UM mesure depuis 6 ans l’impact des médias sociaux sur le marché mondial. Il s’agit de la plus vaste et la plus longue étude jamais réalisée sur les réseaux sociaux. Cette année, près de 42 000 personnes ont été interrogées dans 62 pays en suivant la même méthodologie.

 
Grâce à cette étude, depuis 2006, on observe les tendances lourdes dans l’adoption des médias sociaux. Les plateformes de réseaux sociaux comme Twitter (43% des internautes) et surtout Facebook (77% des internautes) sont en train de fédérer l’ensemble des internautes les plus actifs au détriment d’autres plateformes.

 
La couverture mondiale de l’étude, du Vietnam à la Bulgarie en passant par l’Inde et l’Egypte, est aussi l’opportunité de nuancer les usages les plus dominants en fonction des zones géographiques. Il nous est ainsi possible de lire comment les révoltes arabes ont durablement imposés les réseaux sociaux comme facteur d’épanouissement personnel au Moyen-Orient (58% des internautes égyptiens ont changé leur opinion grâces aux réseaux sociaux).

(...)

--

Source : OffreMedia.com