent parfois en chapelet et construisent des ensembles cohérents. Perec nous a livré Je me souviens. Je m’en suis inspiré pour écrire J’ai eu l’idée. Chaque fragment tient pratiquement dans un tweet et l’ensemble déborde selon une technique connue des musiciens : l’échantillonnage, ou des peintres : le pointillisme.

On crée une œuvre avec des trous. On n’en dessine que l’architecture. Et le lecteur recolle les morceaux et édifie, en lui, une œuvre qui ne vaut que pour lui.

Cette pratique de la série, popularisée autour des années 1950, ne se limite pas à l’assemblage de brèves. On peut agréger des textes plus amples, mais jamais très longs, pour créer un corpus en perpétuelle évolution, et qui souvent ne s’achève que quand l’auteur manque de force et rêve d’autre chose.

C’est un geste fort de refus de la forme classique, achevée, clôturée. De nombreux blogs littéraires ou exploratoires appartiennent à cette veine. Les billets tracent les lignes de l’œuvre avec assez de vide entre eux pour que les lecteurs naviguent, et même interviennent.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Publie.net : opération "100 bibs, 50 epubs" | Enssib

Publie.net : opération "100 bibs, 50 epubs" | Enssib | Publie.net | Scoop.it

Publie.net, accompagné par le CNL, se lance dans un nouveau projet intitulé "100 bibs, 50 epubs" qui consiste en "la mise à disposition d’un fonds de ressources numériques significatif de la création contemporaine, sous forme d’un pack de 50 epubs pris au catalogue publie.net, mis à disposition de médiathèques, bibliothèques départementales de prêt, bibliothèques de comité d’entreprise ou d’établissements scolaires (secondaire ou supérieur), lieux institutionnels du livre (festivals, centres de ressources), qui s’engageraient en retour à une évaluation concrète des expériences de médiation faites avec et autour de ces ressources".
L'opération met l'accent sur la médiation des ouvrages et propose un accompagnement conséquent de la mise à disposition des epubs : argumentaires pour chacun des titres, augmentés de renseignements complets sur les auteurs, focus hebdomadaire sur un ouvrage particulier, communication des différents retours d'utilisation, aide à l'accueil d'auteurs...

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Christine Jeanney | with Wilde | publie.net | le blog

Bientôt disponible sur publie.net, « Portrait de Dorian Gray », d’Oscar Wilde, dans une version inédite en français, édité et traduit par Christine Jeanney, donc dans une véritable démarche d’écrivain. C’est pour nous une parution importante. J’en appelle à nos lecteurs amis et abonnés pour soutenir cette démarche, de curiosité, de création, et qui est un beau défi personnel. Le texte ci après est la postface de cette republication du Dorian Gray.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Ebook : Le CNL aide Publie.net à s'installer en bibliothèque

Ebook : Le CNL aide Publie.net à s'installer en bibliothèque | Publie.net | Scoop.it

Si, outre-Atlantique, les bibliothèques peuvent compter sur OverDrive comme allié, les initiatives en la matière manquent un peu dans l'Hexagone, du moins jusqu'au récent projet de prêt en bibliothèques de Dilicom. À ce titre, proposer 50 fichiers EPUB gratuits fait figure de beau geste : 100 établissements, bibliothèques municipales ou départementales, CDI, comités d'entreprise, parmi lesquels ceux d'EADS ou d'ArcelorMittal, profiteront d'une partie du catalogue publie.net.

« Nous sommes partenaires, avec Immatériel, de la réflexion de Dilicom sur le développement des ressources numériques en bibliothèques. Une convention est actuellement en préparation avec l'Association pour le Développement des Documents Numériques en Bibliothèques et le CNL, afin de profiter d'une restitution d'expérience » explique François Bon. Et peut-être, inciter d'autres éditeurs à suivre l'exemple.

