politiques culturelles
34.9K views | +1 today
Follow
 
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Je, tu, il... nous !
onto politiques culturelles
Scoop.it!

Insolite : Prescrire des livres contre la dépression

Pour soigner la déprime ou les angoisses, les médecins britanniques vont pouvoir dès le mois de mai recommander des livres de développement personnel ou des romans à leurs patients.

Via Marie Boudebes
Jean-Claude Pompougnac's insight:

Je préfère ma bibliothécaire à mon apothicaire et Duras à Prozac!

more...
No comment yet.
politiques culturelles
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

De quoi "la culture" est-elle le nom? - La Cité des sens. Culture et politique.

De quoi "la culture" est-elle le nom? - La Cité des sens. Culture et politique. | politiques culturelles | Scoop.it
Pour transmettre, il faut être ouvert aux autres, y compris bien sûr à la pluralité des cultures et des langues, dont chacune est porteuse de biens à partager ; il faut diversifier ses critères et ses références, s’adapter, chercher des points d
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Qu’est-ce que le libéralisme égalitaire ? Comprendre la philosophie de Macron

Qu’est-ce que le libéralisme égalitaire ? Comprendre la philosophie de Macron | politiques culturelles | Scoop.it
Le candidat d’En Marche ! est celui qui utilise le plus les termes d’égalité et de capacités. Un discours inspiré par les travaux de John Rawls et d’Amartya Sen.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Rencontre Actes-Pro: « Ne pas attendre que la Loi NOTRe soit efficiente pour agir » (Nicolas Dubourg) | Avignon 2017

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Chloé LANGEARD

Chloé LANGEARD | politiques culturelles | Scoop.it
Maître de conférences en sociologie, GRANEM - TEPP (Université d'Angers) Public(s) hors les murs et hors scène : des publics qui ne comptent pas ! Jeudi 11 juin 2015 / 17h15-18h00 / Discutante : Léonor GRASER, Docteure en sociologie, CERLIS (Université Paris 3/Université Paris 5/CNRS) A travers cette communication, nous entendons porter un regard critique…
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from La vie des BibliothèqueS
Scoop.it!

Quels publics et quels usages dans les bibliothèques en 2016 ?

À l'occasion de l'ouverture du 63e Congrès de l'ABF, la nouvelle ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé la publication des résultats de l

Via mayalc
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Compte rendu du colloque international « Feuilletons et séries diffusés sur les écrans de la RTF et de l’ORTF » (1949 – 1974)

NB : Toutes les productions  à l’affiche de ce colloque sont consultables à  l’Inathèque. Téléchargez le  Guide des sources rédigé pour l’occasion par Murielle Pethoud et Anne Pavis.  Ce colloque, organisé les 6 et
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Cultureveille (revue de presse)
Scoop.it!

Où investit-on le plus dans la culture en France ?

L'édition 2017 de l'Atlas régional de la culture rappelle que les collectivités consacrent 9,3 milliards d'euros à la culture, soit 143 euros par habitant. Trois secteurs d'intervention se détachent : les bibliothèques et médiathèques (1,58 milliard d'euros), l'action culturelle (1,57 milliard), l'expression lyrique et chorégraphique (1,48 milliard). Les habitants des grandes métropoles sont sans surprise les mieux servis, ainsi que ceux de Rouen, Nice ou encore Grenoble.


Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Veille professionnelle des Bibliothèques-Médiathèques de Metz
Scoop.it!

«Les bibliothécaires sont-ils vecteurs d’inégalité ?»

Un débat intense agite le monde des bibliothèques qui oppose les tenants de la « démocratisation culturelle » à ceux de la « démocratie culturelle ». Retour sur la table ronde du 16 juin 2017 au 63ème congrès de l’Association des Bibliothécaires de France, qui s'interrogeait sur les inégalités territoriales et l'égalité des chances.

Via Bibliothèques-Médiathèques de Metz
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Pour une nouvelle définition de la culture - Journal La Terrasse

Pour une nouvelle définition de la culture - Journal La Terrasse | politiques culturelles | Scoop.it
La culture ou l’apprentissage de la liberté

 

Philosophe maître de conférences à l’Université de Provence, Joëlle Zask prône une troisième voie entre l’élitisme et le populisme qui s’affrontent encore aujourd’hui, celui de la « culturation » de l’individu, dans l
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Et maintenant, un peu de culture dans ce monde de brutes

Et maintenant, un peu de culture dans ce monde de brutes | politiques culturelles | Scoop.it
En ces temps où la culture est réduite à l’identité et s’asphyxie sous le fantasme du « roman national », le livre hommage que Christine Vézinet-Crombecque a consacré à Alain, son mari, est une véritable bouffée d’oxygène (Alain Crombecque. Au fil des rencontres, Actes Sud, 2010). L’ouvrage est composé autour de plusieurs entretiens avec Joëlle Gayot (JG)…
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Portraits de lecteurs (suite) - La Cité des sens. Culture et politique.

