Le Jardin des Plantes : Quand les fourmis jardinent | pour mon jardin | Scoop.it

 

L'une des associations fourmis-plantes les plus étonnantes se trouve en Amérique tropicale : ce sont les jardins de fourmis. Ces nids arboricoles, construits par certaines espèces très éloignées évolutivement, constituent de véritables micro-écosystèmes. Fabriquées à partir de carton grossier (obtenu à partir de fragments de végétaux mastiqués) et de matériaux terreux, leurs structures sphériques ont été décrites pour la première fois en 1901 par le botaniste allemand Ernst Ule. Elles sont le support d'épiphytes appartenant à des familles variées : Arucwe, Bromeliuceae, Gesneriaceae, Moruceae, Piperaceae et Cactaceae... Ces plantes, dont la particularité est de s'ancrer par leurs racines à la surface d'autres plantes, mais sans les parasiter, ont développé une relation étroite avec certaines fourmis arboricoles fabriquant des jardins. Leurs graines produisent des substances attirant spécifiquement ces insectes, qui les transportent jusqu'à leur nid, puis les intègrent dans les parois. Selon les chercheurs, les odeurs des graines mimeraient celles du couvain de ces espèces de fourmis. L'attirance persisterait même après que les graines soient passées à travers le tube digestif de Vertébrés tels que des chauves-souris frugivores.

 

[...]

 


Via Bernadette Cassel