Philosophie-Toulouse
Follow
Find
2.3K views | +3 today
 
Rescooped by Brice Fauche from Nouveau S.EXE
onto Philosophie-Toulouse
Scoop.it!

« Les Invisibles » : homosexuels et amoureux, au début du siècle dernier

« Les Invisibles » : homosexuels et amoureux, au début du siècle dernier | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Sébastien Lifshitz dévoile les clichés amateurs qui ont inspiré son documentaire. Les couples, avérés ou mis en scène, racontent une autre histoire de l'homosexualité.


Via dm
more...
No comment yet.

From around the web

Philosophie-Toulouse
Travail sur la philosophie
Curated by Brice Fauche
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

François Charbonneau (éd.) : Figures de pensée - Vingt-cinq portraits de lucidité et de courage

François Charbonneau (éd.) : Figures de pensée - Vingt-cinq portraits de lucidité et de courage | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Qu'ont en commun Cioran, Simone Weil, Curzio Malaparte, Denis de Rougemont et les autres intellectuels et écrivains dont l'oeuvre et la vie sont évoquées dans ces pages ? Il apparaît que, pour la plupart, ce sont des témoins dune époque à bien des égards exceptionnelle, ne serait-ce que par la profondeur et l'intensité des malheurs qui y ont connus les hommes et les femmes. Notre entreprise de ""célébration posthume"" peut paraître suspecte à une époque qui se targue d'avoir aboli toutes les idoles. Que vaut-elle, en somme, dès lors que chaque existence, même la plus noble, porte en elle une part d'obscurité si déterminante ? Et pourtant, à cette époque que l'on dit de toutes les fins, de lArt, de lHistoire, de lHomme, il a semblé nécessaire de renouer avec l'esprit de la tradition humaniste. Un jardin en soi, aurait pu écrire Montaigne, qu'on ne peut cultiver pour le mieux, car c'est là un art incertain, qu'en ayant à l'esprit un certain idéal. Or, renouer ainsi le fil rompu de la transmission de lIdéal, tel était, et tel demeure encore aujourd'hui, notre volonté en publiant ces figures de pensée. > acheter ce livre
Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Florent Bussy : Le totalitarisme. Histoire et philosophie d'un phénomène politique extrême

Florent Bussy : Le totalitarisme. Histoire et philosophie d'un phénomène politique extrême | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Totalitarisme. La seule évocation du mot provoque l'effroi, l'incompréhension et la révolte. Le XXe siècle fut le témoin de l'émergence de ce régime politique alors inconnu et inimaginable. Pourtant ce mal sans borne ni frontière s'est instauré aux quatre coins du monde, de Cuba à la Corée du Nord, de l'Allemagne nazi au Cambodge en passant par l'URSS. Il bouleverse nos convictions les plus profondes car qu'il montre l'insuffisance et l'ambiguïté de nos valeurs défendues par la modernité. A la lumière des réflexions de ceux qui ont vécu au cœur de cet événement - Hannah Arendt et George Orwell pour ne citer qu'eux -, Florent Bussy présente le totalitarisme sous quatre angles historiques et philosophiques (ses liens à l'histoire, à la modernité, à l'idéologie et au monde) pour enfin comprendre ce qu'il est. Quel en est son origine ? Comment a-t-il pu se développer dans une société moderne ? Comment en vient-on à constituer un crime contre le fait même d'exister, contre la condition de l'homme ? Une étude aboutie pour répondre aux questions posées par les bouleversements qui ont traumatisé notre humanité. > acheter ce livre


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Philosophie en France
Scoop.it!

Salon philosophique : que faire du hasard aujourd'hui ? - Le blog de Thierry Ménissier

Salon philosophique

« Que faire du hasard, aujourd’hui ? »

Chez Philippe et Martine GEORGES

452 route de Saint PANCRASSE

38330 Saint NAZAIRE LES EYMES.

samedi 25 octobre 2014

19 h – 22 h 30

 

« Hasard donne les pensées, hasard les ôte ;

point d'art pour les conserver ni pour les acquérir. »

(Pascal, Pensée 370).

 

« Comment s’étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s’appelaient-ils ? Que vous importe ? D’où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l’on sait où l’on va ? Que disaient-ils ? Le maître ne disait rien ; et Jacques disait que son capitaine disait que tout ce qui nous arrive de bien et de mal ici-bas était écrit là-haut. »

(Diderot, Jacques le fataliste et son maître, incipit).

Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Angélique Gaillon Jacquel : Cueillir l'instant avec les Epicuriens

Angélique Gaillon Jacquel : Cueillir l'instant avec les Epicuriens | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

La philosophie d'Épicure et de ses successeurs est avant tout une philosophie qui vise un but éthique : rendre heureux celui qui la pratique. Cependant, elle fait l'objet d'un vaste malentendu. Chacun pense la connaître, la réduisant au célèbre « carpe diem ». Mais Epicure est un penseur de l'austérité et de la pauvreté volontaire. « Cueillir le jour », certes, mais à condition que ce « jour » soit réduit à ce qui peut le moins manquer, au strict nécessaire. La pensée d'Epicure, trop « connue » et très méconnue, donne lieu à de nombreux contresens. Nous vivons, selon Epicure, sous l'emprise de la peur, de notre désir insatiable et de notre imagination. Comment leur imposer des limites sans entamer notre liberté ? En quoi la mort n'est-elle « rien pour nous » ? Pourquoi l'éthique épicurienne repose-t-elle sur la notion de plaisir ? Qu'est-ce que le calcul des plaisirs et comment le pratiquer ? En quoi l'amitié donne-t-elle sens à l'existence ? Les réponses d'Epicure à ces questions, entre autres, nous permettent de mener notre vie vers un bonheur accessible.


> acheter ce livre


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Lucien Sève : Penser avec Marx aujourd'hui, Tome 3. La philosophie ?

Lucien Sève : Penser avec Marx aujourd'hui, Tome 3. La philosophie ? | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
« Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, ce qui importe est de le transformer. » Ce livre montre comment Marx a bouleversé la pensée philosophique et ainsi inauguré une nouvelle intelligence critique du monde pour sa possible transformation révolutionnaire.  Ce troisième tome de Penser avec Marx aujourd'hui après Marx et nous et «L'homme» ?, expose pour la première fois en son ensemble et de façon approfondie le réseau de catégories -d'essence à subjectivité, de matière à conscience, de possibilité à liberté -, cette «logique du Capital» qui constitue l'essentiel apport philosophique marxien pour penser et pour agir. Puis deux longs chapitres examinent de façon très innovante ce que veut dire à cette lumière penser en matérialiste et penser de façon dialectique. Lucien Sève, philosophe, auteur d'une vaste oeuvre centrée sur la pensée-Marx en sa visée communiste, dessine ici un portrait foncièrement renouvelé de Marx philosophe et explique en quel sens précis, alors que «la philosophie» est terminée, un travail philosophique est plus que jamais exigible pour mener à bien toute grande tâche scientifique ou politique.  A l'heure où l'oeuvre de Marx entre enfin au programme de l'agrégation de philosophie, ce livre rend accessible à tout lecteur motivé une magistrale et systématique introduction à sa lecture. > acheter ce livre
Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Jean-Vincent Holeindre (dir.) : Le pouvoir; Concepts, lieux, dynamiques

Jean-Vincent Holeindre (dir.) : Le pouvoir; Concepts, lieux, dynamiques | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Le pouvoir a longtemps été conçu comme un bien détenu par certains individus ou certains groupes sociaux. Des expressions telles que « conquérir », « prendre le pouvoir » reflètent cette idée. Qui détient vraiment le pouvoir : les gouvernants ? la finance mondiale ? tel ou tel groupe social ? Sous quelle(s) forme(s) s’exerce-t-il ? Autant d’aspects que les sciences humaines ont largement explorés depuis plusieurs décennies. Aujourd’hui, le pouvoir s’analyse plutôt en termes de relations – de domination, d’influence, d’autorité… – entre gouvernants et gouvernés, entre groupes sociaux ; relations d’autant plus complexes qu’elles s’inscrivent dans un contexte mondialisé et diffus.

 

Cet ouvrage donne des clefs pour appréhender au mieux les différentes formes de pouvoir, des rapports entre individus aux relations internationales. Après avoir présenté les principaux concepts liés à la notion de pouvoir ainsi que les auteurs majeurs, il examine les dynamiques à l’œuvre, à travers les différents lieux de pouvoir (État, famille, groupes d’intérêt, organisations internationales, médias…). Enfin, il fait état des nouveaux débats sur ce sujet : assiste-t-on à un déclin des institutions ? Comment se recompose le pouvoir dans les démocraties contemporaines ? Quelles formes de gouvernance mondiale se dessinent ?

