Parent Autrement ...
Follow
Find tag "Violences éducatives ordinaires"
335.4K views | +24 today
Parent Autrement à Tahiti
"Changeons le monde, en nous, pour eux."
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Grande-Bretagne : une "loi Cendrillon" pour punir les violences psychologiques envers les enfants

Grande-Bretagne : une "loi Cendrillon" pour punir les violences psychologiques envers les enfants | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Londres a voté une loi qui sanctionne les violences physiques, mais aussi les violences psychologiques, y compris les négligences affectives à l'encontre des enfants.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

▶ Gifle et fessée : «L'enfant n'est pas la bête sauvage qu'il faut dresser»

Le Conseil de l'Europe estime que la France viole la charte interdisant les châtiments corporels envers les enfants. Pour le Dr Gilles Lazimi engagé dans la prévention contre les violences éducatives, il s'agit d'une «condamnation morale très forte».

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Violence à l’école et violence de l’école

Violence à l’école et violence de l’école | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
Nous ouvrons ici une nouvelle page sur la violence éducative ordinaire (VEO) telle qu’elle se manifeste dans le milieu scolaire.


Notre but n’est donc pas de détacher les enfants des adultes, mais bien au contraire de prévenir ce qui causerait la rupture de cette relation vitale pour un enfant, et d’autant plus vitale qu’il est plus jeune. Il s’agit donc :


1/ de prendre le parti de l’enfant et non celui des adultes contre lui, sans égard à son intérêt,


2/ de faire prendre conscience à toute la société (parents, enseignants, pouvoirs publics, adultes en général, et aux enfants eux-mêmes) de la façon dont les enfants sont traités, des relations destructrices que les adultes entretiennent avec eux – de manière consciente ou inconsciente, mais toujours en reproduisant des attitudes et un langage appris et acquis par imitation (de ce qu’ils ont vu et subi eux-mêmes) – sans se rendre compte des effets immédiats et à long terme sur la vie et sur le développement des enfants.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Levez la main contre la fessée

« Levez la main contre la fessée » est une action de sensibilisation lancée par le Conseil de l'Europe en juin 2008 pour éliminer les châtiments corporels de...
more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Je peux donner une fessée à mon enfant?

Je peux donner une fessée à mon enfant? | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
La secrétaire d'Etat à la famille Laurence Rossignol a relancé le débat autour des punitions corporelles. Vous n'en pouvez plus ou pensez bien faire en donnant une fessée à votre enfant? Voici un schéma qui vous aidera à prendre la bonne décision à la maison.


La secrétaire d’Etat à la famille Laurence Rossignol plaide pour une «prise de conscience collective» autour des punitions corporelles administrées par 40% des parents français à leurs enfants. Si elle n’a pas clairement évoqué la possibilité d’une loi interdisant la fessée, elle a néanmoins estimé que «si on voit deux adultes qui se battent, on va essayer de les séparer; si on voit quelqu'un qui martyrise un animal, on va intervenir et, au final, les seuls êtres vivants que l'on peut frapper sans justifier que l'on puisse intervenir, ce sont les enfants. Il y a probablement quelque chose à travailler collectivement...».

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

12 films en ligne autour de la violence scolaire, le harcèlement entre élèves et l’éducation à la non violence à l’école

12 films en ligne autour de la violence scolaire, le harcèlement entre élèves et l’éducation à la non violence à l’école | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

"...Son engagement autour de la campagne contre le harcèlement à l'école, qui a débouché sur la découverte et la promotion de l'éducation à la non violence à l'école et de la médiation par les pairs,  met en perpective la gravité de cette question mais aussi le bonheur d'aller vers des solutions qui vont dans le sens du bien être à l'école."

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Enfants: Une petite fessée n'a jamais fait de mal à personne. Voire!

Enfants: Une petite fessée n'a jamais fait de mal à personne. Voire! | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Le simple fait de trouver normal qu'on frappe les enfants est-il... normal ?


Pourquoi trouvons-nous la gifle normale sur la joue d'un enfant et scandaleuse sur notre joue ou sur celle d'une personne âgée ? Tout simplement parce que nous avons été habitués depuis notre enfance à voir frapper les enfants.


Il faut bien voir que, dans tous ces cas, l'habitude provoque une véritable mutilation de la sensibilité, un blindage. Et cette insensibilisation est une perte en humanité, une perte en intégrité. 

Si 'une bonne fessée n'a jamais fait de mal à personne', pourquoi appelons-nous cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ?

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

C’est en cultivant le silence qu’on perpétue les comportements violents

C’est en cultivant le silence qu’on perpétue les comportements violents | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Et cela, je le sais aujourd'hui, est très problématique, car c' est en cultivant le silence, qui est en fait de la peur, qu'on perpétue des comportements violents.


Je grandis au sein d' une famille qui se violentait et cela était chez nous banalisé. Je me souviens encore moi-même d' avoir ri du malheur des autres.

Je n' ai pas subi de violences physiques. Tout était psychologique.

Dans mes expériences de vie, je ne me suis jamais sortie de cet engrenage de violence, auquel j'avais assisté. Je reproduisais le schéma qu'on m’avait montré, surtout avec mon petit copain. On se rabaissait, on s'insultait. Et dans ma tête, c'était normal.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Fessées et gifles : les punitions corporelles entraînent phobies, Toc et... désobéissance

Fessées et gifles : les punitions corporelles entraînent phobies, Toc et... désobéissance | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Avec les punitions corporelles et psychologiques, ce qui est recherché en provoquant une douleur, une peur et un stress, c’est avant tout de sidérer l’enfant pour qu’il obéisse immédiatement, et de créer ensuite une aversion par un conditionnement pour qu’il ne recommence pas à avoir le même comportement.

