4- PATIENT EMPOWE...
Follow
Find
34.7K views | +28 today
 
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Cancer Contribution
onto 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK
Scoop.it!

Many patients are stronger than most doctors realise

Many patients are stronger than most doctors realise | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Every day throughout the U.S., patients and their families must make excruciating medical decisions. A fundamental role of the physician is helping them through this difficult process.

 

Some choices are painful but easy to make, such as deciding to amputate a gangrenous limb to save a child’s life. Often, however, doctors must present options and make recommendations when there is no “right” answer.

 

Doctors worry patients can’t face the truth. All too often, however, it’s the physician who struggles to admit there’s little more he or she can accomplish.


Via Andrew Spong, Giovanna Marsico
more...
Marisa Maiocchi's curator insight, October 27, 2013 6:49 AM

Esta nota nos recuerda a los médicos en forma breve la importancia de aprender a distinguir los hechos de nuestras propias interpretaciones, suposiciones, y juicios respecto de los pacientes, y nuestras propias limitaciones como seres humanos y como profesionales.

4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK
Pharmageek considers the Patient as the pharmaceutical industry "missing link"
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

PHARMA.....CONNAIS TU LES E-PATIENTS?

PHARMA.....CONNAIS TU LES E-PATIENTS? | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Mi septembre, la nouvelle tombe. "le Mycophénolate Mofétil (Cellcept) est exclu du dispositif "tiers payant contre générique"".
Résultat du travail de "Renaloo", association de patients qui a su mobiliser son réseau et négocier avec l'ANSM et la CNAMTS...
C'est une première....mais ce genre de situation va probablement devenir de plus en plus courante.


A l'occasion de la WebTV que j'ai eu l'honneur d'animer sur BEPATIENT.fr : "Carte blanche" donnée aux "E Patientes" ( http://sco.lt/8VRpi5 ), j'ai pris le temps de compiler un certain nombre d'informations sur ce qu'on appelle les "E Patients" et ce mouvement connu désormais dans la santé comme le "Patient Empowerment".


On sait que la santé est un sujet très présent sur le web.


Avec plus de 30% de la population mondiale connectée (plus de 71% dans les pays développés), le web 2.0 compte maintenant plus de 100 000 000 de sites et plus d'un milliard d'utilisateurs .


La santé 2.0 en chiffres c'est plus parlant. Cela représente :


- 1/3 des recherches faites sur Google
- 20% des discussion dans les réseaux sociaux


Ce qui fait de la santé le second sujet le plus recherché/discuté sur le net.


E PATIENT : UN PHENOMENE AMERICAIN?


On peut penser que ce mouvement des E Patients est un phénomène anglo-saxon pour ne pas dire américain.


Le plus connu d'entre eux, E Patient DAVE (Dave de Bronkart), sexagénaire américain, est devenu le "fer de lance" de ce mouvement.
Diagnostiqué avec un cancer du rein en 2006, les médecins le laissent sans espoir de traitement. Alors Dave s'adresse au web, échange avec d'autres patients et apprend qu'il y a un traitement envisageable mais proposé uniquement par certains médecins.
Rentré en rémission, il décide de s'appuyer sur son expérience pour promouvoir une approche nouvelle de la santé. (une interview intéressante de E Patient Dave http://www.myfoxmaine.com/story/19595242/e-patient-dave-health-activist)


Le Patient EMPOWERMENT est né avec les différente définitions que l'on peut donner aux E Patients (bien résumé et étayé sur wikipedia http://bit.ly/GShDVf ).


Parmi d'autres celle qui fait l'unanimité est la définition élaborée par Tom Ferguson qui identifie les e-patients comme des individus équipés, capables, responsables et impliqués (equipped, enabled, empowered, engaged) dans leur état de santé et dans les décisions qui lui afférent.


L'étude américaine de PEW INTERNET (Social life of health information ( http://bit.ly/SxW4PK ) résume bien l'ampleur de ce phénomène aux Etats Unis.