 

Avec les contributions de : D. Allès, R. Balme, R. Baumert, J.-L. Beauvois, D. Bertrand, L. Blondiaux, C. Bouillaud, P. Braud, S. Cadiou, G. Chantraine, Y. Déloye, V. Despret, A. Dézé, E. Enriquez, S. Fath, A. Faure, J.-P. Gaudin, M. Godelier, J. Joana, R.-V. Joule, P. de Lara, J. Laroche, T. Lindemann, B. Loveluck, J. de Maillard, J.-L. Missika, E. Neveu, M. Offerlé, F. Petiteville, F. Ramel, M. Revault d’Allonnes, P. Rolland, P. Rosanvallon, L. Rouban, F. Sawicki, Y. Surel, P.-H. Tavoillot, É. Tran, A.-C. Wagner.


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
Scoop.it!

Sauvons l’espace civique du Collège international de philosophie, pour le droit à la philosophie pour tous ! Signez la pétition

Sauvons l’espace civique du Collège international de philosophie, pour le droit à la philosophie pour tous ! Signez la pétition | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Sauvons l’espace civique du Collège international de philosophie, pour le droit à la philosophie pour tous !

Via Thierry Belleguic
more...
Thierry Belleguic's curator insight, October 17, 11:07 AM

Association à but non lucratif, reconnue d’intérêt général, le Collège international de philosophie est né en 1983 de la conjugaison d’une volonté politique de l’État français et d’une exigence inconditionnelle de pensée, portée par des intellectuels et des philosophes : parmi eux figuraient François Châtelet, Jacques Derrida, Jean-Pierre Faye et Dominique Lecourt. À côté des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, le Collège a toujours tenu ses engagements. Il ne défend aucune philosophie officielle. Il développe ses activités avec des moyens dérisoires, si on les rapporte au nombre et à la qualité de ses productions ainsi qu’à leur impact dans la vie intellectuelle, la philosophie et les sciences humaines. Sans autre condition que l’exigence de penser, il favorise des échanges entre des philosophes, des intellectuels, des écrivains, des scientifiques, des artistes, et avec la société civile. Il participe à la construction d’un espace public où la pensée critique s’exerce et se renouvelle en toute liberté, surmontant les frontières nationales, linguistiques et disciplinaires.

 

 

L’année dernière, il a offert 720 heures de séminaires publics et gratuits. Il a organisé des colloques, des journées d’études, des débats sur des livres avec leurs auteurs. Avec quatre livraisons par an, sa revue Rue Descartes, entièrement en ligne et en libre accès, voit ses taux de fréquentation grimper. 

 

 

Le Collège est désormais membre associé de l’Université Paris Lumières, composée des Universités Paris 8 et Paris Ouest Nanterre, le CNRS et d’autres institutions. La dotation de 240.000 euros promise par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, via l’Université Paris Lumières n’a finalement pas été versée, sans justification, ce qui place le Collège au bord du dépôt de bilan. Le Collège a instamment besoin de cette somme pour payer quatre salariés de la cellule administrative qui, sans cela, se retrouveront au chômage. Il en a besoin pour son fonctionnement minimal, afin d’appuyer les activités en France et à l’étranger de 50 directeurs de programme non rémunérés.

 

 

En novembre 2014, si une décision du pouvoir d’État n’intervient pas, le Collège international de philosophie fermera ses portes après 30 ans d’activité et de création au sein de réseaux internationaux solides. Un espace d’expérience, de recherches novatrices et de formation originale disparaîtra. Or existe-il aujourd’hui en France une volonté politique claire, prête à s’engager pour la défense d’une recherche libre et ambitieuse ? Nous demandons le maintien du financement « Recherche » de 240 000 euros par an, qui permet au Collège de fonctionner. Au nom du droit à la philosophie pour toutes et tous, dans une société démocratique, nous demandons aussi la pérennisation des conditions de vie du Collège. Notre souhait est que le Collège, pour de nombreuses années encore, accueille d’autres générations de penseurs, venus du monde entier, œuvrant à la production d’une pensée critique et libre, ouverte à tous.

 

 

Signez cette pétition pour demander à la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, de débloquer la subvention qui permet au CIPh de fonctionner ! Et faites signer autour de vous !

 

 

L’Assemblée collégiale du Collège international de philosophie

 

 

collectif@ciph.org

 

 

Paris, le 17 octobre 2014

Rescooped by Brice Fauche from Philosophie en France
Scoop.it!

