Poezibao
Follow
Find
236.7K views | +78 today
Poezibao
L'actualité de la poésie (édition, évènements, textes, etc.)
Your new post is loading...
Scoop.it!

[parution] Guillevic, Hugo, Jabes, Prévert : un peu de poésie pour l'enfance

[parution] Guillevic, Hugo, Jabes, Prévert : un peu de poésie pour l'enfance | Poezibao | Scoop.it
Et pour accompagner la rentrée
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[agenda] Les vingt ans des éditions l'Escampette, La Machine à Lire, le 4 octobre 2013

[agenda] Les vingt ans des éditions l'Escampette, La Machine à Lire, le 4 octobre 2013 | Poezibao | Scoop.it

Rencontre avec l’éditeur Claude Rouquet et les auteurs David Collin, Allain Glykos et Marc Mauguin.

more...
No comment yet.
Scoop.it!

[agenda] Autres et Pareils, deux nouveaux événements, les 4 et 5 octobre 2013

Portrait(s) de Manse 
notamment en Sainte-Victoire molle
Vendredi 4 octobre 2013 à 19h

Lecture-rencontre avec Olivier Domerg, Brigitte Palaggi et Gabriel Carnévalé (modérateur : Guillaume Lebaudy), dans le cadre de l'exposition Le Puy de Manse (fragments d'un mont-monde) et dans le cadre de la programmation Ligne de crête . Soirée organisée en partenariat avec la BDP.

Il y a plusieurs portraits possibles du Puy de Manse, qu'on parle, à son propos, de « prairie ronde », de « borne animale », de « curiosité géologique » ou « d'entité pastorale » ; ou encore, qu'on aille jusqu'à évoquer sa singulière morphologie, tour à tour sensuelle, ovoïde ou pyramidale, allant même jusqu'à le camper en « Sainte-Victoire molle » !

La Maison du berger
Les Borels – 05260 CHAMPOLÉON
T. 04 92 49 61 85

 

RoMANSE (avec ou) sans parlotte 
Samedi 5 octobre 2013 à 15h

Lecture polyphonique par Olivier Domerg, auteur, Laure Ballester et Christophe Roque , comédiens, et projection d'images de Brigitte Palaggi, photographe, dans le cadre de l'exposition Le Puy de Manse(fragments d'un mont-monde) .

Puisqu'il ne peut y avoir de roman (du Puy) sans roMANSE (à l'appui), nous donnerons à entendre plusieurs fragments de ce « mont-monde » : f(r)ictions documentaires, petites mythologies de terrain, fausses conférences, vraies performances, portraits en plein ou en creux, frêles légendes et tableaux vivants ; rien ne sera trop beau pour caresser cette idylle dans le sens de la pente ou du poil, pourvu que cela se fasse « avec ou sans parlotte » !

Musée Muséum départemental Gap 
6 avenue du Maréchal Foch - 05 000 GAP
T. 04 92 51 01 58

more...
No comment yet.
Scoop.it!

[exposition] Hélène Durdilly

[exposition] Hélène Durdilly | Poezibao | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[pétition] soutien à Erri De Luca

[pétition] soutien à Erri De Luca | Poezibao | Scoop.it
Parce que l'écrivain italien a pris position contre un projet de Ligne à Grande Vitesse entre Lyon et Turin, le voilà menacé d'une action pénale. De nombreux écrivains et intellectuels ont lancé une pétition pour le soutenir.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[Décès] du poète portugais António Ramos Rosa (1924-2013)

Message de la librairie portugaise de Paris, transmis par Antoine Chareyre.

 

Décès du poète António Ramos Rosa (1924-2013)

 

Uma voz

Quero pertencer à abóbada escura como um amante inerme e ser o alento

do silêncio sobre os ombros das nuvens.

Quero aderir à sombra das palavras da folhagem e compreender a terra

na selvagem seda do desejo.

 

Une voix

Je veux appartenir à la voûte obscure comme un amant désarmé, devenir le souffle du silence sur les épaules des nuages. Je veux adhérer à l'ombre des paroles du feuillage et comprendre la terre dans la soie farouche du désir.

 

(Animal Regard, Ed. Unes, 1988)

 

Le poète António Ramos Rosa, figure majeure de la poésie portugaise du XXe siècle, est mort ce 23 septembre 2013 à Lisbonne, à presque 89 ans.

