Art and culture
Follow
Find
33.7K views | +0 today
Art and culture
photographie,cinéma,poésie,peinture,littérature,art,culture
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

"Ode to my Beloved Anonymous People" by Juan Carlos Hernandez, short movie and photos #nyc #ows

filmed and photographied in New York between September and November 2011 by Juan Carlos Hernandez Included at the beginning of the film, the protesters of Oc...
Juan Carlos Hernandez's insight:

un avis de Christopher Barnett, un poète que j'admire, sur mon travail et particulièrement sur ce clip que j'ai réalisé à New York à l'automne 2011, mêlant photos et vidéos

" the clip has only enhanced my biew of its starkness. it is not voyeuristic, they are not subjects but living human beings with destiny. it follows the injunction of béla tarr to work with a profound hardness but work in dignity, the greater dignity of being, which is not a given for me, & certainly not in art which often ignores breath, connections & utter depravity of a world where we live as living, burning human beings. i am not being clear but i see dignity in the work of weegee, of walker evans & koudelka - i do not see that in arbus or larry clark - no matter their deïfication. they are less than theior phoyographs & their photographs inevitably become less than them, i was engaged long ago with the tulsa series which i saw soon after they were taken, he has gone no further & perhaps he was not meant to. the starkness of your photographs are like tadeusz's poem, stripped to their own survival"

http://www.youtube.com/watch?v=PH5ehwZ9AsE

more...
Juan Carlos Hernandez's comment, April 14, 2013 7:39 AM
thank you !!
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

Le #café, un ami qui nous veut du bien? 20.08.2015 - rts.ch - espace 2 - 53 mn

Le #café, un ami qui nous veut du bien? 20.08.2015 - rts.ch - espace 2 - 53 mn | Art and culture | Scoop.it

Le #café, un ami qui nous veut du bien? 20.08.2015 - rts.ch - espace 2 - 53 mn

Café, qui es-tu? Drogue, business, médicament, plaisir, carburant, poison, ou un ami qui nous veut du bien?\n\nDans les coulisses des légendes illustrant le grain sombre, au coeur d'un colossal commerce voué à l'écologie pour durer, ce récit romanesque se déguste à travers l'amitié d'un jeune aveugle passionnée de cafés et de son extravagante amie d'enfance.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

#FBI Had 12-Page File On #GeorgeCarlin Because He Made Jokes About #US Government - #surveillance #USA

#FBI Had 12-Page File On #GeorgeCarlin Because He Made Jokes About  #US Government - #surveillance #USA | Art and culture | Scoop.it


#FBI Had 12-Page File On #GeorgeCarlin Because He Made Jokes About  #US Government - #surveillance #USA

Anyone that speaks out against the injustices of the world, whether they are a dangerous terrorist or a harmless comedian, will receive unwanted attention from government.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

L'#Ukraine interdit 38 livres russes pour «incitation à la haine et au séparatisme» #censure

L'#Ukraine interdit 38 livres russes pour «incitation à la haine et au séparatisme» #censure | Art and culture | Scoop.it

L'#Ukraine interdit 38 livres russes pour «incitation à la haine et au séparatisme» #censure


Les autorités ont récemment prohibé plusieurs ouvrages russes, dont des œuvres d'Edouard Limonov, en raison de leur caractère «ukrainophobe».

Après les conflits armés, l'Ukraine et la Russie s'affrontent désormais sur le terrain de la culture. Mercredi 12 août, les autorités ukrainiennes ont annoncé l'interdiction de 38 livres russes pour «incitation à la haine et au séparatisme». La guerre de l'information se poursuit donc entre les deux anciens pays frères.

Parmi les livres qui ne pourront plus traverser la frontière ukrainienne se trouvent notamment des œuvres d'Edouard Limonov, leader du mouvement national-bolchevique, comme Kiev Kaput. Les ouvrages Ukraine. Ma guerre. Journal géopolitique et Revanche eurasiatique de la Russie, rédigés par l'idéologue proche du Kremlin Alexandre Douguine, ou encore Catastrophe ukrainienne: de l'agression américaine à la guerre mondiale, du conseiller économique du Kremlin Sergueï Glaziev, sont également concernés.

Cette mesure est censée «empêcher la propagation de l'idéologie de la haine, du fascisme, de la xénophobie et du séparatisme», avait expliqué en juillet Bogdan Tchervak, responsable du Comité de l'audiovisuel, lorsqu'il avait saisi les services fiscaux pour qu'ils interdisent ces ouvrages. La liste des livres interdits pourrait encore s'allonger, a-t-il prévenu, demandant aux Ukrainiens de prévenir le comité s'ils trouvent d'autres œuvres «ukrainophobes» dans les librairies du pays.

La censure artistique fleurit dans les deux camps

Quelques jours auparavant, Kiev avait déjà pris la décison d'interdire d'antenne une dizaine de chanteurs et d'acteurs, majoritairement russes, y compris l'acteur français Gérard Depardieu, devenu citoyen russe il y a deux ans. Le gouvernement ukrainien considère que ceux-ci constituent une «menace pour la sécurité nationale» et les accuse d'avoir soutenu les rebelles prorusses dans l'Est ainsi que l'annexion de la péninsule ukrainienne de la Crimée par Moscou.

