Une société peut-elle fermer les yeux sur sa mauvaise e-réputation? | Personal Branding and Professional networks | Scoop.it


Le TEC, une société de transport public belge, a connu une drôle de situation, ce vendredi, victime de dérives sur une page Facebook ne lui appartenant pas.

 


Via Lilian White