1- E-HEALTH by PH...
Follow
Find
117.1K views | +38 today

REGISTER FOR PHARMAGEEK'S NEWSLETTERS

A unique way to get more information about Ehealth from Pharmageek's curation
 
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from WE3 &Co - Web marketing E-communication 3.0 &Co
onto 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK
Scoop.it!

Infographie/SEO - Comment réaliser une bonne étude de mots-clés ...

Infographie/SEO - Comment réaliser une bonne étude de mots-clés ... | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Il convient dès lors de prendre le temps de réaliser l'étude des mots-clés en amont de tout projet, avant même de débuter le travail d'optimisation proprement dit. Pour cela, différentes méthodologies existent, à l'image de ...
Via Coraline DE GARCIA, Agathe Quignot
more...
No comment yet.
1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK
Une veille unique sur le digital et l'innovation en santé A unique watch on digital and innovation in health #ehealth #mhealth #innovation #health

${leadGenConfiguration.title}

$leadGenConfiguration.description
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

e-Santé : évolution ou révolution ? un numéro spécial Egora diffusé à 100 000 professionnels de santé...

e-Santé : évolution ou révolution ? un numéro spécial Egora diffusé à 100 000 professionnels de santé... | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Lionel Reichardt / le Pharmageek's insight:

Offrez-vous une visibilité sur ce numéro

Info : squina@gmsante.fr - tél.01.55.62.69.45

more...
Boite Mails's comment, June 18, 7:50 AM
ou danger ?
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Cancer Contribution
Scoop.it!

Créer son site médical en toute indépendance : les Médecins Maîtres-toile vous donnent rendez-vous le 29 novembre 2014 ! « Médecins Maitres-Toile

Créer son site médical en toute indépendance : les Médecins Maîtres-toile vous donnent rendez-vous le 29 novembre 2014 ! « Médecins Maitres-Toile | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it

Via Giovanna Marsico
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from e-Santé Marketing Santé innovant
Scoop.it!

Here Is The Bionic Man

Here Is The Bionic Man | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it

The National Institute of Biomedical Imaging and Bioengineering released a website that features all the technologies and interventions that are being developed in research projects supported by them. It clearly shows how many futuristic developments are already on the way and might be used in practice soon. Here is the list:

- Robotic leg prosthesis senses a person’s next move and provides powered assistance to achieve a more natural gait.
- Cartilage regeneration: A light sensitive biogel and biological adhesive help new cartilage grow and become functional.
- Blood clot emulator can be used to optimize ventricular assist devices to reduce the risk of blood clots.
- Artificial kidney could be used in place of kidney dialysis for treatment of end-stage kidney disease.
- Microneedle patch delivers vaccines painlessly and doesn’t require refrigeration.
- Interstitial pressure sensor could help doctors determine optimal times for delivering chemotherapy/radiation to cancer patients.
- Glucose-Sensing Contacts could provide a non-invasive solution for continuous blood sugar monitoring.
- Tongue Drive System helps individuals with severe paralysis navigate their environment using only tongue movements.
- Wireless Brain-Computer Interface records and transmits brain activity wirelessly and could allow people with paralysis to use their thoughts to control robotic arms or other devices.
- Implantable Sensors for Prosthesis Control detect nerve signals above a missing limb and can use these signals to move a prosthesis in a more natural way.
- Synthetic Tissue Adhesive: A synthetic glue modeled after an adhesive found in nature could be used to repair tissues in the body.
- Opening the Blood Brain Barrier with Ultrasound could be used to temporarily open the blood brain barrier to let gene therapy treatments reach the brain.
- Flexible Electrodes Record Brain’s Activity from the surface of the brain and could be used to control robotic arms or provide real-time information about brain states.
- Spinal Stimulation is being used in individuals with paralysis to help restore voluntary movement and other functions.


