Philosophie en Fr...
Follow
101.2K views | +19 today
Scooped by dm
onto Philosophie en France
Scoop.it!

Revue Cahiers philosophiques 2013/4, Mesurer - Cairn.info

Revue Cahiers philosophiques 2013/4, Mesurer - Cairn.info | Philosophie en France | Scoop.it

La mathématisation de la connaissance de la nature au XVII siècle constitue la physique en une science moderne. Ce devenir scientifique associe la quantification des phénomènes à une expérimentation rigoureuse, rendue possible par des instruments de mesure conçus théoriquement avant d’être fabriqués et utilisés. 

> sommaire

more...
No comment yet.
Philosophie en France
Actualités philosophiques : conférences, colloques, rencontres, publications (livres, articles), etc.
Ecrits : http://didiermoulinier.wordpress.com
Curated by dm
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque Dialectique de la Raison, 70 ans après. Critique sociale, politique, esthétique

12-13 mai 2014, Sorbonne


L'ouvrage de Max Horkheimer et Theodor W. Adorno, la Dialectique de la raison (Dialektik der Aufklärung), a été publié pour la première fois en 1944, avant de reparaître en 1947 à Amsterdam. Le colloque est l'occasion d’interroger l’actualité de la théorie critique, très vivace aujourd’hui. La Dialectique de la raison, qui a été interprétée aussi bien comme un écrit conservateur que comme une critique sociale radicale, s’est formulée dans les années 1940 face au nazisme ; il lui fallait exprimer la réalité historique sous une forme esthétique nouvelle. Pourtant, la tradition dans laquelle s’inscrit cette œuvre, celle de l'Ecole de Francfort, se trouve aujourd'hui perpétuée et renouvelée. Le colloque veut aborder les questions méthodologiques que pose la théorie critique (que faire de la dialectique, héritée de Hegel et de Marx, dans les conditions historiques nouvelles ?), qui sont indissociablement des questions politiques et sociales (quel diagnostic peut-on élaborer sur la société ?) et des questions esthétiques (comment peut-on écrire la critique ?).

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Denis Trierweiler - « J’ai passé plus de temps avec Blumenberg qu’avec mes femmes »

Denis Trierweiler - « J’ai passé plus de temps avec Blumenberg qu’avec mes femmes » | Philosophie en France | Scoop.it

Denis Trierweiler est un homme courageux. Voilà  plus de vingt ans qu’il a entrepris la traduction d’une partie importante de l’oeuvre d’Hans Blumenberg. S’il est quasi inconnu en France, ce philosophe allemand a combattu, dans de nombreux ouvrages bourrés d’érudition, les thèses de Carl Schmitt, d’Heidegger, ou de son maître, Husserl. Nous nous sommes entretenus avec son traducteur, philosophe et journaliste à Paris Match, pour faire le point sur l’actualité française de Blumenberg, notamment.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque de philosophie et anthropologie "Penser avec l'anthropologie", 6-7 mai 2014

Colloque de philosophie et anthropologie "Penser avec l'anthropologie", 6-7 mai 2014 | Philosophie en France | Scoop.it
more...
Rene GUICHARDAN's comment, April 7, 3:32 AM
Bonjour, on dirait que le lien de ce scoop it ne fonctionne pas. Merci de ce que vous faites.
Scooped by dm
Scoop.it!

Walter Benjamin (journée d'études) - Universités Paris-Sorbonne & Paris I-Panthéon Sorbonn Samedi 12 avril 2014

