Picto Communicati...
Follow
Find tag "Grande-Bretagne"
18.2K views | +36 today
Picto Communication Partner
IDD... Idées Développement Durable
Your new post is loading...
Rescooped by Frédéric Liégeois from Nucléaire et sûreté
Scoop.it!

Au Royaume-Uni, EDF Energy investit dans la sûreté nucléaire

Au Royaume-Uni, EDF Energy investit dans la sûreté nucléaire | Picto Communication Partner | Scoop.it

A la suite de la catastrophe de Fukushima qui s’est produite en mars 2011, les pays membres de l’Union européenne se sont engagés à effectuer des tests de résistance sur le parc nucléaire du Vieux Continent. En France, ces tests ont conduit l’Autorité de Sûreté Nucléaire à imposer une série de mesures de sûreté visant à prévenir les risques liés aux catastrophes naturelles, et EDF va investir 10 milliards d’euros pour renforcer la robustesse de ses centrales. Au Royaume-Uni, afin d’assurer une production d’énergie sans aucune incidence sur l’homme et l’environnement, EDF Energy, une filiale détenue en totalité par EDF qui dessert 5,5 millions de clients, a mis en place un centre d’intervention d’urgence près de la centrale nucléaire de Sizewell B, qui devrait être pleinement opérationnel d’ici le mois de mars.


Baroness Verma, le secrétaire d'Etat au changement climatique, a salué à l’occasion de l’inauguration du centre d’intervention d’urgence “l’engagement d’EDF en faveur de la sûreté nucléaire” et a renouvelé les voeux du gouvernement britannique de poursuivre sa collaboration “dans ce secteur essentiel [du nucléaire] au moment où le Royaume-Uni se prépare à bâtir une nouvelle génération de centrales pour que les consommateurs puissent bénéficier d’une énergie plus propre, plus sûre et plus abordable”.


Via SFEN
more...
No comment yet.
Rescooped by Frédéric Liégeois from schiste, huile, gaz et fracturation
Scoop.it!

David Cameron appelle à simplifier la législation relative au gaz de schiste

31.10.13. - 

Le Premier ministre britannique a repris les propositions présentées début octobre par la Commission pour simplifier la réglementation européenne, dont celle concernant le gaz de schiste, ceci afin de servir la compétitivité des entreprises européennes.

Cette initiative recommande par exemple de « s’abstenir de présenter des propositions législatives sur le gaz de schiste », «d’abandonner les nouvelles propositions coûteuses portant sur les évaluations d’impact environnemental » ou encore de « retirer les propositions sur l’accès à la justice en matière d’environnement ».

Soutenu par des responsables de tous les bords politiques, le projet n’est semble-t-il pas du goût de François Hollande qui ne s’est pas rendu à la réunion, à la différence d’Angela Merkel ou du président de la Commission européenne José Manuel Barroso.


Via isa77_Jouarre
more...
isa77_Jouarre's curator insight, November 1, 2013 6:50 AM

Tafta avant l'heure ? …