Suite de la note précédente... Depuis 1975, date de la création du prix du Livre Inter, Radio France donne à ses auditeurs l’occasion de manifester leur passion pour la lecture et leur intérêt pour l’actualité littéraire. Entre janvier et mars, u
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Innovation sociale
Scoop.it!

Le gouvernement Macron : en marche vers le management ou vers l’innovation publique ?

Faut-il « manager » l’état comme une entreprise ? Réflexion sur les limites et les possibilités des modèles de la start-up et du « design thinking » adaptés aux missions de services publics.

Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Un historien au cabinet de la nouvelle ministre. - La Cité des sens. Culture et politique.

Un tout nouveau conseiller technique (au portefeuille bien chargé) est choisi pour le cabinet de Françoise Nyssen. Il a déjà eu les honneurs (mérités) de ce blog en octobre 2016. Par ailleurs sa nomination ne manquera pas de réjouir les ardents défenseurs de l'EAC.

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Ces festivals en milieu rural qui ont dynamisé leurs territoires

Ces festivals en milieu rural qui ont dynamisé leurs territoires | politiques culturelles | Scoop.it

Par Martine Robert dans Les Echos


Certains événements sont devenus des locomotives touristiques et des ciments sociaux.
La ministre de la Culture souhaite préserver cette diversité face aux risques de concentration.

Tandis que l'inquiétude grandit cet été chez les organisateurs de festival face à la montée en puissance des deux multinationales américaines Live Nation et AEG (lire « Les Echos » du 25 juillet) et la concentration qui va avec, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, ne peut pas se satisfaire d'une fréquentation encore globalement en hausse cette année, après les plus de 6 millions de spectateurs comptabilisés dans les quelque 3.000 festivals en 2016.


Consciente de la fragilité de certains d'entre eux, Françoise Nyssen a annoncé, au Conseil des ministres du 9 août, le lancement d'une étude sur les risques de concentration, la mise en place d'un interlocuteur unique pour les festivals au ministère et la création d'une cellule interministérielle dès septembre sur la sécurité des lieux culturels. Quelques jours plus tôt, le 4 août, elle avait rendu une visite symbolique au festival de Chaillol, qui irrigue un nombre croissant de petites communes rurales de montagne durant près d'un mois.

« Chaillol a réussi à nourrir un véritable écosystème culturel depuis une vingtaine d'années », s'est félicitée la ministre. Avec, pourtant, une proposition on ne peut plus risquée : soutenir la création musicale en passant des commandes artistiques et en proposant aux compositeurs d'échanger avec le public sur leur oeuvre. Encouragé par les collectivités locales, les bénévoles et les mécènes, Michaël Dian, le directeur du festival, a pris le parti « d'aller à la rencontre plutôt que de faire venir », préférant « au confort d'un lieu de diffusion classique l'itinérance dans le territoire haut-alpin ». La trentaine de concerts (musiques du monde, baroque, contemporaine, jazz, tango, chants en occitan...) investit églises, petites salles, châteaux, à travers une vingtaine de villages, tandis que des balades musicales mènent à la découverte des paysages.

« Le territoire n'est pas qu'une géographie, qu'une économie... C'est d'abord des gens qui vivent ensemble et le partage des émotions est l'un des meilleurs ciments pour les réunir », souligne Hervé Cortot, président de l'Espace culturel de Chaillol (ECC), un lieu créé en 1997 par un collectif de musiciens, dans la commune de Saint-Michel-de-Chaillol. Aujourd'hui, cinq permanents y proposent une programmation en dehors du festival. Le travail de l'ECC est accompagné par l'Etat, la région Paca, le département des Hautes-Alpes, les intercommunalités, les sociétés d'auteurs, les offices de tourisme, les entreprises locales, des mécènes, des artistes généreux. Si l'équilibre financier de Chaillol reste le plus périlleux en raison de sa localisation et de son audace, d'autres festivals, comme celui de musique sacrée à La Chaise-Dieu (Haute-Loire) ou de jazz à Marciac (Gers), ont su, eux aussi, contribuer à redynamiser leur territoire.
Marciac, pôle d'excellence