La journée d’études sera consacrée à un bilan de l’apport de Walter Benjamin à une Théorie critique de l’histoire sous la forme d’un inventaire des concepts critiques qui lui sont spécifiques ou auxquels il a du moins donné une place centrale et qui ont, pour certains, profondément marqué les autres penseurs majeurs de la Théorie critique, notamment Max Horkheimer et Theodor W. Adorno. On pense, par exemple, à celui de pouvoir mimétique. L’accent sera mis sur les concepts « transversaux », c’est-à-dire ceux qui non seulement traversent toute l’œuvre de Benjamin mais assurent le lien entre les sphères de la métaphysique (et du débat avec la théologie), de la théorie de la connaissance, de l’anthropologie, de l’esthétique et, bien entendu, de la philosophie de l’histoire ("Die Aufgabe des Übersetzers", "Über das mimetische Vermögen", "Schicksal und Charakter", "Zur Kritik der Gewalt", "Theologisch-politisches Fragment", "Erfahrung und Armut", "Über den Begriff der Geschichte").

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Séminaire d'Histoire des Mathématiques de l'IHP, 4 avril 2014 : Histoire de la logique mathématique : bilan et perspectives

Séminaire d'Histoire des Mathématiques de l'IHP, 4 avril 2014 : Histoire de la logique mathématique : bilan et perspectives | Philosophie en France | Scoop.it

14 h -16h : - Amirouche  Moktefi (Tallinna Tehnikaülikool,  Estonie),  « De l'équation à l'implication ; la formation d'un langage symbolique en algèbre de la logique »

- Paola Cantu  (CEPERC, CNRS / Aix-Marseille Université), « L'école de Peano entre algébrisme et logicisme »

16 h –16 h 30 : Pause café

16 h 30 – 18 h 30 : Table ronde. Avec la participation de Sébastien Gandon  (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand), Sophie Roux (ENS Paris), Anne-Françoise Schmid (INSA Lyon) et Jean-Marie Chevalier (Collège de France).

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Dire nous. Conférence d'Élise Marrou dans le cadre des Lundis de la philosophie - Savoirs ENS

Dire nous. Conférence d'Élise Marrou dans le cadre des Lundis de la philosophie - Savoirs ENS | Philosophie en France | Scoop.it

Dans cette intervention, je voudrais revenir sur les particularités de l'énonciation à la première personne du pluriel. Je partirai de considérations sémantiques sur le pronom personnel "nous" pour distinguer trois modèles d'intentionnalité collective. Le premier reconnaît que l'intentionnalité collective qui se fonde sur la complémentarité des rôles sociaux est primitive et irréductible aux intentionnalités individuelles, mais la pense comme un vouloir-faire d'ordre représentationnel. Dire "nous", c'est donc exprimer les représentations d'un vouloir-faire commun. Le second pose un "sujet-pluriel" dont l'intentionnalité est comprise en termes d'actions conjointes et de croyances collectives au nom desquelles les différents individus sont conscients d'agir et s'engagent afin de réaliser un projet commun. Dire "nous", c'est avoir accepté et endosser publiquement les actions et croyances du collectif. Le dernier est le holisme structural qui défend que les relations sociales sont distinctes des relations intersubjectives. Dire "nous", c'est reconnaître la précédence d'institutions du sens qui fixent, constituent et réactivent ce que nous sommes. La clarification des présupposés des trois modèles m'aidera à défendre dans le second temps de mon propos un concept d'esprit commun qui, en tenant compte d'un certain nombre de critiques qui ont été adressées au holisme structural, s'inscrit dans sa lignée.


more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Appel à contribution - Représenter les temporalités et les dynamiques en sciences humaines et sociales

Le temps est une notion polysémique difficile à appréhender : s’il semble impossible de pouvoir exclure la question des temporalités et des dynamiques de l’étude de tout objet de recherche en sciences humaines et sociales, celle-ci est le plus souvent considérée comme allant de soi ou comme un paramètre incontournable mais difficile à analyser. Pourtant, la façon dont nous considérons l’enjeu des temporalités et des dynamiques influence nos manières de faire de la recherche. Elle conditionne nos problématiques et nos méthodes mais aussi les représentations que nous développons pour mieux comprendre nos objets ou mettre en évidence certains de leurs aspects. Le numéro de la revue Nouvelles Perspectives et Sciences Sociales que nous construirons à partir des réponses à cet appel ambitionne de mettre en débat ces enjeux. Les contributions apporteront ainsi des réflexions sur l’appréhension des temporalités et dynamiques en prenant pour exemple des objets d’étude singuliers et en centrant leur propos sur les enjeux méthodologiques et conceptuels de leur représentation.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

