Philosophie et so...
Follow
Find
724 views | +0 today
Scooped by Julien Lecomte
onto Philosophie et société
Scoop.it!

Les sociologues étaient constructivistes quand les...

Les sociologues étaient constructivistes quand les... | Philosophie et société | Scoop.it

Les sociologues étaient constructivistes quand les acteurs étaient réalistes. Aujourd’hui, acteurs sont constructivistes, les sociologues doivent être réalistes.

- Dominique Cardon

Julien Lecomte's insight:

J’aime beaucoup cette citation. Cette position distanciée du sociologue / philosophe, supposé enrichir et nuancer les discours face au réel…

 

Lire la suite sur tumblr : http://julien-lecomte.tumblr.com/post/52315456781/les-sociologues-etaient-constructivistes-quand-les

more...
No comment yet.
Philosophie et société
Réflexions philosophiques (épistémologie, éthique, anthropologie philosophique) et ressources en sciences humaines et sociales. Voir aussi : http://julien.lecomte.over-blog.com
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Internet and Public Sphere - What the Web Can't Do - Jürgen Habermas interviewed by Markus Schwering

Internet and Public Sphere - What the Web Can't Do - Jürgen Habermas interviewed by Markus Schwering | Philosophie et société | Scoop.it

After the inventions of writing and printing, digital communication represents the third great innovation on the media plane. With their introduction, these three media forms have enabled an ever growing number of people to access an ever growing mass of information. These are made to be increasingly lasting, more easily. With the last step represented by Internet we are confronted with a sort of “activation” in which readers themselves become authors. Yet, this in itself does not automatically result in progress on the level of the public sphere. [...] The classical public sphere stemmed from the fact that the attention of an anonymous public was “concentrated” on a few politically important questions that had to be regulated. This is what the web does not know how to produce. On the contrary, the web actually distracts and dispels." This is how, among many more subjects, Jürgen Habermas comments the evolution of democratic participation in the internet era.

 

Reset-DoC is pleased to republish the translated version of a long interview published last June on the "Frankfurter Rundschau" for the philosopher's eighty-fifth birthday.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Etudes Ricoeuriennes - Ricoeur Studies

Tous les numéros de la revue "Etudes Ricoeuriennes" (depuis 2010).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Rawls par lui-même - La Vie des idées

Rawls par lui-même - La Vie des idées | Philosophie et société | Scoop.it

L’entretien accordé par Rawls en 1991, aujourd’hui traduit en français, offre une excellente porte d’entrée dans l’œuvre du philosophe américain. On y apprend que celui-ci ne séparait pas son travail philosophique de son engagement politique ; et l’importance qu’il accordait aux procédures de justification, essentielles dans une société pluraliste.

 

Recensé : John Rawls, Justice et critique, trad. par L. Foisneau et V. Munoz-Dardé, Paris, Éditions de l’EHESS, 2014.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Philosophie et éthique de la communication - Philosophie, médias et société | par Julien Lecomte

Dans le cadre du Master en éducation aux médias de l'IHECS, je suis amené à donner un cours de 30 heures intitulé Philosophie et éthique de la communication. Je vous propose ici de découvrir certaines ressources de ce cours.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Alexandre Jardin - Epoustouflant

"Il n'est pas nécessaire d'être un monstre pour participer au pire. Ca n'a jamais été nécessaire..."

