partage&collaboratif
Follow
Find
7.0K views | +0 today
partage&collaboratif
Echange, partage de savoir et pratique collective
Curated by Bruno MECHIN
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bruno MECHIN from Nature to Share
Scoop.it!

L'Europe va-t-elle couper les vivres à ses pauvres ?

L'Europe va-t-elle couper les vivres à ses pauvres ? | partage&collaboratif | Scoop.it

L'aide alimentaire de l'UE, qui représente 130 millions de repas distribués en France chaque année, est menacée. Les associations appellent à la mobilisation face, notamment, au blocage allemand.


Les hasards du calendrier ont parfois du bon. Trois jours après l’attribution du prix Nobel de la paix à l’Union européenne (UE), les principales associations caritatives françaises ont trouvé le symbole idéal pour relayer leur mobilisation. Côte à côte lors d’une conférence de presse ce lundi, le Collectif des banques alimentaires, la Croix-Rouge, les Restos du cœur et le Secours populaire ont appelé à la mobilisation pour «sauver l’aide alimentaire européenne». Dans une Union en plein marasme économique, l’enjeu est de taille : chaque année, 18 millions d’Européens se nourrissent grâce au Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), né en 1987.

 

Mais, déjà en sursis depuis l’an passé, le dispositif pourrait être nettement amoindri à partir de 2014, en raison d’une fronde de quelques pays de l’Union. «L’aide alimentaire ne peut pas être cassée au moment où l’Europe en a le plus besoin», alerte Olivier Berthe, président des Restos du Cœur. «Sinon, les gens vont finir par désespérer de l’UE», abonde Alain Seugé, président de la Fédération française des banques alimentaires. Explications.

 

Qu'est-ce-que le PEAD ?

 

Il y a vingt-cinq ans, Jacques Delors, alors président de la Commission européenne, met en place le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD). A l'époque, il s’agit d’utiliser les surplus de la Politique agricole commune (PAC) pour distribuer des repas aux plus démunis. Aujourd’hui, le PEAD profite à 18 millions de personnes dans 20 pays de l’UE. Parmi les principaux bénéficaires, avec la Pologne et l’Italie, on retrouve la France.

 

Sur les 480 millions d’euros dotant le PEAD en 2011, 72 millions ont été redistribués dans l’Hexagone, soit environ 130 millions de repas. Selon les quatre associations caritatives agréées pour recevoir l’aide européenne, cela représente un tiers des denrées alimentaires distribuées chaque année dans le pays.

 

En Pologne, la proportion est bien plus forte : 80% de l’aide alimentaire provient du PEAD. «C’est un outil indispensable car il permet de fournir des assiettes complètes aux bénéficiaires, résume Alain Seugé. Les surplus des supermarchés, par exemple, sont principalement constitués de fruits et produits frais.»

 

Que s’est-il passé il y a un an ?

 

Le PEAD a déjà failli passer à la trappe en 2011. Saisie d’une plainte de l’Allemagne, la Cour européenne de justice avait jugé le dispositif obsolète. Initialement, le programme était en effet financé par les excédents agricoles. Mais devant leur fonte progressive, l’UE avait entrepris de financer, sur le budget de la PAC, l’achat de denrées alimentaires pour les plus démunis. Un dévoiement du système, selon la Cour, qui estimait que l’effort relevait de politiques sociales plus qu’agricoles. Un groupe de sept pays réfractaires (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, République tchèque, Danemark, Suède et Autriche) s'était alors formé, exigeant la disparition du PEAD sous sa forme initiale.

 

Devant la mobilisation des dirigeants européens et de plusieurs gouvernements, dont celui de François Fillon, un compromis franco-allemand est signé le 14 novembre 2011. Le PEAD est maintenu provisoirement en 2012 et 2013, pour un budget d’environ 500 millions d’euros annuels. Seule condition fixée par Berlin : que le programme rattaché à la PAC disparaisse définitivement en 2014.

