Portail Veille Economique Bretagne
3.9K views | +0 today
Follow
Portail Veille Economique Bretagne
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Fonctionnement du Portail Veille Economique Bretagne

Pour recevoir les informations publiées sur ce portail, abonnez-vous au flux RSS :  http://www.scoop.it/t/portail-veille-economique-bretagne/rss.xml

 

Pour rechercher une information, utiliser la fonction filtre (search in topic).

 

Contacter Sonia MARY pour toute autre demande.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Centres-villes, centres-bourgs : SOS commerces ! | Chambre de commerce et d'industrie de région Bretagne

Centres-villes, centres-bourgs : SOS commerces ! | Chambre de commerce et d'industrie de région Bretagne | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Comment relancer le commerce en centre-ville ?
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

French Tech: une enquête à destination des entreprises | La Cantine Brestoise

French Tech: une enquête à destination des entreprises | La Cantine Brestoise | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Les acteurs du secteur du numérique dans l’ouest breton (entreprises, supports de la création d’entreprise, instituts de recherche, structures de transfert, collectivités …) sont engagés dans une candidature au label French Tech.

Un des axes forts de notre dossier réside dans l’accompagnement de la transformation des entreprises par le numérique. Afin de disposer d’une photographie de l’existant pour les entreprises de notre territoire, un questionnaire a été élaboré, que vous trouverez ici. Il nous permettra d’identifier vos attentes et vos besoins.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Business France naît de la fusion d'Afii & d’Ubifrance - Commerce International

Business France naît de la fusion d'Afii & d’Ubifrance - Commerce International | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Business France est né ! Depuis lundi 5 janvier, la fusion de l’Afii (Agence française pour les investissements internationaux) et Ubifrance (l’agence française pour le développement international des entreprises) est effective. Décryptage.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Mémento du tourisme - Edition 2014 | Direction Générale des Entreprises (DGE)

Mémento du tourisme - Edition 2014 | Direction Générale des Entreprises (DGE) | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

La consommation touristique  en France s’élève à 157 milliards d’euros, une somme équivalente à 7,4 % du PIB en 2013.

La destination France reste la plus visitée au monde, avec 84,7 millions d’arrivées de touristes internationaux. Elle demeure au 3ème rang mondial en termes de recettes (42,7 milliards d’euros).

Le taux de départ en voyage des Français est de 75,1 % en 2013. Ces derniers ont réalisé 203,6 millions de voyages pour des motifs personnels, dont près de neuf sur dix France métropolitaine.

Avec plus de 9 millions d’entrées, le musée du Louvre reste le premier site culturel visité en France. Disneyland Paris qui accueille près de 15 millions de visiteurs est le site récréatif le plus fréquenté…

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Le commerce doit vivre sa transformation numérique et vite ! - Le Mag numérique

Le commerce doit vivre sa transformation numérique et vite ! - Le Mag numérique | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

Un sondage OpinionWay pour Milibo publié le 4 décembre 2014 réaffirme la nécessité pour les professionnelles du commerce et plus particulièrement ceux du BtoC de passer à l’ère du numérique et de vivre leur transformation. C’est du moins une attente fort des français selon cette enquête.

Parmi les attendus, le souhait d’avoir des conseils personnalisés en fonction de leurs envies. (65 % des sondés estiment que les vendeurs « ne savent pas donner de conseils personnalisés » tandis que 52% jugent que les magasins ne savent pas « comment leur donner envie de revenir » et, pour 75%, qu’ils « ne les connaissent pas et ne savent pas ce qu’ils aiment »). Les français plébiscitent des vendeurs connectés (57%) qui maîtrisent les technologies (smartphones et tablettes) aussi bien que les consommateurs. Pour pouvoir perdurer les enseigne doivent s’orienter vers des services « poussés et personnalisés » en ligne avec les habitudes de consommation en ligne.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Numérique & Mer, un mariage prometteur - Le Mag numérique

Numérique & Mer, un mariage prometteur - Le Mag numérique | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

Quand le numérique se met au service d’applications maritimes, il est spécifique car adapté aux contraintes de l’environnement marin. Retour sur la Technoférence « Numérique & Mer » du 4 décembre qui faisait une large place aux drones sous-marins et aux communications dans la course au large.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Une nouvelle lecture des territoires du grand ouest au travers d'indicateurs de qualité de vie - Insee Bretagne