  • 80% des internautes ont cherché des informations santé sur le web
  • 1/3 s'en sert pour évaluer et choisir leur médecin
  • 60% reconnaissent que cela a affecté leur décision sur comment traiter leur pathologie
  • 50% demandent alors un second avis médical après ces recherches
  • 30% s'en servent pour décider d'aller consulter ou pas
  • 30% l'utilisent pour comparer les options de prescription de traitement


Aux Etats Unis ou les professionnels de santé sont équipés à 80% de smartphones et à 60% d'IPAD, 40% d'entre eux reconnaissent aller consulter de l'information on-line PENDANT la consultation et 50% recommandent à leurs patients des sites à consulter (Manhattan Research)


Le mouvement est encore plus évident à la lecture de l'étude conduite par l'université californienne DAVIS (UC DAVIS Mai 2012 http://bit.ly/SxW4PS ) "The prepared patient" qui met en avant les attentes des E Patients :


  • se tenir informé
  • jouer un rôle actif dans ses soins
  • franchir une étape difficile sur une question de santé


Cela pour autant qu'il soit question de défiance vis à vis des professionnels de santé
Par ailleurs, les patients reconnaissent qu'internet n'est pas la seule source d'information ; les amis, les émissions de télé, les ouvrages/revues/magazines.. sont aussi cités. D'ou l'importance de garder une présence sur les médias "off-line".


Dans cette étude, enfin, il est précisé que :


  • 70% des patients discutent avec leurs médecins de l'information collectée.
  • 40% l'impriment afin d'en parler avec leur médecin
  • 50% déclarent suite à cette recherche avoir au moins une question à poser à leur médecin.


ET EN EUROPE ?


En Europe, les études et la prise de conscience se développent.


Dans son étude "Citizen Health Europe", Manhattan Research dresse en 2010 un état des lieux précis de la situation.


Premier constat, il y aurait 76 millions de E Patients en Europe !!


Parmi les motivations qui induisent à s'adresser au web les 3000 patients interrogés dans les 5 plus gros pays européens, on retrouve :


  • discuter/rechercher les informations obtenues lors de la consultation
  • utiliser internet pour rechercher des symptômes/diagnostic (le fameux phénomène "Dr Google")
  • challenger le diagnostic
  • demander un changement de traitement


L'étude conduite en 2010 par IMR international "Europe Social Media in healthcare" quant à elle précise les motivations des internautes pour discuter de la santé sur les réseaux sociaux.


  • 32% veulent trouver une expérience sur le traitement qu'ils prennent
  • 31% pour trouver de l'expérience sur la maladie qu'ils ont
  • 16% pour partager de l'expérience/maladie
  • 13% pour partager de l'expérience/traitement


EN FRANCE ?


C'est ainsi qu'en France l'étude IPSOS "Public affair 2010" nous révèle que que la santé est la 7ème raison de consulter le web (en France).


Et lorsque l'on regarde les sites consultés/moyens utilisés (Etude GFK 2010 http://bit.ly/PxRc0c ) :


  • 81% passent par les moteurs de recherche
  • 68% par des sites spécialisés type "Doctissimo" ou "AZ Santé"
  • 40% vont sur les forums de discussion
  • 38% sur les encyclopédies libres (Wikipédia, ..)


Par contre :


  • seuls 12% vont sur les sites de labo
  • 11% sur des blogs médecins
  • 10% sur des blogs de patients
  • 10% sur les sites d'associations de patients
  • 8% sur les réseaux sociaux


Quant on sait qu'un site comme Doctissimo génère environ 8 à 10 millions de visiteurs uniques par mois, le Ministère de la santé a décidé face à ce phénomène de conduire une étude avec des sociologues en 2010.


La conclusion est sans appel sur le sujet :


Les auteurs précisent qu'il s'agit là de la "CONSTRUCTION D'UN SAVOIR PROFANE PRATIQUE, COMPLEMENTAIRE DU SAVOIR EXPERT DES MEDECINS".


