Philosophie en Fr...
Follow
121.0K views | +56 today
 
Scooped by dm
onto Philosophie en France
Scoop.it!

Philosophie du droit - Le blog de Daniel Mainguy

Philosophie du droit - Le blog de Daniel Mainguy | Philosophie en France | Scoop.it
Alexandre Viala : Philosophie du droit, Ellipses, 2010.
Qui doute encore de l'importance de la Philosophie du droit?
Tout le monde. La philosophie c'est une chose, c'est d'ailleurs l'affaire des philosophes, entendons des facultés de philosophie, surtout depuis la guerre des facultés inaugurée par Kant.
En outre, cela ne sert à rien : un bon juriste c'est un juriste formé dans une université à connaître le droit, les codes, la méthode de connaissance des règles de droit, un poil de jurisprudence, etc. le positivisme légaliste fait encore des ravages majeurs chez les juristes (et pas uniquement chez les étudiants...). (...)
more...
No comment yet.
Philosophie en France
Actualités philosophiques : conférences, colloques, rencontres, publications (livres, articles), etc.
Ecrits : http://didiermoulinier.wordpress.com
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

Epistémologie Cartésienne - colloque international 5 - 6 juin, Paris

Epistémologie Cartésienne - colloque international 5 - 6 juin, Paris | Philosophie en France | Scoop.it

Organisateurs : Jean-Baptiste Rauzy, Xiaoxing Zhang et Stefano Cossara

Sciences, normes, décision

Centre d’études cartésiennes


Friday 5th June 2015


Conference Venue : Maison de la Recherche (28 Rue Serpente, 75006 Paris) Salle D 040


Chair : Vincent Carraud


  • 09:15 – 9:30 : Conference Welcome


  • 09:30 – 10:30 : Peter Baumann (Swarthmore College) : “Brains in Vats ? Don’t bother !”


    • 10 : 30 – 11:15 : Coffee Break


  • 11:15 – 12:15 : Olivier Dubouclez (Université de Liège) : “The Problem of Mental Imagery and Its Cartesian Perspective in Cognitive Sciences”

Chair : Xiaoxing Zhang


  • 14:00 – 15:00 : Alain Boyer (Université Paris-Sorbonne) : “Nullam necessitatem cogitatio mea rebus imponit. Realism and Method. Descartes and Popper”


  • 15:00 – 16:00 : David Rabouin (Université Paris-Diderot, CNRS) : “ Logic of imagination : echoes of Regulae’s epistemology in contemporary philosophy of mathematics ”


    • 16:00 – 16:15 Break


  • 16:15 – 17:15 : Jean-Baptiste Rauzy (Université Paris-Sorbonne) : “The Epistemological Square and its Uses”

Saturday, 6th June 2015

Conference Venue : Maison de la Recherche (28 Rue Serpente, 75006 Paris) Salle D 040


Chair : Jean-Baptiste Rauzy


  • 9 : 30 – 10 : 30 : Ernest Sosa (Rutgers University) : “Descartes and Virtue Epistemology”


  • 10:30 – 11:30 : Xavier Kieft (Université Paris-Sorbonne) “The problem of indecision : A new perspective on Descartes and virtue epistemology”


    • 11 : 30 – 11:45 Coffee Break


  • 11:45 – 12:45 Richard Fumerton (The University of Iowa) : “Cartesian Epistemology and Infallible Justification”

12:45 – 14:30 Lunch

Chair : Stéphane Chauvier


  • 14:30 – 15:30 Stewart Cohen (The University of Arizona) : “Do Non-evidential Considerations Rationally Constrain Belief ?”


  • 15:30-16:30 : Xiaoxing Zhang (Université Paris-Sorbonne) : “Cartesian Intuition and the Gradation of Foundational Justification”


    • 16:30 - 16:45 Break


  • 16:45 : 17:45 : Duncan Pritchard (University of Edinburgh) : "Epistemic Angst"

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque Althusser 1965 : la découverte du continent histoire. ENS Paris, 5-6 juin 2015

Ce colloque prend occasion du cinquantième anniversaire de Pour Marx et Lire Le Capital pour revenir sur ces deux œuvres majeures d'Althusser et sur leur contexte. On examinera les principaux concepts philosophiques de ces deux textes, et l’on tâchera de les situer à l'intérieur de différents cadres théoriques et historiques, afin de cerner au plus près le projet intellectuel althussérien. On abordera ainsi la trajectoire biographique d'Althusser, son activité d’enseignant ou d’éditeur, le dispositif politique et théorique du PCF et les débats philosophiques des années 1950 et 1960 (ceux dans lesquels les deux livres s’inscrivent, et ceux qu’ils ont suscités). Une attention particulière sera apportée aux résonances de ces textes dans le domaine des sciences sociales (économie, anthropologie, histoire, sociologie, psychanalyse) : on s’interrogera non seulement sur l'existence et les succès éventuels d'un « programme althussérien en sciences sociales », mais aussi sur les difficultés et les échecs de ce transfert disciplinaire.