BnF -  Nouvelles trames de la philosophie, avec Thibaut Gress - Conférence

Quels sont aujourd’hui les liens entre les différentes pratiques philosophiques et Internet ? Comment la philosophie a-t-elle investi la Toile ? Quelle place pour la philosophie sur Internet ? Quels usages les philosophes font-ils d’Internet ? Pour évoquer ces problématiques, le département Philosophie, histoire, sciences de l'homme invite des philosophes actifs sur la toile, pour un cycle de conférences débats. Il s’agit de présenter des sites de natures variées et conçus pour des publics différents : jeune revue en ligne de philosophie analytique, de philosophie politique, revue de recensions et d’entretiens, cours en ligne. Les auteurs présenteront leur site, sa genèse, ses objectifs et livreront leurs réflexions de philosophes sur cet outil désormais indispensable de leur pratique professionnelle, avant d'engager le débat avec le public.François-Mitterrand  | Salle 70 mercredi 1
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

« La surprise dans le langage et dans les langues » - Colloque pluridisciplinaire 20-21 mars

« La surprise dans le langage et dans les langues » - Colloque pluridisciplinaire 20-21 mars | Philosophie en France | Scoop.it

Université de Rouen/ENS Paris-Archives-Husserl/Université de Paris-Diderot
Jeudi 20 mars (ENS) et vendredi 21 mars 2014 (Université de Rouen)
dans le cadre de l’ANR Emphiline EMCO (2012-2015)
« La surprise au sein de la spontanéité des émotions : un vecteur de cognition élargie »

Comité d’organisation : Natalie Depraz (ENS-CNRS/Rouen), Agnès Celle, Pascale Goutéraux (Paris-Diderot), Catherine Filippi (Rouen), Claudia Serban (ENS-CNRS)

Jeudi 20 mars (ENS Ulm, 45, rue d’Ulm, 75005, Salon du Réfectoire)
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Mémorial de la Shoah : colloque "Mémoire et pardon" dimanche 6 et lundi 7 avril 2014

Mémorial de la Shoah : colloque "Mémoire et pardon" dimanche 6 et lundi 7 avril 2014 | Philosophie en France | Scoop.it

La question du pardon est double : d’une part, elle s’énonce à partir d’une faute commise dont  la singularité risque de le rendre impossible et d’autre part, elle souligne la possibilité de reconnaître la faute en la relevant dans une éventuelle réconciliation capable de nous affranchir de la singularité du mal perpétré. Ainsi, le pardon œuvre toujours entre son impossibilité et  sa possibilité. Comment donc penser cette aporie du pardon, son incessante énigme, face à la mémoire historique de l’homme ? C’est ce qu’il nous appartient de questionner  lors de ces journées où sont réunis philosophes, théologiens, historiens, psychanalystes et écrivains.

dm's insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Kant et les empirismes - Colloque international organisé par Antoine Grandjean à l’ENS de Lyon.

Kant et les empirismes - Colloque international organisé par Antoine Grandjean à l’ENS de Lyon. | Philosophie en France | Scoop.it