Via Dominique Godefroy
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Living better as we live longer - YouTube

With life expectancy on the rise around the world, sociologists, economist and health experts are working on ways to improve our quality of life for longer. ...
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Déclarer un effet indésirable ou poser une question sur les médicaments - Pharmacovigilance Ile de France

Site institutionnel de la pharmacovigilance en Ile de France, pour déclarer les effets indésirables des médicaments, poser une question sur la iatrogénèse, la tolérance et le bon usage des médicaments, et également apporter des informations validées sur le risque des médicaments.
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Ma santé et le digital francophone
Scoop.it!

L’ e-Santé va-t-elle modifier nos habitudes ?

L’ e-Santé va-t-elle modifier nos habitudes ? | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
L’e-Santé va-t-elle modifier nos habitudes ? L’ e-Santé : Cette médecine connectée implique la remise à plat de notre système de soins. Médecine du futur ? (RT @DamienVanHerp: L’e-Santé va-t-elle modifier nos habitudes ?

Via Emmanuel Capitaine
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from e-santé,m-santé, santé 2.0, 3.0
Scoop.it!

20 millions d'euros attribués au projet TerriSanté de l'ARS Ile-de-France pour déployer des solutions numériques au service de la santé

20 millions d'euros attribués au projet TerriSanté de l'ARS Ile-de-France pour déployer des solutions numériques au service de la santé | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Le projet TerriS@nté de l'Agence Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France a été retenu parmi 18 projets pour développer l'économie numérique, sur un territoire de 350 000 habitants au cœur de la métropole du Grand Paris, pour améliorer la santé de la...

Via nathalie de l'amfe
more...
Geraldine GOULINET's curator insight, September 18, 11:45 PM

L’objectif principal de TerriSanté est l’amélioration de la coordination des parcours de soins entre la ville et l’hôpital, grâce au déploiement massif de solutions numériques qui facilitent en même temps le travail des professionnels et l’accès aux soins des patients, tout en veillant à la réduction des inégalités de santé. 

 

Une formidable opportunité de mettre en action, à travers des dispositifs numériques, les processus d'e-inclusion en faveur d'une égalité d'accès à l'offre de soins et à la prise en charge, d'une dissémination des connaissances et d'empowerment des patients et de conduite opérationnelle de démocratie sanitaire.

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Santé NTIC
Scoop.it!

Focus sur les applications RFID dans le secteur de la santé - Le CNRFID

Focus sur les applications RFID dans le secteur de la santé - Le CNRFID | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it

Via E. Lacoste-Mbaye, Doc-Ifsi-Narbonne
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

LANCEMENT DE MEDTRONIC ASSISTANCE (with images, tweets) · Medtronic se lance dans la médecine connectée #hcsmeufr

#MedtAssistance en pic & tweets - Conférence de presse Medtronic France pour le lancement de Medtronic Assistance un n° vert d’assistance pour les porteurs de prothèses cardiaques Medtronic et pour les professionnels de santé.
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Buzz e-sante
Scoop.it!

e-santé : une question de convergence et de co-création - PHARMAGEEK

e-santé : une question de convergence et de co-création - PHARMAGEEK | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
e-santé : une question de convergence et de co-création Medtronic lance Medtronic Assistance pour tous les utilisateurs d'implants cardiovasculaires (e-santé : une question de convergence et de co-création:

Via Coralie Bouillot, Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Health Innovation
Scoop.it!

Five things that are missing from digital health

Five things that are missing from digital health | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it

1. A practical digital health fellowship for providers and post-graduates

2. True interoperability

3. More women in leadership positions

4. A more robust representation of people involved in healthcare

5. A Hippocratic oath for the digital age


Via Andrew Spong, Sunnie Southern
more...
Andrew Spong's curator insight, July 31, 4:23 AM

All sound enough observations.

 

Would any of them have made your top five?

