Press book trendeo
1.6K views | +0 today
Follow
Press book trendeo
Les articles avec les données de Trendeo
Curated by dcousquer
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Emplois, usines : la vraie situation de l'industrie française

Emplois, usines : la vraie situation de l'industrie française | Press book trendeo | Scoop.it
LE SCAN ÉCO/INFOGRAPHIES - Au premier semestre, la France a fermé 32 nouvelles usines. Quels secteurs souffrent le plus ? Quels sont ceux qui vont créer les emplois de demain ? Réponses en infographies.
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Malgré un environnement porteur, l’industrie française ne recrée pas d’emplois, Industrie & Services

Malgré un environnement porteur, l’industrie française ne recrée pas d’emplois, Industrie & Services | Press book trendeo | Scoop.it
Le solde des créations et des suppressions de postes dans l’industrie s’est légèrement dégradé au premier...
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Les dix régions où se sont implantées le plus d’usines depuis la crise - Economie réelle

Les dix régions où se sont implantées le plus d’usines depuis la crise - Economie réelle | Press book trendeo | Scoop.it
Economie Réelle détaille les dix régions où se sont implantées le plus d’usines ou d’ateliers depuis la crise.
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Une reprise trop fragile pour sauver l’emploi

Une reprise trop fragile pour sauver l’emploi | Press book trendeo | Scoop.it
Si l’économie continue de détruire des postes, Emmanuel Macron « veut recréer des forces productrices »
dcousquer's insight:

Reste qu’« il est difficile d’évoquer une reprise durable tant que les créations d’emplois continuent de baisser », estime M. Cousquer. Au premier trimestre 2015, il y a eu 18 % de suppressions de postes de moins qu’à la même période de 2014, selon Trendeo. Mais aussi moins de créations (– 15 %).  « La consolidation de l’économie reste très fragile », conclut M. Cousquer.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Les ETI ont créé près de 90.000 emplois net depuis 2009, mais leur dynamisme s'essouffle

Les ETI ont créé près de 90.000 emplois net depuis 2009, mais leur dynamisme s'essouffle | Press book trendeo | Scoop.it
Jouent-elles toujours les amortisseurs de la crise ? Selon la dernière note sur « l'évolution de l'emploi et de l'investissement » réalisée...
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

VIDEO. Relocalisation : un échec du Redressement productif ?

VIDEO. Relocalisation : un échec du Redressement productif ? | Press book trendeo | Scoop.it
Visiter des usines qui avaient quitté la Chine pour revenir en France, c’était le petit plaisir d’Arnaud Montebourg. La fonderie Loiselet, les jouets Meccano, les sous-vêtements Eminence, c’est aut...
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Emploi : Les usines qui ferment sont davantage remplacées. | La-Croix.com

Emploi : Les usines qui ferment sont davantage remplacées. | La-Croix.com | Press book trendeo | Scoop.it
L’Observatoire de l’emploi et de l’investissement de l’institut Trendeo note dans sa dernière étude une amélioration du taux de remplacement des usines qui ...
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Après l’industrie, le commerce détruit aussi des emplois

Après l’industrie, le commerce détruit aussi des emplois | Press book trendeo | Scoop.it
Ce secteur était le premier créateur d’emplois en France depuis 2009. Mais la tendance s’est inversée depuis deux trimestres, selon une étude de Trendeo.
dcousquer's insight:

Un des derniers moteurs de l’emploi est en train de caler à son tour : le commerce. C’est ce que montre une étude publiée lundi 20 octobre par le cabinet Trendeo. Depuis deux trimestres, ce secteur longtemps porteur a commencé à détruire des emplois, indique la société française, qui relève dans la presse toutes les annonces de création et de suppression de postes.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Paris, 20 oct 2014:Emploi: le commerce dans le rouge, phénomène "inquiétant" (étude)

Paris, 20 oct 2014:Emploi: le commerce dans le rouge, phénomène "inquiétant" (étude) | Press book trendeo | Scoop.it
Paris, 20 oct 2014 - L'emploi est entré dans le rouge dans le commerce début 2014, un phénomène "inquiétant" pour ce secteur jusque-là créateur d'emplois, selon un rapport publié lundi, qui contredit les dernières données publiées par l'Insee.
dcousquer's insight:

Selon ce rapport de la société de veille économique Trendeo, basé sur le recensement en temps réel des informations concernant l'investissement et l'emploi, le secteur du commerce de gros et de détail "supprime des emplois depuis deux trimestres". 

Trendeo y voit un "phénomène significatif et inquiétant" puisque ce secteur était jusque-là le "premier secteur en termes de création d'emplois", avec "un solde positif de 89.000 emplois créés" depuis 2009. 


