Philosophie en Fr...
Follow
109.7K views | +17 today
 
Scooped by dm
onto Philosophie en France
Scoop.it!

Écritures romanesques et philosophie: Hermann Broch, Hermann Hesse, Thomas Mann, Robert Musil

Écritures romanesques et philosophie: Hermann Broch, Hermann Hesse, Thomas Mann, Robert Musil | Philosophie en France | Scoop.it

uin 2011 - Presses Universitaires de Bordeaux, coll. Crises du XXème siècle – 24 €

Comment pense la littérature ? Et plus précisément encore : Comment pense le roman? De nombreux romans se tiennent en effet à la frontière entre littérature et philosophie: le « roman-essai », le roman polyphonique et le roman totalisant.

more...
No comment yet.
Philosophie en France
Actualités philosophiques : conférences, colloques, rencontres, publications (livres, articles), etc.
Ecrits : http://didiermoulinier.wordpress.com
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque « Les expériences de pensée : entre philosophie, sciences, littérature et arts » (3-4 octobre)

Colloque « Les expériences de pensée : entre philosophie, sciences, littérature et arts » (3-4 octobre) | Philosophie en France | Scoop.it

On assiste actuellement à un regain d’intérêt considérable pour la notion d’expérience de pensée. Bien qu’elle ait déjà donné lieu à une abondante littérature théorique, il semble que cette question ait toujours souffert d’un manque de dialogue entre les disciplines, alors que, paradoxalement, elle s’affirme comme objet transdisciplinaire par excellence. Présente dans les sciences, dans la philosophie (analytique, politique ou morale), dans la littérature (de l’utopie à la science-fiction, en passant le roman ou la fable), l’expérience de pensée est trop souvent théorisée de façon « solipsiste », malgré des résultats parfois intéressants.  De nombreux philosophes dénient toute importance réelle aux expériences fictives car ils n’examinent souvent qu’un corpus trop restreint, avec des outils purement philosophiques, qui cantonnent le cognitif au propositionnel et négligent parfois les potentialités signifiantes de la forme au profit de la pure analyse conceptuelle.

Inversement, les critiques littéraires sont trop prompts à utiliser cette notion afin de redonner à la littérature une « respectabilité cognitive » que la vulgarisation du structuralisme avait négligée, sans pour autant être en mesure de donner une armature conceptuelle et technique sérieuse à pareille démarche. L’objet de cette enquête collective sera d’essayer de combler cette lacune. En réunissant une dizaine de chercheurs issus de l’histoire et de la philosophie des sciences, de la philosophie et de la théorie littéraire, on espère pouvoir obtenir une vue plus nette de ce que font et peuvent faire les expériences de pensée, selon leur contexte d’usage.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Semaine de la Pop Philosophie 2014. Le festival qui interroge les concepts.

Semaine de la Pop Philosophie 2014. Le festival qui interroge les concepts. | Philosophie en France | Scoop.it

La Semaine de la pop philosophie est un festival de philosophie qui bénéficie depuis sa création en 2009 d'une reconnaissance exceptionnelle de la part du monde de la philosophie, et de nombreux acteurs et médiateurs de la pensée contemporaine en France et à l'étranger.

 

La vocation de la Semaine de la pop philosophie est de révéler, soutenir et accompagner un nouveau moment de la philosophie qui se manifeste, chez de nombreux philosophes, par la volonté de créer des concepts à partir d’objets issus de la pop cultureet de la culture médiatique.

 

Enfin, ce festival est le seul dans le champ de la création artistique et intellectuelle qui partage et défend avec de plus en plus d'économistes l'idée selon laquelle ce sont désormais les capacités à produire des concepts qui constituent les fondamentaux de l'économie de demain.

 

Jacques Serrano
Concepteur de la Semaine de la pop philosophie

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Les Rencontres philosophiques du T2G. Programme 2014-2015 : Communautés intimes

Dirigées par le philosophe Emmanuel Alloa, les Rencontres philosophiques du T2G sont une invitation à déplacer la pensée et à repenser les scènes où celle-ci peut avoir lieu. Entrée libre sur réservation.