 

Right now, mine would include:

 

1. A primary focus on patient outcomes as the driver of innovation

2. A secondary focus on reducing the personal and economic burden of care

3. A strong emphasis on design and the promotion of user uptake, utilisation, and retention

4. Interoperability (my definition includes not just connected systems, but also integrated workflows, and assumes a commitment to promoting open, anonymised data)

5. Dialogue: by which I do not mean ceaseless pronouncements about the seductive distractions of novelty, but rather the nurturing of ongoing, iterative, analytic discussions between designers, healthcare systems, clinicians, and users regarding objectives and outcomes (as well as the UX and UI) at every stage of the developmental process -- before, during, and after initiation

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Social Media and Healthcare
Scoop.it!

Is the Healthcare Industry Digitally Fit? Our Survey #hcsmeu

Digital technologies are altering the very fabric of the traditional healthcare delivery model. Consumers are actively embracing digital tools to take charge o…

Via Plus91
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Marketing your technologies around the world
Scoop.it!

Dr. Apple Takes First Steps Into the Trillion-Dollar Health Sector

Dr. Apple Takes First Steps Into the Trillion-Dollar Health Sector | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
The Apple Watch and HealthKit are the company's first foray into the $2.7 trillion U.S. health-care industry

Via Ronald Bannon M.B.A., Adm.A., F.C.M.C.
more...
Ronald Bannon M.B.A., Adm.A., F.C.M.C.'s curator insight, September 10, 4:21 PM

The introduction of the pulse-reading Apple Watch along with HealthKit software designed to log activity and health data form something of a beachhead into the $2.7 trillion U.S. health sector, a vast domain where tech companies large and small have been trying to improve care and reduce cost. And because it’s Apple, a move into health care is worth watching closely.

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Actus santé, médecine, innovations
Scoop.it!

Fracture numérique : un système de santé à (ré)inventer - Sciences et Avenir

Fracture numérique : un système de santé à (ré)inventer - Sciences et Avenir | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Fracture numérique : un système de santé à (ré)inventer
Sciences et Avenir
Pour Henri Isaac, maître de conférences à Paris Dauphine et vice-président du Think Tank Renaissance numérique, les politiques doivent s'emparer du sujet rapidement.

Via Tour de France Numérique pour la Sante, Coralie Bouillot
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from le monde de la e-santé
Scoop.it!

La silver économie, un marché en devenir - Innovation online

La silver économie, un marché en devenir - Innovation online | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it

Le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans est amené, en France, à doubler d’ici à 2030 pour atteindre 20 millions de personnes. Les nouvelles technologies et les évolutions démographiques vont modifier en profondeur les marchés de la santé et de la pharmacie. Toutefois, ce basculement ne doit pas être appréhendé comme une fatalité, mais comme une opportunité dont il faut se saisir au plus vite. En effet, le marché de l’autonomie et de la dépendance représente un potentiel important en matière d’emplois et de développement économique.

L’étude PwC « CEO Survey » de 2014 sondant les leaders de la santé et de la pharmacie révèle que 86 % des dirigeants du secteur de la santé pensent que leur activité sera profondément transformée par les nouvelles technologies dans les cinq prochaines années. Pour s’adapter, 93 % des dirigeants souhaitent ainsi investir dans les nouvelles technologies, mais malgré cette prise de conscience, seuls 33 % d’entre eux ont modifié leurs investissements en matière de technologie. Conscients de leur retard, 57 % des leaders de la santé s’inquiètent donc de la rapidité du changement technologique, contre 47 % tous secteurs confondus. L’autre tendance clé pour les acteurs de la santé, ce sont évidemment les évolutions démographiques, considérées à 84 % comme une tendance qui va transformer leur activité, contre 60 % tous secteurs confondus. C’est la raison pour laquelle les dirigeants du secteur sont vigilants concernant les demandes en mutation de leurs clients et patients : 94 % envisagent même de modifier leur stratégie sur ce point, et 84 % réfléchissent à modifier leurs canaux de distribution. « Beaucoup reste à faire dans le secteur de la santé. Les nouvelles technologies représentent un véritable défi pour les acteurs, qui doivent mettre en place des plans d’action rapides pour s’adapter à ces mutations », précise Elisabeth Hachmanian, associée PwC en charge de l'activité santé.