 

Organisation : Antony Burlaud (Paris I/ CESSP), Julia Christ (Francfort/CActuS), Guillaume Fondu (Rennes/Philosophie des normes) et Florian Nicodème (Ens Paris/CActuS)

Contact : florian.nicodeme@ens.fr

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque "La Fabrique du visage" à Paris-Sorbonne - 6 juin

Colloque "La Fabrique du visage" à Paris-Sorbonne - 6 juin | Philosophie en France | Scoop.it
Eventbrite - ETHIRES presents Colloque "La Fabrique du Visage" - Samedi 6 juin 2015 at Sorbonne, Paris, IDF. Trouver des informations sur l'événement et les billets.
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Seminaire Nietzsche et les sciences du vivant. Programme 2014-2015 février à juin

Seminaire Nietzsche et les sciences du vivant. Programme 2014-2015 février à juin | Philosophie en France | Scoop.it
Emmanuel SALANSKISNietzsche et les sciences du vivant18h30-20h30Salle PrM-1.03, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 ParisDans Ecce homo, Nietzsche décrit la crise personnelle qui le fit renoncer à sa chaire de philologie à l’Université de Bâle, en signalant une de ses conséquences philosophiques : « Une soif tout simplement brûlante me saisit : depuis lors, je ne me suis plus occupé en réalité que de physiologie, de médecine et de sciences naturelles » (EH, Humain, trop humain, §3). Cette autoprésentation a été jugée stylisée et excessive par certains commentateurs, et elle vise certainement à contester un certain idéalisme métaphysique de la philosophie. Néanmoins, les travaux menés par la critique des sources depuis Wolfgang Müller-Lauter confirment que Nietzsche a voulu penser la vie et l’organisme dans un dialogue critique avec les sciences du vivant de son temps. Notre séminaire voudrait interroger les différents aspects de ce dialogue, sans le réduire au singulier de « la » biologie, qui recouvre une pluralité de discours et de champs dans la deuxième moitié du XIXe siècle : de la théorie cellulaire aux pensées flexibles et non flexibles de l’hérédité, des théories de l’évolution « darwinistes » et « antidarwinistes » aux préconisations eugénistes plus ou moins radicales. Il s’agira de reconstituer un moment intellectuel important, marqué par les répercussions multiformes de L’Origine des espèces (1859) de Darwin. Mais nous faisons l’hypothèse que Nietzsche, tout en accordant une attention soutenue aux réflexions biologiques et évolutionnistes, ne les traite pas comme une source de connaissance objective ou de vérité positive. Elles doivent selon lui être interprétées (et parfois contestées) de façon philosophique, y compris sur le plan des valeurs qui les inspirent ou qu’elles travaillent à promouvoir. Une telle approche a peut-être de quoi stimuler la pensée contemporaine, dans un moment qui semble se signaler de nouveau par une hégémonie des sciences du vivant.Intervenants :- Mercredi 8 avril : Patrick Wotling (professeur à l’Université de Reims)
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Stéphanie Roza : Comment l’utopie est devenue un programme politique : du roman à la Révolution (1755-1797)

Stéphanie Roza : Comment l’utopie est devenue un programme politique : du roman à la Révolution (1755-1797) | Philosophie en France | Scoop.it

« Je présenterai les résultats d’une longue investigation, suscitée au départ par les propos de Gracchus Babeuf à la barre du tribunal qui allait le condamner à mort pour conjuration égalitariste, en 1797. Le tribun du peuple se réclame de trois prédécesseurs, dont deux utopistes : Morelly, Mably et Rousseau. Faut-il prendre Babeuf au mot ? L’utopie devait-elle vraiment plaider coupable ? J’essaierai de justifier ma réponse positive à cette question. »


more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Journées d'Etudes Epistémologie Historique - Paris, 21-22-23 mai 2005

Journées d'Etudes Epistémologie Historique - Paris, 21-22-23 mai 2005 | Philosophie en France | Scoop.it

Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne (PhiCo, EA3562), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

> programme

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque international de Philosophie | 9 au 11 Avril, 2015, Paris - LYOTARD ET LE LANGAGE

Colloque international de Philosophie | 9 au 11 Avril, 2015, Paris - LYOTARD ET LE LANGAGE | Philosophie en France | Scoop.it

A l'initiative du Centre d'Histoire des Systèmes de Pensée Moderne, EA 1451, UFR de philosophie, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.


L’ambition de ce colloque est d'éclairer une question essentielle pour saisir la pensée de Jean-François Lyotard et, symétriquement, d'apporter au développement actuel de la question du langage l'acuité et l'originalité de l'approche lyotardienne. La « pensée française » a été tardivement affectée par le tournant langagier de la philosophie allemande et anglo-saxonne du XXe siècle. L’écoute, lorsqu’elle existait, s’est trouvée minée par des polémiques qui perdurent. La pragmatique langagière, puis la philosophie des phrases élaborées par Jean-François Lyotard attestent qu’il est l’un des rares Français sensibles à ce bouleversement, qu’il a opéré un « pontage » entre deux traditions généralement opposées. Cela nous semble être l’un des lieux de son actualité et de sa fécondité. Son oeuvre propose ainsi une entrée possible dans les débats en cours et dessine les contours d’une voie alternative à approfondir.

