Per linguam
Follow
Find
586 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Il existe un livre vieux de 600 ans écrit dans un langage qui n'a toujours pas été déchiffré.

Il existe un livre vieux de 600 ans écrit dans un langage qui n'a toujours pas été déchiffré. | Per linguam | Scoop.it
Il existe un livre vieux de 600 ans écrit dans un langage qui n'a toujours pas été déchiffré. | 9 réaction(s) http://t.co/HYhSwZVSY5
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from VeilleÉducative
Scoop.it!

L’apprentissage précoce des langues vivantes étrangères est-il efficace ? par Christian Puren

L’apprentissage précoce des langues vivantes étrangères est-il efficace ? par Christian Puren | Per linguam | Scoop.it
Ce texte de Christian Puren ne constitue pas réellement un compte rendu de lecture du rapport Âge et apprentissage des langues à l'école publié par le Centre scientifique de compétence sur le plurilinguisme de l'Université de Fribourg, mais il est le point de départ d'une réflexion dans laquelle il a regroupé les quelques idées qui lui ont paru les plus immédiatement importantes en didactique scolaire des langues.

 

Consulter le texte de Christian Puren


Via Canopé Académie de Dijon
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

Traduire les sons et les onomatopées dans les autres langues

Traduire les sons et les onomatopées dans les autres langues | Per linguam | Scoop.it
Après "éternuer en dix langues différentes" et "Les cris des animaux dans les autres langues", voici comment traduire les sons et les onomatopées dans les

Via Charles Tiayon
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Atelier de Recherches Linguistiques sur le Genre et les Sexualités - Fabula

Atelier de Recherches Linguistiques sur le Genre et les Sexualités - Fabula | Per linguam | Scoop.it
Fabula, actualités et ressources pour la recherche et les études littéraires : revue, annonces de colloques et d'appels à contribution, parutions, comptes rendus critiques et débats
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Applied Corpus Linguistics to Education
Scoop.it!

The Majority of Languages Do Not Have Gendered Pronouns

The Majority of Languages Do Not Have Gendered Pronouns | Per linguam | Scoop.it
The map below is an interactive available at the World Atlas of Language Structures. It represents an extensive, but not quite comprehensive collection of world languages. Each dot represents one.

Via Jersus Colmenares
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Le voyage des mots d'Orient vers la langue française

Entretien avec Alain Rey, linguiste, lexicographe, rédacteur en chef du dictionnaire "Le Robert". Dans "Le voyage des mots - De l'Orient arabe et persan vers la langue française" au éditions...
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

Normes linguistiques et textuelles: émergence, variations, conflits

Normes linguistiques et textuelles: émergence, variations, conflits | Per linguam | Scoop.it

Appel à communications

Colloque international organisé par l'équipe SéLeDis (sémantique lexicale et discursive)

de l'EA 2649 BABEL

 

Université de Toulon les 26 et 27 Mars 2015

 

« La norme ne peut être pensée qu'historiquement,
en rapport avec les processus qui la mettent en œuvre » (Macherey 2009 : 91)

 

      Les réflexions sur les normes linguistiques n'ont pas manqué ces dernières années, qu’il s’agisse des régularités d’usages susceptibles de faire l'objet d'une description (norme « objective »), des normes prescriptives de « bons usages » langagiers, ou de la norme comme cadre de perception des usages majoritaires/minoritaires, prescrits/proscrits (Branca-Rosoff & Ramognino 2007). On trouvera dans la bibliographie qui suit cet appel quelques références, sans prétention aucune à l'exhaustivité. Cette notion à la fois nécessaire et controversée  repose sur le paradoxe qui consiste pour les usagers d'une langue à objectiver (individuellement et/ou collectivement) c'est-à-dire à considérer comme un donné (certes historique mais souvent déshistoricisé), des usages ou des prescriptions/ sélections/valorisations socialement construites (Kaufmann 2002).