Le phénomène est tel que le CNOM (Conseil National de l'Ordre des médecins) a réagit en conduisant cette enquête avec IPSOS ( http://bit.ly/PjIRtd ) qui nous donne les chiffres pour la France :


  • 71% des internautes français recherchent des informations santé sur le web
  • 7 internautes sur 10 qui font ces recherches ne font pas la différence entre sites certifiés ou non
  • 62% des français consulteraient le site/blog de leur médecins si celui-ci en avait un
  • 34% des internautes qui cherchent sur le net disent en parler avec leur médecin (le deux tiers des patients ne discutent pas avec leur médecins des informations repérées en ligne)


Cela a d'ailleurs conduit le CNOM a inciter sur son site les médecins à se pencher sur ce phénomène pour :


  • Développer le conseil du médecin dans la recherche d’information santé.
  • Faire d’Internet un outil au service de la relation médecins-patients
  • Créer un label ordinal pour les sites publiés par des médecins.


ET ALORS ?


And so what??
Comment prendre en compte cette évolution parmi les acteurs du système de santé?

Et oui.. pas facile quand notre culture et notre cadre réglementaire ne nous permettent pas d'avoir un échange directe avec les patients.
Pas facile de passer d'une cible de 200 000 médecins (grosso modo) à près de 45 millions d'individus (juste pour la France)
Pas facile de passer d'un mix promo ou la visite médicale est omniprésente (près de 60% du budget) et le digital quasi absent (moins de 1%)


C'est le "business model" en entier qu'il faut repenser et les organisations qui vont avec....


L'orientation client ne doit plus être une intention... mais devenir une réalité du quotidien...avec la difficulté, certes majeure, de définir ce CLIENT.


Prescripteurs? Dispensateurs? Payeur? Patient?...Lequel choisir? Y en a t il qu'un? ou plusieurs? quel poids donner à chacun?


J'entends souvent, et à juste titre, dire par les acteurs (laboratoires, grossistes, pharmaciens,..) que le Patient est "AU COEUR DE NOS DÉMARCHES"...


Pour les marketeurs (futurs "chef de clients"?? :-)), cela doit se traduire par une cartographie du parcours client...peut être effectivement tournée autour de ce parcours.

Prenons le pari qu'à chaque étape du parcours patient (prévention, symptôme diagnostique annonce,analyses, prescription, dispensation, observance, suivi...que sais je?? selon les pathologies) nous repensons nos démarches marketing en mettent au coeur le patient et la notion de service client et de valeur ajoutée...


Et pourquoi ne pas considérer désormais nos clients historiques ou les nouveaux acteurs comme des partenaires ayant eux aussi pour client le Patient?


Peut être faudrait il dans un premier temps accompagner ce changement dans la relation médecin/patient?


Pour conclure je reprendrais un post récent d'Alex Butler, PDG de "The social Moon", gourou du digital pharma et ancien de J&J, qui s'interrogeait sur la pertinence de continuer à utiliser le terme de E-Patient.
En effet, à partir du moment ou tous les patients ou presque, vont sur le net peut être faut il juste les appeler PATIENTS...au même titre qu'on ne précise plus le terme 'numérique" quant on parle d'appareil photo...


Ça y est Pharma... tu en sais un peu plus sur les E Patients.
J'espère que cela t'aura intéressé.



Pour finir, je citerais Len Starnes, autre gourou du digital pharma et ex Bayer...qui écrivait dans une présentation destinée à la pharma:

"Fish where the fishes are"
(Peches là ou sont les poissons)


A bon entendeur

Lionel REICHARDT
Le Pharmageek

more...
Christophe Deshayes's comment, May 6, 2013 9:20 AM
Vos articles sont vraiment captivants !
Je suis très intéressé car je fais aussi un topic "santé et numérique".
A bientôt par lecture !
Michel Mazuez's comment, May 9, 2013 11:53 AM
J'ai passé 1 mois à colliger ces statistiques... Merci de m'avoir confirmé le chiffres... Et maintenant à nous (soignants) de jouer.
Astelos_Sante's curator insight, May 28, 2013 12:17 AM

Premier constat, il y aurait 76 millions de E Patients en Europe !!

