C'était un petit ...
Follow
Find
2.9K views | +1 today
Scooped by So
onto C'était un petit jardin...
Scoop.it!

L'écopastoralisme fait son retour en ville

L'écopastoralisme fait son retour en ville | C'était un petit jardin... | Scoop.it

"Des moutons en plein centre-ville, des vaches qui regardent passer les trams, des chèvres à la sortie du métro ? Ces scènes étonnantes risquent bien de se multiplier avec le développement d’une tendance qui met la campagne à la ville et les animaux en centre urbain : l’éco pastoralisme.

 

Preuve d’un engouement certain, en 2012 se sont tenues les premières rencontres de l’éco-pastoralisme organisées par l’association Entretien Nature & Territoire où l’on a présenté cette « solution alternative de gestion écologique des espaces verts par des herbivores issus de races rustiques. "

So's insight:

Je préfèrerais qu'on utilise le terme de pastoralisme urbain !

more...
No comment yet.
C'était un petit jardin...
jardins, potagers, champs, forêts et tout ce qui y pousse
Curated by So
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by So
Scoop.it!

« Du vert près de chez moi » de la Ville de Paris… • L'avis de Guérilla Gardenning France

« Du vert près de chez moi » de la Ville de Paris… • L'avis de Guérilla Gardenning France | C'était un petit jardin... | Scoop.it

La ville de Paris vient de lancer une opération « du vert près de chez moi » qui « invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux« . Grâce à l’application ou au formulaire en ligne vous pouvez signaler le lieu que vous avez repéré et peut-être que vous ferez parti des 200 chanceux à y voir naître un jour un « espace vert« . 

(mots en italique provenants de la présentation de la ville de Paris sur « du vert près de chez moi ») Aujourd’hui, certaines municipalités éclairées préfèrent adhérer au concept de laisser des espaces à jardiner par les habitants plutôt que de tenter de les réprimer. Ils recherchent la collaboration et le contrôle progressif, plutôt que l’opposition et les restrictions, afin de réduire graduellement les principaux conflits… Une maîtrise des heureux jardiniers s’installe, une perte de spontanéité et des restrictions imposées s’instaure. Dans les conditions générales d’utilisation de l’application smartphone mise à disposition par la mairie de paris : 
« Le site PARIS DansMaRue vise à améliorer la qualité de l’espace public parisien en favorisant la synergie entre les usagers de l’espace public, les services techniques municipaux et leurs partenaires. » 
« La mairie de Paris et ses partenaires restent libres de déterminer les actions à mettre en place«  Et parmi ces partenaires on peut lire : EVESA, DECAUX, Urbaine de Travaux/TEP, HTP et KORRIGAN qui sont essentiellement des entreprises d’entretien, de pose de dispositifs anti-sdf, des promoteurs immobilier, des poseurs de publicités qui privatisent le moindre espace de nos rues… Même si j’imagine bien que la mairie n’oserait pas bitumer une friche ou installer des panneaux de pubs dans l’un des espaces jardinés je m’interroge sur ce qu’une telle base de donnée pourrait offrir comme opportunités à la ville et à leurs partenaires dans le futur…
more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

EDF signe un contrat d'importation de gaz de schiste avec un groupe américain

EDF signe un contrat d'importation de gaz de schiste avec un groupe américain | C'était un petit jardin... | Scoop.it

La nouvelle est passée presque inaperçue la semaine dernière. En toute discrétion, EDF a signé un accord pour importer du gaz de schiste des Etats-Unis. Les écologistes en appellent à Ségolène Royal.

Ce contrat signé par EDF avec le groupe américain Cheniere, c'est ce dernier qui l'a annoncé dans un communiqué publié le 17 juillet. Les premières livraisons de gaz liquéfié sont prévues pour 2016 et le contrat a une durée de 20 ans. Sur le papier, le raisonnement est simple. La France dépend des gaz naturels russes et algériens. Il faut diversifier les approvisionnements, "réduire nos dépendance vis-à-vis du gaz russe" notamment  comme l'explique Philippe Chalmin, professeur d'économie à l'université Paris Dauphine. Et si on n'a pas les détails de l'accord financier, il estime qu'on peut "imaginer que ramener sur l'Europe à niveau de 9 à 10 dollars là où nous importons le gaz russe aux alentours de 11 à 12 dollars".