On n’oubliera pourtant pas que cette œuvre, inaugurée par l’analyse du « figural » dans Discours, figure, ne s’achève pas avec Le Différend, mais avec une réflexion sur l’inarticulé, l’innommable, que sont la la donation sensible, le sentiment, la « phrase affect ». De cette dépossession « esthétique » sur laquelle bute le discours, l’écriture de Lyotard aura elle-même témoigné – ou plutôt les écritures, se déportant elles-mêmes en déplaçant leur objet.

Intervenants: Isabelle Aubert, Geoffroy Bennington, Gaëlle Bernard, Corinne Enaudeau, Frédéric Fruteau de Laclos, Alberto Gualandi, Laurence Kahn, Charlotte Murgier, Andreas Niederberger, Sophie Nordmann, Michel Olivier, Claire Pagès, Ronit Peleg, Gérard Raulet, Jean-François Rey, Jean-Michel Salanskis, François-David Sebbah, Gérald Sfez, Rieke Trimcev, James Williams.




more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

La revue Implications philosophiques lance un appel à contribution sur le thème de l’absurde et ses liens avec la littérature pour son dossier de l’été

La revue Implications philosophiques lance un appel à contribution sur le thème de l’absurde et ses liens avec la littérature pour son dossier de l’été | Philosophie en France | Scoop.it

La revue Implications philosophiques lance un appel à contribution sur le thème de l’absurde et ses liens avec la littérature pour son dossier de l’été. Date limite de réception des propositions : 13 avril 2015

En quoi les différentes façons de décrire des situations ou des vies absurdes peuvent-elles enrichir, étoffer le concept d’absurde que Camus définit comme le sentiment qui « naît de cette confrontation entre l’appel humain et le silence déraisonnable du monde » (Camus)  ? En quoi les situations concrètes et quotidiennes décrites en littérature peuvent-elles mener à une réflexion philosophique sur ce qu’est l’absurde de façon plus conceptuelle ?

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Rencontres doctorales internationales en philosophie des sciences | 1-2 octobre 2015 - Appel à contributions

Rencontres doctorales internationales en philosophie des sciences | 1-2 octobre 2015 - Appel à contributions | Philosophie en France | Scoop.it

En vue de favoriser les échanges entre jeunes chercheurs en philosophie des sciences et de participer à la constitution d’un réseau de jeunes chercheurs au niveau international, la Société de philosophie des sciences (http://www.sps-philoscience.org/) organise chaque année des Rencontres doctorales internationales en philosophie des sciences (RDIPS). En 2015, ces rencontres se tiendront à Nancy, aux Archives Henri Poincaré, laboratoire d'histoire des sciences et de philosophie (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine), les jeudi 1er et vendredi 2 octobre. Manuel Rebuschi (Université de Lorraine) et Stéphanie Dupouy (Université de Strasbourg) seront conférenciers invités.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Journée d’étude “Retours à Marx. Usages et lectures de la critique de l’économie politique dans les années 1960-1970″, 4 mars 2015, Paris Ouest

Journée d’étude “Retours à Marx. Usages et lectures de la critique de l’économie politique dans les années 1960-1970″, 4 mars 2015, Paris Ouest | Philosophie en France | Scoop.it

Ce projet de journée d’étude part d’un double constat : 1) dans les années 1960-1970, on assiste en Europe à différents « retours à Marx » se développant soit dans une perspective exégétique (la Neue Marx Lektüre autour d’étudiants d’Adorno comme Backhaus, Reichelt en RFA ou Althusser et ses collaborateurs en France) soit dans une perspective qu’on dira « actualisante » au sens où elle aborde les catégories de la critique marxienne de l’économie politique comme des outils permettant de penser et d’agir directement dans le présent historique (c’est éminemment le cas des lecture politiques du Capital et des Grundrisse proposées par l’opéraïsme). 2) Malgré certains points communs (l’insistance sur l’originalité de la critique de l’économie politique de maturité par rapport à l’économie politique classique et aux textes marxiens dits de jeunesse, la mise en avant des problèmes méthodologiques et épistémologiques de la critique de l’économie politique et la tentative de politiser ces derniers), il est frappant de constater que ces différentes lectures se sont très largement ignorées les unes des autres.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Auteurs, concepts, écoles, héritages : l’histoire de la philosophie à l’épreuve des sciences sociales - Le 19/02 à Paris

Auteurs, concepts, écoles, héritages : l’histoire de la philosophie à l’épreuve des sciences sociales - Le 19/02 à Paris | Philosophie en France | Scoop.it
Table ronde organisée par Giuseppe Bianco, résident à IEA de Paris
Table ronde à partir de Après Bergson. Portrait de groupe avec philosophe de Giuseppe Bianco, résident à IEA de Paris et de La norma de la filosofia, de José Luis Moreno Pestaña, professeur à l’Université de Cadix.