Communautés intimes

Selon une opinion aujourd’hui courante, l’intime ne serait qu’un autre nom de la vie privée, ce qu’un individu a de plus propre. Mais que se passe-t-il si l’on conçoit au contraire l’intime comme ce domaine où l’on se soustrait à l’objectification, au regard identifiant ? Comment repenser aujourd’hui toutes ces micro-communautés – solidaires ou amoureuses (Marguerite Duras appelait cela la «communauté des amants ») – où loin de la simple addition d’individualités, s’expérimentent de nouvelles formes d’être en commun ? Comment comprendre que, face à la tyrannie de la vie privée et de sa protection sanctuarisée, l’intimité est toujours, et immanquablement, un lieu d’extimité ?


[samedi 18 octobre à 18h]
Gwenaëlle Aubry Voix extimes
En regard de Passim – Théâtre du Radeau

[samedi 8 novembre à 17h30]
Michael Foessel La privation de l’intime
En regard de Inventer de nouvelles erreurs – Grand Magasin et de Boomerang ou le retour à soi – Claudia Triozzi

[samedi 17 janvier à 18h]
Judith Revel Communautés à venir 
En regard de Répétition – Pascal Rambert

[samedi 7 mars à 18h]
Guillaume le Blanc Apprendre à devenir voisins
En regard de Place du marché 76 – Jan Lauwers & Needcompany.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Appel à contribution (n°29) : L’action des êtres collectifs | Tracés

Appel à contribution (n°29) : L’action des êtres collectifs | Tracés | Philosophie en France | Scoop.it

La revue Tracés consacre son numéro 29 à l’action des êtres collectifs. Il s’agira de regrouper des contributions empiriques et épistémologiques issues de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales visant à étudier, à interroger et à expliciter les modes d’existence, d’apparition et d’action des êtres collectifs. Dans quelles situations les individus sont-ils amenés à en faire la rencontre ? Quels sont les dispositifs qui en assurent la consistance ? Quelles solutions les sciences sociales mobilisent-elles pour traiter de ces êtres collectifs ?

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Rencontre sur "Le savoir/le pouvoir" aux Rendez-vous philosophiques de la Fondation Deutsch de la Meurthe

Rencontre sur "Le savoir/le pouvoir" aux Rendez-vous philosophiques de la Fondation Deutsch de la Meurthe | Philosophie en France | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque international “Scepticisme et connaissance de soi” (27 sept. 2014)

Colloque international “Scepticisme et connaissance de soi” (27 sept. 2014) | Philosophie en France | Scoop.it

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne EA3562 PhiCo – Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne Axe EXeCO 


Il existe un courant philosophique qui, dans sa réflexion sur le scepticisme, prend à la lettre l’affirmation de Merleau-Ponty selon laquelle « se demander si le monde est réel, ce n’est pas entendre ce qu’on dit ». Dans le scepticisme, nous ne serions pas sensibles à notre propre parole ; nous finirions par dire quelque chose de bien différent de ce que nous voulions dire ; nous perdrions de vue nos propres critères et nos propres convictions : bref, nous deviendrions étrangers à nous-mêmes. Ainsi, une telle perspective établit un lien étroit entre le scepticisme et la connaissance de soi. Mais elle ne considère point le scepticisme comme une menace et elle ne recourt pas à la connaissance de soi pour s’en défendre. Au contraire, le scepticisme rendrait visible la particularité du rapport que nous entretenons avec nous-mêmes : il constituerait, à ce titre, l’horizon d’une étude de la connaissance de soi. C’est dans une telle perspective que se placera la conférence : elle sera l’occasion de s’interroger sur le scepticisme comme un phénomène « positif », sur l’importance que le scepticisme a pour l’étude de la connaissance de soi, et sur la place qu’il doit occuper, en général, dans la philosophie de l’esprit.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Chronique de Gilles Behnam : Alain Juranville "Physique de Nietzsche"

Chronique de Gilles Behnam : Alain Juranville "Physique de Nietzsche" | Philosophie en France | Scoop.it

Les éditions Les Contemporains Favoris (http://lc.cx/do4) viennent d'avoir l'excellente idée de republier dans leur belle collection "bleue/essais" un des meilleurs livres des dernières décennies sur Nieztzsche. (...) > suite