 

Sauf que les prix attractifs du gaz américain ne font pas oublier la contradiction. La France dit non à l'extraction de gaz de schiste, chez elle, mais elle accepte qu'EDF en importe en grandes quantités des Etats Unis. Une hypocrisie inacceptable pour
Benoit Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement : "C'est la même chose que les OGM. On s'interdit de les produire sur le territoire français parce qu'on considère que c'est trop dangereux mais on les importe massivement pour l'alimentation de notre bétail. C'est une forme de cynisme".
 
Ce qui fait dire au député EELV Yannick Jadot que la question devient politique. "Ça va à l'encontre des efforts qu'on tente de faire sur la transition énergétique". Et il en appelle à Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie et de l'Energie, puisque l'Etat est le principal actionnaire d'EDF.

So's insight:

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais...

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

La Terre nourricière (1/5) : Révolutions agricoles (On ne parle pas la bouche pleine - France Culture)

La Terre nourricière (1/5) : Révolutions agricoles (On ne parle pas la bouche pleine - France Culture) | C'était un petit jardin... | Scoop.it
Tristan Lecomte, fondateur d’Alter Eco, est aujourd’hui engagé dans Pur Projet, qui promeut l’agroforesterie dans le monde.
more...
No comment yet.
Rescooped by So from Vidéos_NDL
Scoop.it!

ND-des-Landes : les anti-aéroport font leur rassemblement d'été

Plusieurs milliers d'opposants au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont afflué samedi 5 juillet sur le site pour assister sous la pluie au grand rassemblement d'été du mouvement et réclamer l'abandon du projet contesté de transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique. Durée: 01:18

Via ACIPA
more...
No comment yet.
Rescooped by So from Le JardinOscope
Scoop.it!

A Nantes, une mystérieuse graffeuse nomme les plantes des rues

A Nantes, une mystérieuse graffeuse nomme les plantes des rues | C'était un petit jardin... | Scoop.it


Frappantes et poétiques, ces photos sont partagées, en quelques jours, des milliers de fois sur Facebook. Jusqu’à ce qu’un internaute finisse par identifier l’anonyme à l’origine de cette belle idée. Il s’agit d’une conteuse nantaise, Frédérique Soulard (voir son site ici), toute étonnée du succès de son initiative sur Internet : « Il paraît que quelqu’un a mis les photos sur Facebook et que beaucoup de gens les ont vues, je suis très contente. » L’artiste, membre de l’association L’écume des mots, précise rapidement : « Je ne suis pas botaniste de formation, mais j’ai travaillé dans l’herboristerie de ma grand-mère. J’ai toujours aimé les plantes et leurs noms vernaculaires et je veux partager ça depuis longtemps. Ça fait une dizaine d’années que je mûris ce projet. »


Via SOS Biodiversité, Bernadette Cassel, Le JardinOscope
So's insight:

Frédérique Soulard travaille maintenant avec la mairie de Nantes qui lui a donné une subvention et a prévenu ses équipes pour ne pas que ce soit effacé.

more...
No comment yet.
Rescooped by So from Les colocs du jardin
Scoop.it!

La lutte intégrée remplace la chimie à la jardinerie du Valat d'Arias

La lutte intégrée remplace la chimie à la jardinerie du Valat d'Arias | C'était un petit jardin... | Scoop.it

"Les végétaux de la pépinière du Cat des Gardons sont désormais traités avec des insectes ravageurs Ils répondent aux noms d’Aphidius et d’Encarsia formosa. Leur mission est ravageuse malgré leur toute petite taille, quelques millimètres seulement." 

 

Les 600m⊃2; de serre et les  tunnels  des Jardins du Valat (ancienne route de Mazac) sont désormais traités avec ces insectes parasitoïdes qui sont de véritables alliés pour lutter contre les pucerons et  la mouche blanche. L’alphidius femelle pond ses œufs dans le puceron. L’œuf se développe à l’intérieur du puceron ; une dizaine de jours après la larve d’Aphidius fixe le puceron sur la feuille et tisse un cocon dans le puceron pour former une momie, le puceron est ainsi détruit.  L’encarsia formosa est une minuscule guêpe. Elle pond ses œufs dans les grosses nymphes d'aleurodes communément appelée mouches blanches qui viennent affaiblir et jaunir les plantes. La nymphe parasitée devient noire. La larve d'Encarsia se développe en mangeant la nymphe de l'intérieur.