Qu’est-ce qu’un héritage intellectuel ? Qu’est-ce qu’une école ? Peut-on établir la paternité d’un concept, d’un problème ou d’un style philosophique ? Quelles procédures permettent de juger un auteur comme « majeur » ? Quels sont les effets du succès d’un auteur sur sa consécration à long terme ?

A partir des livres de Giuseppe Bianco, Après Bergson. Portrait de groupe avec philosophe (PUF 2015) et de José Luis Moreno Pestaña, La norma de la filosofía. La configuración del patrón filosófico español tras la Guerra Civil (2013), il s’agira de nous interroger à nouveau sur l'apport de la sociologie dans un possible renouvellement de la manière d’écrire l’histoire de la philosophie.

 

Participants :

Jean-François Braunstein (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Jean-Louis Fabiani (EHESS-CEU),
José Luis Moreno Pestana (Université de Cadiz)
Giuseppe Bianco (Université  de Warwick et résident à l'IEA de Paris)
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Philosophical Enquiries - Revue des philosophies anglophones - n°3 (en ligne)

Philosophical Enquiries - Revue des philosophies anglophones - n°3 (en ligne) | Philosophie en France | Scoop.it

Locke (II)

Mémoire et 'Conscience continuée' : une lecture de Locke sur l'identité personnelle

Philippe Hamou

Essence réelle et identité chez Locke

Diégo Covu

Locke et la discipline de l'entendement

Angélique Thébert

La méthode simple et historique de Locke dans l'Essai et la Royal Society

Cédric Brun

 

Degrés de croyance et échelles de valeurs : présentation et considérations épistémologiques

générales autour de la mesure Ramseyenne des degrés de croyance

David Zarebski


Revisiter le Leviathan : son édition critique par Noel Malcolm

Arnaud Milanese

 

La définition de la liberté dans le De Cive et le Leviathan

Jean Terrel

 

La position de Hobbes sur les Indépendants au chapitre XLVII du Leviathan

Jean Terrel

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Conférence « La notion de biodiversité en question » - 13/02/2015

Conférence « La notion de biodiversité en question » - 13/02/2015 | Philosophie en France | Scoop.it

Malgré un intérêt toujours croissant pour son destin, la biodiversité n’en finit d’interroger les scientifiques quant à ses définitions, ses méthodes de quantification, ses usages et ses traductions en politiques de conservation. Bien que le slogan appelant à « sauver la biodiversité » fasse largement consensus, il nous est apparu nécessaire d’interroger les présupposés ainsi que les limites de la notion de biodiversité. D’où vient cette notion ? Comment et par qui est-elle définie, mesurée ? Quelles mutations est-elle en train de vivre ? Ses usages répondent-ils à des normes de scientificité reconnues ?

Il s’agira au cours de cette conférence de réunir des chercheurs (scientifiques et philosophes) qui ont longuement réfléchi à la notion de biodiversité et de porter un regard tout autant critique que constructif sur cette notion essentielle pour l’environnement.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Congrès de la SFE, Paris, 4 et 5 juin 2015. Extension du domaine des arts. « Société Française d'Esthétique

La période contemporaine connaît une extraordinaire extension du champ de l’art. Il s’est ouvert au passé le plus reculé (art préhistorique), aux lointains (arts premiers), à l’autre (art brut), à de nouvelles pratiques (Graffiti, vidéo…), à l’ordinaire extra artistique (performances et happenings), et même au monde de la science et de la technique (arts technologiques, bio art). En revanche, d’autres pratiques sont tenues à l’écart du cercle de l’art (la gastronomie, l’œnologie, le jardinage…). D’autres s’apprêtent à y entrer (la scénographie). Mais la tapisserie, la mosaïque, l’enluminure, ou l’orfèvrerie, qui, au moyen-âge, étaient des arts d’une plus grande importance que la peinture, sont par la suite devenus des artisanats. Se pose donc la question de l’artification, c’est-à-dire du processus de transformation d’un objet ou d’une pratique non artistique en un objet ou une pratique artistiques (et aussi celle, symétrique, de la désartification). Comment s’opère la requalification de ces objets ? Quels sont ses opérateurs ? Quels changements catégoriels, symboliques mais aussi concrets (institutionnels, économiques, juridiques) s’ensuivent ?

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Entre Spinoza et Hegel : parcours philosophiques | Colloque international les 22 et 23 mai

Entre Spinoza et Hegel : parcours philosophiques | Colloque international les 22 et 23 mai | Philosophie en France | Scoop.it
Université Paris-Est Créteil
Vendredi 22 mai 2015, Salle de Thèses, 14h00 Campus Centre, 61 avenue du Général de Gaulle (94010, Créteil).
 
Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Samedi 23 mai 2015, salle Halbwachs, 9h00 17 rue de la Sorbonne (75005, Paris).