On simplifie trop souvent l’un des grands champs problématiques de la modernité en opposant le rationalisme et l’empirisme. Les rationalistes défendraient l’idée que la raison peut tirer de son seul fonds les principes de toute connaissance véritable ; les empiristes soutiendraient une dépendance intégrale de la rationalité à l’égard de l’expérience, ce qui nous condamnerait au scepticisme. Kant n’est pas pour rien dans une telle structuration du débat philosophique. Il s’agira toutefois de se demander si les choses ne sont pas plus compliquées, et si Kant lui-même ne donne pas la clef d’une interprétation bien plus riche du courant empiriste. Loin de s’opposer au rationalisme métaphysique, l’empirisme ne devrait-il pas, en effet, être compris comme l’un de ses éminents représentants ? Il le serait dans sa motivation d’abord : c’est le constat de la limitation de notre connaissance à la sphère de ce dont nous pouvons faire l’expérience qui conduirait à identifier en cette expérience la source exclusive de toute connaissance ; cette manière de conclure de l’usage à l’origine engage toutefois toute une métaphysique de la représentation qu’il convient de tirer au clair. Mais l’empirisme pourrait bien être également un rationalisme métaphysique dans ses conséquences : si la nature est l’unique objet de notre expérience, et si seule cette dernière féconde la raison, alors l’empirisme implique une métaphysique naturaliste, qui soumet l’ensemble de ce qui est aux lois de la nature. Conséquence qui promeut l’intérêt théorique de la raison, en annulant toute dimension surnaturelle, antinaturelle, ou extranaturelle de ce qui est. Conséquence qui est toutefois problématique du point de vue de l’usage pratique de la raison, que son intérêt pour la moralité ne saurait rendre indifférente à la question de la liberté.

Ces questions, qui seront posées au cours de ce colloque international, et dont le site historique moderne est d’abord à situer au 18e siècle, n’ont cessé de hanter la réflexion depuis lors. Ces journées s’organiseront autour de trois grands thèmes : la lecture kantienne des diverses traditions empiristes ; la réponse « transcendantale » au défi empiriste ; les réceptions qui décèlent dans le geste kantien la marque résiduelle d’un empirisme non surmonté.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

SFP, Conférence- Du réel au virtuel: Platon et la modélisation des simulacres, par Jean-François Mattéi

samedi 22 mars 2014, à 16:00, par Jean-François Mattéi
Sorbonne, amphi Michelet (46 rue Saint-Jacques)

Paul Valéry disait de la caverne de Platon qu'elle était la plus grande chambre noire jamais réalisée. Mais l'auteur de La République et du Timée n'est pas seulement le précurseur de la photographie et du cinéma qui diffusent leur flux incessant d'images. Il est le penseur qui a ordonné la structure mimétique du monde en distinguant les trois niveaux du modèle idéal, de la copie-icône et de la copie-idole. Or, notre temps semble supprimer cette hiérarchie et justifier la révolte des images. Censées représenter le réel, comme des icônes, elles se sont mises à le simuler, comme des simulacres, au point de le subvertir pour constituer des mondes virtuels et autonomes. Gilles Deleuze saluait dans ce processus fantasmatique " la plus innocente de toutes les destructions, celle du platonisme ". L'avènement des simulacres constituerait ainsi le renversement de la hiérarchie entre la réalité et ses images instituée il y a 2 500 ans par Platon.
Jean Baudrillard a reconnu également, cette fois pour la dénoncer, " la précession des simulacres " qui aboutit à la simulation d'un monde hyperréel dans lequel la copie précède le modèle, comme si la carte précédait le territoire au point de se substituer à lui. Il rejoignait par là l'intuition platonicienne selon laquelle les images tirent leur statut équivoque, non pas de leur propre simulation, mais d'une modélisation primitive. Loin que les réalisations actuelles de la science et de la technique témoignent d'une victoire des simulacres, en premier lieu au cinéma, la virtualisation des images révèle la primauté des modèles rationnels. C'est ce triple jeu permanent de la modélisation, de la représentation et de la simulation qui permet à la modernité tardive, non pas de renverser le platonisme, comme le répètent à l'envi les déconstructeurs de la métaphysique, mais d'en établir paradoxalement la vérité. Platon reste irréfutable.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Thomas PRADEU : La construction des êtres vivants. Une analyse du développement.

