La pose prestigieuse du dignitaire | sergebouvet.com | PHOTOGRAPHERS | Scoop.it

Lorsque je fus reçu par la Directrice de la communication de la Cour des Comptes, Dorine Bregman, au Palais Cambon situé au 13, rue Cambone, elle me proposa de réaliser plusieurs portrait de Didier Migaud en couleur, en plan moyen et en gros plan, près du somptueux escalier d’honneur dont elle n’a pas manqué de m’en brosser l’historique. Quelle escalier ! A le monter, l’estime de soi devait être au beau fixe et papillonnante. J’avisais sur le bout de l’escalier, le détail prestigieux de la noblesse française, un globe surmonté d’une croix, l’orbe impérial. Ce fut par le passé un insigne royal pour le sacre de la plupart des monarchies européeenes. Ce symbole chrétien de l’autorité connote la domination temporelle du Christ sur le monde. C’était donc un  escalier sacré qui en imposait.