Prévenir la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson
« S’agissant de l’espoir de tous mourir en bonne santé, je crains malheureusement que tout individu meure un jour d’une maladie, diagnostiquée ou non. L’ICM est un institut de recherche basé à la Pitié-Salpêtrière. Il s’agit d’une fondation privée rassemblant chercheurs, médecins et entreprises sur un même lieu pour réussir à générer une innovation différente », expliquait en préambule Alexis Génin, directeur des applications de la recherche, Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), lors de la Conférence parlementaire sur la silver économie organisée au mois de juin. Et de poursuivre : « Nous vivons de plus en plus vieux, mais cela ne signifie pas que l’on vive forcément plus longtemps en bonne santé. Notre problématique est donc la suivante : comment augmenter cette durée de vie en bonne santé, ou en aussi bonne santé que possible ? Il s’agit de développer une approche de prévention, possible à différents niveaux. Premier niveau : vous n’êtes pas malade – quels facteurs limiteront le risque de tomber malade ? Second niveau : vous ne semblez pas être malade, mais des signes subtils indiquent que vous allez le devenir. Dernier niveau, enfin : vous êtes déjà malade, et malgré tout il existe encore une prévention, celle qui permet de prévenir la perte d’autonomie, de vivre avec la maladie en maintenant une existence aussi active et autonome que possible. »
« Sur le premier aspect de la prévention très en amont, de nombreuses études épidémiologiques peuvent offrir des pistes pour la diminution du risque de maladie ; c’est valable dans le cas des cancers, mais également des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer. Sur le second niveau, lorsqu’un diagnostic établit aujour-d’hui qu’une personne est atteinte de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson, cela est fait à un stade auquel la réserve de neurones en bonne santé a fortement diminué. S’agissant de la maladie de Parkinson, par exemple, il faut 70 % à 80 % de neurones morts dans la « substance noire », la région cérébrale affectée, pour que la maladie devienne visible. Le défi consiste donc à développer de nouveaux outils pour diagnostiquer la maladie très en amont, bien avant que la personne soit cliniquement malade. Une intervention thérapeutique très en amont peut permettre de préserver plus longtemps une vie autonome de la personne, car elle dispose alors encore d’une “réserve fonctionnelle” cérébrale. À titre d’exemple, nous organisons des cohortes de personnes âgées non malades, que nous suivons pendant plusieurs années afin d’identifier des “biomarqueurs” du vieillissement, de façon à voir si l’on peut observer un signal dans l’imagerie cérébrale, un signal neuropsychologique ou un signal dans la circulation sanguine qui permette d’arriver à un algorithme de prédiction de l’arrivée de la maladie. »
À la Pitié-Salpêtrière, grâce aux travaux du Pr Dubois, il est par exemple désormais possible de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer bien avant l’apparition des premiers signes cliniques. Ce diagnostic précoce, s’il force à une difficile annonce, ouvre la possibilité d’avoir une plus grande efficacité des médicaments – puisque plus de « réserve fonctionnelle du cerveau » - et donc de maintenir plus longtemps l’autonomie des malades. Néanmoins, les approches médicamenteuses, dans une innovation complète, ne peuvent suffire, d’autant qu’avec le vieillissement le risque de surmédication, avec effets secondaires associés, augmente.

