Photos ancestrales de Montréal
11.2K views | +0 today
Follow
Photos ancestrales de Montréal
Une vision historique de Montréal
Curated by Hermil LeBel
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Rue Saint-Antoine, décennie 1920

Rue Saint-Antoine, décennie 1920 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

En direction Est, à l'angle de la rue Saint-David (aujourd'hui disparue). On y aperçoit l'Édifice de The Gazette Printing Co ainsi que des panneaux-réclames de Magic Baking Powder et JJ Joubert Limitée. Décennie 1920

http://bit.ly/vhXIJC & http://bit.ly/s7K2VZ 

more...
oliviersc's comment, October 7, 2013 3:43 PM
page mentionnée dans la Revue de blogs : La Schtroumpfette sur L’Île flottante = http://blogoliviersc.org/?p=7170
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Une page méconnue de l'histoire de Montréal

L’aéroport de Montréal à Dorval fut mis en opération le 1er septembre 1941 alors que l’aéroport de Saint-Hubert, premier aéroport officiel de Montréal en service depuis 1927, ne suffit plus aux nouveaux besoins.


Y transiteront sous la gouverne d’abord du Canadien Pacifique, d’ATFERO puis du Ferry Command de la RAF plus de 9 027 avions de toutes sortes fabriqués en Amérique du Nord et destinés au front européen (dont 3 700 dans la seule année 1944).

 

En avril 1944, un terrible accident survient. « …Certaines personnes qui se trouvaient dans l’Édifice de la Sun Life aperçurent une partie de la queue et une aile qui se
détachaient… Le pilote voulait, semble-t-il, gagner le fleuve, mais l’avion ne semblait pouvoir reprendre de la hauteur…» La Patrie, mercredi le 26 avril 1944

Source : http://is.gd/bpdyv6

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Chemin Mile End, 1859

Chemin Mile End, 1859 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

À l'époque, il s'agissait du chemin de la Côte-Sainte-Catherine vers l'ouest et le chemin de la Côte-Saint-Louis vers l'est. Plus tard, un tronçon du chemin est devenu le chemin Mile-End. Le nom Mile End tire son origine vraisemblablement de la banlieue éponyme de l'est de Londres. Contrairement à la croyance populaire, le Mile End montréalais ne se trouve à un mille près d'aucune limite officielle. Néanmoins, en suivant le chemin Saint-Laurent vers le nord, il est à un mille de la rue Sherbrooke, qui marquait la limite nord de l'urbanisation au début du xixe siècle.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mile_End

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Dominion Square Building (1010, rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Peel et Metcalfe), le 26 mars 1936

Dominion Square Building (1010, rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Peel et Metcalfe), le 26 mars 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Construit en 1928. On y aperçoit les enseignes commerciales des magasins Harmony, Goristine Furs et Kodaks (Glawish & Mitchell). On y voit aussi un kiosque d'information de l'Office provincial du tourisme.

 

Quelques photos des archives nationales du fond Glavish & Mitchell http://tinyurl.com/7owqul6

 

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Hôtel Windsor (1170, rue Peel, à l'angle de la rue Cypress), 10 août 1936

Hôtel Windsor (1170, rue Peel, à l'angle de la rue Cypress), 10 août 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

On y voit l'enseigne de l'organisme Sons of England qui a son quartier général à l'hôtel.

 

« À la différence du hockey, le soccer au Québec fut historiquement perçu comme un sport étranger, voire comme un symbole de la domination et du colonialisme britanniques. D'ailleurs, jusqu'aux années 1930 au Québec et, plus largement, au Canada et aux États-Unis, le soccer fut, pour l'essentiel, pratiqué par des immigrants des îles Britanniques, comme en témoignent les noms des différentes équipes de l'époque: Sons of England, Sons of Scotland, Ulster United, et j'en passe. »

 

Source : http://tinyurl.com/83x73bz

 

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Hôpital Général de Montréal (2300, rue Tupper), le 26 mars 1936

Hôpital Général de Montréal (2300, rue Tupper), le 26 mars 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

L'Hôpital général de Montréal a été fondé à la suite de la croissance rapide de Montréal, ville peu populeuse jusqu'au début du XIXe siècle quoique très active. Lorsque la population de la ville a éclaté pour atteindre 25 000 habitants, dont 5 000 nouveaux venus en 1816 seulement, il est apparu aux citoyens dirigeants et au clergé que l'Hôtel Dieu et l'Hôpital général de Montréal existant étaient inadéquats pour desservir la métropole qui croissait rapidement.


Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Medical Art Building (1538, rue Sherbrooke Ouest, à l'angle de la rue Guy), 26 mars 1936

Medical Art Building (1538, rue Sherbrooke Ouest, à l'angle de la rue Guy), 26 mars 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Gratte-ciel de deuxième génération


Cet édifice a été construit après le nouveau règlement municipal de 1901. lequel limitait désormais la hauteur des gratte-ciel commerciaux à 10 étages ou 130 pieds. Ce règlement fut en vigueur jusqu'en 1923 et marqua ainsi la deuxième génération de gratte-ciel à Montréal. Outre la hauteur, une autre des caractéristiques de cette génération de gratte-ciel est la division en trois de la façade. La première partie, d’un à deux étages offrent généralement des fenêtres plus grandes et un matériau de façade différent. La deuxième partie entre le deuxième et le huit ou neuvième étage montre des fenêtres plus étroites, très rapprochées et très régulières. La troisième partie regroupe généralement les deux derniers étages et marque une cassure dans le rythme de la façade avec une ligne horizontale et souvent une décoration plus marquée des contours de fenêtres.

Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Sir Mortimer-B. Davis Memorial Building (265, rue Mont-Royal Ouest, à l'angle de la rue Jeanne Mance), 8 avril 1936

Sir Mortimer-B. Davis Memorial Building (265, rue Mont-Royal Ouest, à l'angle de la rue Jeanne Mance), 8 avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Édifice occupé par The Young Men's Hebrew Association (YMHA)


1909 : Fondation de la Young Men’s Hebrew Association (YMHA)


Introduction à l’histoire de la communauté juive du Québec

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Institut des sourds et muets (7400, boulevard Saint-Laurent), 8 avril 1936

Institut des sourds et muets (7400, boulevard Saint-Laurent), 8 avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Héritier des plus vieilles institutions sociales du Québec, l’Institution des Sourds de Montréal et l’Institution des Sourdes-Muettes, toutes deux créées dans les années 1850 à Montréal, l’Institut Raymond-Dewar est aujourd’hui un chef de file de l’expertise québécoise dans le domaine de la réadaptation en déficience auditive et il s’impose par son expertise en déficience du langage et de la parole.


Une histoire intimement liée au développement de Montréal
Son histoire débute avec l’arrivée des Clercs de Saint-Viateur à Montréal et elle s’inscrit au cœur du développement de la grande ville de Montréal. Venus de France expressément pour mettre sur pied l'Institution Catholique des Sourds-Muets pour la Province de Québec, à l’instigation de Mgr Ignace Bourget, évêque de Montréal de 1840 à 1876, les Clercs de Saint-Viateur ont fondé, par le biais de leur institution, des pensionnats scolaires, des ateliers d'apprentissage de métiers et des services d'assistance sociale. Entre autres, l'atelier de cordonnerie de cette institution de bienfaisance faisait travailler les jeunes sourds-muets de la ville. Plus tard, en 1887, les Clercs de Saint-Viateur ont acquis des terres à Outremont, en vue d'y établir une ferme pour les sourds-muets ; c’est sur ces terres qu’ils fondent, en 1902, la paroisse Saint-Viateur dont ils ont encore aujourd’hui la responsabilité. Ils installent finalement, vers les années 1920, l’Institution des Sourds au 7400, boulevard St-Laurent, à Montréal. Du côté des filles, ce sont les Sœurs de la Providence, une toute nouvelle communauté religieuse montréalaise, fondent l'Institution des Sourdes-Muettes, également à la demande de Mgr Bourget. L'atelier de cordonnerie de cette institution de bienfaisance faisait travailler les jeunes sourds-muets de la ville.


Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Ecole des Hautes Études Commerciales, 8 avril 1936

Ecole des Hautes Études Commerciales, 8 avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Devenu le Centre d’archives de Montréal de BAnQ - 535, rue Vitré – devenu rue Viger

 

L'histoire des HEC

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Bassin et fontaine du parc La Fontaine, décennie 1930

Bassin et fontaine du parc La Fontaine, décennie 1930 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

L'histoire du parc La Fontaine

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Ruines de l’Église Knox Crescent Presbyterian Church (rue Dorchester Ouest - aujourd'hui boulevard René-Lévesque Ouest - angle de la rue Crescent)

Ruines de l’Église Knox Crescent Presbyterian Church (rue Dorchester Ouest - aujourd'hui boulevard René-Lévesque Ouest - angle de la rue Crescent) | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Photo prise du coin de la rue de l'Aqueduc.