 

Mais au-delà de la simple question de l’utilisation des fonds agricoles, c’est une remise en cause plus globale du système que portent les pays réfractaires. Ils estiment que l’aide alimentaire aux plus démunis est de la responsabilité de chaque état membre. Pas étonnant, quand on connaît la spécificité du système allemand : outre-Rhin, le financement des associations caritatives passe très peu par l’Europe, mais bien davantage par les églises, via les ressources de l’impôt.

 

Que demandent les associations ?

 

Après ce sursis de deux ans, elles craignent qu'à partir de 2014, l’aide alimentaire européenne ne subisse un sévère coup de canif. Le projet de règlement budgétaire européen pour la période 2014-2020 prévoit une somme de 2,5 milliards d’euros allouée à l’aide alimentaire. Bien loin des 3,5 milliards actuels, et des 4,5 milliards espérés. «C’est le minimum pour atteindre les objectifs du programme "Europe against poverty", qui ambitionne une baisse de 25% de la pauvreté d’ici 2020, juge Olivier Berthe. Ce ne sont que 2 euros par an et par habitant de l’UE...»

 

A l’unisson, les associations décrivent une situation humaine et sociale plus que tendue. «Les besoins sont exponentiels, notamment en Europe du Sud», affirme Alain Seugé. «Quand je me rends dans les régions françaises, je ne vois plus que des coins sinistrés», décrit Julien Lauprêtre, président du Secours populaire. Toutes défendent aussi «l’efficacité» du PEAD. Comprendre : un programme peu cher, car adossé sur un large réseau associatif de bénévoles.

 

«Peu importe le nom du nouveau dispositif, il faut que le budget de l’aide alimentaire soit maintenu», résume Julien Lauprêtre. «Le prix Nobel de la paix a été attribué aux dirigeants européens d’hier. C’est l’occasion de voir ce que méritent ceux d’aujourd’hui», prévient Olivier Berthe. Les opinions publiques vont donc être mobilisées pour faire pression sur les gouvernements réfractaires, par le biais de l’initiative «AirFood Project » (se filmer devant une assiette vide pour illustrer les risques de la fin du PEAD).

 

L’autre levier d’action sera politique. «On sait que le principal verrou est allemand, juge Olivier Berthe. Si ce dossier est prioritaire au niveau de l’exécutif français, il connaîtra un débouché favorable.» Le conseil des chefs d’Etat de l’UE, le 23 novembre prochain, pourrait être le théâtre des ultimes négociations. Le président des Restos du coeur en fait une question de principe : «On ne peut pas invoquer le devoir de solidarité européenne dès qu’il s’agit de sauver les banques, mais l’oublier quand il faut aider les plus pauvres.»


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

« La vieille et obscène idée du domaine public payant » est de retour…

« La vieille et obscène idée du domaine public payant » est de retour… | partage&collaboratif | Scoop.it
Lors de l’audition de la SACD par la Mission Lescure, son directeur général, Pascal Rogard (@fandoetlis sur Twitter), a émis l’idée d’ instaurer un domaine public payant, pour fin...
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Appel à projets "Participation citoyenne et démocratique en Ile-de-France" (1er semestre 2013) - Jusqu'au 15 novembre | Projets citoyens

Appel à projets "Participation citoyenne et démocratique en Ile-de-France" (1er semestre 2013) - Jusqu'au 15 novembre | Projets citoyens | partage&collaboratif | Scoop.it
Mutualisation des initiatives associatives et citoyennes en Ile-de-France...
more...
No comment yet.
Rescooped by Bruno MECHIN from Autre gouvernance
Scoop.it!

Islande : la “sagesse des foules” au secours de la Constitution ? « InternetActu.net

Gudrun Petursdottir, présidente du Comité constitutionnel d’Islande, est venue sur la scène de Lift France nous présenter le projet assez étonnant de révision de la Constitution en cours en Islande.