Des jeux vidéo pour éviter les gestes entraînant des chutes et stimuler les capacités cognitives
« Comment donc, par des solutions non médicamenteuses, augmenter l’autonomie de personnes dont la maladie est diagnostiquée ?, interroge Alexis Génin. Un malade de Parkinson qui commence à chuter en est, d’après les statistiques, aux derniers stades de la maladie. D’autres études indiquent qu’on compte entre 20 % et 30 % de la population âgée en situation de dépression. D’où le cercle vicieux de l’isolement. Des pistes se dégagent quant aux moyens d’action à adopter. Nous avons par exemple créé un laboratoire commun, Brain e-Novation, avec le groupe Genious. Le métier de cette entreprise consiste à mettre au point des jeux vidéo en intégrant de nombreuses technologies utilisées par les jeunes ou les moins jeunes pour se divertir sur les écrans de télévision. Nous développons ensemble de nouveaux jeux dans lesquels les connaissances scientifiques et cliniques des chercheurs de l’ICM sont injectées. Le but est de parvenir à voir ce qui, dans le mouvement d’une personne, est un signal indiquant qu’elle va tomber. Et, en injectant cette connaissance dans le scénario d’un jeu vidéo, de permettre à la personne de s’entraîner et éviter les gestes qui entraînent des chutes. Ces outils, dits “serious games”, permettent aussi de stimuler les capacités co-gnitives ou de mémorisation d’une personne, d’augmenter son activité physique et sa motivation. Toutes ces approches sont en cours. » ■

 

Autonom’Lab : un cluster opérationnel
« Le Limousin préfigure la démographie de la France et de l’Europe de demain. Il s’agit d’un laboratoire démographique, avançait Éric Correia, président d’Autonom’Lab, lors de la Conférence parlementaire sur la silver économie organisée au mois de  juin. À l’horizon 2015, le poids des seniors de plus de 60 ans dans les dépenses de consommation dépassera les 50 %, soit plus que leur poids démographique (39 %). L’économie du vieillissement représente donc un enjeu essentiel. »  Autonom’Lab a été lancé en 2010 à partir d’un appel à projets européen pour favoriser l’élaboration de structures d’innovation centrées sur les usages et l’implication des usagers. Avec comme support une simple structure associative de loi 1901, regroupant les principaux partenaires nécessaires à l’innovation dans le champ autonomie-santé : le Conseil régional du Limousin, l’Agence régionale de santé, l’université, le CHU de Limoges, le pôle Domotique de Guéret, les pôles de compétitivité, etc. Une trentaine d’entreprises ont rejoint ce partenariat institutionnel via une adhésion. On compte parmi elles Legrand, mais aussi d’autres entreprises dédiées aux personnes âgées ou handicapées, des établissements hospitaliers médicaux sociaux, des mutuelles… Les usagers occupent une place importante dans Autonom’Lab. Ils sont présents via des collectivités locales en charge de leur accompagnement social (départements, communes), mais également via des associations d’usagers, notamment l’Association des paralysés de France et le Collectif inter-associatif sur la santé, une confédération régionale qui regroupe plus de 80 associations de familles et de personnes confrontées à la perte d’autonomie et à la maladie. « Nous sommes bien ici dans la “co-conception” ou le “co-design” de produits et de services. Autonom’Lab fonctionne sur un mode coopératif où tout projet est proposé à tous les membres sous forme de discussion ouverte pour l’approfondir, en identifier les enjeux, définir les étapes nécessaires, et associer l’usager à sa conception, voire à son évaluation. Ces projets peuvent émaner de demandes de membres ou être initiés par des appels à projets européens ou nationaux. Ils concernent des innovations technologiques, des améliorations techniques ou des innovations sociales ; les entreprises sont soit partie prenante directement, parce qu’adhérentes d’Autonom’Lab, soit accompagnées par des réseaux intermédiaires, consulaires, organisations professionnelles, ou pôles de compétitivité », détaille Éric Correia.

 

 

Technologies et santé

Médecine 2.0

Nouvelles technologies et santé font de plus en plus bon ménage. Fortes d’un potentiel sans limite, la robotique et les solutions numériques s’invitent dans les recherches médicales et dans la vie des personnes ayant une mobilité ou une autonomie réduites. Tour d’horizon de nouveautés destinées à améliorer bien des quotidiens.
Texte : Mathieu Neu.