Pour mieux saisir la nature et les implications de ce paradoxe, nous proposons d'axer les contributions sur des situations où l’on peut observer la coexistence de normes différentes dans un même espace social (aussi bien dans les productions d'un locuteur donné que dans les variations entre les locuteurs). Nous souhaiterions centrer les travaux sur les réactions des locuteurs face à l'émergence d'une nouvelle norme, que cette émergence soit « spontanée » (résultant de l'évolution d'une langue dans une société donnée) ou émane d'une volonté revendiquée  (institutionnelle, militante, artistique etc.) :

quand et pourquoi les locuteurs modifient-ils consciemment leurs façons de parler ou d'écrire, apportent-ils une contribution originale, ou résistent-ils à la norme émergente ?comment sont-ils amenés soit à choisir soit à faire coexister des normes différentes en fonction de leurs stratégies, de leurs positionnements ou de leurs buts communicatifs ?comment explicitent-ils le cas échéant leurs préférences ou expriment-ils  leur perplexité ?

 

Compte-tenu des orientations de l'équipe SéLeDis, les contributions souhaitées pourront porter sur la sémantique lexicale, la terminologie, la textualité ou la prosodie, selon une approche synchronique et/ou diachronique. Nous proposons ci après quelques orientations spécifiques relatives à ces quatre domaines. Seront privilégiées les contributions qui articuleront les réflexions théoriques et des analyses de corpus ou des études de cas.

 

Sémantique lexicale

 

Pour un même référent, le paradigme désignationnel (Mortureux) disponible propose généralement des variantes diastratiques, diatopiques, diaphasiques, mais aussi, dans certains cas, idéologiques, qui coexistent en synchronie.

Les contributions pourront envisager les questions suivantes :

quels sont les processus par lesquels les locuteurs éliminent tel ou tel lexème, le relèguent dans des emplois spécialisés, ou au contraire en promeuvent l'emploi ?  Peut-on évaluer la part des raisons internes à la langue (changements morphologiques notamment) et celle des facteurs historiques et sociaux ?comment se  diffusent les néologismes de forme ou de sens ? Peut-on appréhender notamment le rôle joué par les médias et par les nouveaux supports (Internet, téléphones « intelligents ») accueillant  les blogs, textos, tweets et autres SMS ?quel rôle jouent les instances normatives (dictionnaires, académies, commissions, institution scolaire) dans ces conflits de désignations ?comment les variations  sont-elles prises en charge par les locuteurs (présence ou absence de gloses, recours à des autorités, etc.) ?

 

On privilégiera pour traiter ces questions des analyses de corpus mettant en évidence la coexistence ou le conflit entre plusieurs désignations et permettant d'éclairer les connotations attachées à tel ou tel lexème et les débats que suscite son emploi. Des travaux sur le renouvellement des clichés et de la phraséologie seront les bienvenus et l'on appréciera que les contributions incluent une réflexion méthodologique sur le traitement des observables.

 

Terminologie

 

Que l’on s’intéresse à l’émergence (spontanée) de termes ou au volontarisme linguistique en matière de terminologie, la question des normes reste centrale. En dépit d’une aspiration à l’universalité des concepts, on observe  des divergences en fonction des pratiques et des points de vue : conflits entre terminologie des experts et  terminologie des usagers,  choix discordants de catégorisation des concepts en fonction du niveau de spécialisation des textes ou des objectifs en matière d’organisation des connaissances, etc. Une norme terminologique peut rejeter un terme pourtant productif dans le discours des usagers, mais dont le contenu sémantique serait encore insuffisamment stable. La définition terminologique doit être en accord avec l’interprétation des experts relative aux domaines modélisés mais s'expose à entrer en conflit avec « l’usage ».

 Outre une description de ces phénomènes, les propositions pourront analyser les tentatives (opérantes ou vaines) de résolution de ces conflits de normes.

