Et si l’agriculture de demain n’était ni biotech ni biologique mais permaculturelle ? | Picto Communication Partner | Scoop.it

La création d’une université populaire de la permaculture et la multiplication de collectifs autour de ce sujet montrent en tout cas que cette approche séduit. En Languedoc-Roussillon, SudMed vient de fêter ses un an. Fort de ses soixante-dix membres, ce réseau méridional compte des jardiniers, des agriculteurs et des paysagistes qui veulent en savoir plus sur la permaculture. Les Montpelliérains du réseau appliquent déjà ses principes dans le verger partagé VerPoPa de Malbosc.


Via Shabba