En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/emploi-le-commerce-dans-le-rouge-phenomene-inquietant-etude_1613472.html#rqpKp4WJfAAq1cfS.99
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Collecter pour mieux analyser : les bases de données et le journalisme

Collecter pour mieux analyser : les bases de données et le journalisme | Press book trendeo | Scoop.it
Collecter pour mieux analyser : les bases de données et le journalisme
dcousquer's insight:

L’Observatoire de l’investissement proposé par Trendeo est ainsi un outil exclusivement au service des organisations intéressées.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

LES IMPRIMERIES FRANÇAISES ONT TRAVERSE UN ETE AGITE - Filpac CGT

Si IME a finalement trouvé un repreneur, d’autres PME se retrouvent en grande difficulté. La région Centre a perdu 28 % de ses effectifs dans (...)
dcousquer's insight:

Depuis le début de l’année, l’observatoire Trendeo a identifié la destruction nette de plus de 700 emplois dans ce secteur. Cette saignée ne date certes pas d’hier. D’après l’Union nationale de l’imprimerie et de la communication, le nombre d’entreprises a baissé d’un quart en six ans en France. « Le tonnage imprimé est étroitement lié à la croissance du PIB », rappelle Sabrina Rousseau, chargée d’études à Centreco, qui a publié un rapport sur le sujet.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Remaniement: attention, chantiers en cours à Bercy

Remaniement: attention, chantiers en cours à Bercy | Press book trendeo | Scoop.it
Locataire de la première heure à Bercy, Arnaud Montebourg va quitter ce mardi le ministère de l'Economie mais aussi celui, sur-mesure, du Redressement productif. Laissant le secteur industriel orphelin de son "volontarisme" et un projet de loi mort-né?
dcousquer's insight:
Rien que pour 2013, 263 fermetures de sites ont été répertoriées par l'institut Trendeo, un nombre qui est resté stable par rapport à 2012. Pour autant, la France continue de détruire des emplois industriels alors qu'en 2013 et les investissements industriels ont baissé de 7%, selon la dernière enquête de l'Insee.  
En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/remaniement-attention-chantiers-en-cours-a-bercy_1570483.html#eXdwbFgetHhAqgyx.99
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

La France peut être fière de ces 20 ETI

La France peut être fière de ces 20 ETI | Press book trendeo | Scoop.it
En 1ère ligne de la reprise annoncée, les entreprises de taille intermédiaire font l’objet de toutes les attentions. Challenges est allé à la rencontre de 20 d'entre elles, implantées sur tout le territoire.
dcousquer's insight:

add your insight..."Elles ont créé près de 80.000 emplois entre 2009 et 2013, quand les grands groupes en détruisaient 60.000", calcule David Cousquer, le gérant du cabinet Trendeo. Mieux, elles seraient en première ligne de la reprise annoncée. "J’ai vu près de 500 patrons d’ETI, on sent les projets revenir", assure Jean-Yves Gilet, directeur exécutif ETI et grandes entreprises de Bpifrance.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

En France, encore 32 usines perdues en six mois

En France, encore 32 usines perdues en six mois | Press book trendeo | Scoop.it
Au premier semestre 2015, les annonces de fermeture d’usine ont une nouvelle fois été plus nombreuses que celles d’ouverture.
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Les ETI retrouvent le moral

Les ETI retrouvent le moral | Press book trendeo | Scoop.it
Sur le terrain, la société Trendeo, qui scrute l’ensemble des annonces rendues publiques par les sociétés et réalise des analyses pour le Meti (ex-Asmep ETI), a calculé dans son Observatoire de l’investissement que les ETI ont créé presque 3.000 emplois net depuis le 1er avril , « pendant que les grands groupes en ont supprimé un peu plus de 6.000 en net », affirme David Cousquer.
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Sous la reprise, des plans sociaux en série

Sous la reprise, des plans sociaux en série | Press book trendeo | Scoop.it
MoryGlobal, Intermarché, Sony... Ces dernières semaines, les annonces de licenciements se multiplient. Le gouvernement avance un effet trompe-l'œil.
dcousquer's insight:

Au total, selon des données transmises à Libération par l'«observatoire de l’investissement» Trendeo, qui «aspire» les annonces de suppressions d’emplois parues notamment dans la presse locale, le premier trimestre 2015 est meilleur que le même trimestre de 2014, avec «3345 emplois nets créés, contre 311 emplois nets supprimés en 2014». Trendeo relève tout de même que le mois de mars a été particulièrement mauvais, avec une hausse de 2% des annonces de suppressions d’emplois sur un an.

Quant à l’étude d’Altares, qui enregistre un «niveau historique des défaillances […] sur le 1er trimestre 2015» avec 18 000 PME qui ont fait faillite, soit près de 66 100 emplois menacés, le ministère du Travail préfère signaler que selon des données publiées jeudi par Pôle Emploi, «les entreprises ont une intention de recrutement en hausse de 2,3%», soit «1,7 million d’embauches potentielles» sur l’année.