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Accaparement des terres au Cambodge : sucre khmer, sucre amer / France Inter, Interception

Accaparement des terres au Cambodge : sucre khmer, sucre amer / France Inter, Interception | C'était un petit jardin... | Scoop.it

Au début des années 2000 le Cambodge ne produisait pratiquement pas de sucre. Puis, il y a quelques années, de grandes plantations de cannes sont apparues sur des terres concédées par l’Etat cambodgien à de riches hommes d’affaires ou de grands groupes sucriers thaïlandais. Une grande partie du sucre produit est exporté vers l’Europe, en profitant de l’initiative « Tout Sauf les Armes » (TSA) qui permet aux 48 pays les plus pauvres de la planète, dont le Cambodge, d’exporter vers l’Union Européenne sans payer de droits de douane.

 

Le problème, c’est que ces terres, désormais consacrées à la canne à sucre, n’étaient pas vierges. Elles étaient jusque-là en partie occupées par de petits paysans qui y cultivaient de quoi vivre. Chassés manu militari de leurs parcelles et contraints de travailler dans les plantations pour des salaires qui ne leur permettent plus de vivre correctement, ces paysans réclament de meilleures compensations. De nombreuses ONG les soutiennent et dénoncent l’effet pervers de l’initiative européenne TSA. Si cette dernière a permis le développement d’un secteur textile florissant au Cambodge, elle a aussi incité à cet accaparement des terres au détriment des petits paysans.

So's insight:

Reportage de Sandy Dauphin, à ré-écouter sur le site de France Inter.

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

1er mai : journée internationale de semis de tournesols par les guérillas jardinières du monde entier !

1er mai :  journée internationale de semis de tournesols par les guérillas jardinières du monde entier ! | C'était un petit jardin... | Scoop.it
So's insight:

Si vous voulez organiser une journée Tournesol, en parler au dans la prochaine newsletter de guérilla-gardening-france ou si vous avez besoin d’aide pour l’organiser envoyez un email avec les informations nécessaires à cette adresse : gabeguerillagardening@gmail.com

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

La SCOP Ardelaine à Saint-Pierreville : ma petite entreprise ne connaît pas la crise - France Inter - web-reportage

La SCOP Ardelaine à Saint-Pierreville : ma petite entreprise ne connaît pas la crise  - France Inter - web-reportage | C'était un petit jardin... | Scoop.it
Ils étaient sept à la fin des années 70. Ils sont désormais une cinquantaine. Ils ont remis sur pied un secteur économique à l’abandon, la filière laine, ils gèrent maintenant un musée, un restaurant et une conserverie…

Les coopérants de la Société Coopérative de Production Ardelaine à Saint-Pierreville en Ardèche développent depuis 32 ans  leur petite entreprise sans renier leurs valeurs : la coopération, l’entraide et le développement local. Exemple d’une utopie devenue un activité économique majeure au pays de la châtaigne. 

 

Une croissance linéaire, fondée sur des valeurs fortes : Ardelaine est une SCOP, une société coopérative et particpative. C'est une entreprise de l'économie sociale et solidaire qui poursuit un objectif essentiel : développer durablement le territoire tout en respectant l'environnement. Abandonnée au milieu des années 1970,  la filière laine ardèchoise a connu une seconde vie avec Ardelaine. De la tonte à la vente, la coopérative fait appel aux acteurs économiques locaux, c'est ce qu'on apelle la filière courte, un mode de production qui permet de  créer de la richesse sans intermédiaire entre le producteur et le consommateur. 
more...
Florent Soubrillard's curator insight, March 24, 7:50 AM

Une réussite de notre territoire.

Soyons fiers

Scooped by So
Scoop.it!