Les relations entre l'Ukraine et la Russie sont au plus bas depuis cette annexion en mars 2014, suivie par la rébellion prorusse dans l'Est qui serait soutenue militairement par le Kremlin selon Kiev et les Occidentaux. Ce conflit armé a déjà fait plus de 6800 morts en seize mois. Les combats se déroulent également sur le plan des idées, et une censure d'État, visant des artistes indépendants, fleurit dans les deux camps. La Russie a ainsi répliqué aux interdictions ukrainiennes en bannissant des concerts de groupes de rock ukrainiens populaires sans donner d'explication officielle.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

Estrenan la película del grupo más peligroso del mundo #NWA #rap #hiphop

Estrenan la película del grupo más peligroso del mundo #NWA #rap #hiphop | Art and culture | Scoop.it

Estrenan la película del grupo más peligroso del mundo #NWA #rap #hiphop


'Straight Outta Compton', la historia del grupo de rap NWA (Niggaz With Attitude), ha tardado 13 años en ver la luz, rodeada de polémicas y algún que otro asesinatoEstá programada para estrenarse en España el 13 de noviembre
more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

[Vidéo 33 mn ] #GuyMettan : Aux sources de la #russophobie occidentale - #Russie #Atlantisme #Histoire #OTAN #NATO

[Vidéo 33 mn ] #GuyMettan : Aux sources de la #russophobie occidentale - #Russie #Atlantisme #Histoire #OTAN #NATO | Art and culture | Scoop.it


[Vidéo 33 mn ] #GuyMettan : Aux sources de la #russophobie occidentale - #Russie #Atlantisme #Histoire #OTAN #NATO

Guy Mettan est député, ancien président du Grand Conseil genevois, ancien rédacteur-en-chef de la Tribune de Genève et directeur du Club Suisse de la Presse. Il vient de publier un ouvrage d’historien intitulé : « Russie-Occident, une guerre de mille ans. La russophobie de Charlemagne à la crise ukrainienne.« 

Dans cet essai, Guy Mettan part du constat que le regard de l’Occident sur la Russie est déformé par la peur, l’ignorance et les préjugés. Pourquoi tant de haine envers un pays pourtant si proche par la géographie et la culture ?L’auteur va retracer la genèse religieuse, idéologique et géopolitique, de Charlemagne jusqu’aux rivalités pour le contrôle de l’Eurasie et de ses ressources, en passant par le faux testament de Pierre le Grand sous Louis XV où se construit le mythe de l’expansionnisme russe réutilisé plus tard par Napoléon Ier pour justifier sa campagne de Russie en 1812. Outre la France, il aborde également les spécificités des russophobies anglaises, allemandes et américaines.

***

more...
No comment yet.
Rescooped by Juan Carlos Hernandez from News in english
Scoop.it!

#Hollywood Blacklist #PenelopeCruz + #JavierBardem over #Gaza Letter  - Days of #Palestine - #zionism #israel #cinema

#Hollywood Blacklist #PenelopeCruz + #JavierBardem over #Gaza Letter  - Days of #Palestine - #zionism #israel #cinema | Art and culture | Scoop.it


#Hollywood Blacklist #PenelopeCruz + #JavierBardem over #Gaza Letter  - Days of #Palestine - #zionism #israel #cinema

Actress Penelope Cruz and her husband Javier Bardem have roused the fury of Hollywood producers, with pledges made to snub the Spanish couple.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

Coup de rabot sur la #culture : le modèle français en danger - #France Culture 43 mn

Coup de rabot sur la #culture : le modèle français en danger - #France Culture 43 mn | Art and culture | Scoop.it

Coup de rabot sur la #culture : le modèle français en danger - #France Culture 43 mn

Presenté par Tara Schegel


Reportage de Marie-Pierre Verot

 

Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés : 11 régions sur 22, 23 départements pour l’instant, et tous les chiffres ne sont pas remontés. Sans oublier 40 grandes villes : de Dijon à Tours, en passant par Dunkerque ou Bordeaux. Toutes ces collectivités ont baissé leurs subventions dévolues à la culture. Pour des raisons économiques, mais aussi politiques...


Si l'on en croit l’effrayante cartocrise (ci-dessous), créée par une animatrice de centre culturel qui a eu l’idée de solliciter par mail des informations sur tous les lieux qui souffrent, pas moins de 195 structures sont touchées.

Dans l’hexagone, les drapeaux verts dominent sur cette carte interactive, c’est donc la musique qui serait la plus blessée d’après ces données qui ne sont pas exhaustives.

Mais les Arts de la rue, le cinéma, la danse, la littérature, le théâtre, les arts plastiques et les festivals inclassables, partout sur tout le territoire, les crédits sont en baisse.

Crise financière oblige, mais c’est aussi le fruit de choix très inquiétants, d’arbitrages qui se font souvent au détriment des artistes et de leur production.