Colloque Jean Baudrillard : L'expérience de la singularité (novembre 2014)

Colloque Jean Baudrillard : L'expérience de la singularité (novembre 2014) | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Colloque organisé par Nicolas Poirier dans le cadre du centre de recherches Sophiapol, université Paris Ouest-Nanterre La défense.

 

Mercredi 26 novembre 2014 matin. De l’échange symbolique à la société de consommation : Baudrillard et le Mauss

10h - Serge Latouche : « Baudrillard, précurseur de la décroissance. »
10h30 - Anne Goullet De Rugy : « Pérec-Baudrillard : comment parler de la société de consommation ? »
11h - Alain Caillé : « Jean Baudrillard, anti-utilitariste radical et/mais dandy ? »
11h30-12h30 : discussion avec le public.

Mercredi 26 novembre 2014 après-midi. Baudrillard et la pensée critique
14h - Gérard Briche : « La sociologie imaginaire de Jean Baudrillard. »
14h30 - Vincent Chanson : « Penser l’abstraction réelle : Marx, Adorno, Baudrillard au miroir de la production. »
15h - Anselm Jappe : « Entre "société de consommation" et "société du spectacle". Considérations sur Jean Baudrillard, Guy Debord, Karl Marx et Henri Lefebvre. »
15h30 - Bruce Bégout : « Baudrillard et la critique de la culture : entre pessimisme et révolution. »
16h-17h : discussion avec le public.
Jeudi 27 novembre 2014 matin. De la pensée critique à la pensée du trans-politique (titre provisoire)

10h - Nilufer Gole :
10h30 - Jean-Louis Violeau : « La Gauche divine et l’intelligence avec l’ennemi. »
11h - Katharina Niemeyer : « Penser les signes du 9/11 avec Baudrillard. »
11h30-12h30 - Discussion avec la salle.
Jeudi 27 novembre 2014 après-midi. Le miroir de la théorie
14h - Marc Guillaume :
14h30 - François Séguret :« Tel qu’en lui-même enfin l’ét(h)ernité … »
15h - Dandan Jiang : « L’art de l’interstice et l’échange symbolique : Relire Baudrillard à la lumière de la pensée de Tchouang-tseu. »
15h30 - Henri-Pierre Jeudy : « L’ironie objective. »
16h-17h : discussion avec le public.
Vendredi 28 novembre 2014 matin. Logiques du signe, logique de l’image

10h - Ludovic Leonelli : « Jean Baudrillard et Matrix : désaccord parfait”( avec support vidéo). »
10h30 - Aurélie Ledoux : « Baudrillard et le cinéma : l’’Histoire en perdition. »
11h - Nicolas Poirier :« Baudrillard et la logique des signes. »
11h30-12h30 : discussion avec le public.
Vendredi 28 novembre après-midi. Baudrillard et la question esthétique (titre provisoire)
14h - Françoise Gaillard : « Jean Baudrillard ou la pensée radicale. »
14h30 - Jean-Paul Curnier : « Le complot de l’art : nudité et nullité des idoles. »
15h - Chin Ming Lin :« Jean Baudrillard : séduction de la photographie. »
15h30-16h30 : Discussion avec le public.
16h30 : Coktail.


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Antoine Arnauld, Pierre Nicole : La logique, ou l'art de penser (Edition critique par Dominique Descotes)

Antoine Arnauld, Pierre Nicole : La logique, ou l'art de penser (Edition critique par Dominique Descotes) | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Présentation de l'éditeur

Avec les Nouveaux éléments de géométrie et la Grammaire générale, la Logique est la pièce maîtresse de l'oeuvre pédagogique de Port-Royal, qui a exercé sur les lettres françaises une influence considérable. Arnauld et Nicole y réalisent une synthèse d'une richesse inégalée entre l'héritage aristotélicien et scolastique, la pensée augustinienne, l'humanisme et la pensée moderne, de Descartes à Gassendi et Pascal, pour forger un art de penser à l'usage de l'honnête homme. A travers les questions de méthode et d'épistémologie, de rhétorique et de morale, la Logique fait écho aux conflits dans lesquels Port-Royal a été embarqué : procès en Sorbonne, crise du formulaire, polémiques avec les protestants, et, de façon moins visible, controverses sur la casuistique et la probabilité. La présente édition suit les métamorphoses du livre, de la première édition (1662) jusqu'à la dernière vérifiée par les auteurs (1683). 