En 1979, Pierre Macherey publiait son Hegel ou Spinoza, l’un des derniers volumes de la collection ‘Théorie’, dirigée par Louis Althusser. Ce texte marquait la conclusion d’un projet commencé bien avant avec l’effort systématique de séparer Marx de Hegel (y compris du Hegel dans Marx) et d’établir la différence spécifique qui caractérise la conception matérialiste de la dialectique, de la contradiction historique et de la conjoncture. Dans un autre sens, toutefois, la conclusion de ce projet ouvrait la voie à une nouvelle entreprise, celle d’identifier et de s’approprier un autre Hegel, un Hegel au-delà de Hegel, un Hegel qui se donnerait comme la critique la plus puissante de l’hégélianisme lui-même. Alors que le travail de Macherey semblait poser Spinoza comme la réponse ou l’antidote à Hegel, ainsi que le moyen de purger son ‘idéalisme’ à jamais, nous sommes maintenant en mesure de voir plutôt l’effet opposé : c’est comme si projetant Spinoza sur Hegel, et seulement ainsi, le conflit de Hegel contre lui-même devenait visible et exploitable. Tout comme Hegel ne pouvait s’approprier Spinoza qu'à travers une série de remplaçants : Descartes, Kant, Plotin, il ne pouvait maintenant saisir sa propre philosophie, ou ce qui était vraiment nouveau en elle, que dans la forme d’un danger qui s’appelle Spinoza. Au-delà d’une procédure strictement chronologique qui comprendrait la réponse hégélienne à Spinoza comme une défense ou une méconnaissance, ou à l’inverse comme si Spinoza était la réfutation avant la lettre de Hegel, il est temps de saisir leur complicité inavouée. Macherey a ouvert la voie à une conception de Hegel sive Spinoza, à une traduction et un détournement qui produisent une chose singulière. C’est ce parcours que nous proposons de suivre dans ce colloque.
 
 
Université Paris-Est Créteil
Vendredi 22 Mai, Salle de Thèses 14h00
 
14h00 - Filippo Del Lucchese (Brunel University, London et Collège International de Philosophie) et Chantal Jaquet (Université Paris I Panthéon-Sorbonne) : Ouverture du colloque
 
14h30 - Hasana Sharp (McGill University, Montreal), Social history as natural history: Spinoza and Hegel
 
15h30 - Claire Pagès (Collège International de Philosophie) et Pascal Sévérac (Université Paris-Est Créteil), Hegel et Spinoza: éducation et transformation
 
16h30 - Saverio Ansaldi (Université de Reims), Hegel - Spinoza à la lumière des philosophies françaises du désir : l'exemple de Kojève et Deleuze
 
17h30 - Pierre-François Moreau (ENS de Lyon), Deux fins de l’histoire
 
18h30 - fin de la séance et buffet
 
 
Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Samedi 23 Mai, 2015, salle Halbwachs
 
9h00 - Etienne Balibar (Kingston University), Verum index sui et falsi
 
10h00 - Caroline Williams (Queen Mary, University of London), Thinking paths beyond anthropology: Hegel to Spinoza, via Marx
 
11h00 - Vittorio Morfino (Università di Milano-Bicocca), Ordre des idées et ordre des choses chez Spinoza et Hegel
 
12h00 - Beth Lord (University of Aberdeen), Spinoza and an indeterminate power of thought
 
13h00 - fin de la séance
 
Après-midi Université Paris I Panthéon-Sorbonne
salle Halbwachs
 
15h00 - Susan Ruddick (University of Toronto), ‘L'errance du concept’: mutation as method in the work of Macherey
 
16h00 - Warren Montag (Occidental College, Los Angeles), Spinoza et la conception de la chose singulière (Ethique II, définition VII)
 
17h00 - Pierre Macherey (Université Lille Nord de France, emeritus), Hegel ou Spinoza: une question d'actualité?
 
18h00 - fin du colloque
 
Les adresses:
 
Université Paris-Est Créteil, 61 avenue du Général de Gaulle (94010, Créteil), Campus Centre, Salle des Thèses (Métro ligne 8, station Créteil-Université).
 
Université Paris I Panthéon-Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne (75005, Paris), salle Halbwachs. 
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Parution du numéro 11 des Etudes Platoniciennes : Platon et la psychè (en ligne, gratuit)

Parution du numéro 11 des Etudes Platoniciennes : Platon et la psychè (en ligne, gratuit) | Philosophie en France | Scoop.it

Le numéro XI des Etudes Platoniciennes est le second numéro d'une série consacrée au thème "Platon et ses prédécesseurs"  qui fut l'objet des recherches présentées au Séminaire d'Études Platoniciennes de 2009 à 2012. Ce numéro, qui a pour thème la psychè, se propose de répondre à deux questions : comment Platon, héritier d’un ensemble complexe de croyances, de théories, et de représentations sur l’âme, peut-il nous aider à mieux comprendre, par les transformations qu’il fait subir aux prédécesseurs qu'il utilise, les auteurs pré-platoniciens sur des éléments de leur psychologie ? Comment d’autre part, l’analyse des dispositifs de ces transformations nous renseigne-t-elle sur les véritables stratégies philosophiques platoniciennes pour édifier ses propres théories sur l’âme ? À travers ce volume se dessinent aussi les gestes qui ont conduit à reconnaître sous le terme de « psychologie » un ensemble de savoirs et de croyances dont Platon hérite, qu’il véhicule, et contribue à transformer.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Albert Ogien : "Qu'est-ce que la vie ? L'usage du naturalisme chez Wittgenstein et dans le pragmatisme"