"Coup de rabot sur la culture : le modèle français en danger",  c’est un reportage signé Marie-Pierre Vérot.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

"La #photographie de #TomHarrell est l'oeuvre du Subtil Juan Carlos HERNANDEZ" #jazz #photo

"La #photographie de #TomHarrell est l'oeuvre du Subtil Juan Carlos HERNANDEZ" #jazz #photo | Art and culture | Scoop.it

"La #photographie de #TomHarrell est l'oeuvre du Subtil Juan Carlos HERNANDEZ" #jazz #photo



more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

#NellyLabère et la définition de l'#obscénité 10.08.2015 - rts.ch - #Histoire #MoyenAge #livre 8 mn

#NellyLabère et la définition de l'#obscénité 10.08.2015 - rts.ch - #Histoire #MoyenAge #livre 8 mn | Art and culture | Scoop.it


Qu'est-ce que l'obscénité? La question est difficile, car la notion d'obscénité est extrêmement fluctuante. On n'en a pas la même définition selon les milieux sociaux, selon les pays ou selon les époques. Un collectif d'historiens du Moyen Age s'est penché sur la question et en a tiré "Obscène Moyen Age?", un livre dirigé par Nelly Labère, maître de conférences à l'Université de Bordeaux.

Qu'est-ce que l'obscénité? La question est difficile, car la notion d'obscénité est extrêmement fluctuante. On n'en a pas la même définition selon les milieux sociaux, selon les pays ou selon les époques. Un collectif d'historiens du Moyen Age s'est penché sur la question et en a tiré "Obscène Moyen Age?", un livre dirigé par Nelly Labère, maître de conférences à l'Université de Bordeaux.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

Récit : Le jour de nov. 1947 où la partition de la #Palestine fut adoptée à l'ONU - Lina KENNOUCHE #israel #Histoire

Récit :  Le jour de nov. 1947 où la partition de la #Palestine fut adoptée à l'ONU - Lina KENNOUCHE #israel #Histoire | Art and culture | Scoop.it

Récit :  Le jour de nov. 1947 où la partition de la #Palestine fut adoptée à l'ONU - Lina KENNOUCHE #israel #Histoire

Au siège des Nations unies à New York, le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale réunie en session spéciale adopte, à la majorité des deux tiers des États présents, la résolution 181. Matérialisation du rêve des uns, tragédie annoncée des autres, retour sur une journée où tout a basculé.

10/08/2015

Ce samedi de novembre 1947; le ciel était couvert, le temps morose. Le monde regardait en direction de l'ancienne patinoire de Meadow transformée en siège des Nations unies dans l'attente frénétique du verdict des discussions entamées trois jours plus tôt sur le sort de la Palestine. L'horloge égrenait les heures fatidiques, au rythme du décompte des voix, avant l'annonce terrifiante pour la partie arabe de l'adoption du plan de partition de la Palestine. Pourtant, le 26 novembre, rien ne semblait encore joué. Certes, le soutien des États-Unis était attendu, annoncé depuis octobre par la voix de leur ambassadeur à l'Onu, Hershel V. Johnson. Aucune surprise non plus du côté soviétique, Moscou avait fait connaître sa position le 13 octobre, à travers la déclaration fracassante de Semione T. Tsarapkine, dans laquelle elle affirmait que la solution du plan de partage ne contrevenait pas au principe reconnu du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Mais avec tout le cynisme qu'elle renfermait, cette alliance objective américano-soviétique à elle seule n'était pas décisive. Si la majorité des deux tiers requise avait été obtenue de justesse, c'était grâce au changement de cap du Liberia qui avait quitté le giron des opposants à la partition pour rejoindre la file des promoteurs du plan, et au basculement inattendu de la France, qui, après s'être abstenue la première fois, avait finalement voté en faveur du oui. L'initiative surprenante des chefs de la diplomatie irakienne, égyptienne et libanaise, rendant visite au président Vincent Auriol pour rallier la France au camp du non, s'apparentait à de la naïveté romantique, face aux redoutables méthodes déployées par les services secrets de l'agence juive, notamment dans le domaine de l'espionnage. Dissimulant des micros dans la résidence du représentant de la délégation syrienne, ils sont informés de la décision d'une diplomate sud-américaine éprise d'un membre de la délégation palestinienne et dont le cœur penchait en faveur du non de se ranger du côté des contestataires, ce qui leur a permis aussitôt de faire pression pour la remplacer par un représentant plus malléable.

L'histoire retiendra également la trahison d'un agent arabe aux ordres du roi Abdallah de Jordanie qui fut généreusement rétribué pour exprimer à l'Onu le point de vue des Palestiniens favorables au partage, et servir secrètement les intérêts du souverain hachémite consentant au partage en contrepartie de la garantie de l'agence juive d'appuyer son projet d'annexion des territoires concédés aux Arabes. L'intense lobbying de l'agence s'avérait payant et l'influence des thèses sionistes réelle dans un contexte où les mémoires traumatiques européennes étaient vives.