Quatrième de couverture

«La logique de Port-Royal» a été publiée pour la première fois en 1662, à Paris et sans nom d'auteur. À la fois grammaire intellectuelle et compendium de l'épistémologie du classicisme cartésien et pascalien, cet art de penser est structuré selon les quatre aspects de la pensée rationnelle : comprendre, juger, déduire, ordonner. Toutes nos connaissances ont lieu à travers des idées qui reflètent les choses, et le jugement porté sur ces choses s'exprime dans des propositions constituées par un sujet et un prédicat. La justesse des propositions est examinée, lors de la déduction, sur la base du syllogisme. Enfin, l'ordonnancement des jugements et conclusions conduit à la science par le biais de la méthode (analyse et synthèse).Cette logique a voulu s'appuyer exclusivement sur les mathématiques dont elle pensait pouvoir transposer le modèle dans tous les autres domaines du savoir et de l'exercice de la raison, par conséquent aussi sur le terrain de la formation syntaxique et grammaticale de tous les énoncés de langage, proposant ainsi un idéal de langage rationnel qui voudrait concilier l'esprit de finesse et l'esprit de géométrie : le discours classique par excellence.

 

> acheter ce livre


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Les Livres de Philosophie: Nathalie Depraz : Attention et vigilance

Les Livres de Philosophie: Nathalie Depraz : Attention et vigilance | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Notre société connaît une mutation vertigineuse des modes de communication : chacun peut contacter chacun à tout instant et attend en retour une réponse immédiate. Un immense réseau nous mobilise, qui crée une dépendance grandissante en matière de « connexion », encourageant une posture de zapping qui génère une attention multifocale, mais aussi une tension nerveuse, elle-même source de déficit attentionnel. Destruction de l’écologie de l’attention (Stiegler) ou plasticité créatrice (Lévy) ?
Porter son attention sur l’attention, voilà l’urgence de notre humanisation contemporaine. Les sciences l’ont compris, qui depuis plus d’un siècle multiplient les travaux en psychologie et en neurosciences sur cette fonction globale, qui forme un réseau intégré transversal où jouent perception, mémoire, veille, émotion et décision. Quel rôle peut y jouer la phénoménologie ? Comparée aux autres approches philosophiques, elle possède ce privilège de tenir en un regard ouvert sur le monde : par son retour à l’expérience, elle fait alliance avec la visée expérimentale des sciences et, par sa méthode de suspension, elle entre en contact avec une quête contemplative qui est prise de recul. Elle joue ainsi un rôle charnière pour repenser l’attention en en faisant une expérience d’ouverture au monde davantage qu’un état mental interne. La phénoménologie apporte quelque chose d’inédit : une éthique de l’attention, qui réforme celle-ci en « vigilance ».  

 

> acheter ce livre


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Nouvelles Psy
Scoop.it!

Max Kohn, Le récit dans la psychanalyse, préface de Robert Samacher, Paris, MJW Fédition, 2014

Ce livre répond à la question suivante : quelle est la place du récit clinique chez les psychanalystes ? Le champ de la psychanalyse se situe entre le rhétorique, un art de la persuasion et le narratif, une mise en représentation d'événements réels ou fictifs par le langage. La psychanalyse est à un carrefour entre des événements cliniques et conceptuels dont des récits témoignent. Dans le processus de la cure se joue une ouverture originale sur l'événementiel et l'historique qui engage l'éthique du psychanalyste.
À partir d'un noyau d'auteurs, Freud, Klein, Winnicott, Max Kohn dégage la place du narratif dans le récit clinique des psychanalystes. Le récit dans la psychanalyse peut-il échapper à la rhétorique ? Qu'est-ce que raconter au plus juste quand on est psychanalyste ?
Le récit clinique peut faire événement, c'est-à-dire inscrire une déliaison inédite, un effet de sens inattendu. La place du récit clinique pour nous analystes a les apparences d'un symptôme, il s'y joue le rapport à notre désir. Le désir de parler de sa pratique se heurte à l'exigence de rester discret. Le compromis entre le désir et son refoulement fait symptôme dans la pratique du récit clinique et ce d'autant plus qu'il s'adresse à un lecteur. Entre le subjectif et l'objectif, il y a un trajet du narratif qui témoigne de l'espace du transfert et du contre-transfert, c'est-à-dire de la cure. C'est la spécificité de la psychanalyse de poser ce problème, et qui fait qu'il ne s'agit pas de littérature. Si la psychanalyse est prise dans un effet de littérature, elle témoigne avant tout du transfert.