 

Dans l'ouvrage Les Portugais à Paris, Xavier de Castro rapporte l'anecdote suivante:

 

« Depuis son petit appartement de Lisbonne, le poète António Ramos

Rosa entretint une correspondance avec la plupart des grands poètes de la seconde moitié du xxe siècle. Il avait été ainsi le premier à présenter des traductions de René Char et d'Henri Michaux dans le n° 3 de la revue Árvore, paru en 1952. Il avait reçu de ce dernier une longue lettre, complètement illisible, qu'il finit par égarer... Ce fut en revanche le début d'une correspondance nourrie avec Char.

Malgré sa timidité, il vint en 1965 dans la capitale, pour le rencontrer enfin. Durant quinze jours, il se promena quotidiennement rue de Chanaleilles, où Char résidait au n° 4, espérant le rencontrer par hasard, car il n'osa jamais sonner à sa porte de crainte de le déranger. Il passa également trois ou quatre fois rue Séguier où demeurait Michaux. Il ne savait plus le numéro exact, vit une maison avec un arbre et pensa que c'était là, ce qui était faux, Michaux habitant un peu plus loin. Il n'eut pas l'idée de vérifier. Il revint finalement bredouille à Lisbonne. Dix ans après, en 1973, lors de la visite de Michaux pour la première exposition au Portugal de ses dessins, Ramos Rosa se trouvait dans l'assistance de la galerie São Mamede dans la capitale portugaise. Il hésita longuement, mais finalement ne trouva pas la force de se présenter.»

A. Pellerin, X. de Castro, A. Lima, Les Portugais à Paris, au fil des

siècles et des arrondissements (Chandeigne, 2009, p. 93)

 

Robert Bréchon qui fut son ami et préfacier, décrit son oeuvre en ces termes :

 

António Ramos Rosa (1924) est né et a grandi en Algarve, dont les

paysages ont nourri son imagination. Il a vécu ensuite à Lisbonne,

sans exercer aucune

profession : contrairement à la plupart de ses compagnons, il a consacré tous les jours de son existence à la poésie. Il a débuté par des poèmes de circonstance, exprimant à la fois le refus de l'oppression sociale et celui de la condition humaine. Le plus célèbre de ses textes, devenu un morceau d'anthologie, dit l'impatience de l'être recroquevillé dans sa vie inauthentique : Je ne peux remettre l'amour à un autre siècle... » Mais très vite l'oeuvre s'oriente vers une saisie du monde par la parole poétique telle que la conscience soit en rapport immédiat avec le réel absolu. René Nelli dit que l'essence de la poésie moderne est la recherche d'un état de grâce devant les mots qui tienne lieu de l'état de grâce où nous voudrions être devant les choses. C'est ce qui définit l'itinéraire de Ramos Rosa. Il chemine, par un « chemin de mots » entre un sentiment désespérément tragique de la vie et un intense bonheur de l'écriture. Les titres de ses recueils en traduisent l'ambition : Le cri clair, Voix initiale, Horizon immédiat, Cercle ouvert, Le centre dans la distance, etc. Les titres de ses livres plus récents, Le livre de l'ignorance et Le dieu nu(l) (1988) sont encore plus significatifs. Ils sont des étapes décisives dans cette voie d'une poésie « pauvre », ascétique, mendiante d'influences et de citations, qui conduit à la fusion avec l'être « anonyme », à la « blancheur » silencieuse du non-moi sans détermination ni qualité. Mais cette ascèse est une passion, cette innocence est érotique : la poésie est une métaphore de l'amour comme l'amour est une figure de la poésie.

Poète d'une « facilité » éluardienne, qui laisse les vers couler de sa

 lume depuis cinquante ans, en apparence sans contrôle, Ramos Rosa est

pourtant aussi une conscience critique particulièrement vigilante, ce qui a fait de lui « l'écho » plus ou moins sonore de la poésie de son temps. Esprit fertile et inventif, il a entrepris de remettre à la mode des genres oubliés : la « poésie alternée » des anciens grecs, qu'il a pratiquée dans des livres écrits sous forme d'échanges avec son ami Casimiro de Brito ou avec sa femme Agripina Costa Marques ; et, depuis peu, le dialogue platonicien, qu'il a su, encore mieux que Valéry, adapter au goût de notre époque.

 G. Le Gentil & R. Bréchon, La littérature portugaise (Chandeigne,

1995, p. 229-230)

 

De son oeuvre très vaste, plusieurs ouvrages sont encore disponibles en français :

Le cycle du Cheval - Accords (Poésies / Gallimard)

Clameurs (Lettres Vives)

L'apprenti secret (Babel)

Le Dieu nu(l)(Lettres Vives)

Le livre de l'Ignorance (Lettres Vives)

Respirer l'ombre vive (Lettres Vives)

 

Florence Trocmé's insight:

Message de la librairie portugaise de Paris, transmis par Antoine Chareyre.