Albert Ogien : "Qu'est-ce que la vie ? L'usage du naturalisme chez Wittgenstein et dans le pragmatisme" | Philosophie en France | Scoop.it
Prochaine séance du séminaire Wittgenstein: Albert Ogien (4 avril 2015)
28 mars 2015
Par execo

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

EA 3562 PhiCo – Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne

Composante EXeCO

 

Lieu: Sorbonne, Université Paris 1, UFR de Philosophie, 17, rue de la Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande.

Date et heure: 4 avril 2015

 

Organisé par Christiane Chauviré, Sandra Laugier, Pierre Fasula.

Avec le soutien du CNRS: GDRI-PloCo (Philosophie du langage ordinaire et conceptions ordinaires en sciences sociales)

 

Intervenant: Albert Ogien (Institut Marcel Mauss, CNRS-EHESS)

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

28 mars : Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Journée d'étude "L'idée de philosophie à l'âge classique"

28 mars : Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Journée d'étude "L'idée de philosophie à l'âge classique" | Philosophie en France | Scoop.it

Organisation : Philippe DANINO

Samedi 28 mars, 9h30 - 17h45

Sorbonne, salle Cavaillès

MATINÉE

Présidence : Chantal Jaquet

 

9h30 :     Présentation de la journée

9h50 :     Pierre Guenancia (Université de Bourgogne)

                   Descartes : « Je ne dirai rien de la philosophie… »

10h40 :   Éric Marquer (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

                   Hobbes : La philosophie, connaissance rationnelle des effets et des générations

11h30 :    Pause

11h50 :    Hélène Bouchilloux (Université Nancy 2)

                   Pascal et le principe de raison christique

APRÈS-MIDI

Présidence : Éric Marquer

14h30 :   Philippe Hamou (Université Paris X-Nanterre)

                   Locke : Philosophie et indifférence épistémique

15h20 :   Philippe Danino (Paris, chspm, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

                   Spinoza : La philosophie par la rencontre

16h10 :    Pause

16h30 :   Paul Rateau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

                   Leibniz : La philosophie et l'idée d'encyclopédie universelle des connaissances

17h20 :   Discussion générale

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Journée d'étude "Phénoménologie du soi vivant : Sens et affect chez Paul Ricoeur et Michel Henry"

Journée d'étude "Phénoménologie du soi vivant : Sens et affect chez Paul Ricoeur et Michel Henry" | Philosophie en France | Scoop.it
organisé à l'initiative du Fonds Ricoeur et du Fonds Michel Henry (Institut supérieur de philosophie, Université catholique de Louvain).
par : Cyndie Sautereau | Jean-Sébastien Hardy | Jean Leclercq | Olivier Abel
Amphithéâtre de l’Institut protestant de théologie, 83 Boulevard Arago, 75014 Paris
lundi 13 avril
10h00 Mot d’accueil
10h20 Cesare Del Mastro (FNRS/Fonds Michel Henry) : "De la co-référence à la co-impression : la phénoménologie henryenne du langage au prisme de Temps et récit"
11h10 Simon Brunfaut (ESA Saint-Luc) : "Qu’est-ce que “raconter l’histoire de la vie” ? Michel Henry face à la fonction narrative de Temps et récit"
12h00 Pause déjeuner
14h00 Joaquim Hernandez-Dispaux (FNRS/Fonds Michel Henry) : "Du “cogito brisé” à “l’être de l’ego absolu”. Ricoeur et Henry autour de Kierkegaard"
14h50 Olivier Abel (EHESS/IPT) : "Esquisse d’une philosophie marxienne de l’habiter"
15h40 Pause
16h00 Jean Leclercq (UCL/Fonds Michel Henry) : "Peut-on vivre sans la métaphore ? Réflexions sur l’idéologie et l’utopie
14 avril 2015
9h30 Jean-Sébastien Hardy (FRQSC/Fonds Michel Henry) : "La vie investie : l’argent chez Henry et Ricoeur"
10h20 Cyndie Sautereau (FRQSC/Fonds Ricoeur) : "La sympathie : Michel Henry et Paul Ricoeur critiques de Max Scheler"
11h10 Pause
11h30 Nuno Miguel Proença (CHAM - FCSH/NOVA - UAc) : "La signification de l’inconscient : psychanalyse, herméneutique et phénoménologie de la vie"
12h30 Pause déjeuner
14h00 David-Leduc Tiaha (EHESS) : "Deux formes de vie de la subjectivité corporelle : Henry et Ricoeur"
14h50 Luis Umbelino (Université de Coimbra) : "À l’école du biranisme. Paul Ricoeur et Michel Henry, lecteurs de Maine de Biran"
15h40 Pause
16h00 Roberto Formisano (UCL/Fonds Michel Henry) : "La vie détermine-t-elle la conscience ? Praxis et représentation d’après Ricoeur et Henry"
16h50 Jean Greisch (Professeur émérite de l’Institut) : "Henry et Ricoeur lecteurs de Marx"