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Études Ricoeuriennes Vol. 5, N°1 (2014). Consacré à « Ricœur et la philosophie analytique »

Ce numéro spécial d’ERRS consacré à “Ricœur et la philosophie analytique” a été conçu initialement comme le prolongement du congrès international (co-organisé par Olivier Abel, Jean-Marc Tétaz et Johann Michel) qui s’est tenu à Paris en novembre 2013 à l’occasion du centenaire de la naissance du philosophe. Si les études dédiées à la pensée ricoeurienne connaissent depuis une vingtaine d’années un véritable engouement, force est de constater la relative pauvreté de la littérature secondaire qui traite de l’importance de la philosophie analytique dans son œuvre. C’est pour combler ce vide que nous avions à la fois imaginé avec Jean-Marc Tétaz la thématique du colloque au Fonds Ricœur en 2013 et la gestation de ce numéro thématique. Précisons cependant que l’appel à proposition du colloque du centenaire était plus large pour concerner les rapports de Ricœur à la philosophie contemporaine de langue anglaise.

Ce serait assurément un contresens de faire de Ricœur un “philosophe analytique,” la meilleure preuve étant qu’il est rarement discuté par ce courant philosophique et qu’il n’a jamais revendiqué lui-même cette qualification. Mais on ne saurait oublier, avant même son long séjour à l’Université de Chicago, qu’il s’est intéressé à des auteurs analytiques (et ce, dès le début des années 1960) et a contribué à les introduire par la suite en France, notamment dans son “séminaire de la rue Parmentier” et en tant que directeur de la collection “L’ordre philosophique” aux Éditions du Seuil. Ce geste de passeur et d’introducteur qu’il a accompli quelques décennies plus tôt pour la phénoménologie (après Levinas et Sartre), il le répète, surtout à partir des années 1970, pour la philosophie analytique. Ce geste d’ouverture, que nul ne pourra contester, est d’autant plus remarquable que les traditions analytiques se sont largement constituées contre une méthode philosophique – la phénoménologie –, qui a contribué plus qu’aucune autre à la formation initiale de Ricœur.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Entretien avec Dany-Robert Dufour : Autour de la Cité perverse - actu philosophia

Entretien avec Dany-Robert Dufour : Autour de la Cité perverse - actu philosophia | Philosophie en France | Scoop.it

" Quand j’ai commencé à travailler sur cette question, je me suis interrogé sur le tournant qui a été pris il y a maintenant une trentaine d’années, qui est le tournant dit « ultra-libéral » ou « néo-libéral », pour m’interroger sur sa nature. Souvent, on analyse l’ultra-libéralisme ou le néo-libéralisme (ce qui n’est pas tout à fait la même chose), dans le seul champ de l’économie marchande. Or, essayant de faire une généalogie du libéralisme, j’ai trouvé que dès le début celui-ci était une pensée totale. ..."

more...
Mlik Sahib's curator insight, July 12, 12:50 AM

"AP  : D’où vient cette fragilité de l’homme ? Est-ce que cela vient de ce que vous appelez dans un autre ouvrage sa néoténie ?

DRD : Oui je pense qu’il faut évoquer ici la néoténie qui permet de comprendre que nous ne sommes pas finalisés pour occuper une place définie dans la hiérarchie des espèces, puisque nous naissons inachevés à la naissance. À la différence des animaux, nous n’avons pas d’instinct nous amenant à occuper une place particulière ; nous avons des pulsions, qui veulent tout et n’importe quoi. Cela crée une très grande débilité, au sens fort du terme, celui de faiblesse, de fragilité. Nous ne sommes pas fixés dans un monde qui est naturel, nous participons à un autre monde qui est celui du langage, de la culture, dans lequel les significations sont extrêmement mouvantes, sujettes à fluctuations et manipulations. C’est notre fragilité fondamentale. Mais cette fragilité est aussi la beauté de l’homme, cela le sort du règne animal, et lui permet de chercher sa voie, sa route. C’est au fond par là qu’a commencé la Renaissance, avec le fameux « discours de la dignité humaine » de Pic de la Mirandole : vous n’êtes pas finalisés pour être ici plutôt qu’ailleurs, c’est donc que vous devez vous achever vous-mêmes. C’est une très belle mission, car c’est la part de liberté que Dieu, s’il existe, nous laisse. Pour une part, vous êtes formatés, mais pour une autre, c’est à vous de vous créer, pour le meilleur et pour le pire."