a ecouter 00:00 02:30 Sous la reprise, des plans sociaux en sérieAvec Frantz Durupt02:30Frantz DURUPT (avec AFP) Vous aimerez aussi La hantise des commerçants ! Ils ne veulent pas que le grand public apprenne…MegaBargain 24 François Hollande sur Canal + : le président attendu sur l'emploiFrance Info L'Express condamné pour avoir dévoilé l'identité du père biologique de Maréchal…Orange Recommandé par Ailleurs sur le web25 photos qui prouvent que les chiens s'endorment n'importe où...et n'importe comment ! - Tribunal Du NetTextO’ : Manuel Valls sur Nicolas Sarkozy : Bruno Retailleau (UMP) : " C'est le degré zéro de la politique" - L'OpinionLe phénomène des sites de ventes aux enchères de destockage - MadbidLa révélation d'un enfant illégitime d'Albert de Monaco en question devant la CEDH - OrangeDéfiscalisation : qu'est-ce l'investissement locatif - Valority.comA lire sur Libe.frLa nudité, antidote naturel à la vitesse sur les routesHarry Gruyaert, tons suspendusL’Express condamné pour avoir dévoilé l’identité du père biologique de Maréchal Le PenLe ministère de l'Ecologie pompe l'air d'AirparifFrais de justice non réglés: nouvelle saisie de comptes pour Rachida DatiPublicitéL'actualité économique en vidéo : La baisse des prix a ralenti au mois de mars en zone euro vidéo en coursGrande Bretagne : le chômage...17/04/15Grèce : après Standard and...16/04/15Pétrole : l’Opep souligne la...16/04/15Le FMI augmente sa prévision de...14/04/15Alcatel Lucent racheté par Nokia...14/04/1557 commentairesIdentifiez-vous pour commenter46 suivent la conversationPlus récents | Plus anciens | Top commentairesdanjou19 Avril 2015 à 11:46

Il peut y avoir du travail pour les uns, pas pour les autres; il est bien connu que la "reprise"à 0,x % ne crée pas d'emplois, globalement. On a insisté sur la baisse de l'Euro, intéressant si on exporte traditionnellement plus qu'on importe, ce qui est rarement notre cas; il y a eu une bizarrerie qui s'atténue: le pétrole baissait plus en dollars que le dollar s'appréciait. 

La première ligne impose la mobilité, mais surtout une adaptation des formations aux besoins prévisibles, le nombre d'années post-bac pour tous étant loin de la solution; notre système E.N., système de pensée, nous laisse loin du compte.

SignalerPartagerJ'aimeRépondrefredetrene19 Avril 2015 à 7:50

la reprise c'est du pipeau, les plans sociaux c'est du concret...

SignalerPartagerJ'aimeRépondre7dingue18 Avril 2015 à 9:46

Il faut arrêter de croire que les emplois hautement qualifiés seraient à l'abri......non, quand un secteur d'industrie disparaît chez nous, il disparaît avec tous ses emplois ........regardez les difficultés que rencontre les jeunes, même très diplômés à rentrer dans la vie active. Bien souvent, ils doivent prendre des places .........qui ne correspondent aucunement à leur qualification......en attendant mieux......quelques fois longtemps....prenant de fait la place d'autres tout à fait qualifié pour le job. C'est toute la chaîne qui s'en trouve affectée, et en plus cerise sur le gâteau, tous nourrissent aigreur et rencoeur dans un job qui ne leur convient pas ou pas de job du tout!

Nous produisons bien trop cher, nos salaires sont disproportionnés par rapport à nos équipements, la résultante de ceci, nos prix ne sont pas en adéquation avec le marché, et les clients se contentent de regarder nos produits et achètent chez nos voisins....

SignalerPartager1J'aimeRépondrebczap18 Avril 2015 à 11:12

@7dingue 

chez nos voisins allemands ou le coût du travail dans l'industrie est plus élevé que chez nous !

SignalerPartagerJ'aimeRépondredanjou19 Avril 2015 à 12:9

@bczap 

Il faut surtout parler de coûts de production pour des produits équivalents. 

SignalerPartagerJ'aimeRépondregauchercontrarie20 Avril 2015 à 12:53

@bczap

 

Ben oui 

40 €/h chez Mercedes c'est pas grave ....

Mais 39 € /h chez Renault pour la Twingo c'est plus embêtant....

 

Vous comprenez ? 

SignalerPartagerJ'aimeRépondrefab3818 Avril 2015 à 11:44

@7dingue 

Le soucis est le positionnement produits en France versus prix de vente. Nous produisons des produits en général sans valeur ajoutée qui sont dont trop chères pour ce qu'ils sont..En Allemagne l'industrie est basée sur l'industrie de la machine haut de gammes hautement performantes qui sont vendues donc chères car elles apportent une amélioration de la production (qualité+productivité). C'est vrai aussi pour les voitures..positionnement haut de gamme et ça marche...

SignalerPartagerJ'aimeRépondrepinkfailure18 Avril 2015 à 9:18

La reprise une lame de fond saisonnière partout et une mini vaguelette en France, déjà les menaces de la prochaine crise, cette fois ci ce sont les compagnies d'assurances qui vont faire faillite à cause des produits à performance garantie

SignalerPartagerJ'aimeRépondresangita18 Avril 2015 à 8:55

d'un côté frère sapin, on se bat contre le chômage, d'un autre côté les plans s'enfilent comme des perles les uns après les autres 

 

Nous faire croire et nous parler de reprises c'est du mensonge . Là ou cela marche, c'est aux US chez les Anglais voir chez les allemands !!!! c'est facile les gens travaillent à temps partiel voir quelques heures et avec des salaires de misère . 

