Pierre-André Font...
Follow
Find
25.9K views | +9 today
 
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Pierre-André Fontaine
onto Pierre-André Fontaine
Scoop.it!

Ceci est une Révolution : ce que l'Open Source a changé

Ceci est une Révolution : ce que l'Open Source a changé | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Les 11, 12 et 13 octobre prochains se tiendra à Paris, l'Open World Forum, un événement de renommée internationale dédié à l'open source et aux approches ouvertes.

Via idabonnin, Pierre-André Fontaine
more...
PapyRoller's curator insight, January 17, 2013 8:09 AM

Il y a des news + récentes sur #opensources et G+ :(!

Pierre-André Fontaine
Pour développer vos affaires !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pierre-André Fontaine
Scoop.it!

la CONCILIATION | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

la CONCILIATION | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
LA CONCILIATION La conciliation est une procédure ouverte aux personnes exerçant une activité commerciale ou
Pierre-André Fontaine's insight:
"Comment procéder quand son entreprise est en difficultée ?"

En savoir plus : Contactez nous 06 66 89 46 56 Pierre-André Fontaine 

 

Comment procéder quand son entreprise est en difficultée ?, Le mandat ad hoc : pour traiter les problèmes en amont, La conciliation : pour sortir d'une cessation de paiements, La sauvegarde : pour apurer un passif très important, Ce qu'il faut savoir surveiller

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Fontaine
Scoop.it!

Hidalgo veut exclure du décompte des déficits publics les investissements pro-climat

Hidalgo veut exclure du décompte des déficits publics les investissements pro-climat | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Hidalgo veut exclure du décompte des déficits publics les investissements pro-climat


Bordeaux - La maire PS de Paris Anne Hidalgo a plaidé jeudi pour que les investissements publics faits dans la transition écologique puissent être exclus du calcul de la dette et des déficits publics des Etats.

Nous pourrions essayer de négocier le fait que les investissements qui préparent l'avenir (...), puisque tout ce qui a trait à la transition écologique et énergétique, prépare justement la planète à ce monde de demain, (...) puissent être retirés du calcul de la dette publique des Etats, a affirmé la maire de Paris, en marge des 16e Assises de l'énergie des collectivités territoriales à Bordeaux.

Anne Hidalgo avance que la Commission européenne pourrait ainsi accorder un label aux investissements potentiellement éligibles à un tel décompte et souhaite que cela soit accessible même aux Etats dont le déficit dépasse les 3% du PIB.

Ce serait un geste très fort à l'échelle de l'Europe, a indiqué à l'AFP la maire de Paris et selon elle, une telle piste pourrait s'inscrire dans les nouvelles lignes directrices annoncées par Bruxelles à la
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

Autoroutes : près de 80 % des Français favorables à une nationalisation

Autoroutes : près de 80 % des Français favorables à une nationalisation | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Un résultat presque sans appel contre les sociétés gestionnaires d'autoroutes françaises. Accusées de réaliser des marges excessives, ces entreprises sont


Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from actualite_photovoltaique
Scoop.it!

SprayLD : le spray qui transforme n'importe quel support en panneau photovoltaïque

SprayLD : le spray qui transforme n'importe quel support en panneau photovoltaïque | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Pour beaucoup de personnes, les panneaux photovoltaïques sont devenus une alternative intéressante pour produire de l'énergie de façon écologique. Pour preuve, ce type de support s'est énormément démocratisé au cours des dix dernières années. Au Canada, une équipe de chercheurs de l’University of Toronto a mis au point SprayLD, un spray capable de transformer n'importe quelle surface en panneau énergétique.

 


Via Fabien Baceiredo (Efficycle), actupv
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Freewares
Scoop.it!

Le site du jour : comparatif des meilleurs NAS actuels

Le site du jour : comparatif des meilleurs NAS actuels | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Clubic vient de publier un dossier comparatif des principaux NAS disponibles sur le marché français.

Via Freewares&Tutos
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Energy
Scoop.it!

Gaz de schiste : les industriels s’unissent pour combattre le blocage français

François Hollande a beau avoir dit et répété son opposition au gaz de schiste, les industriels français spécialistes de cette filière ne désarment pas. Ils espèrent toujours lever le verrou qui bloque l’exploitation de ce type d’énergie dans l’Hexagone. Et pour faire mieux entendre leur voix, ils ont décidé de créer une structure spécifique, le Centre Hydrocarbures Non Conventionnels (CHNC).

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Audrey Moreaux
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Fontaine
Scoop.it!

Austérité : le ras-le-bol des Grecs est-il justifié ?

