Prospectives et innovations technologiques
800 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Sandrine from Prospective, Innovation & Santé
Scoop.it!

Surveiller le cerveau avec un implant soluble

Surveiller le cerveau avec un implant soluble | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it

Plus petit qu’un grain de riz, un capteur pourrait, après un acte chirurgical, mesurer la pression intracrânienne et la température avant de se dissoudre, évitant ainsi le recours à une seconde intervention pour le retirer. Et les chercheurs à l’origine de cette innovation assurent qu’ils peuvent reconvertir cette technologie pour d’autres organes.


Via Education-Santé-Sécurité
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Évolution technologique : les prédictions de Microsoft pour 2016 et 2026

Évolution technologique : les prédictions de Microsoft pour 2016 et 2026 | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it

Pour marquer les 25 ans de la création de sa division consacrée à la recherche, Microsoft a demandé à ses spécialistes de livrer leurs prédictions sur les évolutions technologiques...

Sandrine's insight:

Pas d’inventions révolutionnaires à l’horizon, mais plutôt la consolidation de tendances déjà à l’œuvre de nos jours, notamment en matière d’intelligence artificielle, de traduction automatique ou encore de cryptographie.

 

La cryptographie quantique monte en puissance

L’intelligence artificielle de plus en plus présente

Une dose d’éthique dans la science des données

L’internet des objets au service de l’environnement

more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Société
Scoop.it!

«Les meilleurs prospectivistes sont souvent les romanciers»

«Les meilleurs prospectivistes sont souvent les romanciers» | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Imaginer le monde de demain : certains en ont fait leur métier. Sans boule de cristal, ils analysent le monde actuel et les innovations les plus pointues pour prévoir l'avenir. Rencontre avec Thierry Gaudin, l'un de ces prospectivistes.

Via Société Française de Prospective, La Métropole de Lyon- M3
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Prospective : les grandes tendances du système alimentaire | Alimentation Générale | AG

Prospective : les grandes tendances du système alimentaire | Alimentation Générale | AG | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
De la production à la consommation en passant par la transformation et la distribution, la récente étude “Vigie alimentation” donne un tableau de bord des grandes tendances du système alimentaire.
Sandrine's insight:

1. Croissance de la demande alimentaire mondiale
2. Évolution des régimes alimentaires
3. La production agricole confrontée à des contraintes croissantes
4. Impact du changement climatique sur l’agriculture et la pêche
5. Le retour de l’agriculture urbaine dans les pays développés
6. Industries agroalimentaires : la suprématie des grands groupes et des marques mondiales
7. Concentration de la distribution en Europe
8. Vers un décollage de l’e-commerce alimentaire
9. Implantation de la consommation biologique
10. Produits locaux et circuits courts : la consommation locavore.

more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

4 entreprises françaises dans l’e-santé à connaître

4 entreprises françaises dans l’e-santé à connaître | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Les 4 sociétés qui vont révolutionner le rapport de la médecine au digital.
The post 4 entreprises françaises dans l’e-santé à connaître appeared first on FrenchWeb.fr.
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Amazing Science
Scoop.it!

Experts Warn UN Panel About the Dangers of Artificial Superintelligence within next 100 Years

Experts Warn UN Panel About the Dangers of Artificial Superintelligence within next 100 Years | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it

In a current United Nations meeting about emerging global risks, political representatives from around the world were cautioned about the dangers posed by artificial intelligence and other future technologies.

The event, organized by Georgia’s UN representatives and the UN Interregional Crime and Justice Research Institute (UNICRI), was set up to foster debate about the national and international security risks posed by new technologies, including chemical, biological, radiological, and nuclear (CBRN) materials.

 

The panel was also treated to a special conversation on the possible dangers raised by artificial superintelligence—that is, AI whose abilities greatly surpass those of humans. The goal of the meeting, held on October 14, was to debate the effects of developing technologies, and how to proactively mitigate the risks.

 

The meeting included two noticeable specialists on the matter, Max Tegmark, a physicist at MIT, and Nick Bostrom, the creator of Oxford’sFuture of Humanity Institute and author of the book Superintelligence: Paths, Dangers, and Strategies. Both agreed that AI has the potential to transform human society in deeply positive ways, but they also raised questions about how the technology could rapidly get out of control and turn against us.