 

Il faut arrêter de nous mentir les politiques !!!! mais ce n'est pas d'aujourd'hui . Le fait est qu'il n'y a plus d'emplois comme avant et il n'y en aura plus . La raison en est que de nombreuses industries ont mis la clé sous la porte . Les seuls emplois qui vont rester ce sont des emplois hautement  qualifiés .

Il n'y a plus de place pour les autres . Si,  les chinois, les indiens, les pakistanais .  

 

Sapin en autre, à droite c'est pareil ce sont des menteurs !!!!

SignalerPartagerJ'aimeRépondrejacques42118 Avril 2015 à 14:9

@sangita

L 'emploi  précaire  est  de  plus  en  plus  courant  aux  USA.

SignalerPartagerJ'aimeRépondreun.passant17 Avril 2015 à 23:56

Il n'y aura pas de reprise en France et le chômage continuera à augmenter, malgré les conditions extérieures favorables :

- Les grandes entreprises multinationales développeront leur activité n'importe où sauf en France,

- les PME et TPE ne veulent pas embaucher parce que tout est fait pour les décourager : coût de la main d'œuvre, code du travail, inspecteurs du travail, inspecteurs du fisc, URSSAF, RSI, etc.

SignalerPartager3J'aimeRépondrePascApple19 Avril 2015 à 12:8

@un.passant les PME et TPE de veulent pas embaucher parce qu'elles ne savent plus vendre .. ni globalement produire, d'ailleurs. Très simplement parce que depuis 1985 et pendant 20 ans, leurs patrons se sont aperçus qu'il était plus rémunérateur et moins risqué de jouer en bourse...

Il est clair que la situation serait plus profitable pour les patrons en retournant à l'esclavage, comme vous le préconisez.

SignalerPartagerJ'aimeRépondrefado20 Avril 2015 à 13:26

@PascApple @un.passant  Bonne idée. Pour cela j'ai la solution: faire entrer des millions d'immigrés afin de faire pression à la baisse sur les salaires.

SignalerPartagerJ'aimeRépondrePimiz17 Avril 2015 à 23:21

"Sous la reprise...", vous voulez rire ? Il n'y a que les journaux pro-gouvernementaux qui voient une "reprise". A force d'ânonner les déclarations élyséennes, ils finissent de se discréditer complètement.

A moins que ce ne soit pour toucher encore plus de subventions...

SignalerPartager5J'aimeRépondre7dingue17 Avril 2015 à 23:2

Pour la gauche le progrès c'est de travailler moins....par jour, par semaine, par an et d'années dans sa vie........ils y arrivent très bien, au delà même de leur espérance puisque un français sur dix, bientôt un sur neuf, peut-être même un sur huit....s'en retrouve dispensé !

Certains socialistes ont même avancé la solution: une année sabbatique de congès payés pour tous pendant sa vie active à commencer dès maintenant, qui peut prétendre que ce n'est pas une avancée sociale!!

Je ne vois pas où est le probléme, avec une telle proposition, ils vont gagner les élections en 2017 et ce sera mérité, non?

Après tout, nous le valons bien, non?

SignalerPartager2J'aimeRépondregautat17 Avril 2015 à 23:35

@7dingue A bas le travail ! 

SignalerPartagerJ'aimeRépondregilounice17 Avril 2015 à 19:19

je vous le dis les yeux dans les yeux......... la reprise est là !

SignalerPartager3J'aimeRépondreun.passant17 Avril 2015 à 19:15

Thomas Hollande, jeune avocat, membre du parti socialiste, obtient un beau contrat avec un comité d'entreprise. Ce n'est pas de la prise illégale d'intérêt, c'est juste une utilisation optimisée du carnet d'adresses.

SignalerPartager6J'aimeRépondrejacques42118 Avril 2015 à 14:10

@un.passant

Merci  qui ?

SignalerPartagerJ'aimeRépondrefado20 Avril 2015 à 13:27

@un.passant  merci Papounet.

SignalerPartagerJ'aimeRépondregilounice17 Avril 2015 à 19:14

Le chômage explose mais c'est la reprise générale !

allez comprendre............

SignalerPartager2J'aimeRépondreRM17 Avril 2015 à 19:24

@gilounice c'est la reprise des marges de certaines entreprises, qui, comme Intermarché, n'ont pas à payer de plans de licenciements, puisque ce sont nos impôts avec le CICE qui le fait. En gros on paye des impôts pour permettre aux grands groupes de licencier. Auchan l'a fait, Intermarché se lance, et pour le reste c'est silence radio puisqu'on n'a pas les chiffres des bénéfices du CICE. 

 

Pendant que l'Union européenne organise le démembrement de son industrie et organise un espace pour 5 à 10% de cadres, autour de "pôles de compétitivité", les Etats Unis, la Chine et tous les espaces économiques du monde à part l'UE protègent les salariés et leur population en fermant la porte au dumping social. Parce qu'ils ont des dirigeants fermes, élus par des peuples plus conscients de leurs intérêts. Et parce qu'en France on aboie beaucoup mais on ne mord jamais. Malheureusement.

SignalerPartager1J'aimeRépondregilounice17 Avril 2015 à 19:50

@RM @gilounice   entièrement d'accord.