Julien Lecomte's insight:

Il le dit lui-même, ce n'est pas le Alexandre Jardin de Fanfan qui parle. Sur un thème quasiment identique à celui de la "banalité du mal" de Arendt ( http://julien.lecomte.over-blog.com/article-24054250.html#_banalite-du-mal ), Jardin en arrive à des considérations assez similaires...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La vérité scientifique, dernier avatar de la religion

Julien Lecomte's insight:

Extrait sur le rapport entre vérité et croyance (Le Gai Savoir, § 344).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

M. Tozzi | Penser par soi-même

M. Tozzi | Penser par soi-même | Philosophie et société | Scoop.it


Julien Lecomte's insight:

Notes de lecture à propos de l'ouvrage de M. Tozzi. Le coté "concret" et directement mobilisable du questionnement spécifique proposé est intéressant (à mettre en perspective selon moi avec d'autres approches de la philosophie et du questionnement philosophique, celle-ci n'excluant d'ailleurs pas les autres a priori).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Penser ensemble ? Est-ce souhaitable et possible ? | par Michel Tozzi

Au sens le plus large, la pensée est la conscience de soi, la perception de son activité mentale : "Tout ce qui se fait en nous de telle sorte que nous l'apercevons immédiatement en nous-même" : aussi bien une sensation ou une image qu'une idée. C'est plus fréquemment les représentations intellectuelles d'un sujet, par opposition aux sentiments ou à la volition. Mais plus précisément, penser est synonyme d'entendement ou de raison, degré de rationalité supérieur à la perception, la mémoire ou l'imagination. C'est en ce sens qu'on parle de pensée scientifique ou philosophique : c'est une "connaissance par concepts", "qui ramène tout divers à l'unité"...

Julien Lecomte's insight:

Une conception du "penser" intéressante, que je dois encore découvrir, d'un triple point de vue :

- ses fondements (éventuellement a priori)

- sa mise en œuvre pratique, sa méthodologie

- son efficacité, ses impacts, ses effets observables

Je pourrai dès lors me faire une idée plus concrète de ce qui me semble être une traduction de la portée "dialogique" de la philosophie. Comme Ricœur, notamment, je pense que la philo s'actualise dans une forme de dialogue, en tout cas dans un processus réflexif de découverte, de rencontre (où l'autre, objet de cette rencontre, peut être abstrait).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

L’Humanité prend-elle les risques de l’intelligence artificielle au sérieux ?

L’Humanité prend-elle les risques de l’intelligence artificielle au sérieux ? | Philosophie et société | Scoop.it

« Nous ne sommes pas préparés à l’avènement de l’intelligence artificielle », c’est l’avertissement lancé par le célèbre physicien britannique, Stephen Hawking...

Julien Lecomte's insight:

Cela n'est pas sans rappeler "l'impératif moral" qu'Hans Jonas estime que nous avons par rapport à la connaissance ( cf. http://julien.lecomte.over-blog.com/article-hans-jonas-le-principe-responsabilite-96287850.html ). Selon lui, les risques hypothétiques des technologies, dont nous n'avons même pas idée de leur probabilité d'occurrence, représentent une invitation à dépasser notre état d'ignorance actuel, et donc de passer par une étape de questionnement. C'est en gros ce qu'il formalise comme étant une "éthique du futur", sous la forme du "principe responsabilité".

 

Il ne s'agit pas de dire qu'il faut éviter d'agir, mais au contraire qu'il faut se donner les possibilités d'agir en connaissance de cause.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Mes philosophes de la biologie préférés : clairs et rigoureux | par Marc Robinson-Rechavi

Mes philosophes de la biologie préférés : clairs et rigoureux | par Marc Robinson-Rechavi | Philosophie et société | Scoop.it

Il y a deux billets que j’ai bien aimé sur le blog « Philosophie des sciences » : Les électrons existent-ils ? (1/2) Réalisme et sous-détermination et Les électrons existent-ils ? (2/2) Changements théoriques et réalisme structural. Après avoir signalé sur Twitter que j’aimais ces billets, l’auteur m’a répondu...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

L’État face à la liberté d’expression - La Vie des idées

L’État face à la liberté d’expression - La Vie des idées | Philosophie et société | Scoop.it

Face aux discours racistes, sexistes ou homophobes, que peut faire un État démocratique défendant la liberté d’expression ? Corey Brettschneider élabore, à partir du droit constitutionnel américain, une réponse originale : l’État doit combattre les discours d’incitation à la haine sans les interdire, mais en prenant lui-même la parole.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Philosophie des sciences - La science, ce ne sont que des théories ?