 

Last year, Tegmark, along with physicist Stephen Hawking, computer science professor Stuart Russell, and physicist Frank Wilczek, cautioned about the present culture of complacency about superintelligent machines.

 

“One can visualize such technology overcoming financial markets, out-inventing human scientists, out-manipulating human leaders, and developing weapons we cannot even comprehend,” the authors wrote. “Whereas the short-term influence of AI rests on on who controls it, the long-term influence depends on whether it can be controlled at all.”

 

Certainly, as Bostrom explained to those in audience, superintelligence raises exceptional technical and foundational challenges, and the “control problem” is the most serious. “There are reasonable circumstances in which superintelligent systems become very powerful,” he told the meeting, “And there are these superficially probable ways of solving the control problem—ideas that instantaneously spring to people’s minds that, on closer examination, turn out to fail. So there is this presently open, unsolved problem of how to develop better control mechanisms.”

 

That will prove to be challenging, says Bostrom, as we’ll require to really have these control mechanisms before we build these intelligent systems. Bostrom closed his portion of the meeting by proposing that a field of inquiry be established to advance foundational and technical work on the control problem, while working to attract top math and computer science specialists into this field.

 

He called for strong research association between the AI safety community and AI development community, and for all patrons involved to implant the Common Good Principle in all long range AI projects. This is an exceptional technology, he said, one that should be advanced for the common good of humanity, and not just individuals or private corporations.


Via Dr. Stefan Gruenwald
more...
JP Fourcade's curator insight, October 21, 2015 1:46 AM

ajouter votre perspicacité ...

Rescooped by Sandrine from Artificial Intelligence, Robot & Transhumanism
Scoop.it!

Les futurs médecins pourraient être enseignés avec des hologrammes

Une école de médecine est en partenariat avec Microsoft pour apporter leurs casques de réalité augmentée pour la salle de classe.

Via Jean-Pierre Blanger, Geoffrey Aubert
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

L'industrie c'est fou : Toyota dépose un brevet pour une future voiture volante - L'Usine Auto

L'industrie c'est fou : Toyota dépose un brevet pour une future voiture volante - L'Usine Auto | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
L'industrie c'est fou :
Une capture d'écran d'un des croquis présent dans le brevet déposé par Toyota (consultable en intégralité ici) :



... Sujets liés L'industrie c'est fou, L'Usine Auto, Constructeurs, Toyota - L'information de l'industrie
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

La crevette, la libellule et l'araignée au secours de l'économie ... - Le Monde

La crevette, la libellule et l'araignée au secours de l'économie ... - Le Monde | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Le Velcro, le TGV japonais ou encore les gilets pare-balles ont été inspirés des animaux. Une pratique appelée « biomimétisme » que le Conseil économique, social et environnemental veut développer en France.
more...
Daniel Morgenstern's curator insight, September 11, 2015 9:11 AM

Créé en 2012 sur le site d’une ancienne caserne militaire, le Ceebios, présidé par Gilles Bœuf, permet déjà la rencontre entre les entreprises et les chercheurs. « Les possibilités sont énormes, dans l’habitat, la cosmétique, les matériaux, l’énergie… Les contraintes économiques et environnementales nous poussent à innover et nos connaissances du vivant comme le progrès technique ont progressé de façon considérable, c’est une occasion qu’il faut saisir maintenant »

 

On parle du CEEBIOS dans la vidéo ici : http://sco.lt/63K4jh

Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Connaissez vous l'Innovation Positive et Responsable ? - e-RSE.net

4 experts mondialement reconnus seront bientôt à Paris pour présenter cette nouvelle tendance. Découvrez-les.
Sandrine's insight:
Innovation responsable ou innovation sociale, quelles différences ?

L’innovation responsable est une idée simple : faire en sorte que les innovations aient un impact positif sur la vie des individus, la société et sur l’environnement. Elle est donc différente de l’innovation sociale, qui cherche à créer de nouvelles manières de répondre aux besoins des personnes défavorisées. L’innovation responsable est une stratégie plus large, une stratégie de recherche et développement qui cherche à prendre en compte dans toutes les innovations le potentiel impact social ou environnemental.

