politiques cultur...
Follow
26.0K views | +2 today
 
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Revue de tweets
onto politiques culturelles
Scoop.it!

35 000 peintures à télécharger gratuitement (et légalement)

35 000 peintures à télécharger gratuitement (et légalement) | politiques culturelles | Scoop.it
La National Gallery of Art de Washington DC propose plus de 35 000 tableaux de Van Gogh, Gauguin, Monet, Degas... à télécharger en format numérique haute résolution. C'est gratuit... et légal!

Via gduboz
Jean-Claude Pompougnac's insight:

Pour Courbet, il en manque au moins un...

more...
Mila Saint Anne's curator insight, April 15, 2:40 PM

via @laurencedecock1

HG Académie de Rennes's curator insight, April 16, 1:18 AM

Une bonne base pour alimenter nos cours...

Philippe VINCENT's curator insight, April 23, 3:35 PM

Merci à la National Gallery of Art de Washington!

From around the web

politiques culturelles
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Culture et politique

Culture et politique | politiques culturelles | Scoop.it
Note publiée le 2 juin 2014. De quoi sommes nous contemporains ? Entretien avec Jacques Revel
La globalisation est une transformation dont il serait absurde de méconnaître l’importance. Il ne serait pas moins absurde de croire qu’elle va imposer un modèle...
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Trucs de bibliothécaires
Scoop.it!

Bibliothèque(s) n°77 : au coeur du politique

Le dernier numéro de Bibliothèque(s) vient de paraitre.
 
Dossier : au coeur du politique
Voir l'article complet
 

Via Paroles de Bib
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Atelier de l'histoire - 1/4 | Politiques de la culture

Le 14 octobre 2014, le Comité d’histoire animait l’Atelier de l’histoire dans le cadre de la journée de l’étudiant aux Archives nationales.

La démocratisation culturelle peut-elle faire l’objet d’une approche historique  ?

par Jean-Claude Pompougnac, correspondant du Comité d'histoire

...

Jean-Claude Pompougnac's insight:

Le Comité d'histoire ne limite pas ses objets et ses problématiques à une histoire du ministère mais se soucie, au contraire, d'inscrire l'action de l’État dans une approche des politiques culturelles élargie et contextualisée.

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Culture, politiques culturelles et coopération
Scoop.it!

Communiqué de la FNCC : Veillons à l’unité de la volonté politique et de la créativité artistique


Via Yvan Godard
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Notr : la commission Culture et Education du Sénat contre le transfert des collèges - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

Notr : la commission Culture et Education du Sénat contre le transfert des collèges - Localtis.info un service Caisse des Dépôts | politiques culturelles | Scoop.it
Le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Notr) entame son parcours parlementaire avec les travaux en commission au Sénat. Jusqu'ici, ces commissions ont procédé à
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Nomination au Quai à Angers. « Chronique d’un départ annoncé » selon l’ancienne adjointe à la Culture | My Angers.info

Nomination au Quai à Angers. « Chronique d’un départ annoncé » selon l’ancienne adjointe à la Culture | My Angers.info | politiques culturelles | Scoop.it
Ramognino Monique Ainsi advient ce qui était voulu dans l’ombre depuis plusieurs mois. Frederic Bellier Garcia prendra la difficile succession de
Jean-Claude Pompougnac's insight:

Vu de loin, ça a l’air assez compliqué... Non, non non, le ministère, n'est pas mort, car il nomme encore...

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Questions de genre, questions de culture - Études et statistiques - Ministère de la Culture et de la Communication

Questions de genre, questions de culture - Études et statistiques - Ministère de la Culture et de la Communication | politiques culturelles | Scoop.it
Sylvie OCTOBRE (sous la dir. de)
À paraître le 3 décembre 2014
Diffusion la Documentation française
152 p.
ISBN 978-2-11-128156-1
12 €
Jean-Claude Pompougnac's insight:

les loisirs culturels sont aussi une affaire de genre.

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from La vie des BibliothèqueS
Scoop.it!

Assises : quel avenir pour les bibliothèques ? - Ministère de la Culture et de la Communication

Assises : quel avenir pour les bibliothèques ? - Ministère de la Culture et de la Communication | politiques culturelles | Scoop.it

La France dispose d’un réseau unique de quelque 16 300 bibliothèques servies par plus de 30 000 professionnels et des milliers de bénévoles.