Scooped by dm
Scoop.it!

COLLOQUE INTERNATIONAL FOUCAULT(S) 1984-2014 / 19-20-21 juin

Qu’en est-il en 2014 de la pensée foucaldienne ? Bien loin de vouloir construire, avec ces trois journées, un monument funéraire pour le philosophe, et fermement convaincu(e)s de ce que les commémorations ne sont en réalité trop souvent que l’aveu de notre propre impuissance à conserver ce qui fait de la philosophie tout à la fois une exigence et une urgence de la pensée, nous aimerions aujourd’hui esquisser le panorama, le plus large et le plus différencié possible, des études foucaldiennes. Un paysage en forme de chantier ouvert, traversé par des lignes de problématisation extrêmement diverses, mais qui disent toutes, à leur manière, ce que Foucault nous apprend encore aujourd’hui sur notre présent : un présent qui n’est pourtant plus, depuis bien longtemps, le sien
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque Philosophie et Théologie : Une analytique du passage - 5/7 juillet 2014

Dans la continuité des Colloques Saint Bonaventure des 9-12 septembre 1968, des 13 au 15 septembre 1971, des 3 au 8 avril 2012, L'Ecole Franciscaine de Paris propose un colloque scientifique international, poursuivant en cela ses recherches universitaires engagées depuis plus de 40 ans, en vertu même du caractère des textes de Saint Bonaventure et de sa pensée, franciscaine, mystique et scolastique. Ce colloque a pour objet de se mettre en route à la découverte de la pensée d'Emmanuel FALQUE.
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

L’Horreur occidentale, par Philippe Lacoue-Labarthe

L’Horreur occidentale, par Philippe Lacoue-Labarthe | Philosophie en France | Scoop.it

Au cœur des ténèbres est une sorte de « saison en enfer » ou de descente au royaume des morts, sur le modèle de la nékyia homérique. L’allusion aux Parques, lorsque Marlow est accueilli au siège de la Compagnie par des femmes qui tricotent, est transparente et délibérée. Et les mentions de l’enfer sont incessantes.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque "L'interprétation philosophique des mythes religieux", Paris, 5-7 juin 2014

Colloque "L'interprétation philosophique des mythes religieux", Paris, 5-7 juin 2014 | Philosophie en France | Scoop.it

Colloque international organisé par

Fabienne Baghdassarian et Jean-Baptiste Gourinat

Labex Resmed - Centre Léon Robin

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Le nucléaire et sa critique, de Tchernobyl à Fukushima Journées d’études Vendredi 26 septembre

 Ces 2 Journées d’études se déroulent les Vendredi 26 septembre  9h30 – 17 h et  Samedi 27 septembre  9h30 –  12h15 à l' Université Paris Diderot- Campus Grands Moulins - bâtiment Halle aux farines,
  Vendredi matin: Amphi 1A , Vendredi après-midi: Amphi 12E , Samedi matin: Amphi 11E
Informations détaillées   :[ici]
La crise nucléaire de Fukushima a relancé la critique antinucléaire tant au Japon qu’en France et d’autres pays. Si les gouvernements japonais et français avaient annoncé leur ferme volonté de tirer toutes les leçons de la catastrophe de Fukushima, aujourd’hui ils tendent l’un et l’autre vers une relance des centrales avec un moindre niveau d’écoute de la critique. Comment comprendre cette évolution ?

  Trois ans après, quelle leçon tirer de ces « leçons » pour la recherche franco-japonaise ? En nombre de réacteurs et par la taille des entreprises du secteur, le Japon demeure la troisième industrie électronucléaire au monde après les Etats-Unis et la France. Alors s’agit-il d’effets de pesanteur d’un Etat dans l’Etat (le « village nucléaire » au Japon et le « lobby nucléaire » en France) ? Ya-t-il néanmoins des signes de sortie de cette politique? Quelles marges de collaboration pos- sibles pour les militants associatifs impliqués avec les victimes de Fukushima et les chercheurs en sciences sociales engagés dans une approche critique de cette situation ? Les journées d’études nous permettront d’échanger tant sur la teneur des recherches en cours que sur les modes de financement possibles pour une recherche à plus long terme. Nous replace- rons cette évolution post-Fukushima à la lumière de celle qui a suivi Tchernobyl, et en confrontant l’expérience de terrain des sociologues et des mili- tants avec la réflexion de philosophes.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Derrida à venir : questions ouvertes / 1-4 Octobre, ENS, IMEC