Austérité : le ras-le-bol des Grecs est-il justifié ? | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Non à "la politique de soumission". Oui à la "dignité des Grecs". Lors de son premier Conseil des ministres, mercredi 28 janvier, Alexis Tsipras a plaidé pour "une solution juste, viable et mutuellement utile" comme issue à la renégociation des aides et engagements de son pays avec ses partenaires
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

L’économie circulaire, un espoir pour la planète

L’économie circulaire, un espoir pour la planète | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Parce qu’elle génère une réduction de la consommation des ressources naturelles, de la consommation d’énergie et donc des émissions de C02, l’économie circulaire doit devenir une priorité pour les pays européens.


Via Olivier Maurin, Bernard BRUNET, Aurélien BADET
more...
Olivier Maurin's curator insight, January 23, 3:47 PM
Fondée sur le principe que les déchets des uns peuvent devenir la matière première des autres, l’économie circulaire génère une réduction en cascade des consommations de ressources naturelles et d’énergie et donc des émissions de C02 : au niveau de l’extraction (moins de matériaux extraits grâce à la réutilisation et au recyclage), du process (utilisation d’énergies de substitution), du transport (fonctionnement en boucles locales) et enfin du réemploi de ce qui était auparavant considéré comme des déchets ou des sous-produits. Les conséquences sur le climat de l’économie circulaire sont indéniables : en Europe, elle permettrait la réduction de plus de 14 % du total des émissions annuelles.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Economie circulaire
Scoop.it!

Le paquet sur l'économie circulaire passe à la trappe

Le paquet sur l'économie circulaire passe à la trappe | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
La suppression de ce paquet, qui incluait notamment des lois sur les déchets, a été confirmé le 22 janvier, malgré l’opposition du Parlement et du Conseil. Un nouvelle proposition est attenue pour 2015. 

Via Leïa Abitbol
more...
Economie Ethique's curator insight, January 27, 10:18 AM

A lire + approfondi

Rescooped by Pierre-André Fontaine from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

« Vers la fin de la politique monétaire japonaise ! Les QE ne relancent pas l’économie »

« Vers la fin de la politique monétaire japonaise ! Les QE ne relancent pas l’économie » | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

 


« Vers la fin de la politique monétaire japonaise !

Les QE ne relancent pas l’économie »

 Par Charles Sannat (*)


Comme vous allez le découvrir aujourd’hui, le « père » de la politique monétaire japonaise pour le moins accommodante ces derniers temps a presque avoué que cela ne servait plus à grand-chose de continuer à imprimer autant de billets en yen que ce qu’ils faisaient jusqu’à présent. Mais avant, tordons le cou à une idée totalement et particulièrement répandue consistant à dire qu’imprimer de la nouvelle monnaie à partir de rien sert à relancer la croissance.

 

 

Imprimer des billets ne sert pas à relancer la croissance,

mais à masquer l’insolvabilité

 

Au Japon, aux USA et prochainement en Europe, les banques centrales partout dans le monde sont à la manœuvre pour « relancer la croissance », en tout cas c’est ce que l’on vous explique. Imprimer des billets pour racheter des actifs qui ont déjà été financés n’a jamais et ne provoquera jamais une once de croissance supplémentaire. Cela permet en revanche de masquer l’insolvabilité ou d’éviter l’insolvabilité de certains acteurs économiques majeurs, qu’il s’agisse de banques ou même d’États.

 

En rachetant massivement les créances immobilières pourries des grandes banques américaines, la FED, la banque centrale des USA, n’a pas relancé la croissance directement. Elle a évité la faillite des banques en prenant à sa charge des dettes moisies qui pesaient dans le bilan des banques. En allégeant cette charge pour les banques, elle leur a permis indirectement de poursuivre leur travail de prêts… et donc les banques ont pu continuer bon an, mal an à financer plus ou moins l’économie.

 

Au Japon, le problème est un peu différent. Il ne s’agit pas de relancer l’économie, il s’agit de faire face au vieillissement de la population nippone qui a besoin de son épargne pour boucler ses fins de mois de plus en plus difficiles. Du coup, les Japonais « désépargnent » mais cela veut dire qu’ils revendent par exemple des obligations de l’État japonais que personne en face n’est en mesure de racheter… Il faut donc que la banque centrale japonaise se mette en face pour assurer la contrepartie afin d’éviter qu’apparaisse au grand jour l’absence d’acheteur d’obligations japonaises et que tout le monde soit conscient de la faillite généralisée ainsi que, au passage, tous les épargnants soient ruinés.

 

En Europe, nous sommes confrontés à un problème tout aussi complexe. Croissance anémique certes, mais qui ne sera pas relancée par le QE de 500 à 600 milliards d’euros que l’on nous promet pour jeudi. Non, si encore nous dépensions ces sous-là dans de grands travaux… Là, évidemment, cela irait directement dans l’économie, mais ce n’est pas ce que la BCE va faire. La BCE va « racheter » des obligations d’États. En clair, la Banque centrale européenne va racheter de la vieille dette française, italienne ou espagnole, mais en rachetant de la vieille dette on n’injecte pas un centime dans l’économie réelle puisque cette vieille dette a déjà été financée et que les épargnants en sont détenteurs via par exemple leurs contrats d’assurance vie fonds euros.