Grâce au premier, un vaste chantier de rénovation de l'ensemble abbatial de La Chaise-Dieu, lieu phare du festival, a vu le jour, avec le projet d'un espace thématique sur le rayonnement religieux et musical du site, afin de le valoriser sur le plan touristique. Dès 2018, un parcours muséographique en quinze stations sera déployé, complété chaque été par une grande exposition temporaire d'art contemporain. Le festival, qui se tient cette année du 18 au 27 août, entraîne nombre d'acteurs économiques, comme la Fondation d'entreprise Omerin (Ambert), Michelin, les Laboratoires Théa, bioMérieux, Volvic, GL Events, EDF, la Caisse des Dépôts, La Poste...

Quant à Marciac, le village est devenu un pôle d'excellence autour du jazz, avec son collège, ses formations, son musée, sa salle permanente L'Astrada, attirant des résidences de tourisme comme Pierre et Vacances... Pour sa quarantième édition, terminée le 15 août, le festival Jazz in Marciac, inscrit sur la carte des plus réputés au monde, a drainé 250.000 spectateurs (dont 45.000 payants) et des partenaires tels que Vivendi, Plaimont Producteurs, Pierre et Vacances, Air France, Airbus, Lip ou encore Enedis.


Martine Robert, Les Echos


Photo : Le festival de Chaillol irrigue un nombre croissant de petites communes rurales de montagne. Les concerts investissent églises, salles, châteaux, à travers une vingtaine de villages, tandis que des balades musicales mènent à la découverte des paysages. - Photo Alexandre Chevillard


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Culture et politique de la culture1 : Une dynamique durkheimienne – Anthropologie et Sociétés

Culture et politique de la culture1 : Une dynamique durkheimienne – Anthropologie et Sociétés | politiques culturelles | Scoop.it
Culture et politique de la culture1 : Une dynamique durkheimienne. An article from the journal Anthropologie et Sociétés, on Érudit.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Aveyron: La réponse déjantée d'un maire à une citoyenne, opposée à la venue d'un cirque

Aveyron: La réponse déjantée d'un maire à une citoyenne, opposée à la venue d'un cirque | politiques culturelles | Scoop.it
La réponse - plutôt originale - du maire de la commune de Nant, en Aveyron, à une militante de la cause animale fait réagir sur les réseaux sociaux…
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Innovation sociale
Scoop.it!

L’histoire méconnue des communs

Voici une histoire vraie, qui commence au Moyen-Âge et est directement reliée à l’essor d’Internet et du logiciel libre : l’histoire méconnue des communs. Elle fut exhumée en 1990 par Elinor Ostrom des poubelles de l’Histoire où l’avait projetée un certain biologiste Garrett Hardin par un article de 1968 : « The Tragedy of The Commons ». 


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from La vie des BibliothèqueS
Scoop.it!

Aides aux bibliothèques : le Centre national du livre de plus en plus sélectif

En 2016, le bras armé du ministère de la Culture pour l’aide aux acteurs de la chaîne du livre a aidé 88 bibliothèques sur les 187 candidates, pour un montant de 6,07 millions d’euros. Dan

Via mayalc
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from -thécaires are not dead
Scoop.it!

« L’avenir est à la bibliothèque Sixième Lieu ! »

A l’occasion d’une vibrante allocution, Mme Chanssignon, directrice des bibliothèques de l’UBU, a marqué hier le début d’une ère nouvelle pour la profession. Le personnel du SCD, les représentants des associations professionnelles et les principaux organes de presse nationaux étaient présents pour la présentation officielle du projet retenu pour la future bibliothèque de droit, qui remplacera la BU détruite par les hamsters d’Alsace*. ...


Via David Gunn
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Music & Metadata - un enjeu de diversité culturelle
Scoop.it!

Renouvellement de la politique culturelle - Ministère de la Culture et des Communications

Renouvellement de la politique culturelle - Ministère de la Culture et des Communications | politiques culturelles | Scoop.it

Objectif 4.6 (...) À l’ère du numérique, ces données ne suffisent plus; l’information générée à propos des contenus et son utilisation ont parfois plus de valeur marchande que les contenus eux-mêmes.

 

Il faut donc encourager le recours aux métadonnées. L’ajout de métadonnées aux contenus culturels (un livre, une chanson, une production audiovisuelle ou tout autre type d’oeuvre) est devenu un incontournable. Ces métadonnées, déployées selon des standards internationaux, décrivent les caractéristiques desdits contenus et font en sorte qu’ils soient visibles et puissent être découverts. Elles doivent aussi inclure une information stratégique concernant les consommateurs de ces contenus.