La perfide Albion

Ce 29 novembre 1947 était donc à marquer d'une pierre noire pour les Arabes, le plan de partition est finalement approuvé par 33 voix contre 13 et 10 abstentions. Seuls l'Afghanistan, l'Arabie saoudite, Cuba, l'Égypte, la Grèce, l'Inde, l'Iran, l'Irak, le Liban, le Pakistan, la Syrie, la Turquie et le Yémen avaient voté contre. Dès le départ, les pays arabes avaient fait connaître leur refus : non à toute partition qui nierait le droit de la majorité et reconnaîtrait un statut préférentiel à la minorité. Comme le rappellera bien plus tard l'historien palestinien Walid Khalidi, « les Palestiniens ne voyaient pas de raison pour laquelle ce serait à eux de payer pour la Shoah, le pire des crimes contre l'humanité, commis en Europe par des Européens... Ils ne voyaient pas de raison pour laquelle il ne serait pas acceptable pour les juifs de vivre en tant que minorité. Dans un État palestinien uni, alors qu'il serait acceptable pour presque la moitié du peuple palestinien – la majorité autochtone sur les terres de sa patrie – de devenir du jour au lendemain une minorité sous domination étrangère, comme le prévoyait le plan de partage pour le nouvel État juif ».

Dans le camp des hésitants qui ne se prononcent pas, aux côtés du concert des nations d'Amérique latine, l'Argentine, le Chili, la Colombie, le Salvador, le Honduras, le Mexique, se retrouvent l'Éthiopie, la Yougoslavie, la Chine et le Royaume-Uni. La position de la perfide Albion, qui avait œuvré activement à la constitution d'un foyer juif, avait fini par évoluer à la fin des années 30. Le gouvernement de Londres, puissance mandataire, contesté en Palestine et faisant face à la pression croissante des pays arabes dont il voulait se gagner le soutien, finit par promulguer le Livre blanc de 1939, par lequel il limitait drastiquement l'achat des terres et s'engageait à octroyer l'indépendance à la Palestine dans les dix ans, sans que d'ici là la proportion des immigrés juifs ne dépasse le quota d'un tiers. Du Livre blanc de 1917 à celui de 1939, la position anglaise a connu un profond revirement qui n'est pas étranger aux intérêts de puissance appellant la conclusion d'alliances au gré de l'évolution des rapports de force. En choisissant de s'en remettre aux Nations unies le 2 avril 1947 pour résoudre le conflit entre juifs et Arabes, Londres reconnaissait son incapacité à résoudre les conséquences de sa gestion du mandat qui lui fut confié par la Société des Nations en juillet 1922.

Les calendes grecques

La bataille que se livre les protagonistes le 29 novembre 1947 avait déjà débuté quelques mois auparavant au moment où l'Assemblée générale des Nations unies avait voté le 15 mai 1947 la résolution 106 qui met sur pied la commission spéciale des Nations unies sur la Palestine pour l'examen de la question (Unscop). L'articulation de la question du départ des juifs d'Europe à la question de Palestine est au centre des discussions de la commission spéciale. La Palestine en état de guerre et une opinion internationale travaillée par le sort des survivants des camps de concentration avaient créé un climat sinistre dans lequel se confondaient le problème des juifs européens rescapés des massacres européens et le problème de la Palestine qui, au terme du principe de l'autodétermination des peuples, devait recouvrir son indépendance. Le haut commissariat arabe décide de boycotter la commission tandis que l'agence juive redouble de zèle pour faire entendre ses revendications. C'est à sa majorité que l'Unscop recommande en septembre 1960 le partage de la Palestine en un État juif qui couvre 56,47 % de la surface totale, et un État arabe qui s'étend sur 42,88 % du territoire, Jérusalem placé sous statut international occupe 0,65 % de l'espace. Le rapport constatait pourtant le poids démographique d'une population autochtone deux fois plus nombreuse que les nouveaux occupants, et relevait qu'en dépit de la colonisation de peuplement, les Palestiniens étaient encore propriétaires de plus des 4/5es de la terre. L'Unscop, dans son rapport, concluait que le droit à l'autodétermination du peuple palestinien devait être écarté pour ne pas compromettre l'objectif de l'installation du foyer juif. À l'universalisme wilsonien se substituait l'exception de droit en Palestine.

L'ombre de 1948

C'est suite à ce rapport qu'une commission ad hoc sur la question palestinienne est créée. Le 11 novembre, elle estime que « l'Assemblée générale n'est pas compétente pour recommander, et encore moins exiger, toute solution autre que la reconnaissance de la Palestine, et que la constitution du futur gouvernement de la Palestine est une question relevant exclusivement du peuple de Palestine... L'Organisation des Nations unies n'a aucune compétence pour créer un nouvel État. Une telle décision ne peut être prise que dans le cadre du libre arbitre du peuple dans les territoires en question ». Mais le cataclysme semblait déjà annoncer : le 29 novembre 1947, la résolution fatale est adoptée. Elle recommande aux Arabes d'accepter un plan de partition qui donne au mouvement sioniste l'État juif qu'il réclamait depuis un demi-siècle, cependant, aucune obligation ne leur incombait puisque l'Assemblée générale n'avait qu'un rôle consultatif. Ce jour-là, terrassée par le verdict, la délégation des États arabes quittera l'Assemblée avant la clôture de la session, non sans avoir dénoncé les pressions multiformes exercées par l'agence juive de la Palestine, tandis que celle-ci exprimera toute sa reconnaissance après le vote. Samedi 29 novembre, les Arabes, dans une déclaration solennelle, contestent la validité d'une résolution adoptée en violation de la Charte de l'Onu et brandissent la menace des conséquences inéluctables si l'injustice faite aux Palestiniens n'était pas réparée. Cet épisode augure de la guerre de 1948-1949, la première d'un cycle toujours en cours.