 

Alors si la BCE fait cela, c’est que comme au Japon il se pose une question de solvabilité des assureurs vie, un problème de « contrepartie » et qu’il faut qu’il y ait des acheteurs pour que votre épargne conserve sa valeur.

 

Là encore, il s’agit donc d’éviter l’insolvabilité. D’ailleurs, aux USA, la croissance bat de l’aile et les pertes sur l’industrie du gaz de schiste s’accumulent, de même que celles liées à l’appréciation sans précédent du franc suisse. Il est donc de moins en moins probable que la FED augmente, comme elle tente de nous le faire croire, ses taux d’intérêt… À ce rythme, il y a même plus de chance qu’elle lance un nouveau QE, le QE4 par exemple ! Là, à nouveau, il faudra bien éponger les nouvelles pertes et masquer les nouvelles insolvabilités. Du reste, les bénéfices des banques US sont très nettement orientés à la baisse, et quelle baisse !!

 

 

Jusqu’où les banques centrales peuvent-elles aller avant la catastrophe ? Je ne sais pas !

 

La réponse est simple : je n’en sais rien. Je n’en sais rien et celui qui vous dira qu’il sait est un menteur, car nous ne sommes jamais allés jusque-là ! Nous sommes rentrés depuis bien longtemps en « terra economica incognita » ! Mais ce n’est pas une raison pour s’avouer vaincu et ne pas tenter d’y voir plus clair à défaut d’avoir une certitude absolue.

 

La Banque centrale Suisse nous a bien montré depuis quelques jours que les moyens d’une banque centrale ne sont pas illimités. En réalité, ils sont théoriquement illimités mais dans les faits, il arrive un moment où la quantité de monnaie créée est telle que plus personne ne veut de votre monnaie ou que, dans le cas de la Suisse, tout le monde veut votre monnaie fuyant les autres… D’où l’appréciation de 40 % en une journée de la monnaie suisse, ce qui est un record absolu.

 

Au Japon, chaque impression de nouveau billet fait baisser un peu plus la valeur du yen, rendant plus cher les importations, et comme le Japon est une île qui importe beaucoup de produits, eh bien le panier de la ménagère coûte de plus en plus cher. Hélas, les salaires n’augmentent pas plus. Résultat, l’appauvrissement est généralisé. C’est sans doute la raison pour laquelle le principal artisan de cette politique monétaire expansive a déclaré qu’il n’était pas forcément utile d’en rajouter encore plus cette année… Et c’est la première fois que l’on peut noter un tel changement de discours au Japon.

 

Ainsi, selon l’agence Reuters, « la Banque du Japon n’a pas besoin d’assouplir plus cette année la politique monétaire à moins que l’économie soit frappée par un choc externe grave » et c’est dit par Kozo Yamamoto, l’un des principaux experts sur la politique monétaire du Parti libéral-démocrate de M. Abe.

 

 

Que se passe-t-il ?

 

Encore une fois, je ne sais pas. J’ai la désagréable impression que les banques centrales cherchent à en finir avec leur interventionnisme monétaire, mais si elles le font alors l’économie va reprendre sa pente naturelle vers la récession et la déflation.

 

Intuitivement, je dirais que c’est désormais au tour de la BCE d’imprimer pour soutenir le système dans sa globalité. Racheter pour 50 milliards d’euros d’obligations comme les rumeurs le disent chaque mois, cela ne servira même pas à faire baisser les taux d’emprunt qui sont déjà proches de zéro et même négatifs pour la France et l’Allemagne sur des durées courtes… Alors pour quoi faire ? Cela ne sert presque plus à rien. Les stimuli monétaires n’ont plus qu’une utilité marginale.

 

Pourtant, l’effondrement systémique n’est pour le moment de l’intérêt de personne, mais tout cela pourrait bien vite changer, et d’ailleurs 2015 sera avant tout l’année de la géopolitique plus que celle de l’économie et ce sont les décisions politiques ou les non-décisions politiques qui primeront sur l’économie. Pourtant sans bien comprendre ni savoir ce qu’il se passe pour le moment, imperceptiblement, les banques centrales semblent changer considérablement leurs politiques monétaires.

 

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

 

 

 

Par Charles SANNAT (*) - economiematin.fr – le 22 janvier 2015

 

 

Source dépêche Reuters sur le Japon

 

(*) Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques…

 

 


Via Koter Info
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

À Davos, les super-riches se préparent à l'effondrement et achètent des refuges

À Davos, les super-riches se préparent à l'effondrement et achètent des refuges | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Voici quelques informations que j’avais stockées depuis quelques temps, et avant de vous en parler et de les partager avec vous j’attendais de voir si, de cette masse d’informations, il serait possible de tirer un tableau d’ensemble cohérent. C’est évidemment le cas.