Derrida à venir : questions ouvertes / 1-4 Octobre, ENS, IMEC | Philosophie en France | Scoop.it
« Derrida à venir : questions ouvertes »
Organisé par l’ENS et l’IMEC
A L’ECOLE NORMALE SUPERIEURE
29 et 45, rue D’ULM
75005 Paris
Du 1er au 4 octobre 2014

C’est à la fin du XXème siècle que Derrida s’est enfin imposé comme l’un des philosophes les plus importants de son temps, d’abord sur la scène internationale avant de bénéficier, en France, d’une reconnaissance timide qui reste aujourd’hui largement controversée.
Pourtant, dix ans après la mort du philosophe et alors que ce début de XXIème siècle est marqué par un rythme effréné de mutations qui touchent toutes les sphères de la vie sociale, la philosophie derridienne semble plus que jamais d’actualité. Ce colloque international, organisé par l’ENS et l’IMEC, se propose de questionner la pertinence de la « déconstruction » pour penser notre monde. Il s’articule autour de grands thèmes derridiens, en partant du concept de « monde » avant de s’intéresser à tout ce qui en constitue les coordonnées. « Les apories de l’éthique » doivent ainsi permettre de questionner la survie qui est inséparable, dans la dynamique de la philosophie derridienne, de la technique. Le développement accru de la technique ou de ce qu’on appelle « les nouvelles technologies » interroge enfin la persistance (ou la résistance) du livre, ainsi que la transformation de l’œuvre d’art et des archives.
En entrelaçant les voix de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs, ce colloque a donc pour vocation de révéler l’actualité de la philosophie derridienne et de penser son à venir. Car la philosophie derridienne n’invite pas à sa fidèle interprétation, mais à son incorporation qui doit permettre à la singularité de s’inventer, et à la déconstruction de se renouveler…

Organisation : François Bordes, Marc Crépon, Albert Dichy, Elise Lamy-Rested, Frédéric Worms.
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Les journées du Fonds Ricœur : La référence biblique dans la philosophie contemporaine : quelques cas de figures (13/10/2014)

Les journées du Fonds Ricœur : La référence biblique dans la philosophie contemporaine :  quelques cas de figures (13/10/2014) | Philosophie en France | Scoop.it

Quoi que l'on puisse entendre par cette expression, la "référence biblique" est très présente dans la philosophie contemporaine. Qu'il suffise de citer les noms de Martin Heidegger, Hannah Arendt, Paul Ricœur, Emmanuel Levinas, Jacques Derrida, Jean-Luc Nancy, Alain Badiou ou Pierre Manent.

La diversité de ces auteurs, la pluralité des approches philosophiques qu'ils revendiquent, la nature même de leur œuvre respective incite à interroger le pourquoi de cette singulière présence scripturaire que ni le théologico-politique ni le récent retour du religieux ne peuvent à eux seuls permettre d’expliquer et comprendre. Car citer un texte biblique, n'est-ce pas d'abord citer ? En ce sens, la référence biblique conduit aussi à examiner le statut de la citation dans le texte philosophique en général. Vaste sujet dont Walter Benjamin a montré la profondeur et l'enjeu. Mais ensuite, n’est-ce pas aussi traduire ?

Par ailleurs, et avant tout essai de systématisation selon les riches perspectives d'une philosophie de la religion, l'examen d'un corpus à chaque fois unique ne devrait-il pas permettre d'envisager autrement et de manière également féconde le statut, la portée, le sens de la référence biblique dans la philosophie contemporaine ? Chacune des œuvres philosophiques prise individuellement fournirait alors une clef des raisons de l'emploi - usage, figure ou nécessaire congruence - de cette présence des références bibliques qu'elle convoque en son sein.