Sources :
Alain Gesh, De quoi la Palestine est-elle le nom ?
Alain Gresh et Dominique Vidal, Palestine 1947, un partage avorté.
Walid Khalidi, Before their Diaspora.
Jean-Paul Chagnollaud, Le mandat britannique.
Documents : Unispal.

more...
No comment yet.
Rescooped by Juan Carlos Hernandez from Infos en français
Scoop.it!

Partez à la découverte de l'#Iran Underground - YouTube - RFI 3:18 #culture

Partez à la découverte de l'#Iran Underground - YouTube - RFI 3:18 #culture


Ajoutée le 3 août 2015

En Iran, beaucoup de loisirs sont interdits car ils sont jugés contraires à l'Islam. Mais les gens respectent-ils vraiment ces interdictions ? Nous avons demandé à de jeunes Iraniens ce qu'ils faisaient pour s'amuser, et nous avons découvert l'Iran underground.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

#GeorgeClooney Opposes #War Profiteering, Except When He Doesn’t #tartuffe #hypocrite

#GeorgeClooney Opposes #War Profiteering, Except When He Doesn’t #tartuffe #hypocrite | Art and culture | Scoop.it

#GeorgeClooney Opposes #War Profiteering, Except When He Doesn’t #tartuffe #hypocrite

George Clooney is being paid by the world’s top two war profiteers, Lockheed-Martin and Boeing, to oppose war profiteering by Africans disloyal to the U.S. government’s agenda.

Way back yonder before World War II, war profiteering was widely frowned on in the United States. Those of us trying to bring back that attitude, and working for barely-funded peace organizations, ought to be thrilled when a wealthy celebrity like George Clooney decides to take on war profiteering, and the corporate media laps it up.

“Real leverage for peace and human rights will come when the people who benefit from war will pay a price for the damage they cause,” said Clooney — without encountering anything like the blowback Donald Trump received when he criticized John McCain.

Really, is that all it takes to give peace a chance, a celebrity? Will the media now cover the matter of who funds opponents of the Iran deal, and who funds supporters of the wars in Iraq, Syria, Afghanistan, etc.?

Well, no, not really.

It turns out Clooney oppo...

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

#RIP #WesCraven, director of "A Nightmare On Elm Street" 1984 #FullMovie English - YouTube #Horror #Slasher

#RIP #WesCraven, director of "A Nightmare On Elm Street" 1984 #FullMovie English - YouTube #Horror #Slasher


A Nightmare on Elm Street is a 1984 American supernatural slasher horror film written and directed by Wes Craven, and the first film of the Nightmare on Elm Street franchise. The film stars Heather Langenkamp, John Saxon, Ronee Blakley, Amanda Wyss, Jsu Garcia, Robert Englund, and Johnny Depp in his feature film debut. Set in the fictional Midwestern town of Springwood, Ohio, the plot revolves around several teenagers who are stalked and killed in their dreams (and thus killed in reality) by Freddy Krueger. The teenagers are unaware of the cause of this strange phenomenon, but their parents hold a dark secret from long ago.
more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

La romancière Doris Lessing espionnée durant 20 ans par les Britanniques #UK #Angleterre #surveillance - Le Monde

La romancière Doris Lessing espionnée durant 20 ans par les Britanniques #UK #Angleterre #surveillance - Le Monde | Art and culture | Scoop.it

Piquant ça ... ces services de renseignement qui, en même temps, couvraient les agissements pédophiles (voire parfois meurtirers) d'une large minorité de l'élite politique britannique (si vous suivez ce qui se passe en Angleterre, vous ne pouvez être qu'au courant).


La romancière Doris Lessing espionnée durant 20 ans par les Britanniques #UK #Angleterre #surveillance - Le Monde


La romancière britannique Doris Lessing, prix Nobel de littérature en 2007, a été placée sous la surveillance du renseignement britannique pendant plus de vingt ans en raison de ses convictions communistes et de son engagement contre le racisme, révèlent des archives déclassifiées, rendues publiques vendredi 21 août.

Morte en 2013 à l’âge de 94 ans, la romancière a attiré l’attention des agents du renseignement dès 1943 en Rhodésie du Sud, l’actuel Zimbabwe qui était alors colonie britannique, où elle a grandi. Elle est restée sur le radar du contre-espionnage jusqu’en 1964.

Le dossier qui la concerne comporte cinq volumes, reversés aux Archives nationales. L’un des premiers mémos la concernant date de 1944 et porte sur les réunions du Left Book Club qu’elle animait avec son deuxième mari, Gottfried Lessing, un communiste allemand, à Salisbury, aujourd’hui Harare.

« La plupart des sujets de discussion se terminent habituellement par des diatribes antibritanniques, anticapitalistes et anti-impérialistes », écrit le rédacteur de la note, employé au ministère de l’armée de l’air.