 

Textualité 

 

Au niveau textuel, on pourra se demander non seulement comment le texte se positionne par rapport aux normes langagières et discursives dans lesquelles il s’inscrit (cas de tension entre différentes logiques textuelles, concurrence par exemple entre l'intégration syntaxique et la dynamique informationnelle…) mais aussi comment et dans quelle mesure le texte est susceptible de construire sa propre norme d’interprétation (sèmes afférents, lexèmes polysémiques, travail des figures du discours…).

 Le rapport du texte à la norme pourra également être abordé sous l’angle des imaginaires langagiers et retracer la fortune de faits textuels précis fonctionnant comme des “marqueurs” de norme par rapport à un moment particulier de la langue (potentiel normatif de la périphrase précieuse, morphèmes temporels et modaux, enchâssements syntaxiques, formes du discours représenté…).

On pourra envisager de ce point de vue la question de la traduction, soit que l’on s’intéresse aux difficultés de prise en charge, dans la langue d’arrivée, de la norme « singulière » du texte source, soit que l’on s’attache à comparer les différentes traductions d’un texte classique en diachronie, révélatrices de la double évolution des canons de traduction d’une part, des imaginaires langagiers d’autre part.

 

Prosodie 

 

Nous proposons d'aborder  les conditions qui favorisent les innovations prosodiques et l'étude descriptive de ces phénomènes à partir de l'analyse acoustique et/ou perceptive. L'apparition de nouveaux patrons mélodiques peut être expliquée par  différents phénomènes dérivés du contact entre deux langues ou dialectes. Au sein d'une variété régionale, le changement commence souvent par le niveau segmental, dont des réalisations phonétiques particulières peuvent entraîner une intonation autre que celle de la norme nationale. Les propositions pourront analyser ces situations d'émergence linguistique. Elles pourront porter également sur la façon dont se construisent et évoluent les jugements de la communauté linguistique sur des patrons intonatifs considérés comme prestigieux ou au contraire fortement stigmatisés.

Informations complémentaires

 

Comité d'organisation :

 

Émilie Devriendt, Beatriz Hernández Díaz, Lucile Gaudin-Bordes, Olivier Gouirand, Hélène Ledouble, Michèle Monte, Richard Trim, Axelle Vatrican

 

Comité scientifique :

 

Claire Badiou-Monferran (Université de Lorraine, France)

 María Teresa Cabré (Universitat Pompeu Fabra, Barcelona, Espagne)

 Danielle Candel (Université Paris-Diderot, France)

Rute Costa (Universidade Nova, Lisboa, Portugal)

Émilie Devriendt (Université de Toulon, France)  

Javier E. Díaz Vera (Universidad de Castilla-La Mancha, Espagne)

Diana Lewis (Aix-Marseille Université, France)

Douglas Kibbee (University of Illinois, USA)

Josefa Dorta Luis (Universidad de La Laguna, Espagne)

Michèle Monte (Université de Toulon, France)  

Marie-Anne Paveau (Université Paris 13, France)

Gilles Philippe (Université de Lausanne, Suisse)

François Rastier (CNRS, France)

Antonio Romano (Università di Torino, Italie)

Gilles Siouffi (Université de Paris-Sorbonne, France)

Agnès Steuckardt (Université de Montpellier 3, France)

Richard Trim (Université de Toulon, France)  

 

Langues du colloque  : français, anglais et espagnol

Voir ci-dessous pour l'appel en anglais et en espagnol

 

Format des propositions : entre 1500 et 3000 signes, incluant une courte bibliographie. Les coordonnées individuelles (nom, appartenance institutionnelle, statut) seront indiquées sur une page à part.

Envoi des propositions à emiliePOINTdevriendtATuniv-tln.fr et ledoubleATuniv-tln.fr

 

Date limite d'envoi des propositions : 15 septembre 2014

Avis sur les propositions : 30 octobre 2014

Dates du colloque : 26-27 mars 2015

Lieu du colloque : Université de Toulon, campus de La Garde, UFR de Lettres et sciences humaines, av. de l'Université, 83957 La Garde cedex

 

Une sélection des communications fera l'objet d'une publication ultérieure évaluée selon les normes scientifiques en vigueur.