Une nouvelle lecture des territoires du grand ouest au travers d'indicateurs de qualité de vie - Insee Bretagne | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
La qualité de vie recouvre de multiples dimensions qui ne se réduisent pas à l'aspect
monétaire. À l'échelle des territoires, les conditions de vie, d'emploi, de logement ou les
possibilités d'accès aux services constituent d'autres dimensions pouvant s'objectiver.
Pour les pays du Grand Ouest, elles révèlent différentes réalités territoriales dont la diversité
est principalement liée à la densité de population et à l'accessibilité de l'emploi. Elles font
également apparaître six profils-types de territoires ayant chacun des situations et enjeux
distincts.
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Des salaires relativement peu élevés en Bretagne - Insee Bretagne

Des salaires relativement peu élevés en Bretagne - Insee Bretagne | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
La moitié des salariés bretons gagne moins de 10 euros nets de l'heure en 2011. Avec un salaire horaire net moyen de 12 euros, la Bretagne se situe à un niveau inférieur à la moyenne des régions de province. La catégorie socioprofessionnelle, l'âge, le type d'entreprise et le sexe du salarié sont les principaux déterminants des disparités salariales.
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

La transformation numérique de l’économie | Direction Générale des Entreprises (DGE)

La transformation numérique de l’économie | Direction Générale des Entreprises (DGE) | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

La mission menée par Philippe Lemoine a auditionné plus de 500 personnes et animé plus de quinze événements de débat et de co-construction pour formuler une vision renouvelée des dynamiques à l’œuvre à l’ère numérique.

Le rapport sera versé à la concertation sur le numérique actuellement conduite par le Conseil national du numérique (CNNum - contribuez.cnnumerique.fr). Les propositions ont vocation à nourrir un agenda gouvernemental en faveur de la transformation numérique qui s’engagera à la conférence « Le Web » de décembre 2014.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

La maritimisation de l’économie a démarré - L'Usine Nouvelle

L’implantation en mer des activités industrielles est en marche. Les études du consultant Indicta, fondées sur l’analyse technico-économique de près de 50 projets dans le monde, identifient 30 marchés candidats à la maritimisation et un écosystème mondial de plus de 150 acteurs actifs dans le développement de nouvelles technologies. Antoine Rabain, directeur du pôle Energies, Ressources & Technologies d’Indicta, présentera ces résultats le 3 décembre lors des Assises de l’économie maritime à Nantes. Pour L’Usine Nouvelle, il détaille les opportunités de la maritimisation de l’économie. 

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Revue Urbanisme H.S. 50 - Dix métropoles en recherche(s)

Revue Urbanisme H.S. 50 - Dix métropoles en recherche(s) | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

Pendant deux ans, les métropoles de Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulon et Toulouse ont fait l'objet du programme de recherche POPSU 2, co-piloté par les collectivités concernées et le Plan urbanisme construction architecte (Puca), organisme incitatif de la recherche urbaine, rattaché au ministère du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité et au ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.
Le hors-série n°50 de la revue Urbanisme, paru sous le titre "Dix métropoles en recherche(s)", présente une synthèse autour des cinq axes thématiques retenus : économie de la connaissance, régulations territoriales, fragilités urbaines, développement durable, gares et quartiers de gares. 
Au sommaire également : des points de vue d'élus (Claude Dilain, président de l'Association nationale de l'habitat / Anah, et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de l'Association des maires de grandes villes de France), de responsables de collectivités (DGS ou DGA de Lille, Lyon, Strasbourg) et d'experts. Un numéro qui éclaire le débat actuel sur les dynamiques métropolitaines, et plaide pour des relations suivies entre acteurs et chercheurs.


20€ demander S. Mary pour commander.

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Le commerce souffre dans les centres des villes bretonnes

Le commerce souffre dans les centres des villes bretonnes | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Face à une concurrence effrénée des centres commerciaux situés en périphérie, les centres des villes souffrent en Bretagne.
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Assises Régionales Smart Building - Fédération Française de Domotique

Assises Régionales Smart Building - Fédération Française de Domotique | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Inscrivez-vous dès maintenant aux Assises Régionales du Smart Building le 26 avril 2016 à Lorient! Les Assises [...] LIRE LA SUITE
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

L’Observeur du design 2015 : technologique, sécuritaire, écolo, ludique | Direction Générale des Entreprises (DGE)

L’exposition de l’Observeur du design est fidèle aux précédentes. Dans l’espace restreint que lui alloue la Cité des sciences et de l’industrie,elle tente de présenter les réalisations les plus novatrices du moment tout en faisant œuvre de pédagogie.
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Chambres de commerce : la cure sera bien de 713 millions d'euros - Localtis.info

Les c

Les chambres de commerce et d'industrie vont subir une baisse de 713 millions d'euros de leurs ressources en 2015, d'après le projet de loi de finances pour 2015 que l'Assemblée nationale a définitivement adopté le 18 décembre 2014.

