Cette réflexion concerne la place attribuée à la mort dans "notre" quotidien...