"La préparation d'une thèse est une épreuve pénible qui comporte de nombreux rites tribaux. [...] Nous allons nous intéresser plus particulièrement à la partie la plus cruelle de ce cérémonial, intitulée « Les Questions Du jury » (parfois aussi appelée « La Mise à Mort », bien que ce terme soit inexact, car il arrive souvent que l'impétrant survive plusieurs jours à l'épreuve".

Ces remarques ne s'appliquent en rien, naturellement, aux soutenances de littérature et linguistique.


Via Vincent Ferré UPEC