SignalerPartagerJ'aimeRépondreLoudelouest17 Avril 2015 à 20:37

@RM @gilounice

Comment dire que l'UE organise le démembrement de son industrie alors que des usines d'automobiles et de fournisseurs d'équipements ont poussé en Pologne, Roumanie, Croatie, Allemagne, Hongrie, depuis une quinzaine d'années?

En France, la dernière est Toyota, qui date de 16 ans, peu avant les 35 heures. Rien n'y a plus poussé depuis.

SignalerPartager2J'aimeRépondrejacques42118 Avril 2015 à 14:14

@Loudelouest @RM @gilounice

Comment  font  les  Allemands  pour  si   bien  résister  à  la  'crise'  ?

SignalerPartagerJ'aimeRépondretocata17 Avril 2015 à 17:58

Cela fait 3 ans que le gouvernement socialiste annonce que la reprise approche, ou qu'elle est là…

Mais les Français voient bien que les licenciements continuent et que le chômage augmente chaque jour.

Le problème est que le gouvernement socialiste ne fait rien pour donner confiance aux entreprises et les encourager à créer des emplois en France.

SignalerPartager6J'aimeRépondremarat397117 Avril 2015 à 20:32

@tocata Mais qu'est ce qu'il leur faut:? 50 milliards d'allègements de charges octroyés aux entreprises...vous trouvez que c'est rien...mais c'est aux frais des contribuables et eux trouvent que c'est beaucoup...surtout pour constater que les licenciements continuent. Il faut dire que faire des cadeaux sans exiger de contrepartie ne pouvait que conduire à ce résultat.

SignalerPartager2J'aimeRépondrePimiz17 Avril 2015 à 23:27

@marat3971 @tocata  Vous ne trouvez pas qu'il aurait été plus simple de ne pas tuer les entreprises françaises avec des charges excessives et un code du travail démentiel ?

SignalerPartager2J'aimeRépondregautat17 Avril 2015 à 23:38

@Pimiz @marat3971 @tocata les "charges " : ce sont les cotisations sociales , sdu salaire différé pour la sécu , pour permettre aux patrons de ne pas payer pour leurs salariés malades ou vieux l

SignalerPartagerJ'aimeRépondrejacques42118 Avril 2015 à 14:17

@tocata

' La  reprise  est  au  coin de  la  rue ' .

Herbert Hoover.

SignalerPartagerJ'aimeRépondreLoudelouest17 Avril 2015 à 16:52

On n'est pas en 2012, c'est bien vrai.

Quand nous sommes arrivés au pouvoir, nous avons trouvé une croissance de 2%, un pouvoir d'achat qui venait d'augmenter de 1.1% et qui n'avait pas baissé depuis 30 ans, le plus fort investissement étranger d'Europe, 476000 logements construits par an et une RGPP qui avait permis de réduire de 165000 en 3 ans le nombre de fonctionnaires sans le moindre licenciement, 

Nous avons comme prévu tout réduit à 0 en une seule année.

Et depuis, nous tournons en rond en répétant que c'est du redressement.

SignalerPartager9J'aimeRépondreEtre17 Avril 2015 à 16:58

@Loudelouest 

Il me semble que les français malgré une débauche d'argent sans précédent durant sa campagne, ont purement et simplement viré SARKOZY.

SignalerPartager1J'aimeRépondregilounice17 Avril 2015 à 19:16

@Etre @Loudelouest ....... l'autre est mieux ??..........

SignalerPartagerJ'aimeRépondreun.passant17 Avril 2015 à 19:18

@Etre Oui, les Français ont viré Sarkozy en 2012, ils pensaient qu'ils ne trouveraient pas pire président. Erreur : ils ont trouvé pire.

SignalerPartager4J'aimeRépondrekolymazek17 Avril 2015 à 16:51

faute de définition irrévocable le socialisme actuel n'est-il pas en trompe l'oeil?

SignalerPartager2J'aimeRépondre sondage17 Avril 2015 à 16:37

et que dire alors des 60 propositions  .

SignalerPartager1J'aimeRépondremarat397117 Avril 2015 à 16:36

"Effet trompe l'oeil"...oui, ils ont annoncé que la reprise était là, mais ils voulaient parler de la reprise des licenciements. Les allègements d'impôt pour les entreprises devaient entrainer des conpensations sous forme d'embauches, on voit le résultat.

SignalerPartager1J'aimeRépondremelokew17 Avril 2015 à 16:27

Le gouvernement "avance" en trompe-l’œil peut-être , mais en trompe-français surement !,

SignalerPartager8J'aimeRépondreEtre17 Avril 2015 à 16:14

Les patrons ne veulent pas de reprise, ils ont 140 milliards à gagner avec SARKOZY, mettez-vous à leur place, 140 milliards s'ils arrivent encore pendant 2 ans à faire progresser le chômage.

SignalerPartagerJ'aimeRépondreLoudelouest17 Avril 2015 à 16:38

@Etre

Plus de 60000 patrons mettent la clé sous la porte chaque année depuis Hollande. Soyez heureux, vous allez bientôt en être totalement débarrassé. Vous pourrez embaucher tout à loisir puisque vous savez si bien le faire.