C'est à relever un tel pari du sens que cette journée vous convie chaleureusement.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Mort de l'éditeur et philosophe François Wahl

Philosophe de formation, passionné de structuralisme et de psychanalyse, compagnon de l'écrivain cubain Severo Sarduy (1937-1993), pilier des éditions du Seuil où il fut entre 1957 et 1991, l'éditeur de Jacques Lacan, Paul Ricoeur, Roland Barthes, Philippe Sollers, Alain Badiou, Jean-Claude Milner, Christian Jambet, Carlo Emilio Gadda, Italo Calvino, ami de Michel Foucault et de Paul Veyne, François Wahl est mort le 15 septembre dans sa maison de Saint Léonard près de Senlis, a annoncé sa soeur Michèle Wahl.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

La tradition de la théologie négative dans la philosophie allemande et française. | Montpellier, 29 septembre-3 octobre

La tradition de la théologie négative dans la philosophie allemande et française. | Montpellier, 29 septembre-3 octobre | Philosophie en France | Scoop.it

Le département de philosophie de l’Université Paul-Valéry Montpellier III et l’Institut de philosophie de l’Université de Heidelberg organiseront à Montpellier, du 29 septembre au 3 octobre 2014, une université d’été franco-allemande sur le thème : « La tradition de la théologie négative dans la philosophie allemande et française/ Die Tradition negativer Theologie in der deutschen und französischen Philosophie ».
La manifestation aura lieu à l’Université Paul-Valéry sur le site de Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre (voir le programme ci-dessous).

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Appel à communications - "Conceptions et usages de l'attention au XVIIe siècle" (Liège, 27 mars 2015)

Appel à communications - "Conceptions et usages de l'attention au XVIIe siècle" (Liège, 27 mars 2015) | Philosophie en France | Scoop.it
Les départements de philosophie de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et de l’Université de Liège (ULg) organisent conjointement un colloque intitulé « Conceptions et usages de l’attention au xviie siècle » qui se déroulera le 27 mars 2015 à l’Université de Liège (Place du XX août), dont la présentation suit ci-dessous. Cet appel à contributions est destiné à compléter le programme de la journée (1 ou 2 communications seront retenues) qui fera ensuite l’objet d’une publication en langue française.
Les propositions de communication ne devront pas dépasser 500 mots et devront être adressées sous la forme d’un fichier pdf anonyme, au plus tard le 1er décembre 2014 à olivier.dubouclez@ulg.ac.be et arnaud.pelletier@ulb.ac.be. Elles feront l’objet d’une évaluation à l’aveugle. Une réponse sera donnée avant le 15 janvier 2015.
Il est à noter qu’aucune aide financière ne pourra être apportée par l’organisation du colloque pour les frais de voyage et d’hôtel des participants.