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from education du patient
Scoop.it!

L'éducation thérapeutique du patient

L'éducation thérapeutique du patient | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
un ouvrage de Laurence Mauduit - Préface de Jean-Luc Harousseau - Avant propos de Pierre Teilac (L'éducation thérapeutique du patient http://t.co/a653209M9N)...

Via VAB Traductions, Marie Françoise de Roulhac
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Digitized Health
Scoop.it!

Seeing Is Believing: Infographics Revolutionizing The Patient Experience

Seeing Is Believing: Infographics Revolutionizing The Patient Experience | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

By: Nicole Fisher and Ben Heubl Infographics and visualizations are hugely popular in all cultures, and there is unlimited opportunity to use them in a complex field like health care.


Via Olivier Delannoy, Emmanuel Capitaine
more...
Deirdre Bonnycastle's curator insight, August 27, 11:30 AM

What a great tool for patient health advocacy

kenza's curator insight, August 27, 1:16 PM

A picture is worth a thousand words .....:)

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Ma santé et le digital francophone
Scoop.it!

Nouveau réseau pour les patientes atteintes d’un cancer du sein et leurs proches

Nouveau réseau pour les patientes atteintes d’un cancer du sein et leurs proches | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
Une plateforme web d’échange réservée aux patientes atteintes d’un cancer du sein et leurs proches a été lancée : Mon réseau cancer du sein. Découverte.

Via Emmanuel Capitaine
more...
Le Lab Marketing Digital's curator insight, August 26, 2:36 AM


Une plateforme web d’échange réservée aux patientes atteintes d’un cancer du sein et leurs proches a été lancée : Mon réseau cancer du sein.


Ce réseau permet aux patientes atteintes d’un cancer du sein et aux proches :

  • d’échanger et de se soutenir
  • de trouver et partager des adresses de professionnels
  • de s’informer et enrichir ses connaissances

 

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Heart and Vascular Health
Scoop.it!

Donating.vs.Death from CDC

Donating.vs.Death from CDC | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Where we donate vs. what kill us. 


Via Seth Bilazarian, MD
more...
Seth Bilazarian, MD's curator insight, August 24, 9:13 AM

Many inferences can be made about this disparity but one contributor is clearly the notion (incorrectly) that heart disease is a disease of the elderly and therefore inevitable.  A contributor to this was former surgeon general Jocelyn Elders comment the "you have to die of something".   Much of the public has a dim view of the strides that have been made in cardiovascular disease, but its persistence as a problem in young and old alike requires continued research funding.

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Jeunes Médecins et Médecine Générale
Scoop.it!

Les patients devraient-ils lire leur dossier médical?

Les patients devraient-ils lire leur dossier médical? | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Alors qu’elle arrivait à la fin de sa formation de médecine, la jeune interne Leana Wen s’est vue demander par une patiente ce qu’elle écrivait dans son dossier médical.


Via SNJMG
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Participez... Prix de l’Innovation Patient Numérique - Patient Numérique 2014 #hcsmeufr

Lionel Reichardt / le Pharmageek's insight:

Prix de l’Innovation Patient Numérique

Parler d’innovation sans partir à la découverte de pratiques naissantes, d’outils en gestation voire de réalisations en voie d’industrialisation nous paraîtrait quelque peu boiteux. C’est pourquoi le Comité Scientifique du Patient Numérique a décidé cette année de récompenser un projet innovant en décernant son « Prix de l’Innovation Patient Numérique 2014 ».

Le « Prix de l’Innovation Patient Numérique 2014 »a pour but de récompenser le meilleur projet d’innovation technologique ou d’innovation d’usage dans le secteur des soins de santé, réalisé au sein des institutions et prestataires de soins ou des organismes assureurs.