Je vous passerai volontairement, n’ayant pas pu en avoir la certitude et la preuve par moi-même, les rumeurs très insistantes faisant état ces derniers mois d’un nombre très important de démissions de collaborateurs d’assez haut niveau dans différentes institutions américaines. Je vous passerai également le fait qu’il semblerait que ceux qui démissionnent partent se mettre au vert le plus loin possible des grandes villes et, pour certains, dans ce que l’on appelle des « enclaves survivalistes »… Bref, de cela nous ne parlerons pas vraiment même si je vous le mentionne parce que nous n’en avons pas la preuve absolue. En revanche, cela vaut la peine d’être simplement dit parce que ces rumeurs sont parfaitement compatibles avec des informations qui, elles, sont prouvées sans ambiguïté possible.

Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Référencement internet
Scoop.it!

Google affiche aussi des réponses directes sur les requêtes très concurrentielles - #Arobasenet

Google affiche aussi des réponses directes sur les requêtes très concurrentielles - #Arobasenet | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Les dernières nouvelles concernant les réponses directes dans le Knowledge Graph de Google tendent à confirmer les inquiétudes déjà émises quant à leur présence sur des requêtes commerciales.

Via Arobasenet
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from INFORMATIQUE 2015
Scoop.it!

Tutoriel : Comment piloter un drone avec son smartphone

Tutoriel : Comment piloter un drone avec son smartphone | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
On fait vraiment tout avec son appareil Android. Aujourd'hui, vous pouvez même vous en servir pour diriger un petit robot motorisé. Devenez pilote de drone en quelques minutes ! Suivez le guide.

Via Freewares&Tutos, 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Politique : Place à la dure réalité et aux petits arrangements entres amis "AutreMent"
Scoop.it!

La sécurité de François Hollande renforcée depuis les attentats

La sécurité de François Hollande renforcée depuis les attentats | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Alors que le plan Vigipirate est en alerte maximum depuis les attentats de début janvier à Paris, la question de la sécurité du président de la République se pose.

Après l'attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier, le président s'était rendu très rapidement sur place. Cette réactivité avait donné des sueurs froides aux services de sécurité élyséens. Depuis, les mesures de protection à l'encontre de François Hollande ont été renforcées.
Selon le site d'Europe 1, la partie de la rue du Faubourg Saint-Honoré située devant l'Élysée est fermée à la circulation, tandis les policiers situés aux alentours du palais - qui sont plus nombreux qu'avant les attentats - et les gendarmes à l'intérieur sont «lourdement armés» et équipés de «gilets par balles». Joint par Le Figaro, Jean-Pierre Diot, vice-président de la fédération française de la protection rapprochée, qui a notamment été en charge de la protection de l'ancien président Nicolas Sarkozy, fait la liste des armes qu'ils pourraient avoir sur eux: fusils d'assaut, gilet pares-balles ultra performants, malettes en kevlar. Pourtant, ces mesures n'ont pas empêché le survol de la zone élyséenne par un drone, dans la nuit du 19 au 20 janvier. Un incident sans gravité, l'engin n'ayant aucun réel pouvoir de nuisance. Mais il aurait pu être équipé d'une caméra.

Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

Apple : "85% des acheteurs d'iPhone 6 sont des switchers déçus d'Android" selon Tim Cook

Apple : "85% des acheteurs d'iPhone 6 sont des switchers déçus d'Android" selon Tim Cook | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Tim Cook est revenu sur les résultats d'Apple dans une interview accordée au WSJ. Selon lui, 85% des acheteurs d'iPhone sont des switchers Android.


Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from actualite_photovoltaique
Scoop.it!

Photovoltaïque : La mise en œuvre désordonnée des appels d’offre est sur le point de détruire durablement la filière française

Photovoltaïque : La mise en œuvre désordonnée des appels d’offre est sur le point de détruire durablement la filière française | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Lancé début février 2012 au cœur du débat présidentiel sur la future politique énergétique, l'Observatoire de l'énergie solaire photovoltaïque a pour objectif de fournir des indicateurs sur le secteur photovoltaïque en France afin d'éclairer le débat public. Il vise notamment à publier une photographie trimestrielle du parc solaire photovoltaïque installé en France, et à mettre ces résultats en perspective au regard des autres pays européens. Enfin, il s'engage pour apporter davantage de transparence sur l'évolution du coût du financement public. Herméneutique de la 12e édition de l'Observatoire de l'énergie solaire photovoltaïque !