SignalerPartager5J'aimeRépondrebczap18 Avril 2015 à 11:16

@Loudelouest @Etre 

en 2014 

64000 fermetures d'entreprises

550000 créations d'entreprises

SignalerPartager2J'aimeRépondrepinkfailure18 Avril 2015 à 9:23

@Etre à part embaucher des fonctionnaires payés à crédit , qu a fait votre gourou de Tulle?

SignalerPartagerJ'aimeRépondrepolux17 Avril 2015 à 15:39

Au même moment, au Royaume-Uni, alors que le pays connait, et de très très loin, l’immigration la plus forte d’Europe, le chômage ne s’arrête toujours pas de baisser et va passer sous les 5%.

Si vous vous demandez pourquoi, je vous suggère d’imprimer et empiler le code du travail (ainsi que toutes les conventions collectives) des deux pays et poser les piles côte à côte. Vous allez tout de suite comprendre d’où vient le problem.

SignalerPartager1J'aimeRépondreEtre17 Avril 2015 à 16:10

@polux 

Les anglais sont tellement heureux que CAMERON va peut être terminer en 4ème ou 5ème position des élections générales le 7 mai.

Essayez d'être un peu crédible.

SignalerPartagerJ'aimeRépondrepolux17 Avril 2015 à 16:32

@Etre 

Si vous voulez de la crédibilité, faites d’abord un peu d’effort de votre coté en matière d’actualité politique britannique. Tout le monde s’accorde sur le fait que le bilan économique du duo Cameron-Clegg est un succès. Personne durant cette campagne n’a tenté de les contester sur ce sujet.


Si les Tories, comme vous le dites parfaitement, sont loin de se faire réélire en Mai, c’est pour d’autres raisons, qui n’ont rien à voir avec la santé économique du pays.

 

 

SignalerPartager2J'aimeRépondresondage17 Avril 2015 à 16:37

@Etre @polux pauvre être le mal être arrive pour toi!

SignalerPartager1J'aimeRépondreLoudelouest17 Avril 2015 à 16:44

@Etre @polux

Les capacités à se faire élire ne présagent en rien de celles à gérer une économie. Nos voisins Zapatero, Socratès et Papandréou ont été élus triomphalement et n'ont même pas pu terminer leurs mandats tellement ils ont enfoncé leurs pays dans la misère. Tsipras prend le chemin d'être le prochain. Et Hollande suit de près. 

SignalerPartager1J'aimeRépondretouvabien17 Avril 2015 à 17:56

@Etre

En France, les dirigeants, tels Hollande ou Sarkozy, prennent des décisions électoralistes, nous avons 11% de chômeurs. En Angleterre, Cameron prend des décisions de bons sens, il sera battu; mais, le chômage est inférieur à 6%..

 

Crédibilité, dites-vous?

SignalerPartager2J'aimeRépondrenicolas_7817 Avril 2015 à 15:14

Quelle reprise ? les salaires stagnent , le chômage explose , les dépenses je n en parle même pas ...

SignalerPartager1J'aimeRépondretouvabien17 Avril 2015 à 18:1

@nicolas_78 

Les salaires stagnent!?! Non.

En 3 ans, mon revenu brut a augmenté de 220€, soit 2% par an environ. Le "hic" est que mon revenu net a progressé de 5€, pendant la même période.

Mais, j'aime cet Etat, qui dans sa grande sagesse, préfère me garantir des revenus différés (retraite et assurance maladie), plutôt que je me perde dans un consumérisme effréné immédiat.

Ah! Merci François!!!

SignalerPartagerJ'aimeRépondreLoudelouest17 Avril 2015 à 20:24

@touvabien @nicolas_78

En voilà un qui ne fait pas partie des quelques 600000 qui ont vu leur revenu brut versé par l'Unedic progresser de -40%, ni des quelques 440000 qui en ont été radiés depuis 3 ans et qui, pour les plus chanceux, ont vu le leur évoluer au niveau RSA.

N'oublions pas non plus les 189000 entrepreneurs qui ont mis la clé sous la porte et dont le revenu n'a certainement pas progressé de 220€.

Pol Pot aussi était content de lui pendant ses années de pouvoir. Les autres un peu moins.

SignalerPartagerJ'aimeRépondre Recevoir la newsletter

L'actu Libé tous les matins par email

Direct (Beta)

14:12Plusieurs vols détournés à Manchester à cause d'un drone14:07Finalement, apprentis et petit boulots étudiants pas concernés par la prime d'activité 13:58Feu Richard Anthony, roi de la reprise 13:39Mariage virtuel dans un catalogue IKEA13:33Crash Air Algérie : «Il est nécessaire pour les familles d'aller voir là où sont tombés les leurs»13:22Le jet privé de Kadhafi échoué à Perpignan depuis 1 an13:18Giorgio Armani intime aux gays de ne pas s'habiller «homo»13:15Nouveau naufrage de migrants 13:09Mathieu Gallet blanchi par l'IGF 13:00Eva Joly : le naufrage de 700 migrants, «conséquence de notre politique étrangère»12:55Sur le pouce.