713 millions d'euros : ce sera bien le montant des coupes budgétaires que vont subir les chambres de commerce et d'industrie l'an prochain sur un budget total de 4 milliards d'euros, d'après le projet de loi de finances pour 2015 définitivement adopté le 18 décembre 2014 par l'Assemblée nationale. Cette réduction massive se répartit entre 500 millions d'euros prélevés sur leurs fonds de roulement, qui seront donc reversés dans les caisses de l'Etat, et 213 millions d'euros d'allègements pour les entreprises correspondant à une baisse du plafond de la taxe additionnelle à la cotisation sur la valeur ajoutée, que les entreprises versent aux CCI. Pour parvenir à ce résultat, le gouvernement n'a pas hésité à refaire délibérer les députés à deux reprises : une première fois en octobre et une seconde le 12 décembre.
Concernant la baisse de TACVAE, un amendement de Joël Giraud, député socialiste des Hautes-Alpes, visait pourtant à amoindrir le choc, dans le sens de ce qu'avait voté le Sénat il y a vingt jours. Le député proposait de relever le plafond de la TACVAE, de 506 millions d'euros à 606 millions d'euros, soit 100 millions d'euros en plus pour les CCI (en clair 113 millions d'euros de baisse de TACVAE au lieu de 213). La bascule ne devait pas pour autant peser sur les dépenses de l'Etat, puisqu'il s'agit d'une taxe prélevée sur les entreprises. D'après CCI France, une telle augmentation du plafond aurait eu peu d'impact sur les entreprises, "quelques dizaines d'euros par an seulement", la taxe affectée aux CCI ne représentant que 493 euros versés en moyenne par entreprise chaque année…
Mais le gouvernement a utilisé la seconde délibération pour revenir au plafond de 506 millions d'euros.

La casse territoriale

Le gouvernement a par ailleurs fait adopter un amendement destiné à modifier les bases de répartition du prélèvement de 500 millions d'euros de fonds de roulement entre les CCI. Il s'agit de "préserver la capacité de financement des projets d'investissements les plus structurants" engagés par les CCI, comme le relève l'exposé de l'amendement. Mais là encore, les CCI ne sont pas satisfaites. Elles avaient demandé que tous les projets d'investissements puissent être intégrés. Or, l'Etat n'a retenu que quelques projets structurants. "Cela ne couvre pas l'apprentissage, et la formation seulement en partie", précise-t-on à CCI France.
Du côté des CCI, on reconnaît qu'il y avait du grain à moudre. Mais les efforts demandés risquent d'être lourds de conséquence. "La casse va être visible, assure-t-on à CCI France, des projets vont être clairement abandonnés et il va y avoir des restructurations de CCI." CCI France a déjà annoncé la couleur faisant le point sur son site sur la "casse territoriale" qui devrait s'ensuivre : la suppression de places en alternance (CCI Campus Chartres, CFA de Lanas, de Nîmes), l'abandon de projets destinés aux entreprises, comme celui de l'hôtel d'entreprises de Montluçon, et des réductions d'investissements dans les équipements (abandon de la concession de la base fluviale de Bouziès, arrêt des travaux de remise aux normes pour l'aérodrome de Cessieu, risque de fermeture de l'aéroport Avignon Provence, avec 58 emplois menacés…). Les CCI estiment que 6.000 emplois sur les 26.000 que compte le réseau pourraient être supprimés.

Emilie Zapalski

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

L’usine 4.0 : le numérique booste l’usine | MEITO MAG N° 281

L’usine 4.0 : le numérique booste l’usine | MEITO MAG N° 281 | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
N° 281 L’usine 4.0 : le numérique booste l’usine

Novembre 2014

Industrie 4.0 : industriels et acteurs du numérique au service de la compétitivité de « l’usine France »

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Axelle Lemaire donne rendez-vous à la French Tech Rennes - Le Mag

Axelle Lemaire donne rendez-vous à la French Tech Rennes - Le Mag | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Axelle Lemaire était en visite dans la capitale bretonne, vendredi 5 décembre 2014. L’occasion pour elle de rencontrer les acteurs locaux du numérique.
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

« Plug in Labs Ouest », le nouveau moteur de recherche des laboratoires de recherche publics de Bretagne - Investir en Bretagne

« Plug in Labs Ouest », le nouveau moteur de recherche des laboratoires de recherche publics de Bretagne

L’objectif principal de cet outil unique en France est de faciliter et d’accélérer les mises en relation entre partenaires socio-économiques et experts scientifiques de Bretagne. Il s’agit d’un portail permettant aux entreprises de cartographier simplement les compétences scientifiques et technologiques du territoire, au service de leurs projets innovants.