Bibliographie indicative

 


Via Charles Tiayon
more...
Charles Tiayon's curator insight, May 13, 2014 5:00 AM

Appel à communications

Colloque international organisé par l'équipe SéLeDis (sémantique lexicale et discursive)

de l'EA 2649 BABEL

 

Université de Toulon les 26 et 27 Mars 2015

 

« La norme ne peut être pensée qu'historiquement,
en rapport avec les processus qui la mettent en œuvre » (Macherey 2009 : 91)

 

      Les réflexions sur les normes linguistiques n'ont pas manqué ces dernières années, qu’il s’agisse des régularités d’usages susceptibles de faire l'objet d'une description (norme « objective »), des normes prescriptives de « bons usages » langagiers, ou de la norme comme cadre de perception des usages majoritaires/minoritaires, prescrits/proscrits (Branca-Rosoff & Ramognino 2007). On trouvera dans la bibliographie qui suit cet appel quelques références, sans prétention aucune à l'exhaustivité. Cette notion à la fois nécessaire et controversée  repose sur le paradoxe qui consiste pour les usagers d'une langue à objectiver (individuellement et/ou collectivement) c'est-à-dire à considérer comme un donné (certes historique mais souvent déshistoricisé), des usages ou des prescriptions/ sélections/valorisations socialement construites (Kaufmann 2002).

Pour mieux saisir la nature et les implications de ce paradoxe, nous proposons d'axer les contributions sur des situations où l’on peut observer la coexistence de normes différentes dans un même espace social (aussi bien dans les productions d'un locuteur donné que dans les variations entre les locuteurs). Nous souhaiterions centrer les travaux sur les réactions des locuteurs face à l'émergence d'une nouvelle norme, que cette émergence soit « spontanée » (résultant de l'évolution d'une langue dans une société donnée) ou émane d'une volonté revendiquée  (institutionnelle, militante, artistique etc.) :

  • quand et pourquoi les locuteurs modifient-ils consciemment leurs façons de parler ou d'écrire, apportent-ils une contribution originale, ou résistent-ils à la norme émergente ?
  • comment sont-ils amenés soit à choisir soit à faire coexister des normes différentes en fonction de leurs stratégies, de leurs positionnements ou de leurs buts communicatifs ?
  • comment explicitent-ils le cas échéant leurs préférences ou expriment-ils  leur perplexité ?

 

Compte-tenu des orientations de l'équipe SéLeDis, les contributions souhaitées pourront porter sur la sémantique lexicale, la terminologie, la textualité ou la prosodie, selon une approche synchronique et/ou diachronique. Nous proposons ci après quelques orientations spécifiques relatives à ces quatre domaines. Seront privilégiées les contributions qui articuleront les réflexions théoriques et des analyses de corpus ou des études de cas.

 

Sémantique lexicale

 

Pour un même référent, le paradigme désignationnel (Mortureux) disponible propose généralement des variantes diastratiques, diatopiques, diaphasiques, mais aussi, dans certains cas, idéologiques, qui coexistent en synchronie.

Les contributions pourront envisager les questions suivantes :

  • quels sont les processus par lesquels les locuteurs éliminent tel ou tel lexème, le relèguent dans des emplois spécialisés, ou au contraire en promeuvent l'emploi ?  Peut-on évaluer la part des raisons internes à la langue (changements morphologiques notamment) et celle des facteurs historiques et sociaux ?
  • comment se  diffusent les néologismes de forme ou de sens ? Peut-on appréhender notamment le rôle joué par les médias et par les nouveaux supports (Internet, téléphones « intelligents ») accueillant  les blogs, textos, tweets et autres SMS ?
  • quel rôle jouent les instances normatives (dictionnaires, académies, commissions, institution scolaire) dans ces conflits de désignations ?
  • comment les variations  sont-elles prises en charge par les locuteurs (présence ou absence de gloses, recours à des autorités, etc.) ?