Jusqu'à présent, publie.net disposait de 48 établissements abonnés, pour une offre streaming qui concerne tout le catalogue de la maison. Cela dit, « plusieurs abonnés nous ont déjà fait savoir leur intérêt pour l'opération CNL » se réjouit l'éditeur. « C'est la première fois que le Centre aide un éditeur 100 % numérique et je m'en félicite », termine-t-il en rendant au président du CNL ce qui appartient à Jean-François Colosimo : l'idée vient de lui. L'opération reçoit 20.000 € de subventions de l'institution, 15.000 au démarrage et 5.000 supplémentaires à son terme.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Chapal & Panoz, Publie.net, ebook design et tutti quanti

Chapal & Panoz, Publie.net, ebook design et tutti quanti | Publie.net | Scoop.it

Le monde du numérique est un grand foutoir, qui est le reflet du monde “réel” il ne faut pas se leurrer, dans lequel j’ai la chance d’avoir ma place. C’est un monde aléatoire. C’est un métier aléatoire / comprendre “on ne sait jamais de quoi demain sera fait” ; comme pour beaucoup d’autres métiers. Fut un temps je cumulais à Bruxelles Publie.net + Welovewords (community management) + vendeuse de gaufres (= 20h/jour, et c’est un détail vu ce que d’autres font toute leur vie, mais quand même, rien que d’y repenser, je suis crevée). Mon ambition est assez simple au final : je veux juste créer des livres. Ce que je fais avec Publie.net et la confiance de François Bon, personne à mon avis ne m’aurait permis de le faire. Je travaille avec les auteurs, on invente, on propose, on corrige, ensemble ; il existe parfois une centaine de mails entre l’envoi du manuscrit et l’ebook produit — et si l’on parle à présent du Print on Demand, on peut en rajouter sans sourciller. Publie.net fonctionne 24/7 sans limites de frontières (Gwen est en Thaïlande, Morgane est notre apprentie et est à Saint-Nazaire, François est dans un train, je suis maintenant à Barcelone), et puis je travaille avec un trio de choc — Christine Jeanney, Jean-Yves Fick et Daniel Bourrion — trio qui relit, corrige, commente, dynamise l’ensemble (Daniel, super-disponible et inventif, a également organisé le Drupal qui nous sert de back office, ce qui nous permet d’améliorer notre workflow en permanence). Ce bilan, au bout d’un an et demi d’existence officielle, me conforte dans l’idée que c’est le modèle parfait en ce qui me concerne. Pas de Boss au-dessus de moi — je suis auto-entrepreneuse — mais un investissement personnel voulu et assumé au sein de Publie.net, familia entre toutes, formidable noyau inventif et créateur, espace parfait pour la carte blanche que l’on me laisse (mais jamais assez de temps pour faire tout ce dont on aurait envie).

 

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

le tiers livre : publie.net | 100 bibs, 50 epubs

le tiers livre : publie.net | 100 bibs, 50 epubs | Publie.net | Scoop.it

Né en janvier 2008, publie.net s’est développé sur ses fonds propres, uniquement les téléchargements de nos livres sur les plateformes de librairie numérique, et les abonnements des bibliothèques, dont certaines dès le début de l’expérience. Ces deux dernières années, Ciclic/Livre au Centre a été le premier à nous offrir son soutien.

 

Une initiative comme la nôtre ne rentre pas dans le cadre des aides que le Centre national du livre propose via sacommission numérique. C’est sur cette base que j’ai été accueilli par Jean-François Colosimo et François Rouyer-Gayette, respectivement directeur du CNL et chargé du pôle web, et qu’au regard de notre catalogue la proposition suivante est venue de leur part : la mise à disposition par le CNL et publie.net d’un fonds de ressources numériques significatif de la création contemporaine, sous forme d’un pack de 50 epubs pris au catalogue publie.net, mis à disposition de médiathèques, bibliothèques départementales de prêt, bibliothèques de comité d’entreprise ou d’établissements scolaires (secondaire ou supérieur), lieux institutionnels du livre (festivals, centres de ressources), qui s’engageraient au retour à une évaluation concrète des expériences de médiation faites avec et autour de ces ressources.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

François Bon, ultra-moderne éditeur : un entretien

François Bon, ultra-moderne éditeur : un entretien | Publie.net | Scoop.it

Qu’écrivez-vous, que lisez-vous qui vous semble dire l’époque littéraire que nous traversons ?