Via Stéphane NEREAU, actupv
more...
Stéphane NEREAU's curator insight, January 14, 4:43 AM

La conclusion s'impose : cette réglementation excessivement restrictive et la mise en œuvre désordonnée des appels d'offre sont sur le point de détruire durablement la filière française. Et ce, alors que le photovoltaïque est devenu compétitif économiquement par rapport à toutes les sources d'électricité nouvellement installées. Les résultats des derniers appels d'offre ont fait ressortir des tarifs moyens pour les lauréats de 100 €/MWh pour les centrales au sol et de 150 €/MWh pour les centrales sur les toitures. Cette compétitivité du solaire a d'ailleurs provoqué une très forte croissance du marché mondial avec près de 40 GW installés en 2013 ce qui fait de l'énergie solaire la première énergie en terme de capacité construite dans le monde.

Rescooped by Pierre-André Fontaine from Educommunication
Scoop.it!

Education aux médias : des sites pour éduquer aux médias

Education aux médias : des sites pour éduquer aux médias | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Des sites pour éduquer aux médias : éducation aux médias en général, éducation à la presse écrite, éducation aux médias audiovisuels

Via Manuel Pinto
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

Résultats Samsung début de la fin : ça sent le sapin pour les mobiles !

Résultats Samsung début de la fin : ça sent le sapin pour les mobiles ! | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Alors que les résultats d'Apple et de Facebook sont excellents, celui qui fait grise mine aujourd'hui s'appelle Samsung


Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Fontaine
Scoop.it!

Le livre noir des banques

Le livre noir des banques | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Rédigé par l’association Attac et le site d’information Basta! (www.bastamag.net), Le livre noir des banques déconstruit radicalement le discours officiel selon lequel des réformes salutaires ont é...
Pierre-André Fontaine's insight:

Rédigé par l’association Attac et le site d’information Basta! (www.bastamag.net), Le livre noir des banques déconstruit radicalement le discours officiel selon lequel des réformes salutaires ont été menées à bien dans les banques, celles-ci contribuant désormais à la sortie de crise et au bien-être de la société…

Sept après la crise financière de 2008, rien n’a changé. Les banques paient toujours moins d’impôts et favorisent l’évasion fiscale. Elles continuent de spéculer sur les matières premières et financent des projets très polluants. Elles détournent l’épargne d’utilité sociale ainsi que les financements abondants et gratuits reçus de la Banque centrale européenne. Nos banques coûtent très cher à la société. Et constituent une véritable et dangereuse bombe à retardement. Ce livre-enquête révèle le prix exorbitant, mais passé sous silence, de leurs activités. Il permet de comprendre comment la finance, et notamment les principales banques françaises, organise cette gigantesque captation de richesse, d’une ampleur inégalée.

Les banques françaises sont des dangers publics

A la suite de la crise, les autorités bancaires internationales ont repéré les banques dites « systémiques », jugées les plus dangereuses pour la stabilité du système bancaire mondial, en raison de leur taille et de leurs relations d’interdépendance. Sur les 29 groupes bancaires systémiques dans le monde, 4 sont français : Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale et le groupe BPCE (Banques populaires – Caisses d’épargne). Ce qui place la France au 1errang dans le monde… ex aequo avec la Chine ! Ces quatre banques systémiques contrôlent la majeure partie de l’activité bancaire en France et font par conséquent du système bancaire français le plus vulnérable potentiellement, donc le plus dangereux dans le monde !

Le véritable coût de la crise financière

En France, les banques affirment que la crise financière de 2008 n’a presque rien coûté aux contribuables. C’est faux ! D’après nos calculs, le coût du sauvetage des banques françaises s’est élevé à 30 milliards d’euros. A l’échelle européenne, l’ensemble des aides accordées aux banques au moment de la crise a représenté 37% du PIB. Ceci, sans compter les prêts supérieurs à 1 000 milliards d’euros octroyés aux banques par la Banque centrale européenne sans aucune condition et à des taux proches de zéro. Et bien sûr sans compter les coûts indirects de cette crise provoquée par la folie spéculative des banques : 8 millions de chômeurs supplémentaires en Europe, et une dette publique française passée de 60% du PIB en 2006 à plus de 93% en 2013.

Les banques préfèrent spéculer plutôt que financer l’économie

En Europe, 10 % des actifs des banques en moyenne sont consacrés à des prêts aux entreprises. Et 15% à des prêts aux ménages. Les 75% restants se retrouvent en placements sur les marchés financiers, le plus souvent sans rapport direct avec le financement des investissements productifs ! Les banquiers ont renoncé à leur fonction principale, qui est de prêter à l’économie et de gérer les risques. Par contre, ils développent leur activité spéculative tous azimuts. Ils se sont ainsi rués sur les produits dérivés, instrument phare de la spéculation. Les produits dérivés inscrits dans les comptes de BNP Paribas représentent 23 fois la valeur du PIB français !

Les banques inventent chaque jour de nouveaux produits spéculatifs. « L’innovation financière » est devenue une arme de destruction massive. Les banques spéculent aujourd’hui sur la faim, sur les matières premières, sur les catastrophes naturelles, sur les émissions de carbone et le climat. Et financent des projets dévastateurs pour l’environnement : les émissions de CO2 générés par les projets financés par BNP représentent 1360 millions de tonnes de CO2 émis par an.