 

On privilégiera pour traiter ces questions des analyses de corpus mettant en évidence la coexistence ou le conflit entre plusieurs désignations et permettant d'éclairer les connotations attachées à tel ou tel lexème et les débats que suscite son emploi. Des travaux sur le renouvellement des clichés et de la phraséologie seront les bienvenus et l'on appréciera que les contributions incluent une réflexion méthodologique sur le traitement des observables.

 

Terminologie

 

Que l’on s’intéresse à l’émergence (spontanée) de termes ou au volontarisme linguistique en matière de terminologie, la question des normes reste centrale. En dépit d’une aspiration à l’universalité des concepts, on observe  des divergences en fonction des pratiques et des points de vue : conflits entre terminologie des experts et  terminologie des usagers,  choix discordants de catégorisation des concepts en fonction du niveau de spécialisation des textes ou des objectifs en matière d’organisation des connaissances, etc. Une norme terminologique peut rejeter un terme pourtant productif dans le discours des usagers, mais dont le contenu sémantique serait encore insuffisamment stable. La définition terminologique doit être en accord avec l’interprétation des experts relative aux domaines modélisés mais s'expose à entrer en conflit avec « l’usage ».

 Outre une description de ces phénomènes, les propositions pourront analyser les tentatives (opérantes ou vaines) de résolution de ces conflits de normes.

 

Textualité 

 

Au niveau textuel, on pourra se demander non seulement comment le texte se positionne par rapport aux normes langagières et discursives dans lesquelles il s’inscrit (cas de tension entre différentes logiques textuelles, concurrence par exemple entre l'intégration syntaxique et la dynamique informationnelle…) mais aussi comment et dans quelle mesure le texte est susceptible de construire sa propre norme d’interprétation (sèmes afférents, lexèmes polysémiques, travail des figures du discours…).

 Le rapport du texte à la norme pourra également être abordé sous l’angle des imaginaires langagiers et retracer la fortune de faits textuels précis fonctionnant comme des “marqueurs” de norme par rapport à un moment particulier de la langue (potentiel normatif de la périphrase précieuse, morphèmes temporels et modaux, enchâssements syntaxiques, formes du discours représenté…).

On pourra envisager de ce point de vue la question de la traduction, soit que l’on s’intéresse aux difficultés de prise en charge, dans la langue d’arrivée, de la norme « singulière » du texte source, soit que l’on s’attache à comparer les différentes traductions d’un texte classique en diachronie, révélatrices de la double évolution des canons de traduction d’une part, des imaginaires langagiers d’autre part.

 

Prosodie 

 

Nous proposons d'aborder  les conditions qui favorisent les innovations prosodiques et l'étude descriptive de ces phénomènes à partir de l'analyse acoustique et/ou perceptive. L'apparition de nouveaux patrons mélodiques peut être expliquée par  différents phénomènes dérivés du contact entre deux langues ou dialectes. Au sein d'une variété régionale, le changement commence souvent par le niveau segmental, dont des réalisations phonétiques particulières peuvent entraîner une intonation autre que celle de la norme nationale. Les propositions pourront analyser ces situations d'émergence linguistique. Elles pourront porter également sur la façon dont se construisent et évoluent les jugements de la communauté linguistique sur des patrons intonatifs considérés comme prestigieux ou au contraire fortement stigmatisés.