 

 

Un projet accélérateur de recherche contre la maladie de Parkinson
Des personnes atteintes de la maladie de Parkinson équipées de capteurs. C’est le schéma très concret auquel doit aboutir le rapprochement entre la fondation Michael J. Fox et le fabricant informatique Intel. Les deux organisations viennent d’annoncer une collaboration destinée à soutenir la recherche contre ce fléau sanitaire. L’objectif est de mener une étude en plusieurs phases en exploitant une plate-forme d’analyse du Big Data qui doit détecter des récurrences parmi des données collectées par le biais de systèmes informatiques à porter sur soi. Les équipements technologiques utilisés permettront de recueillir vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept des données spécifiques à la maladie, comme celles relatives à la lenteur des mouvements, aux tremblements ou à la qualité du sommeil. Le projet suppose l’analyse de plus de 300 observations par seconde et par patient. Intel a ainsi développé une plateforme intégrant plusieurs composants logiciels, comme Cloudera CDH, une plate-forme logicielle open-source qui collecte et gère les données. La solution comprend une application analytique pour détecter en temps réel les changements dans les informations enregistrées. Les anomalies et modifications apporteront aux chercheurs une nouvelle manière de mesurer la progression de la maladie. Une approche qui pourrait leur permettre d’acquérir une image plus fiable et précise de la progression clinique de cette pathologie. ■

 

Un genou bionique nouvelle génération
La société Millinav a créé une nouvelle passerelle entre la robotique et la médecine, grâce à une prothèse proactive de genou particulièrement intéressante pour les personnes amputées au niveau du fémur. Récompensée par le Grand prix du jury à l’occasion des récents Trophées 2014 de la e-santé, cette innovation marque un virage important dans ce domaine en raison de son approche atypique. Elle permet de contrôler la prothèse de manière intuitive par le biais d’un microprocesseur, d’un moteur électrique et de capteurs. L’actionnement est piloté par un logiciel embarqué qui interprète les informations de positionnement dans l’espace et de vitesse du déplacement mesurées à l’aide de micro-gyroscopes. Cette articulation motorisée est fixée sur le tibia artificiel de l’équipement sur la partie basse, et sur un manchon servant d’extension au fémur sur la partie haute. Avec ce système intelligent, les personnes concernées pourront retrouver une motricité sans fournir les efforts que nécessitent les prothèses actuellement utilisées, et en se rapprochant d’une démarche beaucoup plus naturelle. L’innovation peut changer la vie de bon nombre de patients, puisque de nombreuses amputations consécutives à du diabète ou à un accident vasculaire sont potentiellement concernées. Millinav s’est inspirée de technologies issues de l’aéronautique pour aboutir à ce résultat.    ■

Une tablette en toute simplicité
Rompre l’isolement numérique. Tel est l’objectif du projet Hubert, dont la vocation est de proposer une tablette tactile simplifiée à l’attention des personnes âgées pour qui les nouvelles technologies ne coulent pas de source. La facilité d’utilisation est le maître mot de cette innovation. Elle se caractérise par une application « lanceur » qui remplace l’écran d’accueil de la tablette. Seules les applications utilisées apparaissent alors sur de gros boutons (logiciels de chat, jeux...), les autres étant invisibles. La profusion déroutante de fonctions, principal obstacle au maniement simple des appareils, est ainsi évitée. La start-up Hubert compte développer le produit en intégrant un service d’assistance personnalisé vingt-quatre heures sur vingt-quatre.    ■

 

