Peuples & Citoyennetés: en quête de sens
27 views | +0 today
Follow
Peuples & Citoyennetés: en quête de sens
Peuples & Citoyennetés: en quête de sens
La série "en quête de sens", agrège et propose des pistes pour (re)penser nos vies et notre relation au bonheur. Dans "Peuples & Citoyennetés", nous (re)pensons comment (re)trouver du sens à travers l’avènement d'une sociabilité citoyenne et solidaire.
Curated by Roxane Schultz
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Roxane Schultz
Scoop.it!

"Saving the World Is Indifferent, Acting for it Isn't" by Ilari Aula

"Saving the World Is Indifferent, Acting for it Isn't" by Ilari Aula | Peuples & Citoyennetés: en quête de sens | Scoop.it
The greatest ethical challenge facing the planet is to discover how we ordinary people reach and maintain the motivation to change the world.
Roxane Schultz's insight:

"Yet, tangible, immediate results are not as important as us acknowledging that grand projects of world-saving are necessary for us to live happily.

...

The greatest ethical challenge facing the planet is to spread a culture of individualism that celebrates engagement instead of results, and embraces projects of world-saving surpassing our own lifetime.

...

This is a proposal that sees acting for a sea change in social norms guiding our self-interest as more crucial than refining our technologies of tackling global issues. There is a gap that we perceive between acting for our own happiness and tackling miseries hindering everyone's ability to reach and maintain happiness. Bridging this gap precedes other things."

 


more...
No comment yet.
Scooped by Roxane Schultz
Scoop.it!

Vers la société rêvée | Le Club des Vigilants

Vers la société rêvée | Le Club des Vigilants | Peuples & Citoyennetés: en quête de sens | Scoop.it

Des observations socio-culturelles afin de guider nos pas vers la société rêvée...

Roxane Schultz's insight:

Constat 1 : Emergence d’une société radicalement nouvelle.

Constat 2 : En cherchant à piloter leur vie chacun à sa façon, les gens font émerger une société hypercomplexe et vivante.

Constat 3 : Le bonheur des gens et leur capacité personnelle de s’ajuster constituent le carburant primordial de la société moderne.

Constat 4 : Le travail apparaît ambivalent et pose problème.

Constat 5 : Cette société est vivante. Comme tous les vivants, elle est sujette à des maladies, des accidents, des blocages et des déchirures, en bref à des pathologies variées

Constat 6 : Rejet de la politique politicienne. La démocratie représentative a perdu une grande partie de sa signification.

Constat 7 : Une citoyenneté radicalement nouvelle.

Constat 8 : Le rêve d’une autre société ne motive pas l’action collective mais pourrait le faire.

more...
Roxane Schultz's comment, February 20, 2013 10:24 AM
"La plupart des souhaits se portent vers une société laissant une plus large autonomie et de plus grandes opportunités d’épanouissement aux personnes, soucieuse de développement durable, réduisant le pouvoir des puissants mais produisant de la vitalité et faisant régner l’harmonie et la paix. Cependant, et ceci est déterminant, ce rêve paraît à tous inaccessible car les puissants qui règnent sur le monde leur semblent avoir ni la capacité ni la volonté de le réaliser."
Scooped by Roxane Schultz
Scoop.it!

Réforme scolaire : et si l'école de demain était ailleurs ? - Terra eco

Réforme scolaire : et si l'école de demain était ailleurs ? - Terra eco | Peuples & Citoyennetés: en quête de sens | Scoop.it
La réforme des rythmes scolaires à l'école primaire va t-elle modifier de fond en comble le fonctionnement des établissements ? Pas totalement car en (...)
Roxane Schultz's insight:

(Re)penser nos modèles éducatifs, n’est pas une utopie. C’est possible et ça se passe ici et maintenant. Dans la cour d’école, dans la cage d’escalier, sur le passage clouté, ou même sur twitter.

Une séléction de bonnes idées, proposée par Terra Eco.