Les députés rejettent le projet de règlement sur les semences - Parlement Européen (Communiqué de presse)

Les députés rejettent le projet de règlement sur les semences - Parlement Européen (Communiqué de presse) | C'était un petit jardin... | Scoop.it

CLa proposition de la Commission relative à la législation sur le matériel de reproduction des végétaux, connue sous le nom de règlement sur les semences, a été rejetée par le Parlement. Les députés craignent que le texte donne à la Commission des pouvoirs trop importants et ne laisse pas de marge de manœuvre aux États membres pour adapter les dispositions à leurs besoins. Suite au refus de la Commission de retirer son texte et d'en proposer un nouveau, le Parlement a clôturé la première lecture. Une nouvelle législation sur les semences devrait simplifier les règles, stimuler l'innovation et non pas appliquer une vision unique, estiment les députés.

So's insight:

Reculer pour mieux sauter.

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Apprendre l'écologie aux enfants - France Info

Apprendre l'écologie aux enfants - France Info | C'était un petit jardin... | Scoop.it
Apprendre aux enfants à trier les déchets, à fermer le robinet quand on se lave les dents, à ne pas laisser les appareils électriques ou les ampoules allumées et donc à économiser l'énergie. Autant de petits gestes du quotidien qui permettent d'avoir une attitude écologiquement responsable. Le point avec Carole Serrat, sophrologue, expert bien-être dans le magazine Top Santé.
more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

J’ai testé le lombricompostage | La Ruche qui dit Oui !

J’ai testé le lombricompostage | La Ruche qui dit Oui ! | C'était un petit jardin... | Scoop.it

"Le jour où j’ai appris que dans nos poubelles, 25 à 40% des déchets étaient compostables, je me suis dit : ma fille, il faut que tu donnes tes trognons de pommes aux lombrics. Qu’importe si tu habites en ville au 4e sans ascenseur, tu manges des tonnes de légumes (bio en plus), tu adores faire pousser tes tomates cerise sur ton balcon, tu veux faire baisser ton empreinte écologique et en prime t’aimes bien faire ta maligne alors vas-y, lance-toi. J’ai dit OK et je me suis lancée."

So's insight:

Profitons-en pour découvrir le réseau de La Ruche qui dit Oui ! qui permet de se réunir pour acheter directement aux producteurs de notre région.

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Des terres et des hommes: l’agriculture en questions (3/4) - L’agriculture familiale, quel avenir en Europe ? - Information - France Culture

Des terres et des hommes: l’agriculture en questions (3/4) - L’agriculture familiale, quel avenir en Europe ? - Information - France Culture | C'était un petit jardin... | Scoop.it

Alors que l’on parle le plus souvent d’Asie ou d’Afrique lorsqu’on évoque l’agriculture familiale, nous allons nous demander si, finalement, elle ne pourrait pas constituer une solution à la crise économique sociale et environnementale qui touche l’agriculture européenne?

 

De la France, à la Grèce, en passant par le Portugal… il semble que le modèle de la petite exploitation familiale fasse son retour… tout du moins dans les esprits. La volonté de produire mieux et de repenser à l’échelle locale les circuits de production/distribution occupent une place grandissante dans le secteur agro-alimentaire européen. Des initiatives de cultures vivrières et des fermes à « taille humaine » fleurissent un peu partout et proposent des alternatives. De plus en plus, se répandent ainsi l’idée et la volonté d’un retour à une agriculture de proximité, soucieuse de ses valeurs à la fois humaines et environnementales.

So's insight:

Une semaine sur l'agriculture dans Culturesmonde, à ré-écouter sur le site de France Culture. Dans l'émission du 26 février : 2014 a été déclarée année internationale de 'l‘agriculture familiale'. Quel avenir pour cette agriculture en Europe?

Invité(s) :
Jean-François Soussana, directeur scientifique Environnement de l'INRA
Alexandre Tavin, économiste et géographe. Caisse des Dépôts (CDC Climat).

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Pique-nique et grillades en musique : dimanche 27 juillet | Ferme des Bouillons

Pique-nique et grillades en musique : dimanche 27 juillet | Ferme des Bouillons | C'était un petit jardin... | Scoop.it

L’occupation de la ferme des Bouillons, près de Rouen, entamée en décembre 2012 pour empêcher sa démolition par le groupe Auchan, va franchir un cap avec la fin de la validité du permis de démolir.