Via mayalc
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Devenez acteurs des Assises de la culture

Devenez acteurs des Assises de la culture | politiques culturelles | Scoop.it
Le débat public des premières assises agenaises de la culture est lancé sur Internet. Il prendra fin le 15 janvier et précède le débat entre acteurs culturels et le débat en conseil municipal du 30 mars 2015. C'est un engagement de la campagne ...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Table-ronde "Quelle politique pour la culture ?" (vidéo)

Table-ronde "Quelle politique pour la culture ?" (vidéo) | politiques culturelles | Scoop.it

Histoire des politiques culturelles

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

L'Association "Travail et culture" menacée par de nouveaux élus en Rhône-Alpes

L'Association "Travail et culture" menacée par de nouveaux élus en Rhône-Alpes | politiques culturelles | Scoop.it

Publié par Médiapart :

 

Travail et culture (TEC), né en Isère de la volonté de quelques syndicalistes et acteurs culturels, est aujourd'hui en danger. Cette structure prônant l'accès à la culture pour tous se voit menacée depuis le changement de majorité dans certaines communes lors des dernières municipales. Rencontre avec Philippe Denys, médiateur culturel, représentant du personnel.

 

Philippe  Denys, de "Théâtre et Culture" : "Deux des quatre communes qui nous soutenaient ont pris des décisions politiques qui remettent en cause l'existence de TEC. Les nouveaux élus UMP de Roussillon ont dénoncé une programmation, « Marxiste et Léniniste », et souhaitent que la ville fasse sa propre programmation. Le conseil municipal a voté la sortie des instances de TEC au 31 décembre 2015. Cela va se traduire par l'arrêt de la subvention de 100 000 euros et l'impossibilité ou sous condition drastique pour TEC d'utiliser les équipements culturels dont nous disposions jusqu'à présent. L'autre commune, Le Péage-de-Roussillon, avec une nouvelle majorité de centre-droit, souhaite faire payer à TEC l'utilisation de ses équipements et diminuer de 25% la contribution financière. Résultat : nous devons construire une programmation pour la saison qui vient, sans savoir si nous aurons l'accès aux salles de spectacles."

 

CLIQUER SUR LE TITRE OU LA PHOTO POUR LIRE L'ENTRETIEN COMPLET AVEC PHILIPPE DENYS, MÉDIATEUR CULTUREL À "TRAVAIL ET CULTURE"

 

http://www.travailetculture.com/

 


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Le gwo ka reconnu par l'UNESCO - Toute l'actualité de la Martinique sur Internet - FranceAntilles.fr

Le gwo ka reconnu par l'UNESCO - Toute l'actualité de la Martinique sur Internet - FranceAntilles.fr | politiques culturelles | Scoop.it
FranceAntilles.fr : toute l'actualité de la Martinique, feuilletez le journal France-Antilles en ligne, lisez les articles du journal et de la rédaction dédiée des 3 derniers jours, les dossiers spéciaux, les diaporama, les avis de remerciements, les bons plans sorties et les services pratiques de Martinique.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Un comité de soutien autour de la nouvelle MCB a été créé [liste des membres à jour]

Un comité de soutien autour de la nouvelle MCB a été créé [liste des membres à jour] | politiques culturelles | Scoop.it
Cinq membres de l’établissement public de coopération culturelle de la Maison de la Culture sont à l’initiative d’un comité de soutien d’ampleur nationale.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Jean-Louis Fabiani, L'Éducation populaire et le théâtre. Le public d'Avignon en action - Cairn.info

Jean-Louis Fabiani, L'Éducation populaire et le théâtre. Le public d'Avignon en action - Cairn.info | politiques culturelles | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Philosophie en France
Scoop.it!

Rencontre philosophique 3/4 / Judith Revel : Communautés à venir

Rencontre philosophique 3/4 / Judith Revel : Communautés à venir | politiques culturelles | Scoop.it

Comment procéder à un renversement de la manière dont nous pensons les sujets – qu’ils soient individuels ou collectifs -, et cesser de les considérer comme une condition de possibilité de l’action ? Comment en faire au contraire les résultats – nécessairement provisoires – d’un travail d’expérimentation qui circule dans les pratiques ? Ou encore : comment tenter de penser la production des sujets, et singulièrement de cette forme spécifique que l’on pourrait désigner par le pronom « nous », comme l’enjeu des pratiques politiques et non pas comme ce qui s’y donne ? 
 

 

 


Via dm
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Culture et politique

Culture et politique | politiques culturelles | Scoop.it
Analyse fouillée et éclairante proposée par Étienne Balibar à partir des réflexions présentées à la Table ronde sur "Identité et Culture" organisée à l'UNESCO les 14 et 15 décembre 1989 par la Division de Philosophie et des Sciences Humaines. Le début de ce texte, reproduit ici est une invitation à le (re) découvrir.
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Un point de vue d'André Markowicz, après l'appel du 10 décembre

Un point de vue d'André Markowicz, après l'appel du 10 décembre | politiques culturelles | Scoop.it

L'appel du 10 décembre

Hier, 10 décembre, j’étais à la Colline, et j’ai assisté à l’appel lancé par le Syndéac et le CIPAC (fédération des professionnels de l’art contemporain) pour alerter chacun, les citoyens comme toutes les instances de pouvoir, contre la baisse constante des budgets alloués à la culture, et la situation terrible dans laquelle se trouve le spectacle vivant. La grande salle de la Colline était pleine, l’atmosphère était grave. Et, oui, ce qui se passe est grave.

