En Inde, les moyens de transport sont sacrés ! | photographer: Serge Bouvet | PHOTOGRAPHERS | Scoop.it

Je me faufilais au pifomètre dans une rue très animée, dans laquelle se concentrait déjà bien l’activité citadine autour d’échoppes opulentes que je reverrai ailleurs à maintes reprises à force de tourner en rond. Ici, on ne peut-être que fasciné par le mouvement de citadins présidé par l’anarchie. Et tant pis pour la sécurité.

Les piétons, les vaches bien entendu, les scooters Bajajs dont la surface assise est incroyablement bien amortie par les quatre fesses de leurs occupants, les charrettes tirées par des chameaux ou les charrettes tirées par des hommes, les autorickshaws jaunes, parfois les éléphants, les ânes lourdement bâtés, les cyclistes, et j’en passe de meilleur, se font concurrence pour se frayer un passage au petit bonheur la chance. Ainsi va le monde en Inde. Tout le monde bouge, se meut, va et vient dans un vent de folie.