Philosophie des sciences - La science, ce ne sont que des théories ? | Philosophie et société | Scoop.it

La science, après tout, ce ne sont que des théories... Ce sont donc des croyances, et la science ne se différencie pas fondamentalement des religions ou des mythes.

 

On entend parfois ce genre d'affirmations qui visent à relativiser l'objectivité du savoir scientifique (par exemple dans la bouche des créationnistes) et on voit alors souvent rejeter ce genre d'affirmations d'un revers de la main : ceux qui les profèrent ne comprennent tout simplement pas ce qu'est la science.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Hans Jonas et le problème de la technique

Hans Jonas et le problème de la technique | Philosophie et société | Scoop.it

Pour comprendre un des problèmes posé par l’existence de la technique, nous pouvons faire référence au livre de Hans Jonas, philosophe allemand célèbre pour son livre Le principe responsabilité, publié en 1979, qui pose le problème de la précaution et du rapport global de l’homme à la nature : il s’agit d’interroger la possibilité que nos actions techniques peuvent avoir de menacer la vie sur la terre, ce qui implique de nouvelles formes de responsabilité, y compris à l’égard des générations futures.

 

Hans Jonas ne craint pas alors d’évoquer le thème de « la prophétie du malheur » dont le drame est de ne pas être entendu par les autres (alors qu’il serait préférable de le faire au lieu d’écouter « les prophètes du bonheur »). Pour le philosophe allemand, si l’on veut vraiment faire face aux menaces qui pèsent [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Recension : Putnam, L’éthique sans l’ontologie | Implications philosophiques

Recension : Putnam, L’éthique sans l’ontologie | Implications philosophiques | Philosophie et société | Scoop.it
Julien Lecomte's insight:

Je relayais un article sur cet ouvrage en décembre 2013 (http://www.scoop.it/t/philosophie-et-societe/p/4013136000/2013/12/23/h-putnam-2013-l-ethique-sans-l-ontologie-que-vaut-un-jugement-de-valeur), en voici une recension.

more...
No comment yet.
Rescooped by Julien Lecomte from Philosophie en France
Scoop.it!

Études Ricoeuriennes Vol. 5, N°1 (2014). Consacré à « Ricœur et la philosophie analytique »

Ce numéro spécial d’ERRS consacré à “Ricœur et la philosophie analytique” a été conçu initialement comme le prolongement du congrès international (co-organisé par Olivier Abel, Jean-Marc Tétaz et Johann Michel) qui s’est tenu à Paris en novembre 2013 à l’occasion du centenaire de la naissance du philosophe. Si les études dédiées à la pensée ricoeurienne connaissent depuis une vingtaine d’années un véritable engouement, force est de constater la relative pauvreté de la littérature secondaire qui traite de l’importance de la philosophie analytique dans son œuvre. C’est pour combler ce vide que nous avions à la fois imaginé avec Jean-Marc Tétaz la thématique du colloque au Fonds Ricœur en 2013 et la gestation de ce numéro thématique. Précisons cependant que l’appel à proposition du colloque du centenaire était plus large pour concerner les rapports de Ricœur à la philosophie contemporaine de langue anglaise.

Ce serait assurément un contresens de faire de Ricœur un “philosophe analytique,” la meilleure preuve étant qu’il est rarement discuté par ce courant philosophique et qu’il n’a jamais revendiqué lui-même cette qualification. Mais on ne saurait oublier, avant même son long séjour à l’Université de Chicago, qu’il s’est intéressé à des auteurs analytiques (et ce, dès le début des années 1960) et a contribué à les introduire par la suite en France, notamment dans son “séminaire de la rue Parmentier” et en tant que directeur de la collection “L’ordre philosophique” aux Éditions du Seuil. Ce geste de passeur et d’introducteur qu’il a accompli quelques décennies plus tôt pour la phénoménologie (après Levinas et Sartre), il le répète, surtout à partir des années 1970, pour la philosophie analytique. Ce geste d’ouverture, que nul ne pourra contester, est d’autant plus remarquable que les traditions analytiques se sont largement constituées contre une méthode philosophique – la phénoménologie –, qui a contribué plus qu’aucune autre à la formation initiale de Ricœur.