Concrètement cela signifie que pour une entreprise, une industrie ou une start-up, durant toutes les étapes de la conception d’un produit, l’innovateur responsable cherchera à trouver les impacts positifs potentiels, tant sur le plan environnemental que social ou économique. Le but est véritablement de transformer les contraintes liées à l’innovation en opportunité de business, de manière responsable et positive.

Quatre innovateurs responsables pour penser le futur

Pour mieux comprendre ce que veut dire être un innovateur responsable, e-RSE.net vous propose le portrait de quatre experts mondialement reconnus, qui interviendront les 21 et 22 septembre 2015 à l’évènement SoLab. Ces journées sur l’innovation responsable vous permettront de rencontrer ces quatre experts et de travailler avec eux pour voir comment l’innovation responsable peut aider à repenser l’entreprise de demain.

Robert Wells : l’innovation pour une santé plus accessible

Leader de l’équipe healthyimagination, Robert Wells est expert en l’innovation dans le domaine de la santé. Avec son équipe, il développe et investit dans des innovations qui permettent de rendre l’accès à la santé plus simple, moins coûteux et plus efficace pour tous les individus.

Ainsi, ils ont développé le projet Brain Health Initiative, et travaillent aujourd’hui avec John Donoghue, l’un des plus grands experts mondiaux de l’enregistrement neuronal. Ils développent ensemble un système miniaturisé d’implants capables d’enregistrer les activités électriques des neurones, pour mieux comprendre leur fonctionnement, mais aussi pour leur appliquer des stimuli et les « rééduquer ». L’objectif à long terme est d’être capable d’utiliser ces implants pour soigner les pathologies liées aux déficiences neuronales.

Jaideep Prabhu : spécialiste de l’innovation frugale

Professeur à la Cambridge Judge Business School, spécialiste en innovation, en marketing, et en stratégie business à l’international, Jaideep Prabhu est également un défenseur de l’innovation frugale. Son objectif : montrer que l’on peut faire mieux avec moins.

Il décortique les stratégies des multinationales dans les pays émergents, et montre comment de nouveaux modes de conception et de consommation y émergent. Ces stratégies d’innovation frugale sont abordables, durables, agiles, en synergie et bouleversent l’industrie traditionnelle.

Lisa Bonadonna : l’innovation pharmaceutique pour sauver les enfants

Diplômée en immunologie, Lisa Bonadonna travaille depuis longtemps dans l’industrie pharmaceutique. Elle a longtemps travaillé pour les programmes de vaccination pour adulte mais aujourd’hui son rôle est différent.

Elle supervise le partenariat entre GSK et l’ONG Save The Children, dans le cadre duquel des experts travaillent à l’élaboration de nouveaux vaccins et de nouvelles techniques pour protéger la vie des enfants dans les pays en développement. Ses équipes travaillent notamment sur le développement de produits alimentaires pour lutter contre la malnutrition, ou de solutions antiseptiques plus efficaces à utiliser lors des accouchements pour protéger les nouveaux-nés.

Thomas André : les stratégies d’innovation « Bottom of the Pyramid »

Thomas André a rejoint Schneider Electric en 2010 et est à présent responsable de la stratégie et de la performance sociétale du programme d’accès à l’énergie. Ce diplômé d’ESME Sudria mais aussi d’HEC est spécialisé sur les questions liées aux stratégies « Bottom of the Pyramid« , et travaille sur une manière de rendre l’accès à l’énergie plus abordable pour les populations pauvres.

Il rédige également dans le cadre d’un doctorat à l’Ecole Polytechnique une thèse portant sur « L’analyse des stratégies à la base de la pyramide : Objectifs poursuivis, résultats financiers et extra-financiers ».

more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Quand la technologie va changer la médecine - OBJETCONNECTE.NET

Quand la technologie va changer la médecine - OBJETCONNECTE.NET | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Dans un précédent articles, objetconnecte.net abordait les 11 changements que la technologie va apporter à la médecine. Voici la suite.
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Le CEA et Atos associés pour un supercalculateur de classe exaflopique à l’horizon 2020

Le CEA et Atos associés pour un supercalculateur de classe exaflopique à l’horizon 2020 | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Atos et le CEA ont signé un contrat pour l’acquisition de Tera1000, un supercalculateur Bull préfigurant le calculateur de classe exaflopique à l’horizon 2020, qui relève des défis technologiques majeurs.
Sandrine's insight:

D'autres ressources :

 

Le plus gros supercalculateur du monde répond au nom évocateur de Jaguar. Il est installé au laboratoire américain d’Oak Ridge, dans le Tennessee, l’un des centres de recherche du département de l’Énergie des États-Unis. Il est désigné comme tel depuis novembre 2009 dans le classement Top500, qui fait autorité en la matière, sur la base de ses performances au Linpack, un problème d’algèbre linéaire qui sert d’instrument de mesure. Résultat : 1,76 million de milliards d’opérations par seconde, ou 1,76 petaflops.

http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/milliard-milliards-operations-seconde-01-11-2010-88171

 

L'année 2010 a été marquée par l'arrivée d'un supercalculateur chinois, le Tianhe-1A, à la tête du fameux classement mondial Top500. Avec une puissance de calcul de 2,57 petaflops/s, ce dernier a en effet ravi la première place du podium au Cray Jaguar XT5-HE du Département américain de l'Énergie. Un autre système chinois, le Nebulae installé au National Supercomputing Centre de Shenzhen,  occupe même la troisième place avec 1,27 petaflops/s. Un supercomputer japonais, Tsubame 2.0, tient désormais la quatrième place avec 1,19 petaflops/s. Avec le concours de Bull, le CEA a mis en service son Tera100, d'une puissance de 1,05 petaflops/s, qui se classe sixième pour l'instant. http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-bilan-supercomputers-2010-en-route-vers-l-exaflopique-32504.html

Les superordinateurs ont connu une croissance rapide en particulier ces dernières années. À peine avons-nous franchi l’échelle du petaflop que l’on s’intéresse déjà à concevoir des machines pouvant atteindre 1 exaflop par seconde et ce, afin d’être en mesure de satisfaire les besoins importants en terme de performances qu’expriment les scientifiques dans divers domaines. Cependant, pour concevoir des machines exaflopiques, il faut au préalable relever certains défis dont le principal est d’être capable de réduire les importants coûts de consommations énergétiques dans ces machines. Dans cet article, nous nous demandons si les solutions existantes pour réduire la consommation énergétique au niveau péta- flopique resteront valables à l’échelle exaflopique et dans quelles mesures il est possible de les adapter pour qu’elles puissent passer à l’échelle. Nous proposons également des solutions nouvelles pour l’échelle exaflopique, qui débouchent sur une architecture verte pour les machines exaflopiques.

https://hal.inria.fr/hal-00767653/file/2011_RENPAR_Diouri_Accepte.pdf

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Amazing Science
Scoop.it!

Neuroscientists establish brain-to-brain networks in primates and rodents

Neuroscientists establish brain-to-brain networks in primates and rodents | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Neuroscientists at Duke University have introduced a new paradigm for brain-machine interfaces that investigates the physiological properties and adaptability of brain circuits, and how the brains of two or more animals can work together to complete simple tasks.

 

These brain networks, or Brainets, are described in two articles to be published in the July 9, 2015, issue of Scientific Reports. In separate experiments reported in the journal, the brains of monkeys and the brains of rats are linked, allowing the animals to exchange sensory and motor information in real time to control movement or complete computations.

 

In one example, scientists linked the brains of rhesus macaque monkeys, who worked together to control the movements of the arm of a virtual avatar on a digital display in front of them. Each animal controlled two of three dimensions of movement for the same arm as they guided it together to touch a moving target.

 

In the rodent experiment, scientists networked the brains of four rats complete simple computational tasks involving pattern recognition, storage and retrieval of sensory information, and even weather forecasting.

 

Brain-machine interfaces (BMIs) are computational systems that allow subjects to use their brain signals to directly control the movements of artificial devices, such as robotic arms, exoskeletons or virtual avatars.

 

The Duke researchers, working at the Center for Neuroengineering, have previously built BMIs to capture and transmit the brain signals of individual rats, monkeys, and even human subjects to artificial devices.