A compter du 27 juillet 2014, Immochan ne pourra plus démolir les bâtiments ni abattre les arbres. Le site des Bouillons gardera sa vocation agricole pour encore longtemps !

Ce résultat, nous le devons avant tout aux nombreux soutiens que nous avons reçus depuis le commencement du bras de fer avec Auchan.

Alors…

venez fêter avec nous la sauvegarde de la ferme des Bouillons !


 

N’oubliez pas qu’Auchan est toujours propriétaire en titre de la ferme, et que nous sommes toujours expulsables. Notre lutte joyeuse et déterminée continue, aux champs, avec vous !

Nous avons lancé une collecte de promesses d’achat de parts, pour garantir à la ferme son caractère de bien commun pour le jour où Auchan revendra. Si vous souhaitez prendre une ou plusieurs parts, cliquez ici pour plus d’informations

 

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

La Terre nourricière (2/5) : Vers la terre et Vers de terre (On ne parle pas la bouche pleine - France Culture)

La Terre nourricière (2/5) : Vers la terre et Vers de terre (On ne parle pas la bouche pleine - France Culture) | C'était un petit jardin... | Scoop.it
Charles Darwin publie à la fin de sa vie, en 1881, une étude sur les vers de terre intitulée La Formation de la terre végétale par l'action des vers de terre. Aujourd'hui nous sommes à table dans le sillage de l’auguste naturaliste. Notre invité, Marcel Bouché est jardinier et agronome, mais il est d’abord et avant tout géodrilogogue, c’est-à-dire spécialiste des vers de terre. Nous partons avec lui sur les traces de ces petites bêtes qui constituent la première masse animale de France, qui ont régalé les amérindiens et les aborigènes et qui cultivent nos sols.
more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Beulin-Pinatel : deux visions de l'agriculture, interviews croisées

Beulin-Pinatel : deux visions de l'agriculture, interviews croisées | C'était un petit jardin... | Scoop.it

L’un est président d’un groupe agro-industriel qui pèse sept milliards de chiffre d’affaires, l’autre est paysan dans la Loire. L’un veut une agriculture compétitive et exportatrice, l’autre défend une agriculture paysanne basée sur l’autonomie. Entre les représentants des deux syndicats agricoles français, deux visions de l’agriculture s’affrontent. Alors que la loi sur l’agriculture est discutée au Parlement, entretien croisé avec Xavier Beulin et Laurent Pinatel.

 

Chef d’entreprise Vs paysan

Un terme qui ne convient pas à Laurent Pinatel. Le porte parole de la Confédération paysanne défend logiquement le terme de paysan. "Ça vient de pays, donc un paysan il doit d’abord produire pour le pays. Mais pas n’importe comment, donc il doit aussi le préserver : son eau, son sol, ses paysages. Puis il doit employer le pays, d’abord en créant son propre emploi et peut-être d’autres."

more...
No comment yet.
Rescooped by So from Toitures végétales & Biodiversité urbaine
Scoop.it!

Des arbres à la place des climatiseurs

Des arbres à la place des climatiseurs | C'était un petit jardin... | Scoop.it

L'Association Climatologique de Moyenne-Garonne et du Sud-Ouest réalise un diagnostic thermique sur le territoire de l'agglomération agenaise. Les précédentes études de l'ACMG lui ont permis de constater un écart allant jusqu'à 15 °C entre les zones arborées et irriguées et les espaces sans végétation, comme c'est souvent le cas dans les villes.

 

Un arbre irrigué en condition optimale équivaut en production de fraîcheur à cinq climatiseurs allumés pendant 20 heures. A terme, l'idée est donc d'inciter des politiques d'aménagement propices à un retour de la nature en ville. «Il faut que la ville comprenne qu'il y a une ruralité dont on a tous besoin»


Via Toitsverts Biodivers / Livingroofs
So's insight:

Le bon sens près de chez vous...

more...
Nathalie Gaillet-boidin's curator insight, July 18, 12:06 AM

En voilà de belles études ! même si c'est évident vive les arbres !