(...)


Via dm
more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Dossier Modernité et confiance | Implications philosophiques

Dossier Modernité et confiance | Implications philosophiques | Philosophie et société | Scoop.it

La confiance, quoi de plus important, et en même temps quoi de plus ordinaire ? Comme le souligne J. Ravat dans son article, « la confiance est une dimension centrale de notre rapport au monde. Chaque jour, nous faisons confiance à des idées que nous n’avons pas vérifiées directement »

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Philosophie et éthique de la communication

LECOMTE, J., Cours de philosophie et éthique de la communication (30h), Master en éducation aux médias, Institut des Hautes Études des Communications Sociales (IHECS), 2014.

 

Les notes de cours sur le web : http://julien.lecomte.over-blog.com/2013/12/dossier-philosophie-et-ethique-de-la-communication.html

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Présentations powerpoint #EAMphiloCom - Philosophie, médias et société | par Julien Lecomte

Ci-dessous, les présentations powerpoint relatives au cours de philosophie et éthique de la communication (master en éducation aux médias, IHECS). Celles-ci sont accompagnées d'un syllabus, d'illustrations, d'études de cas et de suggestions de lectures...

 

http://julien.lecomte.over-blog.com/2014/02/presentations-powerpoint.html

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Où en est la philosophie française ?

Où en est la philosophie française ? | Philosophie et société | Scoop.it

Sur quoi travaillent les successeurs de Foucault, Derrida, Levinas ou Ricoeur ? Paul Audi consacre à ce sujet un numéro spécial de la revue "Cités". Entretien.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Expérimenter en philosophie, par Michel Tozzi

L'expérience apparaît d'abord en philosophie comme une notion à conceptualiser, plus que comme une activité pédagogique à mettre en oeuvre [...]

 

Nous pensons qu'elle peut cependant être convoquée comme démarche formative dans une didactique de l'apprentissage du philosopher. On peut d'abord faire des expériences de pensée [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Le cerveau, ce n'est pas 1 million de lignes de code - Information - France Culture

Le cerveau, ce n'est pas 1 million de lignes de code - Information - France Culture | Philosophie et société | Scoop.it

Quand on s'intéresse à ce que le monde du numérique dit du corps et de la vie, il y a des chances pour qu'on tombe assez vite sur des prédictions intimidantes : « bientôt, nous serons tous des cyborgs », « en 2045, nous aurons complètement fusionné avec les machines » et. Un des spécialistes de ce genre de déclarations, c’est un type du nom de Ray Kurzweil [...]


Ce qui est très intéressant, c’est que Myers tient bien  à préciser qu’il n’est pas hostile à l’idée que le cerveau est une sorte d’ordinateur, et qu’on pourra un jour reproduire artificiellement ses fonctions. Mais, explique-t-il, il ne faut pas pour autant raconter n’importe quoi, comme le fait Kurzweil, et bâtir ses raisonnements sur des prémisses fausses [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Combien de changements de paradigmes en biologie ? | Tout se passe comme si

Combien de changements de paradigmes en biologie ? | Tout se passe comme si | Philosophie et société | Scoop.it

Le philosophe et historien des sciences Thomas Kuhn est l’un des deux philosophes des sciences dont les idées ont modifié l’idée que les scientifiques ont de leur métier je pense, l’autre étant Popper. Si on parle avec des philosophes des sciences, leurs idées sont largement abandonnées, mais elles restent influentes en science. En super bref, Popper a proposé qu’une hypothèse scientifique devait être falsifiable. Et Kuhn a proposé que la science progresse avec deux modes : le mode normal, dans le cadre d’un paradigme qui impose certains questions comme pertinentes, et certaines hypothèses comme raisonnables, et le mode révolutionnaire, de changement de paradigme.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Le droit et la haine. Liberté d’expression et « discours de haine » en démocratie - raison-publique.fr

Le droit et la haine. Liberté d’expression et « discours de haine » en démocratie - raison-publique.fr | Philosophie et société | Scoop.it

Le droit devrait-il, en démocratie, interdire les discours de haine ?