Via Jean-Robert Bisaillon
more...
Jean-Robert Bisaillon's curator insight, June 28, 9:40 AM

Tout comme le rapport de mission Lescure de 2013 en France (recommandations 79 et 80), le projet de Politique québécoise de la culture de 2017 se termine sur l'important enjeu des métadonnées (objectif 4.6). 

Jean-Robert Bisaillon's curator insight, June 28, 9:41 AM

Tout comme le rapport de mission Lescure de 2013 en France (recommandations 79 et 80), le projet de Politique québécoise de la culture de 2017 se termine sur l'important enjeu des métadonnées (Objectif 4.6).

Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Penser la démocratie culturelle avec humanités numériques

Une organisatoin des savoirs 2.0 pour affronter une question de politique culturelle qui pose, au fond, celle des mutatons de la démocratie.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Jean-Miguel Pire s'occupera du livre au cabinet de Françoise Nyssen

Jean-Miguel Pire va rejoindre le cabinet de la ministre de la Culture Françoise Nyssen en tant que conseiller livre et lecture mais aussi pour l’éducation artistique et l’acc
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Claude Pompougnac
Scoop.it!

Portraits de lecteurs : les jurés du Livre Inter. - La Cité des sens. Culture et politique.

Portraits de lecteurs : les jurés du Livre Inter. - La Cité des sens. Culture et politique. | politiques culturelles | Scoop.it
¤
« J’aime les livres, les couchers de soleil sur la gravure, les livres, les rires de mon bébé, les livres, la Grèce, l’Italie, l’Irlande, les livres, le champagne en apéritif, les livres, la fumée des havanes de mon mari, les livres, les émotions
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Claude Pompougnac from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

L’aventure théâtrale de la décentralisation : un documentaire d’exception

Par Pierre Monastier dans Profession-spectacle


Avec Une aventure théâtrale, 30 ans de décentralisation, Daniel Cling signe un documentaire de grande qualité, qui retrace près de trente-quatre ans de décentralisation théâtrale. Les écueils étaient nombreux, tant la masse d’archives et d’acteurs pouvaient provoquer un éparpillement des problématiques, au risque de perdre le spectateur. La clef ? Une narration fluide, guidée par un témoin et protagoniste de l’histoire, tissée par des rencontres aux quatre coins de la France.

Comment rendre compte de cette formidable aventure que fut la décentralisation dramatique ? Entre 1947 et 1981, des comédiens, metteurs en scènes, techniciens et auteurs furent saisis d’un désir puissant de porter l’acte théâtral au-delà des sphères traditionnelles, essentiellement parisiennes, vers un public renouvelé et jusque-là exclu.

L’histoire de la décentralisation par ceux qui l’on faite

Robert Abirached
Cette aventure s’apprêtait à tomber progressivement dans l’oubli, du fait de la mort progressive des personnalités qui ont fait cette histoire et malgré les travaux importants – en quatre volumes – publiés par Robert Abirached. En quelque 100 minutes, Daniel Cling réussit le délicat pari de nous entraîner sur les traces vivantes de ce qui constitua une série de révolutions dans le monde du spectacle vivant.

Ce documentaire, initié et produit par l’Union des Artistes, raconte ainsi l’histoire de la décentralisation par ceux qui l’ont faite. Près d’une quarantaine de personnalités sont convoquées, au fil des rencontres menées par l’un des acteurs de la décentralisation : Philippe Mercier. Il a huit ans lorsque débute la décentralisation, dix-sept au moment de rejoindre l’aventure, avec la Comédie de l’Ouest. Au carrefour des générations, Philippe Mercier tisse une vaste toile de rencontres, qui laissent progressivement entrevoir l’importance et l’ampleur d’un tel mouvement.

Un théâtre exigeant pour tous

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs figures du monde théâtral éprouvent le besoin de reproduire l’exemple des Copiaux, ce groupe fondé par Jacques Copeau qui quitta Paris dans les années 20 pour s’installer en Bourgogne. Parmi eux, le gendre du fondateur du théâtre du Vieux-Colombier : Jean Dasté.

Influencés par l’éducation populaire et un catholicisme social, plusieurs troupes partent à la rencontre de nouveaux publics. Les responsables s’appellent Jean Dasté à Saint-Étienne, André Clavé à Colmar, Maurice Sarrazin à Toulouse… La situation est précaire, leur créativité artistique et humaine sans limite : ils promeuvent un théâtre exigeant, des répertoires inédits, une relation de proximité avec leur public.