 

"Revenons au sondage « Heureux à l’école, une idée folle ? ». Plus des trois-quarts des parents regrettent que les qualités les plus valorisées aujourd’hui soient la capacité de travail, la discipline, la rigueur et l’esprit de compétition. Que fait-on de la curiosité, la créativité, l’esprit critique ou encore la capacité à s’engager ?"

more...
No comment yet.
Scooped by Roxane Schultz
Scoop.it!

Quelles espérances dans notre société désenchantée ? / France Inter

Quelles espérances dans notre société désenchantée ? / France Inter | Peuples & Citoyennetés: en quête de sens | Scoop.it
Je veux vous parler aujourd’hui d’un bien commun auquel nous ne pensons pas assez souvent, dont nous ignorons trop souvent l’importance : un bien commun, c’est quelque chose qu’il faut savoir partager pour se sentir un peu plus proches les uns des...
Roxane Schultz's insight:

Il nous faut être des "redresseurs d'espérance", faire l'inventaire de nos possibles, dans un espace de liberté intérieure que nul ne nous prendra.

more...
No comment yet.
Scooped by Roxane Schultz
Scoop.it!

Adrian Paci. Vies en transit | Jeu de Paume

Adrian Paci. Vies en transit | Jeu de Paume | Peuples & Citoyennetés: en quête de sens | Scoop.it

Le travail d’Adrian Paci (né en 1969 en Albanie) met en exergue l’un des paradoxes de l’intelligence humaine, qui consiste à rendre compte de la réalité à travers l’irréalité. Souvent inspiré par des sujets qui lui sont proches, par des histoires issues de sa vie quotidienne, Adrian Paci les fait glisser poétiquement vers une fiction, qui, à son tour, produit une ou plusieurs réalités plus larges.

Roxane Schultz's insight:

"Progressivement, Adrian Paci se détache de son vécu personnel pour traiter de l’histoire collective, dans des projets qui mettent l’accent sur les conséquences des conflits et des révolutions sociales, et qui révèlent comment l’identité est conditionnée par le contexte socioéconomique. Travaillant avec des acteurs non professionnels, des hommes et des femmes dans leurs difficultés, il explore la plupart des problèmes existentiels et sociaux de notre époque : migration, mobilité, perte, déplacement, mondialisation, identité culturelle, nostalgie, mémoire..."

more...
No comment yet.
Scooped by Roxane Schultz
Scoop.it!

In Nigeria, You’re Either Somebody or Nobody - by Adaobi Tricia Nwaubani

In Nigeria, You’re Either Somebody or Nobody - by Adaobi Tricia Nwaubani | Peuples & Citoyennetés: en quête de sens | Scoop.it
Nigerians are brought up to believe that some are born to own and enjoy, while others are born to toil and endure.
Roxane Schultz's insight:

In his Pedagogy of the oppressed, P. Freire said:

"Attempting to liberate the oppressed without their reflective participation in the act of liberation is to treat them as objects which must be saved from a burning building."


Adaobi gives a brilliant illustration of Freire's Pedagogy of the oppressed within the Nigerian's society:

"Some years ago, I made a decision to start treating domestic workers as “somebodys.”  I said “please” and “thank you” and “if you don’t mind.” I smiled for no reason. But I was only confusing them; they knew how society worked. They knew that somebodys gave orders and kicked them around. Anyone who related to them as an equal was no longer deserving of respect. Thus, the vicious cycle of oppression goes on and on."


Hence in Freire's words,

"The oppressed discover that without freedom they cannot exist authentically. Yet, although they desire authentic existence, they fear it. The oppressed suffer from the duality which has established itself in their innermost being. (...) As long as they live in the duality in which to be is to be like, and to be like is to be like the oppressor, liberation is impossible."

"Liberation is thus a childbirth, and a painful one"

"Rationalizing the oppressor's guilt through paternalistic treatment of the oppressed, all the while holding them fast in a position of dependence, will not fo. Solidarity requires that one enter into the situation of those with whom one is solidary; it is a radical posture".


And Adaobi to conclude that there won't be change "so long as we see ourselves as divided between somebodys and nobodys".


When the rich's interests are so strongly vested and when the oppressor's way of life become such an irrestible model that sharing it becomes an overpowering aspiration for the oppressed, getting rif of such a strong divide will not proove easy.


 

more...
No comment yet.