L’Université européenne de Bretagne (UEB), La Société d’Accélération de Transfert de Technologies (SATT) Ouest Valorisation, Bretagne Développement Innovation (BDI), vous invitent à découvrir « Plug in Labs Ouest » le nouveau moteur de recherche des laboratoires de recherche publics de Bretagne Mardi 9 décembre 2014 à 9h à Rennes .

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

L'économie costarmoricaine est peu dépendante des centres de décision externes - Insee Bretagne

L'économie costarmoricaine est peu dépendante des centres de décision externes - Insee Bretagne | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it
Dans les Côtes-d'Armor, les emplois dépendent peu de centres de décision situés hors du département, et moins encore à l'étranger. Le département se classe ainsi parmi les trente premiers pour son indépendance économique. Conséquence d'un mouvement de concentration du tissu productif, notamment industriel, la part des emplois dépendants de l'extérieur tend cependant à augmenter peu à peu. Par ailleurs, le département compte peu d'entreprises rayonnant en dehors de ses frontières.
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Quel est l'impact des fusions/acquisitions sur les performances des entreprises rachetées ?

Ce document de travail est une synthèse des études existantes sur l’impact des fusions et acquisitions sur les performances des entreprises cibles.

Plusieurs rapports récents associent le déficit de compétitivité de l’économie française à un nombre relativement faible d’entreprises de taille intermédiaire (« ETI »)1. Ce faible nombre d’ETI traduirait les difficultés des entreprises françaises à croître et contribuerait notamment à expliquer leur moindre présence sur les marchés étrangers. Parmi les facteurs explicatifs de ces difficultés à croître, le phénomène d’absorption des petites et moyennes entreprises (PME) par des grands groupes est régulièrement évoqué (voir par exemple Artus, 2011). L’hypothèse sous-jacente est que ces absorptions font disparaître le caractère dynamique et exportateur des PME rachetées, voire s’accompagnent de comportements de prédation consistant à éliminer un concurrent tout en absorbant ses actifs stratégiques (marques, brevets, technologies)2. L’objectif de ce travail est de vérifier la validité de cette hypothèse et de discuter les effets des fusions/acquisitions sur les performances des entreprises cibles. Après une revue des déterminants théoriques des fusions/acquisitions (partie 1), ce travail fournit plusieurs éléments de chiffrage du phénomène en France et fait la synthèse des travaux existants visant d’une part à caractériser les entreprises rachetées/absorbées par des groupes, d’autre part à évaluer l’impact du rachat sur leurs performances (partie 2). La dernière partie s’intéresse au lien entre gouvernance d’entreprise et fusions/acquisitions et à la mise sous tension qu’exercent ces opérations sur l’ensemble du tissu productif (partie 3).

1. Voir par exemple le rapport de Louis Gallois (2012), « Pacte pour la compétitivité de l’industrie française », rapport au Premier Ministre. 
2. En outre, ces rachats peuvent artificiellement diminuer le nombre de sociétés de taille moyenne recensées par la statistique d’entreprise lorsqu’elles conduisent à la disparition de la personne morale de l’entité rachetée. En effet, les statistiques d’entreprises, fondées sur la notion d’unité légale, ne recensent alors plus qu’une société (l’entité absorbante), même si l’entité absorbée conserve une activité propre, avec une autonomie de décision. 
3. Pour Williamson (1985), ces coûts incluent « les coûts ex ante de rédaction et de négociation du contrat » ainsi que « les coûts ex post d’exécution, de mise en vigueur et de modification du contrat lorsqu’apparaissent des conflits ».

