Huffingtonpost : "Ou comment nos traumatismes s'inscrivent dans nos gènes | Info Psy | Scoop.it

Ariane Giacobino : "L'effet des traumatismes sur le génome, via l'épigénétique, semble bien démontré : ces modifications épigénétiques, qui affectent le fonctionnement des gènes sans passer par des modifications de leur séquence ADN, auraient pour cible certains gènes impliqués entre autres dans la gestion du stress, la réactivité aux évènements ou la régulation des émotions. Vulnérabilité accrue au développement de troubles psychiatriques en découlant, signes d'anxiété, ou autres manifestations de mal-être. Comme d'autres facteurs environnementaux, le stress ou le traumatisme psychologique pourraient donc avoir des conséquences biologiques…

 

°°°°°°°°°°°°°

> Collège de France/Edith Heard : http://bit.ly/11I1nSn

> Wiki Epigénétique : http://bit.ly/11QQOj3

 


Via Serge Meunier