Informations complémentaires

 

Comité d'organisation :

 

Émilie Devriendt, Beatriz Hernández Díaz, Lucile Gaudin-Bordes, Olivier Gouirand, Hélène Ledouble, Michèle Monte, Richard Trim, Axelle Vatrican

 

Comité scientifique :

 

Claire Badiou-Monferran (Université de Lorraine, France)

 María Teresa Cabré (Universitat Pompeu Fabra, Barcelona, Espagne)

 Danielle Candel (Université Paris-Diderot, France)

Rute Costa (Universidade Nova, Lisboa, Portugal)

Émilie Devriendt (Université de Toulon, France)  

Javier E. Díaz Vera (Universidad de Castilla-La Mancha, Espagne)

Diana Lewis (Aix-Marseille Université, France)

Douglas Kibbee (University of Illinois, USA)

Josefa Dorta Luis (Universidad de La Laguna, Espagne)

Michèle Monte (Université de Toulon, France)  

Marie-Anne Paveau (Université Paris 13, France)

Gilles Philippe (Université de Lausanne, Suisse)

François Rastier (CNRS, France)

Antonio Romano (Università di Torino, Italie)

Gilles Siouffi (Université de Paris-Sorbonne, France)

Agnès Steuckardt (Université de Montpellier 3, France)

Richard Trim (Université de Toulon, France)  

 

Langues du colloque  : français, anglais et espagnol

Voir ci-dessous pour l'appel en anglais et en espagnol

 

Format des propositions : entre 1500 et 3000 signes, incluant une courte bibliographie. Les coordonnées individuelles (nom, appartenance institutionnelle, statut) seront indiquées sur une page à part.

Envoi des propositions à emiliePOINTdevriendtATuniv-tln.fr et ledoubleATuniv-tln.fr

 

Date limite d'envoi des propositions : 15 septembre 2014

Avis sur les propositions : 30 octobre 2014

Dates du colloque : 26-27 mars 2015

Lieu du colloque : Université de Toulon, campus de La Garde, UFR de Lettres et sciences humaines, av. de l'Université, 83957 La Garde cedex

 

Une sélection des communications fera l'objet d'une publication ultérieure évaluée selon les normes scientifiques en vigueur.

Bibliographie indicative


Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Langue française : Le 2ème Forum mondial prévu du 20 au 23 juillet 2015 à Liège - Le Soleil

Langue française : Le 2ème Forum mondial prévu du 20 au 23 juillet 2015 à Liège - Le Soleil | Per linguam | Scoop.it
Langue française : Le 2ème Forum mondial prévu du 20 au 23 juillet 2015 à Liège
Le Soleil
L'innovation et la créativité seront au centre du deuxième forum mondial de la langue française prévu du 20 au 23 juillet 2015 à Liège en Wallonie-Bruxelles.
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Le Zénète, une langue en voie de disparition - El Watan

Le Zénète, une langue en voie de disparition - El Watan | Per linguam | Scoop.it
Le Zénète, une langue en voie de disparition
El Watan
Ils indiquent à l'unanimité, que les jeunes ont tendance à utiliser davantage l'arabe gourari (variante de l'algérien local) au détriment de la langue de leurs ancêtres.
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

IIe Congrès International de Linguistique Appliquée à l’Enseignement des Langues : « En route vers le multilinguisme » - Madrid du 26 au 28 juin 2014 - Association des Professeurs de Langues Vivantes

IIe Congrès International de Linguistique Appliquée à l’Enseignement des Langues : « En route vers le multilinguisme » - Madrid du 26 au 28 juin 2014 - Association des Professeurs de Langues Vivantes | Per linguam | Scoop.it
Propositions de participation à envoyer jusqu'au 30 avril. ([APLV] IIe Congrès International de Linguistique Appliquée à l'Enseignement des Langues : « En route vers le m...
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Lengua española está viviendo un segundo siglo de oro

El escritor Roberto Hernández explicó que hoy en día la lengua española está teniendo un vigor extraordinario, "vive un segundo siglo oro por la gran cantida...
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Le bilinguisme: une double identité linguistique que la société devrait accepter

Le bilinguisme: une double identité linguistique que la société devrait accepter | Per linguam | Scoop.it
Alors que Barack Obama n'a pas hésité à parler indonésien lors d'un récent voyage, le bilinguisme ne va pas de soi en France.
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Tools for Teachers & Learners
Scoop.it!