Présentation

Le concept d’attention a fait l’objet de nombreux travaux ces dernières années dans le champ de la philosophie médiévale et renaissante qui ont permis de montrer comment ce thème, traditionnellement référé à Augustin et à l’augustinisme, nourrissait des théories de la perception et de la connaissance en rupture avec le paradigme aristotélicien. L’objet de notre colloque n’est pas seulement d’étudier les héritages et les prolongements de ce mouvement augustinien, mais de comprendre plus généralement comment les penseurs du XVIIe siècle (Descartes, Spinoza, Malebranche, Leibniz mais aussi Hobbes et la philosophe anglaise) ont eux même usé de l’attention et, le cas échéant, théorisé sa nature et sa fonction dans le cadre des conceptions nouvelles de la science et de la subjectivité. Si l’attention est un concept central pour penser le sujet, c’est précisément parce qu’elle se situe à l’articulation de ce qui, dans le rapport de l’homme au monde, relève de la passivité du sentir (ou plus généralement de la réception d’un donné) et de l’activité d’un choix, sélectif ou abstrayant, analytique ou synthétique.
La situation cartésienne du concept d’attention, à cet égard, est particulièrement frappante : constamment mobilisé des Règles pour la direction de l’esprit jusqu’aux Principes de la philosophie, avant de devenir un véritable impératif de la raison théorique chez les cartésiens (« L’attention est la seule chose que je vous demande », dit Théodore à Ariste dans les Entretiens sur la métaphysique), il n’est jamais pris pour thème explicite par Descartes lui-même. Décisif dans la conduite même des opérations intellectuelles (ainsi dans la méditation métaphysique), l’attention est pourtant reléguée à l’arrière-plan de la doctrine au profit des concepts d’évidence, d’intuition, de clarté ou de distinction. Cette situation mériterait à elle seule qu’on en identifie les raisons (pourquoi l’appel à l’attention est-il constant et dans le même temps refoulé ? Qu’est-ce qui légitime et rend nécessaire cet appel ? Dans quelles circonstances l’attention se constitue-t-elle en objet pour le philosophe ?), et surtout pousse à s’interroger sur la « préconception » de l’attention qui en gouverne les usages, sur les sous-entendus et les référents qui la soutiennent (en particulier du côté de l’optique et des sciences de la nature). Car c’est bien le statut épistémologique du concept d’attention qui fait problème : l’attention fait-elle partie des structures mêmes de la connaissance ou est-elle un élément distinct de ces structures, intéressant plutôt les modalités de leur mise en œuvre, c’est-à-dire du savoir en tant qu’il est un acte ?
Ce problème est d’autant plus crucial que deux visions sensiblement différentes du savoir s’articulent à l’Âge classique autour du paradigme de l’attention : l’une qui le fait dépendre de la présence à soi de l’esprit, conscient des opérations qu’il exécute et volontaire dans ce qu’il entreprend, et l’autre qui au contraire vise à le dispenser de cet effort pour que la connaissance se réduise à l’enchaînement le plus simple et le plus aisé dont le calcul algébrique constitue le meilleur exemple (puisque l’attention s’y trouve soulagée par l’écriture et la brièveté des signes). Dès lors apparaît une ambiguïté dans le traitement que le XVIIe siècle a réservé à l’attention, permettant peut-être de dépasser l’opposition trop tranchée entre « intuitionnisme » et « formalisme » pour prendre acte de la présence chez les philosophes d’une attitude ambivalente par rapport aux usages d’une attention qu’il s’agit tantôt d’amplifier, tantôt de réduire (mais alors doit-on la tenir pour une réalité quantifiable ?), tantôt de valoriser comme une activité positive de l’esprit, tantôt de dénoncer comme une manifestation de notre finitude contribuant à rendre incertain et contingent l’accès au savoir.
Il conviendra pour traiter de ces problèmes d’embrasser dans toute son ampleur le langage de l’attention, de l’attentio, de la diligentia et de l’animadversio, mais aussi du lexique négatif de la distraction, de la négligence ou de l’oubli, tel qu’il s’étend aussi à l’Âge classique dans les domaines de la morale et de la théologie.
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Israël-Palestine : Métaphysique d’un conflit

Israël-Palestine : Métaphysique d’un conflit | Philosophie en France | Scoop.it
Israël-Palestine . Israël-Palestine : Métaphysique d’un conflit
Soixante ans après la création d’Israël, le 14 mai 1948, la coexistence pacifique des Juifs et des Arabes sur cette étroite bande de terre semble toujours impossible. Tout se passe comme si les solutions politiques et pragmatiques, dessinées au travers des grands cycles de négociation de Camp David à Annapolis, se révélaient incapables de traiter l’essentiel, ce qui fait le rayonnement quasi universel de ce conflit. Car cet affrontement comporte des dimensions « métaphysiques » – symbolique, mémorielle, identitaire, religieuse –, dont on ne peut pas faire l’économie. Tenter une approche philosophique, c’est donc s’interroger sur ce qui en lui excède le politique. Nous livrons d’abord un aperçu de la façon dont chaque camp élabore sa version de l’histoire, en s’inspirant de la démarche de la fondation Prime (Peace Research Institute in the Middle East) et du livre codirigé par le Palestinien Sami Adwan et l’Israélien Dan Bar-On. Un débat oppose ensuite le philosophe Alain Finkielkraut et le délégué de la Palestine à l’Unesco, Elias Sanbar. Rentrant d’un voyage en Terre sainte, le philosophe et médiologue Régis Debray livre son analyse du retour du religieux. Dans un dialogue à distance, l’écrivain israélien Amos Oz et le philosophe palestinien Sari Nusseibeh racontent comment la littérature et la philosophie permettent d’imaginer l’autre. Enfin, les philosophes et essayistes Yirmiyahu Yovel, Khaled Hroub, Michael Walzer, Pierre Hassner, Théo Klein et Alexis Keller exposent les types de paix envisageables. Remerciements à Marc Kravetz et à Marc Saghié. Folder paru dans la rubrique Dossiers du n°17 de Philosophie Magazine (version web).
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Philosophie des cultures populaires : musique et émotion Les 17 et 18 octobre 2014 – Cité internationale universitaire de Paris