« L’exploitation coloniale est son thème de prédilection »

Après son arrivée à Londres, en 1949, Doris Lessing continue d’être dans le viseur des services de renseignement. Le MI6, service du renseignement extérieur, s’intéresse de très près à la visite qu’elle effectue en 1952 en Union soviétique avec une délégation d’écrivains marqués à gauche.

Son engagement contre le racisme et l’impérialisme y est tout particulièrement observé. « L’exploitation coloniale est son thème de prédilection et elle en est presque arrivée à être irresponsable dans ses déclarations, prétendant que tout ce qui est noir est formidable et que tous les hommes blancs et tout ce qui est blanc sont mauvais », peut-on lire dans le compte rendu de cette visite.

Le dossier Lessing contient la copie de plusieurs de ses cartes de membre du Parti communiste de Grande-Bretagne dans les années 1950. Un rapport de janvier 1956, transmis au MI5, service de renseignement responsable de la sécurité intérieur, par une unité spéciale de la police de Londres, souligne que « son appartement est fréquemment visité par des individus de diverses nationalités, dont des Américains, des Indiens, des Chinois et des Nègres ».

Et le rédacteur, relevant que des « couples apparemment non mariés » figurent parmi de ses visiteurs, conclut avec gravité : « Il est possible que cet appartement serve à des pratiques immorales. »

La surveillance se relâche cette même année 1956 lorsque Doris Lessing rompt avec le Parti communiste pour protester contre l’intervention des forces soviétiques en Hongrie, même si des mémos continuent d’être versés à son dossier jusqu’en 1964.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

50 raisons de ne pas sortir avec un/e #photographe - 13-Design #photographie #photo

50 raisons de ne pas sortir avec un/e #photographe - 13-Design #photographie #photo | Art and culture | Scoop.it

50 raisons de ne pas sortir avec un/e #photographe - 13-Design #photographie #photo (la seule bonne raison de sortir avec un de ces zoulous est qu'ils laissent volontiers caresser leurs zooms..)


  1. Ils préfèrent tenir leur appareil photo massif dans les mains, plutôt que de tenir votre main
  2. A un rendez-vous romantique, en regardant le soleil se coucher, vous penserez « Wow c’est magnifique », alors qu’ils penseront « verrouillage du miroir, trépied, f/8 et temps de pose à 1/125″
  3. Vous ne profiterez jamais d’un show Tv, d’un film, ou d’un magasine, car ils critiqueront tout le temps les faiblesses visuelles
  4. Ils aiment s’assoir dans des bars ou cafés obscurs, et regardent de manière insistante les gens pendant de long moments.
  5. Si vous vous baladez dehors au moment ou se produit une « lumière intéressante » ils vous feront poser, vous assoir, en public, afin de prendre une photo.
  6. Vous ne profiterez jamais d’un plat fraîchement préparer car il passeront 15 minutes a prendre 20 photos différentes du même plat avec leurs smartphones.
  7. Ils se mettent en colère lorsqu’un de vos amis dit « Je suis intéressé par la photo, peux tu me recommander un appareil photo ? Rien de professionnel, je veux juste faire de belles photos. »
  8. Vous passerez plus de temps les attendre de finir l’analyse d’une image dans un musée, que si vous attendiez votre carte grise à la préfecture.
  9. Cela s’applique aussi dans les petites librairies d’occasions.
  10. Quand vous pensez qu’ils ont toute votre attention, ils sont en train de penser comment ils pourrait vous arranger avec les outils tampon et correction de photoshop.
  11. Ou alors ils vous utilisent pour ne pas avoir l’air suspect en examinant tout autour de vous (généralement dans le cas du bar / café).
  12. Ils dépensent plus facilement 1000 euros dans un nouvel objectif, que dans un sac pour vous.
  13. Vous ne pouvez pas prendre une photo avec eux, sans être obligés d’en faire au moins 5 de plus.
  14. Si vous leur demandez si ils vous trouvent gros/se, ils vous répondent « Ne t’inquiètes pas je retoucherai dans photoshop. »
  15. Ils ne retouchent jamais quelque chose de simple pour vous, si le contenu ne correspond pas à leurs « standards ».
  16. Cette photo qu’ils ont pris subitement de vous hier ? Bonne chance si ils vous l’envoient un jour.
  17. Ils passent la plupart de leurs temps sur l’ordinateur (et ce n’est pas pour le porno).
  18. Ils ne peuvent pas avoir de conversation normales sans utiliser d’acronymes ou des chiffres incompréhensibles.
  19. Ils utilisent encore des appareil photos à pellicules.
  20. Ils passent beaucoup de temps avec des gens plus cool que vous : modèles, acteurs, musiciens, personnes importantes…
  21. Ils seront très pointilleux sur la position d’un objet dans votre maison, comme une tasse à café par exemple.
  22. Ils ne répondront pas à vos messages et sms, par contre vous pouvez parier qu’ils seront en train de poster des photos sur Instagram.
  23. Ils aiment regarder de vieux films sur Arte, dont vous n’avez jamais entendu parler, et arrivent même à les comprendre.
  24. Ils aiment regarder des trucs étranges de toute manière.
  25. Les hommes photographes préfèrent comparer la taille de leurs objectifs, plutôt que la taille de leurs pénis.
  26. Si il se passe une catastrophe naturelle dans un pays lointain, ils ont déjà leur billet d’avion pour y aller.
  27. Sa signature (ou watermark) est sur tout.
  28. Ils pensent que les photos des autres sont pourries.
  29. Ils aimeraient corriger la température de couleur dans de nombreuses scènes de « Twilight » ou des « Experts Miami ».
  30. Ils détestent les arcs-en-ciel, spécialement ceux qui tournent en rond (blague pour les Mac addicts)
  31. Quand vous avez une discussion en groupe, ils prennent des notes dans un petit carnet, ou dans un Moleskine.
  32. Ils utilisent des carnets Moleskine plus cher que la moyenne.
  33. Ils adorent passer du temps dans des lieux abandonnées, malgré la dangerosité de certains endroits.
  34. Ils aiment toujours vous montrer leurs nouvelles photos, même si votre avis ne les intéressent pas.
  35. Ils détestent la photo de profile « artistique » de vos amis débutants.
  36. Les belles journées lumineuses les dépriment, alors que les journées nuages leurs plaisent.
  37. Ils vous emmènent dans des endroits « culturels » qui sont bien souvent des endroits où se faire pigeonner.
  38. Votre cadeau d’anniversaire sera un portrait qu’ils auront tirés pour vous.
  39. Vous ne pouvez aller nulle-part sans qu’ils s’arrêtent toute les 5 minutes prendre des photos de tout et n’importe quoi.
  40. Ils vous supplieront toujours d’être leur cobaye de test.
  41. Rien ne peut être naturellement jolie, tout doit être retouché dans un logiciel.
  42. Emporter leur équipement signifie emporter 5 kilos de plus de matériel.
  43. Si par accident vous cassez quoi que ce soit faisant partie de leur équipement, vous leur devrez sans doutes quelques centaines d’euros. Pensez-y.
  44. Vous ne pouvez pas leur offrir un cadeau d’anniversaire / noël, sans dépenser au moins 300 euros.
  45. Ce sont par nature des collectionneurs, stockant des piles de magazines, d’images, et de choses qui les inspirent.
  46. Ils sont bizarres et ce sont pour la plupart des geeks.
  47. Ils ont des disques durs remplis de photos, mais n’ont dû en imprimer que 10.
  48. Ils jugent toujours secrètement votre créativité.
  49. Si vous êtes toujours sur le mode « automatique » ils se moqueront de vous.
  50. Ils ont un orgasme à chaque fois qu’ils découvrent un nouvelle technique d’éclairage.