Collins English Dictionary | Always Free Online

Collins English Dictionary | Always Free Online | Per linguam | Scoop.it
The official Collins English Dictionary online. Comprehensive and authoritative, rely on Collins for up-to-date English with insights into language trends and usage.

Via Nik Peachey
more...
Tatiana Kuzmina's curator insight, March 29, 2014 11:04 AM

It's a must

Justin Hodge's curator insight, April 15, 2014 3:41 PM

Great online dictionary.

Arizona State University, Claire McLaughlin's curator insight, January 6, 4:28 PM

Who can't use a good online dictionary?

Rescooped by Carla Edila Silveira from Applied Corpus Linguistics to Education
Scoop.it!

Semantic Fields in TEFL

Semantic Fields in TEFL | Per linguam | Scoop.it
What is a semantic field and how you can use this idea in your TEFL/TESOL classroom to help teach vocabulary.

Via Jersus Colmenares
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Science & Transhumanisme
Scoop.it!

Toshiba prépare un humanoïde qui parle le japonais et la langue des signes

Toshiba prépare un humanoïde qui parle le japonais et la langue des signes | Per linguam | Scoop.it
Aiko Chihara est le nouveau robot humanoïde conçu par le géant de l'électronique japonais Toshiba, qui sait parler le japonais et communiquer en langue des signes.

Via Alliance VITA
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Apprendre une langue étrangère à l'âge adulte: les clés de la réussite! - Le Huffington Post

Apprendre une langue étrangère à l'âge adulte: les clés de la réussite! - Le Huffington Post | Per linguam | Scoop.it
ÉDUCATION - Comment faire pour apprendre une langue étrangère de manière efficace et rapide? Zoom sur quelques judicieux conseils!...
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Un plan d'actions pour l'enseignement du créole à l'école - Imaz Press Réunion

Un plan d'actions pour l'enseignement du créole à l'école - Imaz Press Réunion | Per linguam | Scoop.it
Un plan d'actions pour l'enseignement du créole à l'école
Imaz Press Réunion
...
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Algérie: un nouveau portail pour l'apprentissage du français - Le Nouvel Observateur

Algérie: un nouveau portail pour l'apprentissage du français - Le Nouvel Observateur | Per linguam | Scoop.it
Algérie: un nouveau portail pour l'apprentissage du français Le Nouvel Observateur Alger, 6 mai 2014 (AFP) - L'Institut français d'Algérie a lancé mardi un nouveau portail entièrement gratuit, dédié à la langue française dans le troisième pays...
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

DRF : Le Dictionnaire des régionalismes de France - Site du laboratoire ATILF

DRF : Le Dictionnaire des régionalismes de France - Site du laboratoire ATILF | Per linguam | Scoop.it
ATILF, Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française, Linguistique historique française et romane, Lexique, Acquisition et apprentissage des langues : CRAPEL, Macro-syntaxe de l’écrit et de l’oral, Ressources et normalisation

Via Charles Tiayon
more...
Charles Tiayon's curator insight, May 10, 2014 3:23 AM

Premier ouvrage d’ensemble présentant une description aussi attentive des régionalismes du français de France : 1 100 vedettes, 10 000 exemples, 1 300 ouvrages et 1 150 journaux ou périodiques consultés, 330 cartes. 

Rédigé sous la direction de Pierre Rézeau, directeur de recherche C.N.R.S., le DRF est un travail d’ équipe réunissant des chercheurs et des universitaires spécialistes de lexicographie, de géographie linguistique et d’histoire de la langue. 