Entrée libre
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Perspectives philosophiques sur les rapports entre physique et mathématiques. Journée d'études

Perspectives philosophiques sur les rapports entre physique et mathématiques. Journée d'études | Philosophie en France | Scoop.it

30 MARS 2015 
UNIVERSITE PARIS DIDEROT
, salle Mondrian, 646A*



Au cours de cette journée (et d’une deuxième à venir prochainement), nous voudrions explorer les questions suivantes concernant le rapport entre mathématiques et physique : Comment comprendre d’un point de vue philosophique la mathématisation galiléenne de la nature, la « (dé)raisonnable efficacité des mathématiques dans la physique » (E. Wigner) et le « caractère protéiforme des mathématiques » (i.e. le fait qu’une même structure mathématique puisse avoir des réalisations empiriques différentes) (S. Mac Lane) ? Comment décrire ce qui fait ainsi « ingression » (A.N. Whitehead) dans la nature physique (ou ce qui en est « extrait » ou « abstrait ») : comme des structures, des schémas, des idées, des concepts, des objets, des formes, des motifs (patterns) ? Quelle est l’« origine » de ces « ingrédients » ? Quel est le rapport entre la liberté constructive des mathématiques pures et le fait que certaines des structures ainsi construites soient utiles en physique ? Comment comprendre l’excès des mathématiques pures par rapport à ce qui est effectivement utilisé en physique ? Afin de réactiver et déployer ces questions, nous voudrions revisiter certaines des réponses déjà données, comme par exemple les réponses de type platonicien (e.g. K. Gödel, A. Lautman, A. Connes, D. Mumford), les approches (neo-)transcendantales (J. Petitot), les approches cognitivistes, historicistes et/ou évolutionnistes (G. Longo), les partages du type syntaxique/sémantique ou software/hardware, la compréhension des mathématiques comme théorie de l’être-en tant qu’être (A. Badiou) ou bien comme ontologie formelle « du quelque chose en général pensé dans la généralité la plus vide qui soit, avec toutes les formes dérivées engendrables a priori » (E. Husserl, Logique formelle et logique transcendantale).

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Les journées du Fonds Ricœur : Paul Ricœur et les éthiques du care. Regards croisés - lundi 09 mars 2015

Les journées du Fonds Ricœur : Paul Ricœur et les éthiques du care. Regards croisés - lundi 09 mars 2015 | Philosophie en France | Scoop.it

Paul Ricœur n’a cessé de dialoguer avec des pensées autres, différentes, parfois opposées, dialogue qui s’est toujours révélé d’une grande fécondité et que nous souhaitons ici poursuivre en proposant une rencontre entre sa philosophie et les éthiques du care. Bien que les lieux de rapprochement et de discussion possibles soient multiples, force est de constater que leur exploration ne fait que commencer. De fait, ces deux perspectives sont longtemps restées à l’état de « deux solitudes », sans doute parce qu’elles appartiennent à des traditions de pensées différentes. Ricœur forge son œuvre à partir de la tradition réflexive, de la phénoménologie et de l’herméneutique, alors que les éthiques du care trouvent leur source dans l’empirisme et la sensibilité de la tradition anglo-saxonne (Hutcheson, Hume), plus particulièrement dans la psychologie du développement moral avec l’ouvrage fondateur de Carol Gilligan (In a Different Voice, États-Unis, 1982) et dans les études féministes qui lui succèdent. Ainsi, aux États-Unis, les études sur le care ont pris de l’ampleur grâce aux travaux de Joan Tronto, Nel Noddings, Eva Feder Kittay, Virginia Held ou encore Sara Ruddick, pour ne citer qu’elles. En France, ce n’est qu’à partir des années 2000 que les réflexions sur lecare trouvent leur voix sous l’impulsion, notamment, de Sandra Laugier et de Patricia Paperman. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Colloque "Barthes et la Musique", Fondation Singer-Polignac, 3-5 juin 2015

Colloque "Barthes et la Musique", Fondation Singer-Polignac, 3-5 juin 2015 | Philosophie en France | Scoop.it

On sait l’importance de la musique dans la vie et l’œuvre de Roland Barthes. Pianiste amateur, élève du chanteur Charles Panzéra qui lui fera découvrir le répertoire du lied et de la mélodie française, Barthes a attendu la dernière décennie de sa vie pour écrire sur la voix, la musique de chambre, les compositeurs qu’il aimait (Schumann, Schubert, Fauré, Debussy, Ravel...). Mais la musique inspire de fait toute son œuvre par les nombreuses allusions qui reviennent dans ses livres (le chant des castrats dans S/Z, le duo d’amour de Pelléas et Mélisande, Ma mère l’oye de Ravel, la figure d’Orphée si différente de l’Orphée de Blanchot...). À l’inverse, ni l’opéra (il est invité à Bayreuth pour La Tétralogie du centenaire), ni la musique baroque ne le satisferont vraiment, pas plus que la « musique contemporaine », malgré sa curiosité pour la démarche créatrice de Pierre Boulez (organisateur d’une série de concerts­lectures à l’IRCAM avec Barthes, Foucault et Deleuze) et malgré son amitié pour André Boucourechliev (il prêtera sa voix de récitant pour l’enregistrement deThrène).