 

"This is the first demonstration of a shared brain-machine interface, a paradigm that has been translated successfully over the past decades from studies in animals all the way to clinical applications," said Miguel Nicolelis, M.D., Ph. D., co-director of the Center for Neuroengineering at the Duke University School of Medicine and principal investigator for the study. "We foresee that shared BMIs will follow the same track, and could soon be translated to clinical practice."

 

To complete the experiments, Nicolelis and his team outfitted the animals with arrays implanted in their motor and somatosensory cortices to capture and transmit their brain activity. For one experiment highlighted in the primate article, researchers recorded the electrical activity of more than 700 neurons from the brains of three monkeys as they moved a virtual arm toward a target. In this experiment, each monkey mentally controlled two out of three dimensions (i.e., x-axis and y-axis; see video) of the virtual arm.

The monkeys could be successful only when at least two of them synchronized their brains to produce continuous 3-D signals that moved the virtual arm. As the animals gained more experience and training in the motor task, researchers found that they adapted to the challenge.

 


Via Dr. Stefan Gruenwald
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Wall Street s’empare de la technologie du bitcoin

Wall Street s’empare de la technologie du bitcoin | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it

Les banquiers de Wall Street s’associent aux start-ups de New York et de la Silicon Valley pour réduire leurs coûts....

more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Le pansement connecté futuriste et autonome

Le pansement connecté futuriste et autonome | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it

C'est au MIT ( Massachusetts Institute of Technology ) qu'un prototyp..

more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Chronobiologie, les 24 heures chrono de l’organisme

Chronobiologie, les 24 heures chrono de l’organisme | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Le fonctionnement de l’organisme est soumis à un rythme biologique, calé sur un cycle d’une journée de 24 heures.
Sandrine's insight:

Les chercheurs commencent à découvrir l’impact sur notre santé de la lumière bleue des led, écrans d’ordinateur, téléphones portables. Celle-ci intervient sur une zone précise du cerveau chargée de réguler nos rythmes biologiques, explique Claude Gronfier, chronobiologiste à l’Institut cellule souche et cerveau (unité Inserm 846).

Pour en savoir plus, consultez également notre dossier d’information sur la chronobiologie : http://bit.ly/1d6oUTd

more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from What's next ?
Scoop.it!

Ce robot se prépare pour Mars... et au-delà !

Ce robot se prépare pour Mars... et au-delà ! | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
La NASA prépare ses robots humanoïdes aux futures missions martiennes. Ils pourraient accompagner les astronautes voire préparer leur venue.

Via Jean-Pierre Blanger, Société Française de Prospective
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

L'Inserm valide les bienfaits de l'hypnose, Sciences & Prospectives

L'hypnose thérapeutique est dans une situation paradoxale en France. Ce pays en est le berceau, si l'on se souvient...
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Technology in Business Today
Scoop.it!

10 Futuristic Technology jobs you won't believe actually Exist

10 Futuristic Technology jobs you won't believe actually Exist | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
In today's technology-infused world, the executive assistant of today is the "avatar relationship manager" of tomorrow.

Via TechinBiz
Sandrine's insight:

Careers for a tech-driven world

New technologies — think: drones, robotics and virtual reality — present countless opportunities for businesses and startups alike to capitalise on buzz and momentum. The below jobs are all representative of career paths on the rise.

 

Careers for a tech-driven world

-    Certified UAV pilot

-    3D-printed clothing designer

-    Augmented reality architect

-    Quantified self-assessment auditor


Careers focused on sustainability

-    Smart city urban planner: 

-    Smart meter test lab manager

-    Smart grid solution architect

 

Data, business and financial jobs

-  Big data architect

-  Alternative currency specialist

-    Ecommerce business manager

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Learning Technology News
Scoop.it!

The World in 2025: 8 Predictions for the Next 10 Years

The World in 2025: 8 Predictions for the Next 10 Years | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
In 2025, $1,000 should buy you a computer able to calculate at 10^16 cycles per second (10,000 trillion cycles per second), the equivalent processing speed of the human brain.

Via Nik Peachey
more...
Rosemary Tyrrell, Ed.D.'s curator insight, September 18, 2015 7:21 PM

I can't wait for some of these things. Jarvis, anyone?

Mick Huiet's curator insight, September 18, 2015 11:46 PM

Reading list for sure!

Carlos Rodrigues Cadre's curator insight, October 2, 2015 8:33 AM

adicionar sua visão ...

Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Comment le futur de l'intelligence artificielle pourrait révolutionner le monde d'ici 25 ans

Comment le futur de l'intelligence artificielle pourrait révolutionner le monde d'ici 25 ans | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
FUTUR - Imaginez la scène: une poignée de scientifiques de renom, réunis dans les locaux de Google, discutant tranquillement de la fin possible de l'histoire humaine d'ici
Sandrine's insight:

Les experts distinguent trois principaux types d'IA, dont l'un d'eux fait déjà partie de notre quotidien:

• L'intelligence artificielle restreinte (son petit nom: ANI). On parle ici d'un ordinateur aussi compétent, voire plus compétent qu'un humain, mais capable de ne réaliser qu'une tâche bien précise. Vous en connaissez de nombreux. Par exempleles logiciels d'échecs, plus performants que les joueurs humains. Ou encore les ennemis dans les jeux vidéo joués par "l'ordinateur".

Ces dernières années, on en voit même des plus évolués, capables "d'apprendre" et non de réciter bêtement leur algorithme. Comme ce robot qui apprendà faire des pancakesà partir de recettes. OuWatson, le superordinateur d'IBM qui a réussi à gagner Jeopardy, un jeu de réponses-questions basé sur la logique. Ces IA devraient se perfectionner dans les années à venir (et poseront d'ailleurs de sacrés problèmes, comme celui del'automatisation des emplois).

• L'intelligence artificielle forte, de haut-niveau ou généralisée (AGI). Celle-ci n'existe pas (encore). On parle ici d'un ordinateur disposant des mêmes capacités qu'un être humain, dans tous les domaines. Ce qui est très différent d'une ANI, car ici, l'ordinateur doit être capable d'apprendre, comme l'homme, à partir d'expériences et dans des domaines très différents.

• Superintelligence artificielle (ASI). Celle-ci découle directement de l'AGI. Une fois que la machine aura égalé l'homme, il semble logique qu'elle finisse par le surpasser en tout point.

more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from ANRT Lille
Scoop.it!

Digital Humanities: Technology provides insight into Voltaire and his social networks | International Affairs

ReTw lexinerus: ReTw lexinerus: ReTw lexinerus: ReTw StanfordOIA: .HistoryAtState uses technology developed by HDS… http://t.co/9QUaCGmhAK

Via ANRT Lille
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Artificial Intelligence, Robot & Transhumanism
Scoop.it!

Au centre hospitalier de Tours, l'eye tracking rend la parole aux malades

Au centre hospitalier de Tours, l'eye tracking rend la parole aux malades | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it
Un système utilisant la technique de l'oculométrie (eye tracking) est testé à l'hôpital Bretonneau de Tours pour rétablir la communication entre soignants et patients admis en service de réanimation.

Via RECIPRO RH, Geoffrey Aubert
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Le pouvoir du transhumanisme
Scoop.it!

Le transhumanisme et l'homme de demain - YouTube

Passionné par l'univers des sciences et de l'espace ? Vimeo : https://vimeo.com/110588492

Via Jean-Philippe BOCQUENET, michel verstrepen, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Le Carrefour du Futur
Scoop.it!

Un bio-ordinateur par connexion de cerveaux d'animaux

Un bio-ordinateur par connexion de cerveaux d'animaux | Prospectives et innovations technologiques | Scoop.it

Un bio-ordinateur par connexion de cerveaux d'animaux. Bientôt extension humaine. Pour le meilleur ou pour le pire.


Via Joël de Rosnay
Sandrine's insight:

Two heads are better than one, and three monkey brains can control an avatar better than any single monkey. For the first time, a team has networked the brains of multiple animals to form a living computer that can perform tasks and solve problems.

If human brains could be similarly connected, it might give us superhuman problem-solving abilities, and allow us to communicate abstract thoughts and experiences. "It is really exciting," says Iyad Rahwan at the Masdar Institute in Dubai, UAE, who was not involved in the work. "It will change the way humans cooperate."

The work, published today, is an advance on standard brain-machine interfaces – devices that have enabled people and animals to control machines and prosthetic limbs by thought alone. These tend to work by converting the brain's electrical activity into signals that a computer can interpret.

more...
No comment yet.