Un prix unique sera décerné et sera remis aux lauréats lors du séminaire l’hôpital Innovant qui aura lieu le 16 octobre 2014. Ce prix s’accompagne d’une bourse d’étude couvrant les frais d’inscription pour un étudiant au Master Exécutif ITMED 2014-2015 d’une valeur de 10.00 euros offert par l’Institut EM2C.

more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Pharma Marketing
Scoop.it!

40 percent of patients don’t know if their doctor offers a patient portal

40 percent of patients don’t know if their doctor offers a patient portal | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Via COUCH.
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Can patients be left to own devices? - FT.com

Can patients be left to own devices? - FT.com | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
Care, anywhere: that is the promise made for a new generation of personal medical devices that enable doctors to remotely monitor patients with chronic conditions such as high blood pressure, heart disease and diabetes. Demand for this kind of care
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Pharma Hub
Scoop.it!

Connect technology to patients' daily lives to boost engagement

Connect technology to patients' daily lives to boost engagement | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
Just as technology vendors have learned the importance of integrating systems such as computerized physician order entry into healthcare employees' workflow, new research advocates similar attention to patients' needs in gaining--and maintaining--their engagement in self-care technology.

Via Philippe Marchal/Pharma Hub
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Electronic Health Information Exchange
Scoop.it!

Virtual Worlds for Health Education

An overview of the Virtual Worlds for Health Education project carried out by the Canberra Institute of Technology (Penny Neuendorf and Colin Simpson) in 2010 - in collaboration with Charles...

Via NY HealthScape
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Cancer Contribution
Scoop.it!

« Les patients ont le droit de savoir ce que recèlent leurs gènes » - Le Monde

« Les patients ont le droit de savoir ce que recèlent leurs gènes » - Le Monde | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

« Les patients ont le droit de savoir ce que recèlent leurs gènes »Le MondeNous sommes à la Jolla, le coeur scientifique de San Diego.


Via Giovanna Marsico
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Cancer Contribution
Scoop.it!

Pourquoi les médecins sont si peu psychologues

Pourquoi les médecins sont si peu psychologues | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

La science a beau avancer à pas de géant, les patients restent toujours aussi angoissés face à la maladie. Formés pour soigner les corps, les médecins sont le plus souvent incapables de rassurer les esprits.


Via catherine cerisey, Giovanna Marsico
more...
Renaloo's curator insight, August 18, 1:12 AM

C'est l’histoire d’un interne qui, après être s’en être allé examiner un patient, rend compte de son travail au médecin chef. “Je lui ai pris le pouls, je lui ai pris du sang, je lui ai pris ses urines”, expose-t-il consciencieusement. Le médecin chef lui répond : “C’est très bien, mais lui avez-vous pris la main ?” »

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Co-creation in health
Scoop.it!

Three in four cancer patients with depression are not getting adequate treatment, studies find

Major depression in patients with cancer is often “missed” or “overlooked” such that nearly three quarters are not receiving adequate treatment, research has found. Many of these patients would benefit from a new integrated treatment programme found to be “strikingly” more effective than current care at reducing depression and improving the quality of life, the researchers said.

The research findings were contained in three papers, funded by Cancer Research UK and the Scottish government and published simultaneously across three Lancet journals on 28 August (the Lancet, Lancet Psychiatry, and Lancet Oncology).

One study analysed data from more than 21 000 patients attending cancer clinics in Scotland who had been screened for depression. The researchers said that it was the first report on the prevalence of depression in patients with cancer that was based on a large scale screening service involving rigorous interviews and expert cancer diagnoses.1 It found that major depression was most commonly diagnosed in patients with …


Via Giuseppe Fattori
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from education du patient
Scoop.it!

Souvent les professionnels surestiment les connaissances des patients

Souvent les professionnels surestiment les connaissances des patients | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
There’s a pesky cognitive bias that creates a honking big barrier to patients and families making the most of the health advice and services available to us. It’s the tendency of experts to overestimate the knowledge of others.