 

Décès du poète António Ramos Rosa (1924-2013)

 

 

more...
No comment yet.
Scoop.it!

[exposition] Frédérique Loutz, Ut pictura poesis, Marseille, du 25 septembre au 30 novembre 2013

[exposition] Frédérique Loutz, Ut pictura poesis, Marseille, du 25 septembre au 30 novembre 2013 | Poezibao | Scoop.it
Interventions lors du vernissage Yves Tenret, Frédéric Valabrègue, Frédérique LoutzInterventions lors de la clôture Ernesto Castillo, Danielle Mémoire, Nicolas Tardy, Frédérique Loutz
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[agenda] Louis Aragon vu par Jacques Jouet, Paris, le 2 octobre 2013

[agenda] Louis Aragon vu par Jacques Jouet, Paris, le 2 octobre 2013 | Poezibao | Scoop.it
La Maison des écrivains et de la littérature conçoit et organise des rencontres litt&eacuteraires publiques et professionnelles : pr&eacutesentation d'oeuvres, d&eacutebats, lectures, colloques, espaces de r&eacuteflexion, etc.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[chronique nécrologique] Kofi Awoonor obituary

[chronique nécrologique] Kofi Awoonor obituary | Poezibao | Scoop.it
American writer and unlikely Beat icon who married Jack Kerouac's wild road companion Neal Cassady In her book Off the Road (1990), Carolyn Cassady, who has died aged 90, charted her extraordinary life with the Beat writers Neal Cassady, her...
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[chronique nécrologique] Carolyn Cassady obituary

[chronique nécrologique] Carolyn Cassady obituary | Poezibao | Scoop.it
American writer and unlikely Beat icon who married Jack Kerouac's wild road companion Neal Cassady In her book Off the Road (1990), Carolyn Cassady, who has died aged 90, charted her extraordinary life with the Beat writers Neal Cassady, her...
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[textes] La naturalisation par Frédérique Guétat-Liviani

[textes] La naturalisation par Frédérique Guétat-Liviani | Poezibao | Scoop.it
La naturalisation par Frédérique Guétat-Liviani, les parutions, l'actualité poétique sur Sitaudis.fr
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[parution] C.-A. Klein, "Guillaume Apollinaire méditerranéen"

Charles-Armand Klein Guillaume Apollinaire méditerranéen Editions Campanile, 2013 224 p.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[article] J'ai rêvé la nuit dernière que j'étais en Syrie, par Stéphane Chaumet

[article] J'ai rêvé la nuit dernière que j'étais en Syrie, par Stéphane Chaumet | Poezibao | Scoop.it
INTERNATIONAL - J'ai rêvé la nuit dernière que j'étais en Syrie, à Lattaquié, même si dans mon rêve la ville portuaire ne ressemblait que vaguement à celle où j'ai vécu.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[prix] Gaia Grandin, lauréate du Prix de Poésie de la Vocation

Le jury du « Prix de Poésie de la Vocation » de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet, 
Florence Buti, Fabienne Courtade, Claire Malroux, Damien Le Breton, Jean-François Manier, Pierre Oster, Jean-Pierre Siméon,
annonce la lauréate du
Prix de Poésie de la Vocation  2013 :

Gaia Grandin,  29 ans, Faoug 

more...
No comment yet.
Scoop.it!

[décès] L’écrivain colombien Alvaro Mutis est mort au Mexique

[décès] L’écrivain colombien Alvaro Mutis est mort au Mexique | Poezibao | Scoop.it
L’écrivain colombien Alvaro Mutis est mort au Mexique
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[Agenda] Chercher le texte du 23 au 28 septembre

[Agenda] Chercher le texte du 23 au 28 septembre | Poezibao | Scoop.it
« Chercher le texte », manifestation internationale de littérature numérique du 23 au 28 septembre 2013.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[note de lecture] "Sur le fil" de Georges Didi-Huberman

Les quatre œuvres auxquelles Georges Didi‑Huberman a décidé de consacrer sa pensée et son écriture dans ces deux ouvrages n’ont a priori pas grand‑chose en commun : à la limite peut‑on plutôt facilement mettre en rapport, un rapport historique et...
more...
No comment yet.