Les termes exacts de cet appel (vous les verrez sur le site du Syndéac, et bien ailleurs, sans doute), me paraissent un peu lyriques. C’était sans doute ce qu’il fallait pour rassembler le plus possible et ne pas se situer sur le terrain de la politique.

Je ne parlerai pas en « artiste », je dirai juste ça :
D’abord, oui, combien d’entre nous n’ont pas vu des projets annulés parce qu’il n’y avait plus d’argent ? combien ne peuvent pas monter un spectacle — même un classique — parce qu’il y a « trop de monde sur scène « — et trop de monde, ça commence généralement à 5 personnes ? À six, le metteur en scène est courageux ? à davantage, il est fou, ou bien, et c’est souvent le cas, les acteurs ne sont quasiment pas payés, ou payés tellement peu qu’ils ne peuvent pas subvenir à leurs besoins les plus élémentaires, et se trouvent donc obligés d’aligner les « petits boulots » après ou avant les répétitions… On sait tout ça.

Mais il s’agit de beaucoup plus.

L’Etat organise, méthodiquement, patiemment, lentement, sa propre disparition. Ce qui est en train de s’effondrer, de ligne politique en ligne politique, depuis le pouvoir de la gauche, jusqu’au pouvoir de la droite jusqu’au pouvoir de la gauche et au futur nouveau pouvoir de la droite (qui risque fort d’être celui de l’extrême-droite), c’est le service public, c’est-à-dire ces secteurs de la vie de la cité que nous étions habitués à considérer comme pouvant échapper à la course à la rentabilité financière immédiate, — la santé, l’éducation pour tous, et la culture. Il s’agit bien de la transformation du citoyen en consommateur, avec une gestion, plus ou moins efficace, du consommateur impossible — celui qui ne peut pas consommer, parce qu’il est dans la misère et dans l’isolement : la misère et l’isolement provoquant le dégoût, lequel se traduit par l’abstention, l’abstention en elle-même étant le garant de « l’assise démocratique » du monde libéral.
Cette disparation de l’Etat est globale — mais elle est graduelle, et elle se fait secteur par secteur, détail par détail, pour qu’elle n’apparaisse que comme une suite de conflits locaux dans lesquels les gens concernés ne défendent que leur propre bout de gras, sans lien avec les autres. 
La diminution des moyens alloués au service public de la culture implique, chez les artistes, une compétition encore plus grande pour avoir le peu qui reste, et cette compétition, cette rivalité sont, elles aussi, une condition nécessaire à la disparition de l’Etat : quand on se dispute entre soi, on ne remarque pas l’essentiel. Force était de constater, dans la salle, qu’il y avait solidarité entre tous, au moins pour l’instant, — au moins pour lancer cet appel.
Mais la diminution des budgets va de pair avec un danger tout aussi grand, qui est la réforme territoriale, et le transfert, là encore graduel, des compétences du ministère aux régions. 
Pour la Bretagne, les choses sont simples : le « pacte d’avenir » prévoit un transfert de compétences totale pour l’audiovisuel, le livre et le patrimoine, pour une durée d’essai de trois ans. Le Syndéac a, pour l’instant, grâce à Madeleine Louarn, négocié un sursis pour le spectacle vivant. Evidemment, ça ne durera pas. Mais, en Bretagne, ça veut dire qu’il n’existera plus de «monuments nationaux », et qu’il n’existera plus de Centre National du Livre : tout dépendra de la Région. 


*

Le retrait de l’Etat entretient le poujadisme. 
De tout temps, les élus locaux, ou les potentats ont considéré qu’ils n’avaient rien à faire de la création artistique, et que la culture ne devait servir que de divertissement. Le nouveau maire du Blanc-Mesnil, disant qu’il refuse que l’ouvrier blanc-mesnilois paie pour le bobo parisien, ne dit tout haut que ce que des centaines (des milliers ?) de maires ont pensé avant lui — même si la majeure partie des spectateurs du Forum vient du Blanc-Mesnil et des communes voisines. Ce n’est pas la réalité du fait qui compte, c’est le geste : à quoi bon la « culture », « élitiste », « difficile », que, moi (qui paye, moi, le maire), je ne comprends pas, qui ne me dit rien, alors que je pourrais, pour le même argent, voire beaucoup moins, organiser des soirées avec des comédies drôles ou des fêtes populaires(qui m'aideraient à me faire réélire ? Il y a quelques années encore, un maire aurait eu honte, peut-être, de le dire clairement : maintenant, l’Etat se désengageant, on se sent autorisé — et ce sera de pire en pire. L’essentiel, encore une fois, est de donner aux gens ce qu’ils ont déjà ; de les distraire. Les gens sont fatigués après le travail, n'est-ce pas...