Au commencement était un désir…


Françoise Bertin
Le film s’ouvre avec le magnifique témoignage de François Bertin, qui meurt peu après le tournage, en 2014. Compagne artistique de Jean Dasté, elle raconte les délicates premières années de ce qui allait devenir la Comédie de Saint-Étienne, entre les tournées de bar du metteur en scène pour aller chercher le public et la situation précaire dans laquelle il vivait. Comme en écho, le témoignage d’Isabelle Sadoyan en fin de documentaire évoque les mêmes difficultés, lorsque Roger Planchon ouvre un théâtre à Villeurbanne.

Daniel Cling ne se perd pas dans les nombreuses archives qui existent sur cette période mais les emploie au contraire avec finesse et parcimonie, pour améliorer la fluidité de la narration ou mettre en exergue le sens de son propos. Saluons au passage le travail de la monteuse, Anne-Marie Leduc, avec qui le réalisateur travaille depuis une vingtaine d’années.

Dans l’intimité de la rencontre

Trois périodes se dégagent ainsi nettement dans l’histoire de la décentralisation : l’âge enthousiaste des pionniers, entre 1947 et 1959, l’époque des héritiers, accompagné par André Malraux, entre 1959 et 1968, suivi enfin de l’ère des créateurs tout-puissants, de 1968 à 1981. Le basculement s’opère avec la disparition des troupes dans les institutions, au profit des seuls metteurs en scène.

Outre l’intérêt historique évident du documentaire, sa force réside dans cette série de rencontres menées par Philippe Mercier, qui nous fait entrer dans l’intimité des protagonistes de l’aventure. Dans un salon, au cours d’un dîner ou derrière un bureau, chacun livre sa vision du phénomène, entre anecdotes et principes fondateurs. La caméra mobile favorise cette intimité, par le dispositif du champ-contrechamp privilégié par Daniel Cling, auquel vient s’ajouter la foisonnante musique de Jonathan Harvey.

Raccorder le passé au présent

Loin d’être nostalgique, ce film raccorde le passé au présent, comme pour mieux nous inviter à faire nôtre cette histoire, susceptible d’irriguer de nouveau la création et le fonctionnement du théâtre aujourd’hui – contre la logique marchande véhiculée par un néolibéralisme impérialiste.

Ce film est une incontestable réussite, à montrer dans toutes les écoles de théâtre et dans les institutions héritières de cette intuition inégalable et inégalée. Le film sera projeté, le 12 juillet prochain à 18h, à la Nef des images du festival d’Avignon, avant une sortie en salles – espérons-le – à l’automne prochain.

Pierre MONASTIER



Équipe du film
Réalisateur : Daniel Cling

Avec (par ordre alphabétique) : Robert Abirached, Françoise Bertin, Roland Bertin, Emile Biasini, Catherine Dasté, Jean Dasté, Sonia Debeauvais, Pierre Debauche, Général de Gaulle, Aristide Demonico, Jacques Fornier, Gabriel Garran, Hubert Gignoux, Georges Goubert, JeanLouis Hourdin, Evelyne Istria, Jacques Kraemer, JeanFrançois Lapalus, Jacques Lassalle, Jeanne Laurent, René Loyon, André Malraux, Philippe Mercier, Gabriel Monnet, Guy Parigot, Roger Planchon, Jack Ralite, Guy Rétoré, Isabelle Sadoyan, Maurice Sarrazin, Christian Schiaretti, Bernard Sobel, André Steiger, Arlette Téphany, Pierre Vial, Jean Vilar, Hélène Vincent, Jean-Pierre Vincent, Antoine Vitez.

Montage : Anne-Marie Leduc

Image : Guillaume Martin, Jacques Besse, Damien Fritch

Musique : Jonathan Harvey

Son : Nicolas Joly, Thomas Perlmutter, Emmanuelle Sabouraud, Eric Tayné, Samuel Mittelman

Productrice : Céline Loiseau

Coproduit par : Josiane Schauner, Olivier Bourbeillon

Producteurs associés : Miléna Poylo & Gilles Sacuto

Une production TS Productions et l’Union des Artistes, en coproduction avec Bix Films, Paris-Brest Productions, avec la participation de Vosges Télévision et Rennes Cité Média et le soutien  de l’Adami,  d’Audiens et du Ministère de la culture. Avec l’aide du Centre national du cinéma et de l’image animée.



OÙ VOIR LE FILM ?
Projections connues :

12 juillet à 18h : la Nef des images (festival d’Avignon)


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.