more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

Le premier appareil #photo numérique a 40 ans 19.08.2015 - rts.ch - #photographie 1:13

Le premier appareil #photo numérique a 40 ans 19.08.2015 - rts.ch - #photographie 1:13 | Art and culture | Scoop.it

Le premier appareil #photo numérique a 40 ans 19.08.2015 - rts.ch - #photographie 1:13

Il pesait plus de trois kilos et mettait une vingtaine de secondes pour enregistrer une image. Kodak refusa toutefois de commercialiser le prototype développé par un de ses ingénieurs en 1975, par peur de voir les ventes de pellicules dégringoler.

more...
No comment yet.
Rescooped by Juan Carlos Hernandez from Infos en français
Scoop.it!

Interview 33 mn #GuyMettan, #Russie-Occident,une guerre de 1000 ans #Russophobie #Atlantisme #NATO #Histoire

Interview 33 mn #GuyMettan, #Russie-Occident,une guerre de 1000 ans #Russophobie #Atlantisme #NATO #Histoire

"Il vient de publier un ouvrage d’historien intitulé :  Russie-Occident, une guerre de mille ans. La russophobie de Charlemagne à la crise ukrainienne. L’auteur  retrace la genèse religieuse, idéologique et géopolitique, de Charlemagne jusqu’aux rivalités pour le contrôle de l’Eurasie et de ses ressources. Un livre de chevet ."



more...
No comment yet.
Rescooped by Juan Carlos Hernandez from News in english
Scoop.it!

The Top 100 #Documentaries We Can Use To Change The World #list #documentaire

The Top 100 #Documentaries We Can Use To Change The World #list #documentaire | Art and culture | Scoop.it


The Top 100 #Documentaries We Can Use To Change The World #list #documentaire

A more beautiful, just and sustainable world is possible. Take this library and use it to inspire global change!