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from LETTRES ET SCIENCES SOCIALES
Scoop.it!

Détours des Mondes: Walter Benjamin, le "collectionneur d'étincelles" | Philippe Baudoin sur @franceculture

Détours des Mondes: Walter Benjamin, le "collectionneur d'étincelles" | Philippe Baudoin sur @franceculture | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

"Entrer" dans les arts extra-occidentaux c'est se frotter à une multitude de questionnements qui ont trait aussi bien à l'ethnologie, à l'histoire, à l'histoire de l'art... aux interrogations des religions, des sociétés, des hommes... Dans le détours de ces mondes,...


Via musée du quai Branly, Thierry Belleguic
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
Scoop.it!

Ecoutez les Rencontres philosophiques de Rennes (22.11.2013) sur «Culture : matière à penser»

Ecoutez les Rencontres philosophiques de Rennes (22.11.2013) sur «Culture : matière à penser» | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Plongez-vous dans les débats des Rencontres philosophiques de Rennes ¨Culture : matière à penser¨ du 22 novembre 2013 avec l'ensemble des interventions mises en ligne sous format audio. | | Ces rencontres ont rassemblé des philosophes au...

Via Thierry Belleguic
more...
Thierry Belleguic's curator insight, June 3, 9:54 AM

Plongez-vous dans les débats des Rencontres philosophiques de Rennes "Culture : matière à penser" du 22 novembre 2013 avec l'ensemble des interventions mises en ligne sous format audio. 

Ces rencontres ont rassemblé des philosophes autour des sujets suivants :  
- Culture, construction de soi et vivre ensemble
- Divertissement contre culture ?
- Le progrès scientifique : une question politique, un défi culturel ?


Chaque table ronde a été introduite par des lycéens et les participants d'ateliers de philosophie organisés en amont de l'évènement. 

Rescooped by Brice Fauche from Aux carrefours du Castor
Scoop.it!

Ressources pour préparer la lecture de Castoriadis

“Ressources pour préparer la lecture de Castoriadis: Bouquins: L'institution imaginaire de la société Biographi... http://t.co/jYlsvsbY1O”;


Via Didier Chauvin
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Francis Kaplan : Le matérialisme historique et les mécanismes de l'Histoire

Francis Kaplan : Le matérialisme historique et les mécanismes de l'Histoire | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Francis Kaplan est l’auteur des Trois communismes de Marx, « une des plus remarquables synthèses qui ait jamais été donnée de la philosophie de Marx, un vrai Marx » dit François Ewald, dans le Magazine Littéraire. C’est le Marx annonçant et prônant une révolution politique et sociale. Dans Le Matérialisme historique et les mécanismes de l’Histoire il s’agit d’un Marx ici encore révolutionnaire, mais sur le plan des idées, en tant qu’historien, révolutionnant la manière de faire de l’histoire en y introduisant les facteurs économiques ; et les plus grands historiens du XXe siècle, quel que soit leur bord politique, si éloignés fussent-ils de vouloir une révolution communiste, ont été sur ce point ses disciples et ont reconnu leur dette à son égard. Contrairement à ce qu’on pense généralement, pour Marx le facteur économique essentiel n’est pas la lutte des classes, mais l’état des forces matérielles de production, les progrès techniques dont les luttes des classes ne seraient que la conséquence. Mais il y a aussi des facteurs non-économiques, le facteur national, le facteur individuel, le facteur géographique, le facteur idéologique. Pour le matérialisme historique, ils ne sont pas au même niveau ; le facteur économique est le facteur déterminant en dernier instance, dit Engels, mais il le dit sans plus s’expliquer. Francis Kaplan montre qu’en réalité cela ne va pas sans problèmes, mais qu’il est possible de résoudre ces problèmes en précisant dans quel sens il faut prendre l’expression « dernière instance ». Ce qui ne va pas non plus sans problèmes, c’est la conception historico-matérialiste de l’idéologie – problèmes que Francis Kaplan met longuement en évidence. > acheter ce livre
Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from LETTRES ET SCIENCES SOCIALES
Scoop.it!

JEAN-PIERRE VERNANT, LA FABRIQUE DE SOI - YouTube

Un portrait intime et personnel de Jean-Pierre Vernant. Un film de Emmanuel Laborie. Le film est disponible en DVD : http://www.lahuit.com/article/fra/jean-p...