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Démocratie radicale et utopie : Colloque international Université Paris Diderot - 16, 17 et 18 avril 2015

Démocratie radicale et utopie : Colloque international Université Paris Diderot - 16, 17 et 18 avril 2015 | Philosophie en France | Scoop.it

Organisé par le LCSP (L’Archipel des devenirs – Centre de recherche sur les utopies) en collaboration avec l’Université York (Toronto, Canada), le Centre de Théorie Politique de l’ULB (Belgique) et l’Université du Québec à Montréal (Québec).

15, 16 et 17 avril 2015

En associant la démocratie radicale à l’utopie, il ne s’agit pas de prouver que l’une contiendrait déjà l’autre dans son concept pour « découvrir » entre elles une heureuse continuité. Il s’agit plutôt d’explorer les intersections et les tensions qui traversent ces deux séries d’expérimentations, de pratiques et d’idées politiques et sociales. Toutes deux se démarquent clairement des logiques de paisible consensus, de bonne gouvernance et de juridisme autolégitimé qui prétendent épurer le champ social de ses conflits et de ses poches d’altérité. Contre les diverses formes de domination, d’oppression et d’exploitation, utopie et démocratie radicale veillent à laisser apparaître et s’exprimer les populations déterritorialisées, minoritaires, marginalisées et alternatives – ces bandes parcourant d’autres contrées du possible. Toutes deux puisent ainsi leurs lieux et expériences propres aux marges du pouvoir, dans des communautés qui ne s’intègrent pas à la société normalisée ni ne se soumettent aux codifications hégémoniques, dans des univers de sens reconfigurant le pensable, le dicible et le faisable. Pour autant, leurs procédés, leurs espoirs et leurs paysages ne doivent pas dissimuler trop rapidement leurs différences.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

T2G Rencontre philo 4/4 - Guillaume le Blanc : "Apprendre à devenir voisins"

T2G Rencontre philo 4/4 - Guillaume le Blanc : "Apprendre à devenir voisins" | Philosophie en France | Scoop.it

Rencontre philosophique 4/4 Guillaume le Blanc Apprendre à devenir voisins En regard de Place du marché 76 de Jan Lauwers & Needcompany SAMEDI 7 MARS - 18H 


En règle générale, nous partons du point de vue que chacun doit "cultiver son jardin" et ainsi construire une séparation rigoureuse entre le privé et le public, la vie intime et la vie exposée. Cette compréhension des vies séparées les unes des autres, à côté les unes des autres ne résiste peut-être pas à un examen rigoureux de l'expérience du voisinage si l'on accepte de penser le voisinage comme un mode original de cohabitation qui suppose une relation entre des individus qui ne sont ni trop proches (les frères et les sœurs) ni trop lointains (les étrangers), mais avec qui chaque vie est cependant en rapport. Comprendre comment nos existences sont partiellement hors d’elles-mêmes, potentiellement troublées par des intrusions externes, suppose de réfléchir sur la fragilité des vies mais aussi sur les modalités du vivre ensemble. C'est à révéler cet impensé politique et anthropologique du voisinage que sera consacrée notre intervention.

Guillaume le Blanc est philosophe, professeur de philosophie à l'université Bordeaux Montaigne, il a publié notamment Vies ordinaires vies précaires (Seuil, 2007), L'invisibilité sociale (PUF, 2009),Dedans dehors. La condition d'étranger (Seuil, 2010), Que faire de notre vulnérabilité (Bayard, 2011) et L'insurrection des vies minuscules (Bayard, 2014).

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Le passé empêche-t-il de vivre ? - Le passé empêche-t-il de vivre ? Dispute philosophique au Théâtre Graslin de Nantes, Jeudi 26 Février 2015

Le passé empêche-t-il de vivre ? - Le passé empêche-t-il de vivre ? Dispute philosophique au Théâtre Graslin de Nantes, Jeudi 26 Février 2015 | Philosophie en France | Scoop.it

Autour des représentations de La Ville morte d’Erich Wolfgang Korngold,Angers Nantes Opéra et l’association Philosophia organisent un débat entre l’historien Jean-François Muracciole et le philosophe Angelo Giavatto le jeudi 26 février, à 20h.

Ce débat sera animé par Sylvain Bourmeau, journaliste, ancien directeur adjoint des Inrockuptibles, cofondateur de Mediapart, ancien directeur adjoint de la rédaction et éditorialiste de Libération, producteur à France Culture de l’émission « La suite dans les idées ».

more...
No comment yet.