Where the trunk ends ? A beautiful optical illusion without cheating | sergebouvet.com | PHOTOGRAPHERS | Scoop.it

Un éléphant indien, ça trompe… ou patte.
Il fut minuit,  l’heure des impossibles possibles, quand je découvris que ma photo d’éléphant avait un défaut qui m’agaçait.  Et puis, je perçus l’anomalie de taille. La trompe de l’éléphant… La trompe de l’éléphant ! J’étais ravi ! Je ne sais pas comment j’ai photographié cette illusion d’optique et je me demande comment j’ai pu ne pas voir cette diablerie. Et je ne comprends toujours pas…