Détournement d’argent public

Les banques sont les principaux acteurs de « l’industrie de l’évasion fiscale ». Elles aident les particuliers et les entreprises à faire de « l’optimisation fiscale ». Procédé dont elles usent et abusent pour leur propre compte, grâce à leurs très nombreuses filiales dans les paradis fiscaux : c’est ainsi qu’en France  leur taux d’imposition sur les bénéfices n’a été, entre 2009 et 2012, que de 8%, bien loin du taux officiel de 33,5%. D’où un manque à gagner pour l’Etat de 15 milliards d’euros au cours de la dernière décennie.

Du modeste dépôt du petit épargnant, de l’argent placé sur les Livrets A, aux abondants capitaux fournis par la Banque centrale européenne, nous avons retracé le cheminement de cet argent qui part sur les marchés financiers internationaux, plutôt que d’être investi dans le développement économique de la France. Ou des 13,5 milliards d’emprunts toxiques qui pèsent aujourd’hui sur les collectivités locales françaises, vendus par des banques plus intéressées par leurs profits que par les intérêts de leurs clients.

Les banques exercent en toute impunité des activités ... LIRE LA SUITE SUR : https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2015/01/28/le-livre-noir-des-banques/

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Veille pharmaceutique et médicale par Rubex (pour pharmacies d'officine et pharmaciens)
Scoop.it!

Sondage : une majorité de Français pensent qu’on peut faire des économies sur la sécu et la santé

La majorité des usagers des services publics pensent qu'il serait possible de faire des économies sans nuire à la qualité, selon un baromètre TNS Sofres publié mardi. D'après l'étude, réalisée pour l'Institut Paul-Delouvrier, e...

Via RUBEX SAS
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from L'actualité de la politique de la ville
Scoop.it!

Fonds européens : les régions accordent peu de place à l'économie sociale et solidaire

Fonds européens : les régions accordent peu de place à l'économie sociale et solidaire | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

 

Dans la majorité des programmes opérationnels Feder et FSE des conseils régionaux pour la période 2014-2020, aucune mesure ou enveloppe spécifique n'est dédiée au développement de l'économie sociale et solidaire.


Via Réseau national des centres de ressources Politique de la ville
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Infos en français
Scoop.it!

Le #livre noir des #banques #Attac #finance #économie

Le #livre noir des #banques  #Attac #finance #économie | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Via Juan Carlos Hernandez
more...
Juan Carlos Hernandez's curator insight, January 28, 5:13 AM

Le #livre noir des #banques  #Attac #finance #économie

Rédigé par l’association Attac et le site d’information Basta! (www.bastamag.net), Le livre noir des banques déconstruit radicalement le discours officiel selon lequel des réformes salutaires ont été menées à bien dans les banques, celles-ci contribuant désormais à la sortie de crise et au bien-être de la société…

Sept après la crise financière de 2008, rien n’a changé. Les banques paient toujours moins d’impôts et favorisent l’évasion fiscale. Elles continuent de spéculer sur les matières premières et financent des projets très polluants. Elles détournent l’épargne d’utilité sociale ainsi que les financements abondants et gratuits reçus de la Banque centrale européenne. Nos banques coûtent très cher à la société. Et constituent une véritable et dangereuse bombe à retardement. Ce livre-enquête révèle le prix exorbitant, mais passé sous silence, de leurs activités. Il permet de comprendre comment la finance, et notamment les principales banques françaises, organise cette gigantesque captation de richesse, d’une ampleur inégalée.

Les banques françaises sont des dangers publics

A la suite de la crise, les autorités bancaires internationales ont repéré les banques dites « systémiques », jugées les plus dangereuses pour la stabilité du système bancaire mondial, en raison de leur taille et de leurs relations d’interdépendance. Sur les 29 groupes bancaires systémiques dans le monde, 4 sont français : Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale et le groupe BPCE (Banques populaires – Caisses d’épargne). Ce qui place la France au 1errang dans le monde… ex aequo avec la Chine ! Ces quatre banques systémiques contrôlent la majeure partie de l’activité bancaire en France et font par conséquent du système bancaire français le plus vulnérable potentiellement, donc le plus dangereux dans le monde !

Le véritable coût de la crise financière

En France, les banques affirment que la crise financière de 2008 n’a presque rien coûté aux contribuables. C’est faux ! D’après nos calculs, le coût du sauvetage des banques françaises s’est élevé à 30 milliards d’euros. A l’échelle européenne, l’ensemble des aides accordées aux banques au moment de la crise a représenté 37% du PIB. Ceci, sans compter les prêts supérieurs à 1 000 milliards d’euros octroyés aux banques par la Banque centrale européenne sans aucune condition et à des taux proches de zéro. Et bien sûr sans compter les coûts indirects de cette crise provoquée par la folie spéculative des banques : 8 millions de chômeurs supplémentaires en Europe, et une dette publique française passée de 60% du PIB en 2006 à plus de 93% en 2013.