Mieux connecter les seniors
La société Technosens et l’Inria (Institut national de recherche en informatique et automatique) ont élaboré l’e-lio box, la première box interopérable destinée à conserver le lien social et prendre soin des personnes âgées. Elle intègre un système de détection et de reconnaissance de visage qui permet de mettre à disposition une interface de communication simplifiée adaptée au profil de l’utilisateur. L’identification se fait en temps réel à partir d’images issues d’une caméra et interprétées par un algorithme d’extraction de descripteurs visuels (caractéristiques des yeux, du nez, de la bouche…). E-lio se connecte à la télévision d’où l’utilisateur peut passer des appels, accéder à Internet… Seule une télécommande à trois boutons est nécessaire pour l’accès à une multitude de services interactifs.    ■

 

Dentiste online
La solution de téléconsultation bucco-dentaire e-DENT fait également partie des innovations récompensées à l’occasion des Trophées 2014 de la e-santé. Elaborée par le CHRU de Montpellier et financée par l’ARS (Agence régionale de santé) Languedoc-Roussillon, cette nouveauté se destine aux personnes éprouvant des difficultés à accéder à un chirurgien dentiste, notamment les individus âgés, à mobilité réduite ou en perte d’autonomie. La technologie développée permet le diagnostic à distance via une caméra équipée d’une lumière fluorescente capable de détecter de façon précoce les dégradations dentaires, les lésions carieuses ou les inflammations gingivales. Connectée à un ordinateur, la caméra permet la visualisation en temps réel des images par le professionnel de santé à distance. L’acte peut par exemple être réalisé par un infirmier formé à cette technique au sein d’un EHPAD. Au cours de l’examen, le logiciel réalise le schéma dentaire du patient et prépare la téléconsultation réalisée par le chirurgien dentiste. A la lecture des clichés et des vidéos transmises, celui-ci pourra alors décider de la nécessité ou non pour le patient de se rendre dans un cabinet pour recevoir des soins appropriés. Plusieurs laboratoires de l’université de Montpellier ont contribué à cette innovation, dont le laboratoire Bioingénierie Nanoscience, le Centre européen d’enseignement et de recherche Droit et Santé, et Montpellier Recherche en management.    ■


Via Bernard Strée, dbtmobile, Fabrice Vezin
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Tour de France du Numérique pour la Santé

Tour de France du Numérique pour la Santé | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
tour de france du numérique pour la santé
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

E santé : la guerre des clouds aura bien lieu

E santé : la guerre des clouds aura bien lieu | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Les fans de Star War ne seront pas sans remarquer la référence à ce qui correspond aux épisodes 3 et 4 de l’adaptation cinématographique avec pour thème principal : la guerre des clones. EPISODE 3 ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from eSanté, mSanté, santé numérique, Quantified Self et télémédecine... Toute l'actualité sur la santé de demain (en français)
Scoop.it!

Et si votre ordinateur établissait votre diagnostic ? | Orange Business Services

Et si votre ordinateur établissait votre diagnostic ? | Orange Business Services | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Si je vous dis que ce n’est plus de la science-fiction, vous me croyez ? Pourtant vous devriez… car s’il n’est pas prêt de remplacer votre médecin, l’ordinateur s’avère de plus en plus adapté pour les assister dans leur diagnostic.

Via VAB Traductions, Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Healthstartup.eu
Scoop.it!

Forget about health IT. Think about IT for health. - A view from the Center | Deloitte Center for Health Solutions Blog

Forget about health IT. Think about IT for health. - A view from the Center | Deloitte Center for Health Solutions Blog | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
It is time to start thinking about the tools and resources stakeholders will likely need to ensure individuals and populations are well-served by a proactive health care system within communities that support health.

Via NY HealthScape, Bart Collet
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from eSanté, mSanté, santé numérique, Quantified Self et télémédecine... Toute l'actualité sur la santé de demain (en français)
Scoop.it!

A la rencontre d’Adam Selamnia

A la rencontre d’Adam Selamnia | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Régulièrement, je vous propose de partir à la rencontre d'un acteur du digital santé en France. Aujourd’hui, partons à la rencontre d’Adam SELAMNIA, co-fondateur de e-Health Services. Bonjour Adam....

