Le Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESUP) a dénoncé mardi "une rentrée tendue" dans les universités où enseignants et étudiants pâtissent de "difficultés financières".

Ces difficultés "compromettent des volumes importants d'enseignement et ce sont des pans entiers de la recherche, en particulier en sciences humaines et sociales, qui sont mis en veille", a déploré Stéphane Tassel, secrétaire général du SNESUP, qui faisait mardi le bilan de la rentrée 2012 lors d'une conférence de presse. (...) - Nouvel Obs, 02/10/2012


Via Collectif PAPERA