Les banques préfèrent spéculer plutôt que financer l’économie

En Europe, 10 % des actifs des banques en moyenne sont consacrés à des prêts aux entreprises. Et 15% à des prêts aux ménages. Les 75% restants se retrouvent en placements sur les marchés financiers, le plus souvent sans rapport direct avec le financement des investissements productifs ! Les banquiers ont renoncé à leur fonction principale, qui es...

Rescooped by Pierre-André Fontaine from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

L’état réel de l’économie des États-Unis

L’état réel de l’économie des États-Unis | Pierre-André Fontaine | Scoop.it

Image :  chaos-controle.com

 

 

L’état réel de l’économie des États-Unis

 

Dans un article précédent, nous avons suggéré que les statistiques du PIB des USA n’étaient pas fiables et que l’économie états-unienne se porte mal, beaucoup plus mal que les propos lénifiants des médias du système. En ce début d’année 2015, il convient de faire le point sur l’état réel de l’économie états-unienne.

 


Chômage de masse

 

Le nombre d’allocataires de bons d’alimentation, en clair des chômeurs dans l’incapacité pratique de vivre par eux-mêmes de leur travail, a continué d’augmenter. Il est 2,5 fois plus élevé que dans les 30 années précédentes et approche les 50 millions d’habitants.

 

On peut également noter que la durée du chômage a également doublé. Le nombre de personnes inactives, restant en dehors du marché de l’emploi, ne cesse d’augmenter et qu’il dépasse maintenant les 90 millions d’habitants.

 

Les USA s’enorgueillissent d’être le pays de la libre entreprise. Jusqu’à une époque récente, le solde entre les créations et les fermetures d’entreprises était positif. En moyenne, il y avait 100 000 entreprises supplémentaires chaque année, les nouvelles étant plus nombreuses que les défuntes. Depuis 2008, le solde est négatif et se situe maintenant entre -50 000 et -100 000 fermetures.

 

En résumé, on peut dire que la situation de l’emploi est mauvaise aux USA parce qu’il y a de moins en moins d’emplois, et aussi de moins en moins d’entreprises.

 

Je ne suis pas le seul à noter que le PIB états-unien est officiellement annoncé en hausse alors que le salaire médian est en baisse continue depuis 1999. Je continue de m’étonner de ce mystère.

 

Pour ajouter une note positive, il faut préciser que le secteur pétrolier est l’un de ceux qui créent des emplois, qui plus est, bien payés, alors que les autres secteurs (all-non-farm) sont en moyenne plutôt en berne.

 


Baisse du niveau de vie moyen


Globalement, le niveau de vie aux USA est en baisse et la médiane séparant les 50 % les plus pauvres des 50 % les plus riches est en baisse. Elle se situe au niveau des années 1960.

 

Notons, à titre d’exemple, que les ventes de MacDonald sont en baisse depuis mi-2012.

 


Comprendre la crise des subprimes de 2007

 

Une étude statistique de grande ampleur concerne l’ensemble des 3 144 « counties » (comtés) et renseigne sur l’année où le revenu médian est passé par son maximum dans le comté en question.

 

Le revenu médian maximum a été atteint il y a moins de 15 ans dans la moitié est des USA et il y a entre 25 et 45 ans dans le tiers ouest.

 

En 1ère approximation, et en mettant de côté les exceptions locales, ce sont les deux grandes régions des USA qui souffrent le plus de la baisse du niveau de vie médian.

 

De façon détaillée, le revenu médian maximum a été atteint :

 

— il y a 1 an dans 380 comtés, soit 12 % d’entre eux.

— il y a 2 à 5 ans dans 213 comtés, soit 7 %.

— il y a 6 à 15 ans dans 1 623 comtés, soit 52 %.

— il y a 16 à 25 ans dans 141 comtés, soit 4 %.

— il y a 26 à 35 ans dans 572 comtés, soit 18 %.

— il y a 36 à 45 ans dans 210 comtés, soit 7 %.

 

 

Cette étude met en évidence le fait que la fameuse « crise de 2007 » ne date pas de 2007, mais a en réalité commencé plus tôt, il y a environ 15 ans, au début des années 2000.

 

Si l’on s’intéresse maintenant à l’évolution de la richesse par quartiles, c’est-à-dire en divisant la population en quatre quarts égaux, on voit que la crise de 2007 a été précédée par un autre décrochement. On observe à partir de 2005 une baisse spectaculaire de la richesse du quartile le plus pauvre. En clair, 1 Américan sur 4, appartenant au quartile le plus pauvre, a vu sa richesse divisée par 4, une baisse de 75 %.