 

Un arbre irrigué en condition optimale équivaut en production de fraîcheur à cinq climatiseurs allumés pendant 20 heures. A terme, l'idée est donc d'inciter des politiques d'aménagement propices à un retour de la nature en ville. «Il faut que la ville comprenne qu'il y a une ruralité dont on a tous besoin»

Scooped by So
Scoop.it!

Anaïs s'en va-t-en-guerre : 24 ans, Bretonne, agricultrice - TVR

Anaïs s'en va-t-en-guerre : 24 ans, Bretonne, agricultrice - TVR | C'était un petit jardin... | Scoop.it
So's insight:

Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales.

Le film accompagne cette jusqu’au-boutiste. Seule contre tous. Peu lui importe. Elle sait qu’elle gagnera.

more...
No comment yet.
Rescooped by So from Nature to Share
Scoop.it!

"Vers des prix alimentaires élevés et volatiles"

"Vers des prix alimentaires élevés et volatiles" | C'était un petit jardin... | Scoop.it

Le rapporteur belge des Nations unies pour le droit à l'Alimentation Olivier De Schutter a dit mardi craindre une période de "prix alimentaires élevés et volatiles" qui exigeront des réponses "plus "énergiques" de la part des Etats.


Pour M. De Schutter, les crises comme celle de 2008, déclenchée par une flambée des cours des céréales, risquent d'autant plus de se répéter que "les facteurs structurels de déséquilibre perdurent" parmi lesquels "l'augmentation de la consommation de protéines animales et d'agrocarburant" et "notre incapacité à traiter le problème de gaspillage" dans les systèmes agroalimentaires.

 

Après six ans et deux mandats, M. De Schutter estime dans son bilan que le "modèle agricole fondé sur des intrants (engrais et pesticides) et dépendant de l'industrialisation toujours plus poussée de l'agriculture est à bout de souffle" et prône "un changement de cap vers l'agroécologie".

 

Il critique l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), "la seule (des grandes organisations internationales) qui n'a pas fait sa mue vers la reconnaissance de la nécessité pour chaque pays d'assurer sa production alimentaire".

 

"L'OMC continue de défendre un système dépassé basé sur la division du travail et la répartition des productions agricoles" accuse-t-il. Mais contre la faim et la malnutrition, le rapporteur "ne croit plus qu'il faille attendre que les gouvernements agissent d'eux-mêmes: les blocages sont trop nombreux, les pressions trop réelles et les acteurs faisant obstacle au changement trop puissants".

 

M. De Schutter cède mercredi la place à une universitaire turque, Hilal Elver, spécialiste des questions d'environnement et de droits humains, enseignante et chercheuse à l'Université de Santa Barbara en Californie.


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by So from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Atelier d’écologie urbaine à destination des élus et des collectivités | Concours Capitale Française de la Biodiversité

Atelier d’écologie urbaine à destination des élus et des collectivités | Concours Capitale Française de la Biodiversité | C'était un petit jardin... | Scoop.it
Natureparif invite les élus et les agents des collectivités à participer à une journée d’information et d’échange d’expériences le 6 mai prochain autour des engagements pour la gestion écologique d’espaces de nature en ville et autour de la ville, notamment au travers de la promotion de l’agriculture urbaine.

Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
So's insight:

Journée d’information et d’échange d’expériences le 6 mai prochain. Au programme :

- la démarche Zéro Pesticide en ville,

- le label EcoJardin, référence de gestion écologique des espaces verts,

- agriculture périurbaine et protection des espaces agricoles,

- présentation du Concours Capitale française de la Biodiversité 2014

- témoignage de la ville de Paris et visite de jardins partagés parisiens.

Et c'est gratuit !

more...
Bruno Vitasse \\ Zone-AH!'s curator insight, April 28, 5:51 PM

Pajol, the place to be en ce début de saison végétative...

Bernadette Cassel's curator insight, May 1, 6:44 AM


So's insight:

Journée d’information et d’échange d’expériences le 6 mai prochain. Au programme :

- la démarche Zéro Pesticide en ville,

- le label EcoJardin, référence de gestion écologique des espaces verts,

- agriculture périurbaine et protection des espaces agricoles,

- présentation du Concours Capitale française de la Biodiversité 2014

- témoignage de la ville de Paris et visite de jardins partagés parisiens.

Et c'est gratuit !