Document de travail N°2 : « Quel est l'impact des fusions/acquisitions sur les performances des entreprises rachetées ?  
more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Economie de la mer : Ce que le secteur attend du gouvernement - Mer et Marine

Economie de la mer : Ce que le secteur attend du gouvernement - Mer et Marine | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

C’est demain, à Nantes, que débute la 10ème édition des Assises de l’Economie de la mer. Pendant deux jours, rencontres, conférences et discours vont s’enchainer en présence de tous les grands acteurs du secteur. Avec une participation record attendue, puisque plus de 1600 participants devraient être réunis. La présence gouvernementale sera assurée, notamment, par le premier ministre. Manuel Valls, qui inaugurera mardi matin la nouvelle usine de production d’éoliennes offshore à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, fera à la mi-journée un grand discours à la cité des Congrès de Nantes. Une intervention au cours de laquelle différentes annonces devraient intervenir. L’espoir est d’autant plus grand qu’un important travail a été réalisé ces derniers mois entre les ministères et les professionnels de la mer, comme le confie le président du Cluster Maritime Français : « Le travail avec le gouvernement, et en particulier avec Matignon, a été très intense depuis l’été. Le premier ministre, qui coordonne via le Secrétariat général de la mer la politique maritime de la France, semble avoir personnellement à cœur que les choses se fassent et, pour cela, de descendre en profondeur et de façon très professionnelle dans les dossiers. Nous avons, ces dernières semaines, multiplié les séances de travail et il y a eu de nombreuses réunions interministérielles sur les sujets maritimes. En fait, nous avons eu l’équivalent d’un Comité ministériel de la mer, voire plus. Dans ces conditions, on peut espérer que la montagne n’accouchera pas d’une souris ». Francis Vallat se dit « confiant », mais reste vigilant et attend des actes. « Nous avons été très clairs avec les politiques. Les annonces qui ne sont pas suivies d’effet ça ne marche plus. C’est pourquoi nous attendons des engagements et des décisions concrètes, ainsi qu’une accélération du rythme car certains dossiers n’ont que trop trainé ».

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Ressources des CCI : retour à la case départ - Localtis.info

CCI France, le réseau des chambres de commerce et d'industrie, s'est réjoui, mercredi 26 novembre, du vote des sénateurs en début de semaine sur la partie les concernant du projet de loi de finances pour 2015. En effet, les sénateurs sont revenus au vote initial des députés du 17 octobre, que le gouvernement avait chamboulé en demandant une deuxième délibération. Ainsi, dans la version votée par les sénateurs, les ressources des CCI seraient amputées de 69 millions d'euros - correspondant à une diminution de la TACVAE - , au lieu des 213 voulus par le gouvernement (sur le sujet voir notre article du 22 octobre 2014). Dans un communiqué, CCI France "appelle le gouvernement à respecter ces deux votes identiques dans les deux assemblées et à revoir la trajectoire des ressources pérennes affectées aux CCI à l'occasion de la seconde lecture du PLF 2015 à l'Assemblée nationale".
Au total, la cure de minceur demandée aux chambres de commerce s'élèverait à 569 millions d'euros, le PLF prévoyant également une ponction de 500 millions d'euros sur les fonds de roulement CCI. Pour CCI France, l'effort "reste considérable" mais les votes du Sénat "permettent de limiter une casse sociale et territoriale qui impacterait fortement l'accompagnement des entreprises et l'investissement local".

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Revue Futuribles n° 403 - La Transition écologique

Revue Futuribles n° 403 - La Transition écologique | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO

D’une ère à l’autre

Par : JOUVENEL Hugues (de)

Produire et consommer à l’ère de la transition écologique

Par : DÉSAUNAY Cécile

L’évolution de la consommation en France

Par : DÉSAUNAY Cécile, HERPIN Nicolas

Sobriété volontaire et involontaire

Par : BOURG Dominique, ARNSPERGER Christian

La croissance quasi circulaire

Par : GROSSE François

Une vision de la consommation des Français en 2030

Par : VIDALENC Éric, MEUNIER Laurent, PINET Claire

Changement climatique : le rôle de la consommation

Par : MEUNIER Laurent, WOOD Ruth, LAMB William

Transition énergétique : quelle trajectoire ?

Par : CRIQUI Patrick

La fin du capitalisme ?

Par : GRANDJEAN Marguerite, JOUVENEL Hugues (de), RIFKIN Jeremy

 

 

 

https://www.futuribles.com/fr/base/revue/403/

more...
No comment yet.
Scooped by Sonia MARY
Scoop.it!

Naissance du 1er réseau d’accompagnement des entreprises innovantes en Bretagne - Rennes Atalante

Naissance du 1er réseau d’accompagnement des entreprises innovantes en Bretagne - Rennes Atalante | Portail Veille Economique Bretagne | Scoop.it

Les 7 présidents des 7 technopoles de Bretagne se sont réunis pour acter la création de la fédération des 7 technopoles de Bretagne.

Après des années de collaboration et une expérience de plus de 20 ans, la création de la fédération est une étape supplémentaire pour ce réseau très actif au service des entreprises et de l’innovation.

more...
No comment yet.