 

Cette baisse spectaculaire de 75 % de la richesse des plus pauvres à partir de 2005 permet de comprendre la mécanique de la crise des subprimes, qui est une crise en deux temps. 

 

Pour des raisons qui restent à déterminer, l’emploi est structurellement mauvais aux USA depuis 2000. Les travailleurs les plus pauvres ont été apparemment les premières victimes de cette dégradation. Dans un 1er temps, les banques ont prêté à ces pauvres, qui ont été incapables de rembourser ces prêts pourris, dits subprimes.

 

Dans un 2e temps, l’onde de choc provoquée par l’écroulement du pouvoir d’achat du quartile le plus pauvre s’est propagée entre 2005 et 2007 au reste de l’économie états-unienne, générant une déflagration en 2007 et 2008, en particulier dans le secteur bancaire.

 


La crise politique de l’ultralibéralisme

 

Le résultat de la crise en deux temps révélée en 2007 est que plus de la moitié des habitants des USA est maintenant moins riche qu’en 1984, trente ans plus tard.

 

Tout se passe comme si les mesures mises en œuvre par Reagan au début des années 1980 avaient dans un premier temps apporté un certain nombre de bienfaits : chute du communisme soviétique, hausse de l’économie, emploi amélioré, etc.

 

Mais dans une nouvelle période initiée dans les années 1990, l’économie états-unienne est devenue une machine à drainer les richesses vers une minorité infime. En effet, seul 0,01 % de la population américaine a vu sa richesse s’accroître, et ce de façon exponentielle.

 

On met ici le doigt sur une question qui n’est pas économique, mais politique. Une ultra-minorité de 0,01 % des habitants accapare de façon rapace la richesse du pays, alors que la majorité de la population s’appauvrit. Est-ce normal ?

 

 

 

Par FORTUNIN REVENGÉ - medias-presse.info – le 23 janvier 2015

 


>>> De nombreux graphiques, photos et vidéo étayant les commentaires de cet article sont consultables en cliquant sur le lien ici

 


Via Koter Info
more...
Koter Info's curator insight, January 24, 10:51 PM


Délocalisez au maximum, dépensez les deniers publics prioritairement en armements et en guerres, laissez tout faire par les banques, les financiers et autres mafieux, puis constatez le résultat !


Rescooped by Pierre-André Fontaine from Social Media Bites!
Scoop.it!

25 ideas for your social media network strategy

25 ideas for your social media network strategy | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
 Make tweetable moments in presentations. When you give a talk to a relevant business audience, include your Twitter handle at the bottom of every slide. One popular speaking tip these days is to actually spoon-feed the audience tidbits they can easily tweet along with your presentation. Some speakers even have short sayings from their speech in slides to encourage tweeting and new followers.

Via David Blundell
more...
David Blundell's curator insight, January 29, 6:05 AM

Here are 25 fantastic Twitter tips from @markwschaefer to help you build your social media strategy . . .

Bharat Employment's curator insight, January 29, 11:39 PM

www.bharatemployment.com

Rescooped by Pierre-André Fontaine from Référencement internet
Scoop.it!

1,39 Milliards d’utilisateurs Actifs mensuels pour Facebook - #Arobasenet

1,39 Milliards d’utilisateurs Actifs mensuels pour Facebook - #Arobasenet | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Facebook vient de publier ses derniers chiffres et révèle que la plateforme vient d’atteindre le chiffre record de 1,39 milliards d’utilisateurs mensuels actifs. Voici les autres chiffres 2014 de Facebook.

Via Arobasenet
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Fontaine from Politique : Place à la dure réalité et aux petits arrangements entres amis "AutreMent"
Scoop.it!

Cazeneuve prend des mesures pour enrayer les suicides dans la police

Cazeneuve prend des mesures pour enrayer les suicides dans la police | Pierre-André Fontaine | Scoop.it
Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a arrêté une série de mesures afin d’enrayer les suicides dans la police - plus nombreux en 2014 - dont il veut «mieux déceler les signaux».
«Les chiffres sont inquiétants» pour 2014 avec 55 suicides de policiers recensés contre une quarantaine en moyenne les années précédentes, a dit le ministre à la presse après une réunion avec les syndicats de police tenue à l’issue d’un Comité d’hygiène et de sécurité (CHST) dédié à ces questions.
«Il faut limiter au maximum le nombre de ces drames humains», a-t-il ajouté évoquant une «tragédie» pour les familles et collègues des policiers ayant mis fin à leurs jours.
Le ministre a annoncé le «renforcement des équipes de soutien» avec notamment le recrutement de 15 psychologues et la nécessité de «mieux déceler les signaux faibles» afin «d’intervenir le plus en amont possible». Il faut également «réfléchir au management» afin que les «personnels et l’encadrement soient mobilisés ensemble». Pour ce faire, il y aura des «modules de formation».

Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.