*

Le but est simple : garder quelques « pôles d’excellence » (disons, les théâtres nationaux et un théâtre par nouvelle entité régionale), et ramener le reste au règne de la débrouille : l’underground (dont l’on tire, de temps à autre, quelqu’un pour le mettre à la place du directeur d’une scène nationale ou régionale) ou la pratique amateur. L’underground a cela de bien qu’il évite le problème de l’intermittence. Finalement, c’est ce qui existe partout ailleurs dans le monde, cette organisation, et nous devrions être contents, parce que nous sommes en démocratie, et nous pouvons critiquer ce que nous voulons, comme nous voulons.

*

Pourtant, il y a aussi un autre fait : on se souvient de chaque mouvement social des artistes. On se souvient, plus de dix ans après, du conflit de 2003. Parce que les artistes ont quelque chose que les autres catégories sociales n’ont pas — la visibilité, et la parole. Il ne s’agit pas de dire que nous sommes des porte-parole. Jamais je n’aurai la prétention, moi, d’être le porte-parole de quiconque — non, ce n’est pas ça. Mais nous pouvons parler, en notre nom, et faire du bruit, et de ne pas rester seuls. Et, ça, le bruit, c’est une chose que nos politiques, de droite comme de gauche, n’aiment pas du tout. Parce que le bruit dérange l’indifférence. Et c’est l’indifférence qui tue.



Publié sur Facebook par André Markowicz, traducteur et poète.     


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

"On ne peut plus penser la bibliothèque de façon isolée"Fleur Pellerin

"On ne peut plus penser la bibliothèque de façon isolée"Fleur Pellerin | politiques culturelles | Scoop.it
Le ministère de la Culture et de la Communication a fait de 2014 « l’année des bibliothèques ». Dans ce contexte, il réunit élus et professionnels pour des assises des bibliothèques ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Le livre au fil des pages
Scoop.it!

La survie des librairies indépendantes

La survie des librairies indépendantes | politiques culturelles | Scoop.it
Réécoutez La survie des librairies indépendantes de l'émission Le dossier du jour sur France Musique, radio du groupe Radio France.

Via Métiers du livre Aix, LR livre et lecture
more...
Métiers du livre Aix's curator insight, December 7, 1:13 PM

Entretien avec Guillaume Husson, directeur général du SLF.

Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from SociétésenMouvement
Scoop.it!

Actualité de l'histoire : Camps des Milles - Geoffrey Parker - Festival International du Film d'Histoire de Pessac - Histoire - France Culture

Actualité de l'histoire : Camps des Milles - Geoffrey Parker - Festival International du Film d'Histoire de Pessac - Histoire - France Culture | politiques culturelles | Scoop.it
En partenariat avec Valérie Hanin du magazine «l’Histoire», «La Fabrique de l’histoire Mondiale» avec Geoffrey Parker, historien britannique, spécialiste en histoire militaire et en histoire moderne.

En direct du Festival International du Film d'Histoire de Pessac, avec Anaïs Kien

A propos du colloque «Cinéma et exil» au site-mémorial du Camp des Milles, avec Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Education, directeur de recherches au CNRS et Henri Dumolié, président de l’association «Les 7 portes».

Via Alcofribas, Valaf Lebu
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

De la clarté des principes à l'incertitude des réformes.

De la clarté des principes à l'incertitude des réformes. | politiques culturelles | Scoop.it

La FNCC : Nous sommes les seuls à avoir fait une déclaration politique très forte sur les droits culturels. 

Jean-Claude Pompougnac's insight:

Positions de la FNCC sur la réforme territoriale

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Le Sénat s'inquiète des incertitudes persistantes sur les projets de loi Patrimoine et Création - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

A l'occasion de l'examen par le Sénat du PLF 2015, les sénateurs Vincent Eblé et André Gattolin relèvent des incertitudes persistantes sur les projets de loi relatifs aux patrimoines et à la création"

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Veille sur les politiques culturelles
Scoop.it!

La résidence d'artiste en milieux scolaire et éducatif

Les actes du colloque « La résidence d'artiste en milieux scolaire et éducatif. Pratique et recherche"

Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Moins il y a de culture, moins il y a de démocratie

Moins il y a de culture, moins il y a de démocratie | politiques culturelles | Scoop.it
Par Patrice Bessac, maire PCF de Montreuil (Seine-Saint-Denis). À propos des trente ans du Salon du livre et de la presse jeunesse.
more...
No comment yet.