Via Thierry Belleguic
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Fabienne Brugère : Qui a peur des philosophes ?

Fabienne Brugère : Qui a peur des philosophes ? | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Entretien avec Elodie Maurot 


En mars dernier, la philosophe Fabienne Brugère devait intervenir lors de la journée nationale de formation des délégués diocésains à la pastorale familiale. Elle devait prendre la parole sur le thème du care, "Prendre soin de l'autre, un appel lancé à tous", une façon de faire retomber les passions internes à l'Eglise catholique après les débats tendus sur le mariage pour tous. La pression de sites traditionalistes dénonçant l'invitation d'une femme "connue pour être adepte de l'idéologie de Judith Butler" et de la théorie du genre, a finalement contraint Mgr Brunin, président du conseil famille et société de la Conférence des évêques de France, a annulé sa venue, reconnaissant que les conditions d'un dialogue serein de l'Eglise avec la société n'était pas réunies. Cette décision a été critiquée par une partie de l'épiscopat, qui y voit une reculade sous la pression d'une minorité érigée en police de la pensée. Comme le soulignait Dominique Greiner dans La Croix, l'église ratait là une belle occasion de montrer qu'elle est avant tout conversation et que le dialogue avec les représentants de la pensée contemporaine fait partie de sa mission. Dans un entretien avec la journaliste Elodie Maurot, Fabienne Brugère revient, en philosophe, sur la violence des attaques qu'elle a alors subies. Au-delà du conflit classique entre foi et raison, ce qui est devenu "l'affaire Brugère" pose de nombreuses questions sur l'état de notre démocratie et du débat d'idées en France aujourd'hui. Et sur la peur que la philosophie inspire toujours aux extrémistes de tous genres.


> acheter ce livre


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Philippe Danino : Le meilleur ou le vrai. Spinoza et l'idée de philosophie

Philippe Danino : Le meilleur ou le vrai. Spinoza et l'idée de philosophie | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Accusé par un correspondant de considérer sa propre philosophie comme la meilleure de toutes, Spinoza rectifie : il sait seulement qu’est vraie celle qu’il comprend. Mais on ne trouvera chez lui ni réelle thématisation ni véritable définition de l’idée de philosophie, pas plus qu’un programme des connaissances comme s’appliquent à en dresser Bacon, Descartes ou Hobbes. Cet ouvrage enquête alors sur la présence, chez Spinoza, d’une conception précise voire singulière de l’idée de philosophie. Il collecte les indices d’une telle idée conçue comme praxis de distinction ou, selon l’expression Althusser, comme activité de tracer des lignes de démarcation. Mais il établit encore que la philosophie prend elle-même sens en ce geste, et seulement en ce geste, c’est-à-dire par le biais de relations nécessaires avec ce qui a priori n’est pas elle : le vulgaire, l’ignorant, le théologien, le souverain ou même d’autres philosophes. L’idée de philosophie, en d’autres termes, s’autoproduit dans un système de rencontres singulières. En analyser les fruits permet alors de recomposer la nature de la «vraie philosophie» : une pratique de production d’idées et de leur communication. Mais se fait jour, en outre, comme un naturel philosophe, effort s’éprouvant selon une réjouissance propre au «vrai philosophe», déjà sage en vertu de son mouvement de se perfectionner et d’accroître sa puissance.  

 

> acheter ce livre


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from PÉDAGOGIE ET AFFAIRES UNIVERSITAIRES
Scoop.it!

A Bordeaux, l’université veut se rapprocher des lycées

A Bordeaux, l’université veut se rapprocher des lycées | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Le président de l’Université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara, fait le point sur l’orientation des lycéens, la gestion du patrimoine immobilier universitaire et le rapprochement avec les entreprises.

Via Thierry Belleguic
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
Scoop.it!

Gilles Tiberghien : Notes sur la nature, la cabane et quelques autres choses (Le Félin) sur @franceculture

Gilles Tiberghien : Notes sur la nature, la cabane et quelques autres choses (Le Félin) sur @franceculture | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Gilles A. Tiberghien : Notes sur la nature, la cabane et quelques autres choses (Le Félin)

Via Thierry Belleguic
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Le Mac LYON dans la presse
Scoop.it!