Thomas PRADEU : La construction des êtres vivants. Une analyse du développement. | Philosophie en France | Scoop.it

11 mars, Paris-Ouest, 17h


Comment un organisme se construit-il de l’embryon jusqu’à l’âge adulte, voire jusqu’à la mort ? Cette question – qui soulève des enjeux scientifiques, épistémologiques et éthiques très importants – ne trouve pas de réponse claire dans la science contemporaine. Le domaine de l’embryologie, devenu au vingtième siècle celui de la « biologie du développement », s’interroge bien sur les premières étapes de la construction d’un organisme au cours du temps, mais il ne propose pas de définition précise du terme même de « développement », ni de véritable explication détaillée de ce qui cause la genèse de telle ou telle caractéristique biologique particulière. Dans cet exposé, je souhaite insister sur l’utilité de définir la notion de développement et d’expliquer les causes du développement. Je soutiendrai la thèse que la biologie du développement actuelle doit rompre avec l’internalisme et la vision informationnelle qui caractérisent la plupart de ses analyses depuis les années 1950 et s’ouvrir à une perspective véritablement écologique, dans laquelle la question principale devient de comprendre comment tout organisme est une chimère, construite par l’intégration de matériaux qui lui sont initialement étrangers.


 

Université Paris Ouest – Nanterre La Défense

Bâtiment L  salle 321

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Conférence "Le latin chez les philosophes du XVIIe siècle", par Jean-Robert Armogathe. Jeudi 15 mai, Lycée Louis-le-Grand

Conférence "Le latin chez les philosophes du XVIIe siècle", par Jean-Robert Armogathe. Jeudi 15 mai, Lycée Louis-le-Grand | Philosophie en France | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

L'histoire du concept d'imagination en France (1945-2014)    

Colloque L’histoire  du concept d’imagination en France (1945-2014)   Lyon, jeudi 17 et vendredi 18 avril 2014 Institut de Recherches Philosophiques de Lyon - Université Lyon III Sous la direction de Riccardo Barontini, Julien Lamy et de Jean-Jacques Wunenburger [...]
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Philosophie de la musique avec Pierre Fasula : la valeur comme aspect

Philosophie de la musique avec Pierre Fasula : la valeur comme aspect | Philosophie en France | Scoop.it
Avec Pierre FASULA (Acad. Basse-Normandie/Paris 1 - PhiCo) Notre propos se situera à la croisée des réflexions de Putnam sur le rapport entre l’éthique et l’ontologie et de la thématisation wittgensteinienne des aspects.
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque “Les enjeux théoriques et politiques du revenu garanti”, 10-11 avril 2014, Paris Ouest et Institut des Amériques

Colloque “Les enjeux théoriques et politiques du revenu garanti”, 10-11 avril 2014, Paris Ouest et Institut des Amériques | Philosophie en France | Scoop.it

Depuis quelques années le revenu garanti forme désormais un enjeu à la fois théorique et politique qui nourrit le débat aussi bien au sein des mouvements et des forces critiques que dans les cercles académiques. D’un côté, se consolident des réseaux nationaux et internationaux promouvant des instances vouées à sauvegarder un accès aux biens et aux services indépendant de la quantité et du type de prestations fournies (cf., entre les autres, le Basic Income Earth Network) ; d’un autre côté la question du revenu traverse à l’heure actuelle de nombreux champs du savoir et des pratiques : de la philosophie sociale, politique, anthropologique et économique, aux sciences politiques, en passant par la sociologie, l’anthropologie, l’économie politique et les politiques économiques. Sur ce dernier aspect, dans la mesure où la notion même de revenu garanti implique une rupture partielle avec le rapport salarial et les formes de revenu correspondantes, il s’agirait d’examiner les expériences concrètes qui se développent en ce sens, en particulier dans les États latino-américains dont certains se réclament d’une organisation sociale alternative au capitalisme. (...)

more...
Mlik Sahib's curator insight, April 1, 4:03 PM

"Instrument de resocialisation de l’économie, de bridage de l’emprise de la finance, mais aussi d’atténuation de la contrainte monétaire (et donc de lutte contre l’exclusion, l’exploitation et la pauvreté), le revenu garanti s’avère un outil apte à supporter une flexibilité offensive et active, favorisant le pouvoir de négociation des salariés et leur quête d’un travail choisi. Il se caractérise donc comme un vecteur de la réforme du welfare suscitée par les transformations contemporaines du monde du travail, de plus en plus immatériel, précaire et basé sur la connaissance et la production coopérative de richesse en amont de l’activité des entreprises."