Ce qui dit une époque, littéraire ou pas, c’est toujours seulement l’époque suivante qui le sait. La première édition complète de Rimbaud, c’est vers 1925, et son entrée dans les manuels scolaires en 1954. La première vraie édition de Lautréamont, on la doit à Breton aussi vers 1920. Autrefois on lisait chacun un quotidien du matin et un quotidien du soir, aujourd’hui chacun recrée son univers d’information, et quelque chose comme Mediapart n’était pas prévisible. En littérature, je lis beaucoup plus les sites et blogs que les productions assez standardisées des maisons d’édition traditionnelles. Et c’est avec les sites et blogs que résonne une expérience d’édition numérique comme publie.net. Pour moi, le web, en tant que dimension aussi bien privée que sociale de notre rapport au monde, est une réalité que l’imaginaire aussi doit explorer. Mais cela conduit aussi à relire autrement le patrimoine – pour moi, en ce moment, Marcel Proust. Je dirais que le carnet ou l’atelier de l’écrivain n’a jamais été monodique. Voix, images, documentation, pratiques sociales de l’auteur y ont toujours été mêlées, même si le livre papier nous le faisait oublier. Aujourd’hui, cette pluralité est à nouveau posée avec force, y compris parce que – dans le livre comme dans les autres disciplines artistiques – les modèles économiques se sont brutalement volatilisés, et que les objets neufs que nous propose le web, lorsqu’on diffuse un bout de site web sur tablettes et qu’on appelle ça livre numérique, permet d’insérer dans l’objet lui-même un peu de cette complexité issue de l’atelier. 

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

La version numérique offerte pour le livre papier acheté ? Sur Amazon, non... contrairement à Publie.net

La version numérique offerte pour le livre papier acheté ? Sur Amazon, non... contrairement à Publie.net | Publie.net | Scoop.it

En France, l'idée avait germé, chez plusieurs éditeurs, de proposer la version numérique gratuite, en version PDF dans les premiers temps, pour l'achat du papier. Puis, les éditions Dialogues structurèrent une offre plus complète, en proposant un code-barre sur les livres papier, à scanner, pour récupérer sur son smartphone, à l'époque, un fichier EPUB du livre. Avec le risque minimum, quoique réel, de piratage. 

« Vous savez, les petits margoulins qui s'amuseront à ça sont tout simplement des malhonnêtes. Mais ce n'est pas propre au numérique : dans les libraires, on a toujours connu des vols, généralement entre 1,5 et 2 %. Alors, évidemment, ça m'ennuie, mais c'est ainsi. Et il faut se dire que ce sont eux qui créeront de nouveaux gendarmes et des policiers supplémentaires, en agissant de la sorte », expliquait Charles Kermarec, le patron de la maison, à ActuaLitté, en mars 2010. 

Depuis, Publie.net s'est lancé dans l'arène papier, avec des ouvrages en impression à la demande, pour lesquels le numérique est offert. Ce principe semble, étrangement, encore assez éloigné des préoccupations américaines, alors qu'il est apparu assez naturellement sous nos latitudes : un flashcode, et hop, c'est dans la boîte. 

Cependant, dans le cas d'Amazon, on est encore loin de penser à cela, estime l'analyste de Forrester : « Offrir des produits aux consommateurs est un jeu dangereux, parce qu'il n'y a pas d'avenir sur ce terrain, tant les marges sont déjà si compressées. Les actionnaires ont été étonnamment tolérants sur les marges fines d'Amazon et ils ne cautionneraient pas une telle opération. » 

more...
No comment yet.