L’Inde, à tombeau ouvert | Serge Bouvet, photographe reporter | PHOTOGRAPHERS | Scoop.it

En Inde, s’il y a bien une chose à laquelle le voyageur occidentale doit se méfier à tout point de vue, pour sa sécurité, disons-le pour sa vie, c’est la route. Depuis 2008, les ventes de véhicules ont bondi de concert avec les accidents de la route. Je l’ai appris à mes dépends, à Jodhpur ou Jaipur, j’ai manqué d’être écrasé deux fois, d’être encorné par une vache une fois et en outre j’ai failli perdre tout mon matériel photo suite au passage d’un fou furieux en autorickshaw.