 

L'église presbytérienne Knox Crescent-Kensington est une magnifique vieille églse située au coeur de Notre-Dame-de-Grâce qui est le résultat de tout un processus de fusions et d'unions entre églises. L'église presbytérienne Kensington de Notre-Dame-de-Grâce fut créée en 1896 comme une extension de l'église presbytérienne de Montréal ouest dans ce qui était connu alors comme le district de Kensignton. Le premier service religieux eut lieu dans le domicile de Thomas Davis. Elle fut organisée comme congrégation religieuse en 1908. La structure originale de l'église fut agrandie vers 1917. Un nouvel édifice, plus vaste, fut ouvert en 1922. La section abritant l'école du dimanche fut érigée en 1934. De son côté, l'église presbytérienne Knox fut créée en 1863 à partir d'un regroupement de membres de l'église presbytérienne de St.Gabriel. L'église était installée sur le boulevard Dorchester (aujourd'hui, le boulevard René-Lévesque) près de Mansfield et le premier service religieux eut lieu en 1865. En 1918, l'église Knox fusionna avec l'église Crescent et prit le nom de Knox Crescent. En 1947, l'église Knox Crescent se joignit à l'église Kensington pour former l'église presbytérienne Knox-Crescent-Kensington. L'emplacement actuel de l'église, faisant face au parc Godfrey et situé sur le faîte d'une petite remontée du boulevard Grand offre au randonneur urbain un premier coup d'oeil spectaculaire.

 

Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Pompiers à bord d'un véhicule équipé de la grande échelle devant la caserne no 10 (1684, rue Saint-Luc - devenu boulevard de Maisonneuve Ouest), 4 mai 1938

Pompiers à bord d'un véhicule équipé de la grande échelle devant la caserne no 10 (1684, rue Saint-Luc - devenu boulevard de Maisonneuve Ouest), 4 mai 1938 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Chronologie historique intitulée :

« L'histoire express des pompiers de Montréal »

Lien


 

Histoire des casernes

Les casernes des pompiers volontaires

 

En 1734, l’intendant Gilles Hocquart ordonne la fabrication d’outils pour combattre le feu. Ils sont répartis dans quatre endroits stratégiques de la ville. Lors d’un incendie, ils sont remis aux habitants ou aux soldats qui travaillent à éteindre le feu. Plus tard, divers groupes tentent d’organiser des structures permettant de lutter plus efficacement contre l’élément destructeur. Par exemple, des marchands se regroupent, des assureurs tentent d’organiser des escouades ou des citoyens se chargent de mettre sur pied des brigades de volontaires afin de protéger leurs biens et ceux d’autrui. Au fils du temps, ces regroupements construisent des bâtiments ou plutôt des hangars leur permettant d’abriter leurs outils. Malheureusement, peu d’écrits témoignent avec exactitude de leur emplacement et des dates de leur construction. C’est pour cette raison que nous ne mentionnons ici que les casernes de volontaires qui, en 1863, deviendront des casernes numérotées.

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Patrimoine historique de Montréal le Moulin Fleming

Patrimoine historique de Montréal le Moulin Fleming | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it
Le moulin Fleming, situé dans le parc Stinson de l’arrondissement de LaSalle de la Ville de Montréal, fait face au lac Saint-Louis. Construit enpierres des champs en 1827, il est le seul moulin à vent d’inspiration anglo-saxonne du Québec encore debout aujourd’hui. Depuis 1982, il est l’emblème de la Ville de LaSalle. En 1983, le ministère des Affaires culturelles du Québec classe le moulin Fleming comme bien archéologique. Restauré en 1990, il devient un Centre d’interprétation de l’histoire du moulin. Le parcours historique du moulin Fleming incarne à la fois l’héritage industriel de LaSalle et la venue d’immigrants de souche écossaise. Ce double héritage fait désormaispartie intégrante de Montréal et de son histoire.

 

D'autres détails sur son histoire ici : http://is.gd/tkKoQp

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Un des premiers véhicule de police, date inconnue

Un des premiers véhicule de police, date inconnue | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Le département de police de Montréal est créé le 15 mars 1843. À cette époque, il y avait alors à Montréal 51 policiers qui ne portaient cependant pas d’uniformes. Pour que les citoyens aperçoivent les policiers de loin et puissent les distinguer, le premier uniforme est établi en 1848, et c’est en 1853 qu’ils obtiennent le droit de porter des armes à feu dans l’exercice de leur fonction.


