« Visiter un site web, regarder une vidéo, liker une page fan sur Facebook, suivre quelqu'un sur Twitter, télécharger une application, faire un achat sur internet, etc. Toutes les actions que nous faisons gratuitement sur internet, peuvent maintenant avoir de la valeur et être monétisées en YES ! La première monnaie du web », Thibaud Cainne, Fondateur de YesIBank

(...)

--

PS : voilà de quoi répugner tous les puristes du web ! ou comment camoufler l'achat de fans/followers/commentaires/... par une pseudo rémunération.


Pas compris le business model car pour les marques à priori c'est gratuit !