Philosophie en Fr...
Follow
123.0K views | +0 today
Philosophie en France
Actualités philosophiques : conférences, colloques, rencontres, publications (livres, articles), etc.
Ecrits : http://didiermoulinier.wordpress.com
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

Emmanuel Levinas : Eros, littérature et philosophie

Emmanuel Levinas : Eros, littérature et philosophie | Philosophie en France | Scoop.it
Le dernier tome des Œuvres d’Emmanuel Levinas [1], publié sous la responsabilité de Jean-Luc Nancy et de Danielle Cohen-Levinas, regroupe des textes inédits, littéraires et philosophiques, sur le thème de l’éros. L’on y trouve les deux ébauches de roman de Levinas, des notes philosophiques sur l’éros, ainsi que des textes de jeunesse traduits du Russe.

Si la préface de Jean-Luc Nancy traite de manière plus générale des relations de la littérature et de la philosophie, ce volume reste destiné à un public de spécialistes. La publication de ces textes inédits n’en représente pas moins un nouvel outil important pour les recherches lévinassiennes. "  Paula Lorelle

more...
Sophie-Luce Morin's curator insight, March 12, 2014 6:06 PM

À ajouter à ma liste de lecture !

Scooped by dm
Scoop.it!

Écritures romanesques et philosophie: Hermann Broch, Hermann Hesse, Thomas Mann, Robert Musil

Écritures romanesques et philosophie: Hermann Broch, Hermann Hesse, Thomas Mann, Robert Musil | Philosophie en France | Scoop.it

uin 2011 - Presses Universitaires de Bordeaux, coll. Crises du XXème siècle – 24 €

Comment pense la littérature ? Et plus précisément encore : Comment pense le roman? De nombreux romans se tiennent en effet à la frontière entre littérature et philosophie: le « roman-essai », le roman polyphonique et le roman totalisant.

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Le travail de la litterature - Usages du littéraire en philosophie

Le travail de la litterature - Usages du littéraire en philosophie | Philosophie en France | Scoop.it
C o l l o q u e i n t e r n a t i o n a l
Le travail de la littérature.
Usages du littéraire en philosophie

Université Paris-Est Créteil/École Normale Supérieure-Paris

19-20 mai 2011

Le but de ces deux journées d’études est de poser et d’essayer de répondre à une série de questions qui apparaissent de plus en plus incontournables, surtout pour ceux qui conçoivent la philosophie comme une façon de réfléchir sur les usages de nos mots ordinaires et sur les pratiques de notre vie quotidienne. Ces questions portent sur les rapports que la philosophie entretien avec la littérature. Qu’est-ce que la littérature a à apporter à la philosophie, à travers la spécificité de l’expérience (à la fois esthétique, épistémologique et morale) qu’elle nous propose ? Qu’est-ce que les œuvres littéraires apprennent aux philosophes ? Et en retour, en quoi modifient-elles notre façon de faire de la philosophie ? (...)
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Lectures de l’idéalisme allemand : philosophie et littérature

Séminaire organisé avec l’Université Paris 4 Sorbonne (Centre d’esthétique, musique et philosophie contemporaine), l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et l’Université St Denis Paris 8.

 

Pourquoi vouloir aujourd’hui se tourner vers l’idéalisme allemand, et qui plus est pour lire des textes d’un corpus plutôt que pour thématiser une tradition ? L’exercice du commentaire, concernant des textes tant de fois traversés, dépassés ou déplacés, n’est-il pas redondant ?

Le recours à la lecture aspire justement à discerner des foyers de questions, de problèmes, de rapports qui ne sont pas identiques à ce qui peut être assemblé sous les noms d’œuvres (Hegel, Schelling, Fichte, Hölderlin) ou sous le nom d’une tradition unifiée. De par leur confrontation avec la spéculation, ces textes nous renvoient une nouvelle fois à une question irréductible de la pratique philosophique : comment la philosophie peut-elle ne pas être idéaliste ? Ou, pour le formuler de manière plus précise : en quoi la spéculation donne-t-elle des points d’appui à la rigueur de la pensée, en quoi pose-t-elle le problème de sortir d’une pensée demeurant en elle-même ?

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Pierre Macherey : « Littérature et/ou Philosophie ».

Au fil d’un article sur Lautréamont, André Breton écrit : « Je crois que la littérature tend à devenir pour les modernes une machine puissante qui remplace avantageusement les anciennes manières de penser. »1) Ceci paraît signifier que, à l’époque de la modernité, la littérature a vocation à prendre la relève, entre autres, de la philosophie, c’est-à-dire, en clair, de penser à sa place. (...)
more...
No comment yet.