Philosophie des cultures populaires : musique et émotion Les 17 et 18 octobre 2014 – Cité internationale universitaire de Paris | Philosophie en France | Scoop.it
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo) Sous l’égide du programme ANR « Pouvoir des Arts. Expérience...


Au cours des vingt dernières années, les cultures populaires ont intégré le champ des recherches académiques, d’abord par le biais des sciences sociales et des cultural studies, puis, plus récemment, en faisant l’objet d’analyses philosophiques – qu’il s’agisse du cinéma, des séries télévisées ou encore de la bande dessinée . Pourtant, dans cette rencontre entre philosophie et cultures populaires, il semble que quelques objets soient restés à l’écart, parmi lesquels figure la musique . Si un champ d’études – les popular music studies – s’est développé autour des musiques populaires , la philosophie n’y fait son apparition que de manière ponctuelle, laissant la plupart du temps la place aux sciences sociales. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

ThéoRèmes n°6 - 2014 : Le réalisme spéculatif. Entre athéisme et messianisme

ThéoRèmes n°6 - 2014 : Le réalisme spéculatif. Entre athéisme et messianisme | Philosophie en France | Scoop.it

Yann Schmitt

Editorial
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Bis : Bienvenue dans l'angle Alpha, d'après Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza, de Frédéric Lordon - Théâtre La Manufacture des Abbesses

Bis : Bienvenue dans l'angle Alpha, d'après Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza, de Frédéric Lordon - Théâtre La Manufacture des Abbesses | Philosophie en France | Scoop.it
Après le succès et les prolongations de l'hiver 2014, le spectacle Bienvenue dans l'angle Alpha, d'après Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza, de Frédéric Lordon, adaptation et mise en scène de Judith Bernard, revient sur scène : 
A la Manufacture des Abbesses
du 17 au 28 juin 2014
Tous les soirs à 19h (relâche les dimanche et lundi). 
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Recension, l’éthique sans l’ontologie | Implications philosophiques

Recension, l’éthique sans l’ontologie | Implications philosophiques | Philosophie en France | Scoop.it

La dernière parution, en France, de Putnam, est issue d’une série de conférences prononcées en 2001, c’est-à-dire une période reconnue comme particulièrement féconde dans la vie de notre auteur. Incontestablement cet ouvrage marque le paysage de la philosophie, en général, et à tout le moins représente une étape importante dans la pensée de Putnam aux côtés de Faits et valeurs. D’ailleurs, le lecteur un tant soit peu familier de Putnam et d’éthique ne peut que se réjouir de trouver enfin traduit cet ouvrage dont la réputation précède bien largement sa diffusion en France. Cette traduction ne s’adresse donc sans doute pas aux spécialistes qui ont déjà pris connaissance de ce texte essentiel, et l’ont pour certain déjà intégré dans leurs travaux. Pourtant, il est difficile d’y voir une porte d’entrée pour le lecteur qui souhaiterait découvrir et se former à la pensée de Putnam. En effet, les références aux autres ouvrages de Putnam qui figurent dans le texte représentent plus que des développements secondaires, elles sont nécessaires pour une réelle compréhension de l’ouvrage.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Une centaine de lycéens s'imprègnent de la pensée du philosophe Pierre Bayle

Une centaine de lycéens s'imprègnent de la pensée du philosophe Pierre Bayle | Philosophie en France | Scoop.it

À l'occasion du colloque «Politique et Religion selon Pierre Bayle», plus de cent lycéens d'Ariège et de Haute-Garonne, accompagnés de leurs professeurs de philosophie, de français ou d'histoire-géographie, se sont rendus jeudi 15 mai au Carla-Bayle, village natal du philosophe.

more...
No comment yet.