Grâce à des GPS embarqués sur des albatros, des scientifiques de l'université technique de Munich, en Allemagne, pensent avoir découvert pourquoi ce prince du ciel peut voler  16 000 kilomètres d'une traite, sans se fatiguer, et faire le tour du monde en 46 jours. L'oiseau, dont l'envergure ailes déployées peut atteindre trois mètres cinquante, alternerait piqués et remontées extrèmement régulières s'aidant des courants d'air ascendants.

  

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Nausicaa Sea News