Via Giovanna Marsico, Marie Françoise de Roulhac
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from E-Pochondriac
Scoop.it!

Beyond the ice bucket challenge: Orphan disease patient advocates you should follow on Twitter

Beyond the ice bucket challenge: Orphan disease patient advocates you should follow on Twitter | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
The ice bucket challenge for ALS has generated a lot of attention to rare diseases. Here are some orphan disease patient advocates to follow on Twitter.

Via uri goren
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from communication & relations publics santé
Scoop.it!

Bloguer son cancer

Bloguer son cancer | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Via Stéphanie Chevrel
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Homepage - ALS Association #icebucketchallenge #donate

Homepage - ALS Association #icebucketchallenge #donate | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from e-Santé Marketing Santé innovant
Scoop.it!

Who are the 3 types of social patients?

Who are the 3 types of social patients? | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

Via Dominique Godefroy
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Pharma Marketing
Scoop.it!

How Can Pharmaceutical Companies Build Closer Relationships With Social Patients?

How Can Pharmaceutical Companies Build Closer Relationships With Social Patients? | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
This year, FDA has final begun to offer some guidance to marketers about social media. Heres what social patient say they want

Via COUCH.
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Curious which e-health tools are available to you? | Patients & Families | HealthIT.gov

Curious which e-health tools are available to you? | Patients & Families | HealthIT.gov | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
Learn more about the variety of e-health tools that are available to help you manage your health and your family's health.
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Electronic Health Information Exchange
Scoop.it!

With electronic access, patients play active role in health records - Worcester Telegram

With electronic access, patients play active role in health records - Worcester Telegram | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
With electronic access, patients play active role in health records Worcester Telegram A 2009 federal law offering incentives through Medicare and Medicaid payments prompted the growth in electronic health records that meet certain criteria, such...

Via NY HealthScape
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from La relation Patient-Soignant
Scoop.it!

ACPM - Gérer le conflit dans la relation entre un patient et son médecin - Sécurité des soins

ACPM - Gérer le conflit dans la relation entre un patient et son médecin - Sécurité des soins | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

“L'ACPM présente dans cet article des conseils et des astuces sur la gestion d'un conflit qui reposent sur son expérience des questions médico-légales, la documentation médicale et des consultations...”


Via Françoise Soros
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Health Care Social Media And Digital Health
Scoop.it!

Study: How Patients Want to Communicate with Their Doctors

Study: How Patients Want to Communicate with Their Doctors | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
Do patients want to use patient portal software? We surveyed 430 patients who had seen their primary care physician within the last year to find out.

Via Marie Ennis-O'Connor
more...
Laurent FLOURET's curator insight, August 20, 2:28 AM

Phone first (makes sense when it comes to health discussion); and online going strong (when it comes to admin tasks..)

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Tout et Rein by renaloo.com
Scoop.it!

Réflexion sur la prise en compte des réseaux sociaux santé dans l’éducation thérapeutique du patient

Réflexion sur la prise en compte des réseaux sociaux santé dans l’éducation thérapeutique du patient | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it

L’utilisation d’Internet devient un facteur d’émancipation pour le patient, cependant, cette expertise, résultat de l’information, de l’expérience, de l’apprentissage, est pour l’essentiel à usage personnel, permettant aux patients de développer un partenariat avec les soignants, de discuter, voire de contester leurs propositions.


Via Renaloo
more...
Renaloo's curator insight, August 18, 10:40 AM

Dans un système de santé axé sur le « cure », le patient atteint de maladie chronique est appelé à devenir le gestionnaire de son parcours de soins. Les communautés virtuelles assurent une fonction de soutien et d’accompagnement au long cours insuffisamment développée par le système de santé.

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Le savoir des patients: une contribution essentielle au réseau de la santé

Le savoir des patients: une contribution essentielle au réseau de la santé | 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK | Scoop.it
Donner une voix aux patients est une pratique en plein essor dans les sciences médicales &...

Via Clinique PASTEUR
more...
No comment yet.