Si vous aussi, vous déjeunez d'un pauvre sandwich devant votre écran d'ordinateur, sachez qu'il y a plus malheureux que vous. Le Tumblr Sad Desk Lunch, repéré par le magazine Snatch, compile des photos de repas faits maison, pris par des Américains sur leur lieu de travail. Et ça a l'air bien dégueulasse. Votre thon-crudités vous paraîtra tout de suite digne d'un 3 étoiles.

12:38Sophie de Menthon, «engueulée» par des ministres pour son tweet polémique12:31Richard Anthony n'entendra plus siffler le train12:24A lire sur le web.

Quand une célébrité dit : «J'avais envie de faire une pause», comprenez : «J'étais en dépression». Quand elle affirme : «J'avais envie de me consacrer à ma vie privée», traduisez : «Personne ne me proposait de rôle». C'est en tous cas ce que croit savoir le magazine en ligne Cheek, qui se propose de décrypter la langue de bois des personnalités du spectacle. Plutôt drôle.

12:20Le point sur l'actu à la mi-journée12:18Relais.

Il est midi, le moment pour moi de laisser la main à mon collègue Guillaume Gendron. On se quitte avec un live de «Take Five» daté de 1961. Vous l'ignoriez peut-être, mais le morceau du Dave Brubeck Quartet a fait l'objet en 62 d'une reprise yéyé de Richard Anthony, disparu cette nuit.

11:59Musique.

Après le Guardian et les disques de rock, c'est au tour du magazine Mass Appeal d'utiliser Google Street View pour partir sur les traces de ses morceaux de hip-hop préférés. La promenade commence entre la 10e rue et la 41e avenue de Queensbridge (New York), où a été enregistré Illmatic de Nas, pour se terminer dans le quartier du théâtre de Los Angeles, où Ice Cube a commis Amerikkka's most wanted.

11:57Chiffre.

Mille euros. C'est ce que vous risquez de devoir payer comme amende si vous jouez de la gratte ou des percus, la nuit, sur le Canal Saint-Martin à Paris (Xe). L'année dernière, la police a en outre confisqué 70 instruments, selon 20 minutes.fr.

11:46La Norvège dit adieu à la FM11:40«Les Messagers», un docu sur la migration et la mort11:37NOSTALGIE bis.

Au fait, ça ressemblait à quoi un tract du Parti communiste dans les années 70 ? La question agite la France depuis dimanche, après une petite phrase polémique de François Hollande (on en a parlé ici et là).

Premier élément de réponse tweeté ce matin par un journaliste de Métro. Nouvel indice posté à l'instant par une consœur de l'huma :

Rosa Moussaoui@RosamoussaouiJuste pour le plaisir, encore un tract #communiste des 70's @BKamel@MCOndoua@MCOndoua111:19Un professeur tué dans un lycée de Barcelone11:06Sophia Aram endosse le costume du relou de base sur France Inter10:5850 CRS pour un match de huitième division10:41Grèce : le procès des néonazis d'Aube dorée suspendu10:37Amadou Koumé, 33 ans, mort au commissariat10:11Au fait, ça ressemblait à quoi un tract du PC dans les années 70 ?Thomas Vampouille@tomvampouilleAu fait, un tract du Parti communiste dans les années 70, ça ressemblait à ça #PierreLaurent#PCF09:54Le Foll : «Il n'y aura pas d'excuses publiques de Hollande»09:30Médias.

Canal+ a réalisé un beau score d'audience hier, grâce à son invité de marque (François Hollande) dans Le Supplément. L'émission a attiré 1 789 000 téléspectateurs, ce qui représente 11,9% de parts d'audience (pour Canal, c'est pas mal), annonce ce matin le community manager de l'Elysée, sur Twitter.

Maxime Taillebois@MaxTailleboisRecord d'#audience pour le président @fhollande dans #LeSupplement : 1.789.000 téléspectateurs (11.9%)09:22Hollande : «Marine Le Pen parle comme un tract du PCF des années 70»
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Les dix régions où se sont implantées le plus d’usines depuis la crise - Economie réelle

Les dix régions où se sont implantées le plus d’usines depuis la crise - Economie réelle | Press book trendeo | Scoop.it
Economie Réelle détaille les dix régions où se sont implantées le plus d’usines ou d’ateliers depuis la crise.
dcousquer's insight:
A l’appui d’une étude du cabinet Trendeo, Economie Réelle détaille les dix régions où se sont implantées le plus d’usines ou d’ateliers depuis la crise.
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

La résistance des entreprises de taille intermédiaire s'érode

La résistance des entreprises de taille intermédiaire s'érode | Press book trendeo | Scoop.it
Le nombre d'emplois créés par les 4500 ETI en France n'a cessé de diminuer depuis le début de la crise, signe que la crise économique ne les épargne plus.
dcousquer's insight:

Tout en restant positif, le solde net de la création d'emplois dans les ETI est en chute libre, passant de 29.976 en 2010 à 27.560 en 2011, 20.841 en 2012, 7431 en 2013 et surtout 5620 en 2014, selon la dernière note réalisée par le cabinet Trendeo et l'Asmep -ETI.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Emploi : le commerce plonge dans le rouge pour la première fois depuis le début de la crise