Comme tout le monde le sait, l’Islande a subi de plein fouet la crise économique de 2008. L’une des conséquences de ce séisme économique a été une profonde remise en cause du système politique traditionnel et le lancement d’un vaste processus de réécriture participative de la Constitution, qui attend aujourd’hui sa ratification par le Parlement.

 

 


Via Nessy du Loch, Vincent Laviolette
more...
No comment yet.
Rescooped by Bruno MECHIN from Communiqu'Ethique sur la gouvernance économique et politique, la démocratie et l'intelligence collective
Scoop.it!

La percée des monnaies locales complémentaires | Consommer Responsable

La percée des monnaies locales complémentaires | Consommer Responsable | partage&collaboratif | Scoop.it

Qu'ont en commun la Cigallonde en PACA, le Sol Alpin en Rhône-Alpes, Les 2 lions à Rouen, la Sonnante en Midi-Pyrénées et la Muse en Maine-et-Loire ? Ce sont des monnaies locales complémentaires de l'euro ! Elle sont destinées à circuler uniquement sur un territoire délimité afin de donner un coup de pouce aux commerces de proximité.


Via Communiqu'Ethique
more...
No comment yet.
Rescooped by Bruno MECHIN from Participation, collaboratif, développement durable
Scoop.it!

Gouverner "pair à pair" : focale sur la Finlande

Gouverner "pair à pair" : focale sur la Finlande | partage&collaboratif | Scoop.it
Hier obsédée par la production de politiques publiques "pour les populations", la puissance publique s'est progressivement tournée vers des modèles inspirés par la co-production.

Via Florence Chemille / sensibilisation, participation DD
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Fleur Pellerin va présenter un grand plan numérique

Fleur Pellerin va présenter un grand plan numérique | partage&collaboratif | Scoop.it
Selon nos informations, la ministre à l'Économie numérique Fleur Pellerin va présenter ce mercredi en Conseil des ministres la vision du gouvernement en matière de numérique.
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Basta ! - Agence d'informations sur les luttes environnementales et sociales

Basta ! - Agence d'informations sur les luttes environnementales et sociales | partage&collaboratif | Scoop.it
Agence d’information sur les mouvements sociaux, l’écologie, les enjeux environnementaux. L’autre monde se construit, son expression aussi.
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Participez au Jour de la Nuit | Manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse

Participez au Jour de la Nuit | Manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse | partage&collaboratif | Scoop.it
Le Jour de la Nuit est une manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Alimentation : la région parisienne est tout juste autosuffisante en… salade !

Alimentation : la région parisienne est tout juste autosuffisante en… salade ! | partage&collaboratif | Scoop.it
Alimentation : la région parisienne est tout juste autosuffisante en… salade !
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Les Ecossolies - Journée d’étude "Education populaire & Economie sociale et solidaire" avec Jean-François Draperi, le 10 décembre au CNAM de Nantes

Les Ecossolies - Journée d’étude "Education populaire & Economie sociale et solidaire" avec Jean-François Draperi, le 10 décembre au CNAM de Nantes | partage&collaboratif | Scoop.it
Les Écossolies, réseau d’acteurs de l’économie sociale et solidaire qui rassemble, en majorité, des salariés des coopératives, des structures d’insertion, des mutuelles et des associations. Le territoire d'intervention est Nantes Métropole.
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

[Infographie] Top 10 des collectivités les plus actives sur les réseaux sociaux au mois de septembre | FrenchWeb.fr

[Infographie] Top 10 des collectivités les plus actives sur les réseaux sociaux au mois de septembre | FrenchWeb.fr | partage&collaboratif | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Teaser de la nouvelle saison "Mon 1er contrôle d’identité" | Projets citoyens

Mutualisation des initiatives associatives et citoyennes en Ile-de-France...
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Exploration en réalité virtuelle – 3D de monuments historiques

Exploration en réalité virtuelle – 3D  de monuments historiques | partage&collaboratif | Scoop.it

Le Centre des Monuments Historiques de Paris propose un formidable site de découverte des joyaux du patrimoine : Monum. L’exploration en réalité virtuelle donne à voir sous toutes les coutures ces édifices renommés.

more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

NetPublic » Point sur la stratégie pour le numérique au Conseil des Ministres

NetPublic » Point sur la stratégie pour le numérique au Conseil des Ministres | partage&collaboratif | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Bruno MECHIN from décroissance
Scoop.it!