Vers le début du XXe siècle, le corps de police de Montréal compte 467 constables, inspecteurs et chefs de service. Le corps se subdivise, des escouades de la moralité et des départements locaux sont créés.

 

Source : http://past.is/2Pr2

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Vue d’ensemble du parc La Fontaine, 1935

Vue d’ensemble du parc La Fontaine, 1935 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

La petite histoire du parc La Fontaine http://tinyurl.com/8xryewx

 

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Hôtel Ritz-Carlton (1228, rue Sherbrooke Ouest, entre les rues Drummond et de la Montagne), le 26 mars 1936

Hôtel Ritz-Carlton (1228, rue Sherbrooke Ouest, entre les rues Drummond et de la Montagne), le 26 mars 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Tel un roman, l'histoire du Ritz-Carlton comprend de nombreux épisodes. L'établissement figure fièrement dans les annales du pays car la "Grande Dame" est le seul hôtel canadien de son époque encore en existence aujourd'hui.

 

On doit l'idée de construire un hôtel de grand prestige à cinq hommes d'affaires montréalais, qui achetèrent un terrain, rue Sherbrooke, dans le quartier commercial le plus huppé de la ville, et entreprirent les travaux de construction au début de 1911.

Ils avaient prévu de donner à leur établissement le nom d'un célèbre hôtel londonien, le "Carlton", mais l'hôtel européen le plus en vogue, à ce que l'on disait, se trouvait à Paris et sa réputation tenait à la personnalité de son directeur, un certain César Ritz. L'un des investisseurs, Charles Hosmer, ami de César Ritz, réussit à convaincre ses quatre collègues que le seul fait d'utiliser le nom de cet illustre hôtelier garantirait la réussite de leur projet. Sans attendre plus longtemps, il demanda la permission à César Ritz, qui consentit à leur prêter son nom aux conditions suivantes: une salle de bain dans chaque chambre, une cuisine sur chaque étage afin de pouvoir assurer le service des repas aux chambres, des valets de chambre en poste 24 heures sur 24, un concierge pour s'occuper, entre autres, de trouver les valises perdues et commander les billets de théâtre, un hall d'entrée assez petit pour créer une ambiance intime... et un grand escalier pour permettre aux dames de faire une entrée spectaculaire et d'exhiber leurs toilettes.

 

C'est en 1912, la veille du Jour de l'An plus précisément, que le Ritz-Carlton, dont la construction avait coûté 3 millions de dollars, ouvrit officiellement ses portes. Ce jour-là, l'un des bals les plus somptueux de la décennie réunit les plus grandes personnalités de l'époque. L'honorable Lionel Guest et M. R. Higgins, les représentants du conseil d'administration des Ritz Hotels, accueillirent les invités à 23h15. Plus de 350 convives dansèrent sous les chandeliers de cristal de la salle de bal jusqu'aux petites heures du matin.

 

Lire la suite : http://tinyurl.com/7box8ma

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Hôtel Ford (1425, boulevard Dorchester Ouest, devenu boulevard René-Lévesque), 10 août 1936

Hôtel Ford (1425, boulevard Dorchester Ouest, devenu boulevard René-Lévesque), 10 août 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Construit en 1929. De 1948 à à 1970, cet édifice est occupé par la Société Radio-Canada. On y aperçoit le Bishop Grill de même que deux maisons de chambres.

 

Son histoire : http://tinyurl.com/84bra5h

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Gare Jean-Talon (7255, rue Hutchison), le 9 avril 1936

Gare Jean-Talon (7255, rue Hutchison), le 9 avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Saviez-vous que...

Le scandale du Pacifique


Hugh Allan, riche armateur montréalais, a contribué à la caisse électorale du Parti conservateur dans le but de bénéficier de contrats lors de la construction du chemin de fer du Pacifique. Malheureusement pour lui, le pot aux roses est découvert et ce scandale entraîne la démission du premier ministre Macdonald en 1873. La même année, une crise économique forcera Allan à abandonner définitivement ses projets ferroviaires.


Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Basilique Notre-Dame (116, rue Notre-Dame Ouest), 8 avril 1936

Basilique Notre-Dame (116, rue Notre-Dame Ouest), 8 avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Au premier plan, on remarque la place d'Armes, le monument Maisonneuve ainsi que l'entrée des deux vespasiennes de la place.


more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Young Men's Christian Association (YMCA) (5550, avenue du Parc, à l'angle de la rue St-Viateur), le 8 avril 1938

Young Men's Christian Association (YMCA) (5550, avenue du Parc, à l'angle de la rue St-Viateur), le 8 avril 1938 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

On y voit un espace de stationnement réservé aux taxis de la compagnie Diamond sur la rue Saint-Viateur.


À propos du YMCA


Cet organisme de bienfaisance mondial offre une gamme d'activités destinées à promouvoir la santé du corps et de l'esprit ainsi que des services à la collectivité. Fondé à Londres en 1844, sur l'initiative de George Williams, le YMCA se répand rapidement dans d'autres villes parmi des groupes de jeunes gens désireux de se protéger contre les tentations de la vie urbaine moderne. La première association nord-américaine s'installe à Montréal en 1851, et un conseil national canadien est créé en 1912. Le YMCA se donne comme objectif de contribuer à l'élévation spirituelle des jeunes gens.

Pendant de nombreuses années, il reste étroitement lié aux églises évangéliques protestantes. Aujourd'hui, le YMCA est ouvert aux hommes et aux femmes de tous âges, de toutes conditions sociales, de toutes races et de toutes religions. Le YMCA compte parmi les organismes canadiens qui offrent le plus grand nombre de programmes d'éducation physique, de loisirs, de services de garderie et de formation professionnelle. Il encourage activement la pratique du camping, l'éducation des adultes et des projets internationaux de développement. Présentement, plus de 400 000 Canadiens font partie du YMCA et plus d'un million et demi profitent de ses services.

Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Du Faubourg Québec au Faubourg à m'lasse

Du Faubourg Québec au Faubourg à m'lasse | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Pour la petite histoire, le manifeste du FLQ de 1970 fait référence à Drapeau- l'aristocrate, celui qui se préoccupe tellement des taudis qu'il a fait placer des panneaux de couleurs devant ceux-ci pour ne pas que les riches touristes voient notre misère. Les panneaux en question existaient effectivement, et ils étaient installés le long du boulevard Dorchester, maintenant René-Lévesque, pour cacher les vieilles maisons du faubourg à m’lasse....

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Magasin Metropolitain Stores (5637, avenue du Parc), 1er avril 1936

Magasin Metropolitain Stores (5637, avenue du Parc), 1er avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Un vestige du passé aujourd'hui disparu...

 

La rénovation désastreuse

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Maison Frederick Thomas Judah (1980, rue Dorchester Ouest - devenu boulevard René-Lévesque), 4 octobre 1945

Maison Frederick Thomas Judah (1980, rue Dorchester Ouest - devenu boulevard René-Lévesque), 4 octobre 1945 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Construite en 1876.

 

Un peu d'histoire à travers la presse écrite de l'époque 


 

En version contemporaine

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Employés municipaux dans un égout de Montréal, 23 décembre 1933

Employés municipaux dans un égout de Montréal, 23 décembre 1933 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Un peu d'histoire...

 

La Ville de Montréal, propriétaire du réseau d'aqueduc à partir de 1845, devait lui donner l'ampleur que nécessitaient les besoins croissants de la jeune métropole. Les dommages causés au réseau par le terrible incendie de 1852 et les pressions des compagnies d'assurance motivèrent la construction d'un premier aqueduc. Celui-ci, dessiné par un éminent ingénieur canadien, Thomas C. Keefer, et inauguré en 1856, puisait son eau dans le fleuve, en amont des rapides de Lachine et l'amenait au réservoir McTavish (avenue du Docteur Penfield et rue McTavish) à l'aide de pompes hydrauliques.

 

Source

more...
No comment yet.
Scooped by Hermil LeBel
Scoop.it!

Bibliothèque Saint-Sulpice (devenue Bibliothèque nationale du Québec- 1700, rue Saint-Denis) 8 avril 1936

Bibliothèque Saint-Sulpice (devenue Bibliothèque nationale du Québec- 1700, rue Saint-Denis) 8 avril 1936 | Photos ancestrales de Montréal | Scoop.it

Inaugurée en 1915 et fermée en 1931.

 

Un site gouvernemental assez complet au sujet de ce monument historique

 

Son histoire

more...
No comment yet.