Emploi : le commerce plonge dans le rouge pour la première fois depuis le début de la crise | Press book trendeo | Scoop.it
VIDÉO - Ce secteur qui portait jusqu'à présent l'emploi en France, a détruit des postes ces deux derniers trimestres pour la première fois depuis 2009, selon le cabinet Trendeo. L'industrie connaît en revanche une légère amélioration.
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Emploi : pas de crise pour le secteur des logiciels - Midiformations Actualités

Emploi : pas de crise pour le secteur des logiciels - Midiformations Actualités | Press book trendeo | Scoop.it
La dernière étude de Trendeo du 20 octobre 2014 souligne le dynamisme du secteur des logiciels et des services spécialisés. En revanche, le secteur commerc Emploi : pas de crise pour le secteur des logiciels
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Des fermetures d'usines moins nombreuses / France Inter

Des fermetures d'usines moins nombreuses / France Inter | Press book trendeo | Scoop.it
cette année, en 2014, il y a un peu moins de fermetures d’usines, et un peu plus d'ouvertures, d'installations, qu'il y a un an. Soyons précis. On recense 119 créations, contre 90 l'an dernier ; et on peut lister 153 usines qui ont fermé leurs portes...
dcousquer's insight:

Oui, Les Échos publient la dernière étude du cabinet Trendeo dont la spécialité est de comptabiliser scrupuleusement les ouvertures et les fermetures d'usines en France. La bonne nouvelle, c'est celle-là : cette année, en 2014, il y a un peu moins de fermetures d’usines, et un peu plus d'ouvertures, d'installations, qu'il y a un an. Soyons précis. On recense 119 créations, contre 90 l'an dernier ; et on peut lister 153 usines qui ont fermé leurs portes, contre 204. Évidemment, on le voit, il y a toujours plus  de fermetures que d'ouvertures, mais l'écart se réduit un peu. Tant mieux.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Créations d'usines : quand la France remonte la pente

Créations d'usines : quand la France remonte la pente | Press book trendeo | Scoop.it
C'est un investissement qui fait rêver des milliers d'élus. A Lacq, dans les Pyrénées-Atlantique, le japonais Toray a injecté 120 millions...
dcousquer's insight:
Depuis janvier, l'Hexagone a vu la création de 119 usines contre 90 sur la même période de 2013, selon les recensements effectués par la société Trendeo. Une hausse liée notamment à des ouvertures dans l'agroalimentaire, le traitement des déchets ou le travail des métaux. Les fermetures de sites ont quant à elles reculé, passant de 204 à 153. « Pour 100 usines fermées depuis 2009, l'économie française en ouvre en moyenne 60, mais ce taux est remonté à 77 % en 2014 », explique David Cousquer, de Trendeo.

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Réindustrialisation : La France construit encore des usines

Réindustrialisation : La France construit encore des usines | Press book trendeo | Scoop.it
L’an prochain, les premiers tracteurs devraient sortir de l’usine du groupe Kubota, en chantier à Bierne, dans le Nord - Pas-de-Calais. La...
dcousquer's insight:
...Le cabinet Trendeo s’est fait une spécialité, depuis 2009, de répertorier et d’analyser la moindre annonce d’ouverture ou de fermeture d’usines sur le sol français. Il estime qu’au premier semestre, 87 usines de plus de 10 salariés ont été créées ou agrandies de manière significative, contre respectivement 66 et 56 au cours des deux semestres de l’année 2013...

more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Le vrai bilan d'Arnaud Montebourg au gouvernement

Le vrai bilan d'Arnaud Montebourg au gouvernement | Press book trendeo | Scoop.it
Arrivé en mai 2012 à la tête du ministère du Redressement productif, Arnaud Montebourg n’aura cessé tout au long de ses 27 mois d’exercice...
dcousquer's insight:
Aujourd’hui, à l’heure des comptes, force est de constater que le chantre de la démondialisation aura été impuissant à juguler la désindustrialisation qui frappe notre pays. En 2013, 263 fermetures de sites ont été annoncées selon l’institut Trendeo, soit quasiment autant que l’année précédente (267). Au deuxième trimestre, la production industrielle a reculé de 2% par rapport à l’année précédente selon l’Insee, qui estime qu’il reste plus de capacités sous-utilisées dans l’industrie manufacturière aujourd’hui qu’il y en avait en moyenne sur la période 1992-2007.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/0203724513581-le-vrai-bilan-darnaud-montebourg-au-gouvernement-1035989.php?wGyrhxHcJmIrFP5y.99
more...
No comment yet.
Scooped by dcousquer
Scoop.it!

Le vrai bilan économique de Montebourg

Le vrai bilan économique de Montebourg | Press book trendeo | Scoop.it
ÉCONOMIE - "Trublion", "grande gueule", "électron libre"... jamais les termes utilisés pour décrire Arnaud Montebourg n'auront été aussi proches de la réalité au te...
dcousquer's insight:

Quant au retour au bercail des entreprises qui avaient pris le large, le mouvement reste marginal, et cela malgré les aides publiques. Depuis 2005, seuls 107 cas ont été observés, relève Le Monde, souvent de petite taille, selon le pointage effectué fin 2013 par l'Etat. De son côté, la société Trendeo a recensé seulement 70 emplois industriels créés en 2013 à la suite de relocalisations.

more...
No comment yet.