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

#RobertCapa, le mythe écorché du photojournaliste - #photo #photographie - Libération

#RobertCapa, le mythe écorché du photojournaliste - #photo #photographie - Libération | Art and culture | Scoop.it


#RobertCapa, le mythe écorché du photojournaliste - #photo #photographie - Libération


Selon une enquête américaine, son célèbre reportage lors du Débarquement est l'objet de bien des mensonges. Ces révélations agacent dans le milieu du photojournalisme, qui a fait du cofondateur de l'agence Magnum une icône.
more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

"La #photographie de #DarylHall est l'oeuvre du Phénoménal Juan Carlos HERNANDEZ." #jazz #photo

"La #photographie de #DarylHall est l'oeuvre du Phénoménal Juan Carlos HERNANDEZ." #jazz #photo | Art and culture | Scoop.it

"La #photographie de #DarylHall est l'oeuvre du Phénoménal Juan Carlos HERNANDEZ." #jazz #photo

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

" #Paris obscène " - info scénario par le #JournaldePersonne - #TelAvivSurSeine #Palestine #israel #ParisPlage - 3:45


" " #Paris obscène " - info scénario par le #JournaldePersonne - #TelAvivSurSeine #Palestine #israel #ParisPlage  - 3:45

une info scénario http://www.lejournaldepersonne.com/2015/08/paris-obscene/ Pas de vitrine pour la Palestine #TelAvivSurSeine #ParisPlages

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

étude : #Hollywood fait la part belle aux hommes blancs #cinema #racisme #movies #film #US #USA

étude : #Hollywood fait la part belle aux hommes blancs #cinema #racisme #movies #film #US #USA | Art and culture | Scoop.it

étude : #Hollywood fait la part belle aux hommes blancs #cinema #racisme #movies #film #US #USA


Moins d'un tiers des personnages de films au sommet du box-office sont des femmes et moins de 6% des réalisateurs sont Noirs pour à peine plus de 2% d'Asiatiques, selon une étude publiée jeudi 6 août qui souligne le manque de diversité régnant à Hollywood.

Le cinéma d'Hollywood reste largement dominé par des hommes blancs, loin de la réalité de la société américaine, ont conclu des chercheurs de l'université de Southern California après avoir étudié 700 films à gros succès sortis entre 2007 et 2014.

Sur les plus de 30'000 personnages ayant un rôle parlant dans ces films, seuls 30,2% étaient des femmes, selon l'étude de 29 pages.

Les Asiatiques extrêmement rares à l'écran

«La norme à Hollywood est manifestement d'exclure les filles et les femmes de l'écran», écrivent les chercheurs.

Sur les 100 films qui ont eu le plus de succès en 2014, 17 ne comptaient aucun Noir parmi les rôles de non-figurant et plus de 40 ne comptaient aucun Asiatique.

Seuls 28% des personnages étaient des femmes, les trois quarts d'entre elles ayant visiblement moins de 40 ans.

28 fils sur 700 réalisés par des femmes

Quand elles parviennent à décrocher des rôles, les femmes jouent plus souvent que leurs homologues masculins des personnages prenant soin des autres ou étant «engagés dans une relation amoureuse», selon l'étude.

A peine 28 des 700 films examinés ont en outre étaient réalisés par des femmes. Et seules trois de ces cinéastes étaient Noires, pour une seule Asiatique. Sur les 100 plus gros succès de 2014, deux ont été réalisés par des femmes.

Hommes et femmes confondus, seulement 5,8% des réalisateurs étaient Noirs ou Afro-américains et à peine 2,4% Asiatiques.

«Besoin d'activisme et de revendications»

«Sur la base de ces sept ans et 700 films, il est évident que l'on a encore besoin d'activisme et de revendications. Reformuler les demandes adressées aux scénaristes et aux décideurs pourrait être une façon d'avancer», écrivent les chercheurs.

L'étude, publiée en ligne sur le site de la faculté de communication et de journalisme Annenberg, porte sur les 100 premiers films de chaque année entre 2007 et 2014 à l'exception de 2011, car «un autre chercheur a déjà étudié cette année», a expliqué à l'AFP l'une de ses auteurs, Katherine Pieper. (afp/Newsnet)

(Créé: 06.08.2015, 23h49)

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

#Locarno film festival rebrands in attempt to duck #israel #boycott #BDS #Palestine #cinema

#Locarno film festival rebrands in attempt to duck #israel #boycott  #BDS #Palestine #cinema | Art and culture | Scoop.it


#Locarno film festival rebrands in attempt to duck #israel #boycott  #BDS #Palestine #cinema

Filmmakers remain committed to a boycott due to the festival’s partnership with an Israeli state-sponsored institution.

more...
No comment yet.
Scooped by Juan Carlos Hernandez
Scoop.it!

interview #AlPacino: ‘What’s the point of quitting?’ #cinema #movies - The Guardian

interview #AlPacino: ‘What’s the point of quitting?’ #cinema #movies - The Guardian | Art and culture | Scoop.it


interview #AlPacino: ‘What’s the point of quitting?’ #cinema #movies - The Guardian

The star of The Godfather and Scarface, who now supplements his income selling seats on his private jet and doing meet and greets, talks about marriage, ageing and death – and why, with his new film Manglehorn out in August, he has no intention of giving up acting

more...
No comment yet.
Rescooped by Juan Carlos Hernandez from Infos en français
Scoop.it!

#Gaza : Rencontre avec #MohammedQaraqea, le "Picasso arabe" - YouTube #peinture #art #israel #Palestine

#Gaza : Rencontre avec #MohammedQaraqea, le "Picasso arabe" - YouTube #peinture #art #israel #Palestine

more...
No comment yet.