Via Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Santé NTIC
Scoop.it!

Rachat de Siemens Health Service: Cerner veut construire "un leader européen" de l'informatique de santé

Rachat de Siemens Health Service: Cerner veut construire "un leader européen" de l'informatique de santé | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Premier site français d’information en continu sur les technologies de l’information et de la communication (TIC, NTIC) dans la santé - TIC santé

Via Celine Sportisse, E. Lacoste-Mbaye, Doc-Ifsi-Narbonne
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Quantified Self and eHealth
Scoop.it!

FDA clearance for 3D printed patient-specific facial device

FDA clearance for 3D printed patient-specific facial device | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Oxford Performance Materials receives first and only FDA cleared 3D printed polymeric implant to revolutionize facial reconstruction

Via Andrew Spong, Jérôme Buisson
more...
No comment yet.
Scooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek
Scoop.it!

Conférence : "Silver Economie : Les nouvelles technologies au service des seniors" #hcsmeufr

Conférence : "Silver Economie : Les nouvelles technologies au service des seniors" #hcsmeufr | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Quelles sont les différentes composantes de la population "seniors" sur Internet ? Quelle stratégie on-line définir pour adresser efficacement cette (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Health Innovation
Scoop.it!

Beyond the hype, what's the evidence for digital health's benefits?

Beyond the hype, what's the evidence for digital health's benefits? | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
The health and technology communities have been buzzing about the possibilities of digital health, but is it possible those boosters have argued beyond the evidence? The clinical proof underpinning the effectiveness of digital health is, so far, somewhat sparse. Between the government's electronic health-record incentive programs pumping billions into healthcare, and private sector interest, investment in the sector is rising. But what if the evidence doesn't support that enthusiasm?

Via Marie Ennis-O'Connor, Sunnie Southern
more...
No comment yet.
Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Cloud Central
Scoop.it!

Cloud, Mobile, Healthcare And Enterprise Software Lead Deloitte's 2014 Global Venture Capital Confidence Survey

Cloud, Mobile, Healthcare And Enterprise Software Lead Deloitte's 2014 Global Venture Capital Confidence Survey | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it
Cloud and SaaS-based start-ups are generating the greatest levels of confidence with global investors today, up 2% from 2013. Global investors continue to place a very high level of confidence in Cloud- and SaaS-based startups, with the industry receiving a 4.11 score on a 5.0 confidence rating scale. These and other key [...]

Via Peter Azzopardi
more...
Peter Azzopardi's curator insight, September 8, 2:52 PM

These and other key findings are from the 2014 Global Venture Capital Confidence Survey published last month by Deloitte & Touche LLP and the National Venture Capital Association (NVCA).

Rescooped by Lionel Reichardt / le Pharmageek from Strategy and Competitive Intelligence by Bonnie Hohhof
Scoop.it!

New horizons: health care industry report 2014 E&Y

New horizons: health care industry report 2014 E&Y | 1- E-HEALTH by PHARMAGEEK - E SANTE par PHARMAGEEK | Scoop.it

In this edition of New Horizons, we examine how the US health care system is moving from volume to value. n the consumer world, value is a familiar concept. Consumers tend to equate good value with products of the highest quality for the lowest price. When applied to health care, however, value is more complex, as the consumer — from patients and providers to payers and purchasers, and the product — patient outcomes, can vary widely. According to the Institute of Medicine (IOM), an organization that has studied the issue closely, value is in the eye of the beholder, representing different things to different stakeholders:


Via Bonnie Hohhof
more...
Guru Hospitals's curator insight, September 11, 9:33 PM

In Guru Hospitals,We are doing a better treatment for Obesity solution.Mainly foccused on Fat burning treatments based on Laparoscopic treatmeents.For more details and Enquiry contact us through Our website here, guruhospitals.com/

Nevermore Sithole's curator insight, September 12, 12:20 AM
New horizons: health care industry report 2014 E&Y