Julien Lecomte's insight:

Voir aussi : http://julien.lecomte.over-blog.com/faut-il-censurer-les-propos-racistes

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Contre les élections (?)

Contre les élections (?) | Philosophie et société | Scoop.it

Faut-il tirer les gouvernants au sort ? Le suffrage universel apparaît comme un acquis précieux, et même indépassable. Pourtant, plusieurs voix contestent aujourd’hui son rôle exclusif. L’élection sera-t-elle un jour dépassée par d’autres modes de légitimation démocratique ?

 

Voter a-t-il encore un sens ? Le suffrage universel est-il le point indépassable de la démocratie ? Autant de questions que l’actualité ravive constamment. En 2011, ce ne sont pas des élections mais des soulèvements de masse relayés par les réseaux sociaux qui font tomber les régimes autoritaires en Tunisie et en Égypte. De façon symétrique, les démocraties européennes souffrent d’une désaffection croissante qui se traduit par des taux records d’abstention et par la volatilité d’un électorat de plus en plus incrédule et blasé. La routine du vote semble accoucher d’une classe politique qui se coopte elle-même. La fatigue de l’électeur est-elle une fatalité ?

Julien Lecomte's insight:

Je ne sais pas si les pistes de réflexion proposées sont adéquates.

 

Cependant, je suis assez partisan de l'idée que le vote ne suffit pas en démocratie, d'autant plus lorsque celui-ci n'est qu'un simulacre (comme cela peut s'observer dans différents pays et certaines régions).

 

Je pense que l'un des fondements d'un système sociétal harmonieux se trouve dans le principe d'une répartition équitable des pouvoirs / de la liberté. Autrement dit, c'est un système qui met en place et organise ses propres garde-fous afin d'éviter un déséquilibre entre pouvoirs et contre-pouvoirs (je développe cette thèse notamment par rapport à la question de la vie privée et de la surveillance par les technologies : http://www.scoop.it/t/chroniques-inedites/p/4003452080/2013/06/19/vie-privee-espionnage-snowden-prism-nsa-confidentialite-surveillance-panoptique-securite-1984-big-brother-et-autres-joyeusetes).

 

L'enjeu à mon sens n'est pas de rejeter le système électoral, mais plutôt de réfléchir à ses fondements, à ses enjeux. Dans cette mesure, je m'intéresse davantage aux questions posées qu'aux "réponses" fournies dans l'article.

 

Au lieu d'adopter une posture dogmatique en fustigeant les abstentionnistes, il m'apparait intéressant de questionner authentiquement et d'expliquer ce qui fait les avantages et inconvénients de l'un ou l'autre système...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

How does language shape the way we think ? | Lera Boroditsky

How does language shape the way we think ? | Lera Boroditsky | Philosophie et société | Scoop.it

For a long time, the idea that language might shape thought was considered at best untestable and more often simply wrong. Research in my labs at Stanford University and at MIT has helped reopen this question. We have collected data around the world: from China, Greece, Chile, Indonesia, Russia, and Aboriginal Australia. What we have learned is that people who speak different languages do indeed think differently and that even flukes of grammar can profoundly affect how we see the world. Language is a uniquely human gift, central to our experience of being human. Appreciating its role in constructing our mental lives brings us one step closer to understanding the very nature of humanity

Julien Lecomte's insight:

Comment le langage modèle-t-il la manière dont nous pensons ?

more...
No comment yet.