31.10.13. - 

Le Premier ministre britannique a repris les propositions présentées début octobre par la Commission pour simplifier la réglementation européenne, dont celle concernant le gaz de schiste, ceci afin de servir la compétitivité des entreprises européennes.

Cette initiative recommande par exemple de « s’abstenir de présenter des propositions législatives sur le gaz de schiste », «d’abandonner les nouvelles propositions coûteuses portant sur les évaluations d’impact environnemental » ou encore de « retirer les propositions sur l’accès à la justice en matière d’environnement ».

Soutenu par des responsables de tous les bords politiques, le projet n’est semble-t-il pas du goût de François Hollande qui ne s’est pas rendu à la réunion, à la différence d’Angela Merkel ou du président de la Commission européenne José Manuel Barroso.


Via isa77_Jouarre