Scooped by So
Scoop.it!

PARTAGEZ la carte de France des Villes et villages sans pesticides !

PARTAGEZ la carte de France des Villes et villages sans pesticides ! | C'était un petit jardin... | Scoop.it

L'Assemblée Nationale a adopté une loi visant l'interdiction des pesticides dans les espaces non agricole à partir de 2020. L'interdiction des pesticides et le développement des alternatives devient donc une réalité juridique pour les communes.

 

Nous refusons d'attendre si longtemps pour que les communes réduisent ou éliminent l'utilisation des pesticides dans les espaces dont elles ont la charge.

Nous souhaitons dès aujourd'hui:

connaître et valoriser les communes engagées,informer, interpeller et aider les autres.

 

Après plusieurs mois de travail, nous sommes heureux de vous présenter en avant première la toute première carte nationale des villes et villages sans pesticides où nous avons déjà recensé l'engagement de plus de 600 communes. Maintenant, c'est à vous:

1. Découvrez si votre commune et celles que vous connaissez utilisent des pesticides,2. Aidez nous à enquêter pour obtenir plus de participation au recensement,3. Partagez cette carte pour que l'on soit plus efficace
more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Le 7/9 en vadrouille à Montchamp-Lablachère chez Pierre Rabhi / France Inter

Le 7/9 en vadrouille à Montchamp-Lablachère chez Pierre Rabhi / France Inter | C'était un petit jardin... | Scoop.it

Ce matin, le 7/9 de France Inter était en direct et en public au lieu-dit Lablachère dans la ferme de Pierre Rabhi.

Avec Pierre Rabhi lui-même, et aussi Gérard et Béatrice Barras, co-fondateurs de la Scop Ardelaine à Saint Pierreville, auteur de "Moutons rebelles : Ardelaine la fibre développement local".

 

So's insight:

A ré-écouter sur le site de France Inter.

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Pl@ntNet : l'application smartphone qui identifie les végétaux

Pl@ntNet : l'application smartphone qui identifie les végétaux | C'était un petit jardin... | Scoop.it
C'est le Shazam des plantes ! Mis au point par l'Inria, l'Inra, le Cirad et l'IRD, ce programme de reconnaissance d'images profite tant aux chercheurs qu'aux particuliers. Pl@ntnet est le fruit d’une collaboration de trois ans entre l'INRIA, l’Inra, le Cirad et l’IRD (agronomie tropicale), l’Inria (Informatique et sciences du numérique) et le réseau de botanistes amateurs Tela Botanica. Le projet est financé par Agropolis Fondation. D'ores et déjà disponible sur Apple, et en juin sur Android. Aujourd'hui, Pl@ntnet fonctionne sur 800 espèces.
more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Mon veau s'appelle hashtag - Web reportage

Mon veau s'appelle hashtag - Web reportage | C'était un petit jardin... | Scoop.it

En France, près de six agriculteurs sur dix se connectent à Internet tous les jours. La moitié de ces « agrinautes » utilisent en particulier les réseaux sociaux. Via Facebook, Twitter, Instagram, sur le tracteur ou dans l’étable, ils racontent le quotidien de leur exploitation, partagent la naissance d’un veau ou le rendement d’une parcelle, histoire de cultiver une autre image du paysan. Partez à la rencontre de quatre d’entre eux, qui traient, labourent ou récoltent, le smartphone à portée de main.

Un reportage de Clara Beaudoux.

So's insight:

A écouter, à lire et à regarder  - et à partager sur les réseaux sociaux ;)

more...
No comment yet.
Scooped by So
Scoop.it!

Semences : les gardiens de la biodiversité | ARTE

Semences : les gardiens de la biodiversité | ARTE | C'était un petit jardin... | Scoop.it
L’agriculture mondiale dépend essentiellement aujourd’hui de cinq multinationales de l’agrochimie, qui s'enrichissent en obligeant les paysans à utiliser les semences qu'elles ont sélectionnées. Ce documentaire raconte le combat de petits exploitants, chercheurs et citoyens européens qui se mobilisent contre ce monopole et luttent pour préserver la biodiversité.
So's insight:
A voir sur Arte le vendredi 14 mars
more...
No comment yet.