Scooped by dm
Scoop.it!

L’incapacité dans la philosophie et dans les sciences sociales. Journée d’étude du Fonds Ricœur/EHESS, 16 avril 2014

L’incapacité dans la philosophie et dans les sciences sociales. Journée d’étude du Fonds Ricœur/EHESS, 16 avril 2014 | Philosophie en France | Scoop.it

9 :30  Johann Michel – L’incapacité. Analyse phénoménologique et sociologique

10 :30  Cyndie Sautereau – Le souci des autres comme réponse à l’incapacité

11 :30  Marc Breviglieri – Fatigue corporelle et communication altérée : quelle relation d’aide et de soin ?

12 :30  Déjeuner

13 :30  Joan Stavo-Debauge – Repenser la rencontre, l'expérience et l'hospitalité aux travers de leurs limites, ou quand recevoir c'est pouvoir encaisser

14 :30  Laura Centemeri et Gildas Renou – Incapacité de raisonner et capacité de résonance. Premiers jalons d'une exploration sociologique
15 :30  Ernst Wolff – Qui s’organise ? Capacités et incapacités de l’homme organisationnel. Un plan de recherches

16 :30  Conclusion

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

L'économie de marché est-elle juste ? - Centre Perelman de Philosophie du Droit

L'économie de marché est-elle juste ? - Centre Perelman de Philosophie du Droit | Philosophie en France | Scoop.it

Ce que nous appelons « la » crise, celle qui a débuté en 2008, comme si c’était la première ou la dernière que vivent les économies développées, a sans doute plus que d’autres suscité cette question : l’économie de marché est-elle juste ? Ou, au contraire, porterait-elle en elle-même les inégalités, le chômage de masse, la pauvreté, en un mot, « l’horreur économique » ? Le Collège Belgique propose une session spéciale de 6 conférences avec pour ambition de cultiver au fond ce jardin du bien et du mal et d’essayer de fournir à ses auditeurs non pas une réponse mais une sorte de boîte à outils leur permettant de se forger leur propre opinion.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Conférence d'Olivier Tinland (UPV Montpellier III) « La relation dialectique entre violence et puissance : Hegel »

Conférence d'Olivier Tinland (UPV Montpellier III) « La relation dialectique entre violence et puissance : Hegel » | Philosophie en France | Scoop.it


Centre International d’Étude de la Philosophie Française Contemporaine, 
en collaboration avec le CNRS, UPR76/Centre Jean Pépin.
Séminaire « Problèmes de la métaphysique »
Usages de la relation
ENS-Ulm
Salle de séminaires, Pavillon Pasteur, 45 rue d’Ulm
Responsables : Saverio Ansaldi, Gwenaëlle Aubry, Didier Debaise
Vendredi 28 mars 2014, de 17h à 19h
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque “À l’interface de l’intériorité et de l’extériorité : les sense-data” (29 mars 2014) | EXeCO

Colloque “À l’interface de l’intériorité et de l’extériorité : les sense-data” (29 mars 2014) | EXeCO | Philosophie en France | Scoop.it

Y a-t-il encore un sens à parler de sense-data ? Se poser la question semble indiquer une naïveté, si ce n’est une ignorance impardonnable, lorsque l’on sait que l’idée de donnée indépendante de la prise que nous aurions sur elle et soustraite à la légalité –variable- des normes perceptives, a reçu les coups conjugués de la philosophie du langage ordinaire (Austin, Sellars, Mc Dowell) et de la phénoménologie post-husserlienne (Merleau-Ponty, Sartre, Max Scheler). Il reste que nous ne cessons de revenir à ce donné, dont nous dénonçons la nature mythique, comme si, au fond, nous ne pouvions totalement en faire le deuil.

more...
philippe ginet's curator insight, March 17, 2:22 AM

Y a-t-il encore un sens à parler de sense-data ?