La convivialité d’Ivan Illich

La convivialité d’Ivan Illich | partage&collaboratif | Scoop.it
« La désaccoutumance de la croissance sera douloureuse. » Dans une société riche, chacun est plus ou moins consommateur-usager ; de quelque manière, chacun joue son rôle dans ...

Via Aquitaine decroissance
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Une cartographie des jardins potagers des rennais

Une cartographie des jardins potagers des rennais | partage&collaboratif | Scoop.it
Quelles sont les habitudes potagères des habitants de Rennes Métropole ? Est-ce qu’ils font pousser des fruits et légumes dans leur jardin, est-ce qu’ils échangent leur productions ? Ex...
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Le numérique attendra le printemps

Le numérique attendra le printemps | partage&collaboratif | Scoop.it
Une feuille de route en février 2013. C'est l'objectif du jour du gouvernement qui réfléchit (enfin ?) à sa stratégie pour le numérique.
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

"Nouvelles formes d’économie locale, quels enjeux pour les quartiers ?" le 23 octobre à Lyon

Le CR•DSU organise, en 2012, un cycle d’échanges et de qualification intitulé : « Développement urbain durable et quartiers "en difficulté", nouveaux enjeux sociaux, nouveaux défis ». (cf. présentation du cycle en pièce jointe n°1). La séance 4 portera sur les nouvelles formes d’économie locale dans les quartiers populaires.

more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Les data en forme

Les data en forme | partage&collaboratif | Scoop.it
Nouvel épisode des Data en forme et nouvelle livraison de visualisations de données. Au menu de cette semaine : de la Bretagne, du Luxembourg, de la Marine, des ballons, des tonalités de scarabées et des données exposées.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bruno MECHIN from Actus des communes de France
Scoop.it!

Open data et coworking : la ville de Bordeaux mise sur le numérique | Le blog de communes.com

Open data et coworking : la ville de Bordeaux mise sur le numérique | Le blog de communes.com | partage&collaboratif | Scoop.it
Un portail open data flambant neuf Bordeaux tient à son titre et à sa stratégie de cité digitale et veut le montrer.

Via communes.com
more...
No comment yet.
Rescooped by Bruno MECHIN from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Des fermes verticales pour mettre les champs dans la ville

Des fermes verticales pour mettre les champs dans la ville | partage&collaboratif | Scoop.it

Pour nourrir les citadins, installons les fermes en ville. Pour qu'elles occupent moins de place, construisons-les à la verticale ! 

Pour tout vous dire, cette idée qui travaille de nombreux penseurs depuis une bonne dizaine d'années m'agace un petit peu : d'une part, on ne retient de l'agriculture que son image la plus présentable : des serres de vergers bien proprettes. D'autre part, si le prix de cette tendance est la mise en jachère de nos campagnes, qu'y aurons-nous gagné ? Quoi qu'il en soit, une tendance mérite toujours d'être décryptée. La suite dans le lien.

 


Via Vincent Athias, association concert urbain
more...
No comment yet.
Scooped by Bruno MECHIN
Scoop.it!

Départements & Régions Cyclables - les données

Les données de l’ON3V sont désormais mises à disposition du citoyen, en complément de l’outil Cartélie et dans la logique de l’ouverture des données publiques.Ces données permettent d[...]...
more...
No comment yet.