Erro au Mac de Lyon des le 3 octobre 2014 | ICONIC TRIBU

Erro au Mac de Lyon des le 3 octobre 2014 | ICONIC TRIBU | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

Via Mac Lyon
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Les Livres de Philosophie
Scoop.it!

Rolf Wintermeyer : Lichtenberg, Wittgenstein et la question du sujet

Rolf Wintermeyer : Lichtenberg, Wittgenstein et la question du sujet | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Étincelle de la philosophie du langage moderne, Lichtenberg fait, le premier, apparaître que nous sommes toujours en train de parler déjà quand nous nous mettons à raisonner sur le langage. Nous ne pouvons sortir du langage avec le langage. La théorie ascétique et entièrement descriptive de Wittgenstein constitue une mise en application systématique de la maxime de Lichtenberg : « Toute notre philosophie est rectification de l’usage linguistique. » Wittgenstein cherche à appréhender ce qui, dans le langage, est seul susceptible de fonctionner (d’avoir du sens ou une utilisation concrète) et ce qui ne l’est pas. Le sujet n’est pas à proprement parler éliminé. Or si l’on se limite à ce qui est seul possible et sensé dans l’utilisation du langage, les problèmes posés par les prérogatives du sujet s’éteindraient d’eux-mêmes. Lichtenberg, en revanche, parvient à relier la mise au centre du sujet de l’expérience, caractéristique de son époque, à une approche non pas affirmative, mais performative, expérimentale et mouvante du sujet. Le dialogue entre ces deux auteurs si éloignés dans le temps est susceptible d’éclairer d’une lumière nouvelle l’œuvre de Wittgenstein, voire d’aider à mettre à distance les impasses et dualismes coutumiers : holisme et individualisme, langage privé et public, subjectif et intersubjectif, structure et rythme, identité et éclatement, profondeur et surface, explication causale et explication par l’usage ou par le jeu qui est déjà en cours... > acheter ce livre : Amazon, Decitre, L'éditeur
Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Digital Media Literacy + Cyber Arts + Performance Centers Connected to Fiber Networks
Scoop.it!

New study reveals half of Earth's water is older than the Sun | Bec Crew | Science Alert

New study reveals half of Earth's water is older than the Sun | Bec Crew | Science Alert | Philosophie-Toulouse | Scoop.it

This new finding, led by Ilsedore Cleeves from the University of Michigan in the US, suggests that our water is significantly older than we’d ever imagined, and that water should be plentiful in other planetary systems too.

The discovery was made through the use of new computer simulations, developed by Cleeves and her team, of the early Solar System.

“While we can't go back in time to see the the Sun and Solar System at its formation, the wonderful thing about the vastness of the galaxy is that we can observe many other young Sun-like stars that are currently forming or have recently formed,” Cleeves told Becky Ferreira at Motherboard. "By studying these astrophysical objects using high power telescopes and numerical techniques, we can use this information to model the protoplanetary disk environment in great detail.”

The protoplanetary disk environment is where planets form. Containing large amounts of dust and gas particles that resulted from the collapse of an interstellar star-founding cloud, the protoplanetary disk and the new star next to it will rotate together, and the debris surrounding the disk will form new planets.

Publishing their results in the journal Science today, Cleeves and her team modelled the ‘heavy water’ in ice that was floating in the protoplanetary disk that formed our Solar System. Heavy water contains an isotope of hydrogen called deuterium, and it’s found in all water in the Solar System, including that on planets, icy moons, and inside comets and meteorites.

 

Click headline to read more--


Via Chuck Sherwood, Senior Associate, TeleDimensions, Inc
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from EuroPhilosophie
Scoop.it!

Stage d'intégration / Integrationspraktikum - Master EuroPhilosophie

Stage d'intégration / Integrationspraktikum - Master EuroPhilosophie | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Le stage d'intégration 2014 accueille les promotions 7 et 8 du programme Erasmus Mundus EuroPhilosophie. Dates : du 15 au 20 septembre 20...

Via EuroPhilosophie
more...
No comment yet.
Rescooped by Brice Fauche from Aux origines
Scoop.it!

À Athènes, le plus vieux lycée du monde renaît de ses cendres

À Athènes, le plus vieux lycée du monde renaît de ses cendres | Philosophie-Toulouse | Scoop.it
Découvert en 1996 dans le centre de la capitale grecque, l’école péripatéticienne où enseignait Aristote devrait connaître une nouvelle jeunesse avec l’ouverture d’un musée.

Via Jean-Philippe BOCQUENET
more...
No comment yet.