Scooped by dm
Scoop.it!

La lecture blanchotienne des oeuvres de Sade : itinéraire d'une tentative critique d'auto-compréhension

La lecture blanchotienne des oeuvres de Sade : itinéraire d'une tentative critique d'auto-compréhension | Philosophie en France | Scoop.it

On trouve, dans l’œuvre critique de Blanchot, plusieurs textes consacrés à Sade et répartis sur une période de vingt ans. Ce dont il sera ici  question, c’est de retracer  cet itinéraire critique en identifiant ce que les lectures d’un des écrivains les plus rares du siècle dernier retiennent d’un auteur dont les écrits n’ont fait que tardivement l’objet de recherches sérieuses au prétexte de leur obscurité sinon de leur folie. Il ne s’agira  cependant pas uniquement d’opérer un simple travail de synthèse, mais de montrer que l’itinéraire critique de Blanchot peut ultimement se lire comme une tentative d’auto-compréhension. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Philosopher au Maroc aujourd’hui (4/4) : Comment traduire Rousseau en arabe ?

Philosopher au Maroc aujourd’hui (4/4) : Comment traduire Rousseau en arabe ? | Philosophie en France | Scoop.it

Philosopher au Maroc aujourd’hui, 4ème temps. Après Ali Benmakhlouf, lundi et mardi, Yasmine Chami et Aïcha Barkaoui, mercredi, nous avons le plaisir aujourd’hui de donner la parole au professeur Abdesselam Cheddadi, enseignant à l’université de Rabat, et à qui l’on doit la traduction en arabe des écrits politiques de Rousseau, et la traduction en français du philosophe méconnu Ibn Khaldoun.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

École d'été franco-allemande : La vie dans l’homme ou l’homme dans la vie? Généalogies franco-allemandes  entre anthropologie et anti-humanisme

École d’été de l’Université franco-allemande 2014Une coopération entre l’Université de Potsdam et les Archives Husserl de ParisLa vie dans l’homme ou l’homme dans la vie? Généalogies franco-allemandes entre anthropologie et anti-humanisme / Das Leben im Menschen oder der Mensch im Leben ? Deutsch-Französische Genealogien zwischen Anthropologie und Anti-HumanismusParis, ENS21-25 juillet 2014
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

27 mars - Journée d’étude des Archives Husserl, Merleau-Ponty et l’anthropologie philosophique (I)

Organisée par Emmanuel de SAINT AUBERT (CNRS-ENS, Archives Husserl et Christian SOMMER (CNRS-ENS, Archives Husserl)
MATIN (salle Cavaillès)
9h45 : Présentation de la journée par Emmanuel de SAINT AUBERT et Christian SOMMER
10h : Florence BURGAT : « A la croisée de l’anthropologie philosophique et de la phénoménologie merleau-pontyenne : Frederik Buytendijk »
11h : Emmanuel de SAINT AUBERT : « L’unité de l’espace-temps vital. Merleau-Ponty lecteur d’Attitudes et mouvements de Buytendijk »
APRES-MIDI (salle Dussane)
14h30 : Jean-Claude MONOD : « Artificialité naturelle et espace anthropo-logique : vers une anthropologie phénoménologique du corps socialisé »
15h30 : Caterina ZANFI : « Merleau-Ponty et l’anthropologie bergsonienne »
16h30 : Pause
16h45 : Christian SOMMER : « Quelques remarques sur Merleau-Ponty et Plessner »
lieu : École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, salles Cavaillès et Dussane

more...
No comment yet.