Pour chaque mot ou chaque sens sont indiqués : l’aire géographique où il est en usage, une définition précise : sémantique, grammaticale, commentaire… l’équivalent dans le français standard, les synonymes utilisés dans les autres régions, la plus ancienne attestation écrite, le mode de pénétration et de diffusion du mot dans la langue, des exemples à profusion.

Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

REGARDS SUR LE NUMERIQUE | Internet offre moins de diversité linguistique que la presse et la radio

REGARDS SUR LE NUMERIQUE | Internet offre moins de diversité linguistique que la presse et la radio | Per linguam | Scoop.it
Internet mérite-t-il sa réputation de Tour de babel virtuelle ? En réalité, 250 langues sont bien établies en ligne, mais 140 sont sous-représentées et plus de 6700 sont totalement absentes, révèle une étude.
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Escargoter, saladiner, Mondemoisil : découvrez les nouveaux mots de la langue française !

Escargoter, saladiner, Mondemoisil : découvrez les nouveaux mots de la langue française ! | Per linguam | Scoop.it
Du 3 février au 23 mars, la Semaine de la langue française et ses partenaires ont lancé sur Facebook le Défi (s'investir : Escargoter, saladiner, Mondemoisil : découvrez les nouveaux mots de la langue française !
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Ukraine: pas de stabilité sans reconnaissance de la langue russe (Lavrov) - RIA Novosti

Ukraine: pas de stabilité sans reconnaissance de la langue russe (Lavrov) - RIA Novosti | Per linguam | Scoop.it
Libération Ukraine: pas de stabilité sans reconnaissance de la langue russe (Lavrov) RIA Novosti "L'Etat ukrainien reste à consolider, et je ne crois pas qu'il soit possible de le faire en ignorant l'existence de la langue russe en tant que seconde...
more...
No comment yet.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

PUCP - ¿Qué tipo de lengua es el quechua?

El profesor Roger Gonzalo Segura, del Departamento de Humanidades, explica con ejemplos qué tipo de lengua es el quechua. Suscríbete al Youtube de la PUCP: h...
more...
No comment yet.
Rescooped by Carla Edila Silveira from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

Langages, Langues et Cultures d'Afrique Noire

Langages, Langues et Cultures d'Afrique Noire | Per linguam | Scoop.it
Fondé en 1994, le laboratoire Langage, Langues et Cultures d’Afrique Noire est une unité mixte de recherche du CNRS et de l’INALCO, organisée en trois thèmes aux nombreuses interactions (1. Analyse grammaticale et typologie; 2. Comparatisme, typologie et reconstruction ; 3. Langue et pragmatique). La recherche au LLACAN repose sur de la documentation de première main recueillie par les chercheurs au cours de longues missions de terrain en immersion dans les communautés de locuteurs. Plus de 100 langues, groupes de langues et créoles y sont étudiés.
Via Charles Tiayon
more...
Charles Tiayon's curator insight, April 1, 2014 6:26 PM
Fondé en 1994, le laboratoire Langage, Langues et Cultures d’Afrique Noire est une unité mixte de recherche du CNRS et de l’INALCO, organisée en trois thèmes aux nombreuses interactions (1. Analyse grammaticale et typologie; 2. Comparatisme, typologie et reconstruction ; 3. Langue et pragmatique). La recherche au LLACAN repose sur de la documentation de première main recueillie par les chercheurs au cours de longues missions de terrain en immersion dans les communautés de locuteurs. Plus de 100 langues, groupes de langues et créoles y sont étudiés.
Scooped by Carla Edila Silveira
Scoop.it!

Mundolingua - premier musée européen dédié aux langues, au langage et à la linguistique - Portail langues de l'académie de Versailles

Mundolingua - premier musée européen dédié aux langues, au langage et à la linguistique - Portail langues de l'académie de Versailles | Per linguam | Scoop.it
6° arrondissement à Paris (Mundolingua - premier musée européen dédié aux langues, au langage et à la linguistique http://t.co/zl4l3XiHZr)...
more...
No comment yet.