 

Sidération et conditionnement sont des mécanismes neuro-biologiques traumatiques. Les enfants, du fait de leur immaturité neurologique, ont un cerveau très sensible à la douleur et au stress, bien plus que les adultes, et sont beaucoup plus exposés à des atteintes neurologiques et à des conséquences psychotraumatiques lors de violences  même "minimes". Et contrairement à des idées reçues, le fait qu’ils soient trop petits pour s’en souvenir ne signifie pas qu’il n’en seront pas traumatisés, c’est même l’inverse.


Ces conduites dissociantes auront alors l’effet inverse de ce qui était escompté au départ. Il s’agissait de rendre l’enfant plus calme, soumis et obéissant, il va devenir agité, incontrôlable, se mettre en danger et pourra avoir des comportements violents à son tour vis-à-vis de lui-même ou d’autrui.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

De la "bonne fessée" à la bienveillance

De la "bonne fessée" à la bienveillance | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
Alors comment sommes-nous (en famille) passé de la "bonne fessée" à la bienveillance ?

Et puis j'ai découvert l'éducation autrement. Et j'ai compris qu'il y avait de l'éducation (quand même). Et oui, dans "éducation bienveillante", dans "éducation positive", il y a éducation. Etre bienveillant ne signifie pas que l'enfant fait ce qu'il veut, quand il veut (contrairement à ce que j'imaginais).
more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

La violence éducative : Olivier Maurel - Kaizen magazine

La violence éducative : Olivier Maurel - Kaizen magazine | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Que répondez-vous à une personne qui avance qu’ « une bonne fessée n’a jamais fait de mal à personne », qu’elle a elle-même reçu des fessées et qu’elle n’est pas traumatisée pour autant ?


.....

D’autre part, ceux qui croient ne pas avoir été traumatisés par les fessées qu’ils ont reçues ne s’aperçoivent pas qu’en défendant les punitions corporelles, ils contredisent à la fois le principe le plus universel de la morale appelé « règle d’or » à cause de son universalité : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse », et un autre principe que tout parent essaie d’inculquer à ses enfants : « Il est lâche de faire violence à un être plus faible que soi ». Ne pas voir cette évidence est à mon avis le signe qu’on a été plus traumatisé qu’on ne le croit.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

L'odyssée de l'empathie

Serait-il possible qu'en abolissant la souffrance des enfants, on parvienne à transformer les humains en défenseurs de l'humanité ? Pour répondre à cette question, nous avons enquêté à travers le monde ; depuis les chasseurs-cueilleurs du Kalahari, en Namibie, jusque chez le cultivateur écologiste des Cévennes Pierre Rabhi. http://www.touscoprod.com/fr/lodysseedelempathie

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Leur apprendre à se défendre

Leur apprendre à se défendre | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Dans sa vidéo TedX, Emmanuelle PIQUET propose une approche intéressante où l'enfant est acteur principal de son mode de défense et détourne "l'agression". Il devient autonome et gagne en confiance en lui.



more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Si j’aurais su… je serais né en Suède !

Si j’aurais su… je serais né en Suède ! | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
Nous avons le grand honneur et le grand plaisir de présenter sur notre site le premier film de Marion Cuerq : Si j'aurais su... je serais né en Suède


Ce que Marion a voulu montrer, c'est combien il fait bon grandir en Suède, c'est diffuser la bienfaisance qui y règne et montrer son existence et son fonctionnement.


Ce film va être un instrument important pour faire connaître la manière dont les enfants sont pris en considération en Suède et pour faire comprendre que nous devrions nous aussi, le plus tôt possible, adopter une loi qui interdise toute forme de violence à l'égard des enfants.



more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

La violence n’aurait pas toujours existé

La violence n’aurait pas toujours existé | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Des scientifiques et des militants de l’empathie sont rassemblés dans un projet simple et ambitieux: montrer que la brutalité n’est pas inhérente à l’animal humain – et que nous pouvons changer


Que sait-on des attitudes préhistoriques à l’égard des enfants? «On n’a pas de moyens archéologiques pour savoir comment les enfants du paléolithique étaient éduqués. Mais si on regarde les peuples chasseurs-cueilleurs contemporains, on constate qu’il n’y a pas de violence éducative chez eux. La fessée, la claque, ça n’existe pas.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Sortir de la violence éducative : les pères témoignent

Sortir de la violence éducative : les pères témoignent | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
sortir de la violence éducative : les pères témoignent et partagent la joie qu'il gagnent à lâcher un peu du fardeau de l'autorité paternelle
more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Violence éducative : quelles évolutions à venir pour la protection des enfants?

Violence éducative : quelles évolutions à venir pour la protection des enfants? | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Ce colloque a eu lieu à l'occasion de la Journée des enfants, et du 25ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant.

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Enfants : Gifle, fessée... Faut-il les bannir ?

Gifle, fessée, claque... ces punitions sont-elles nécessaires à l'éducation des enfants ? D'autres pratiques ne sont-elles pas préférables ?


Malgré un discours prônant les punitions pour lesquelles nous connaissons aussi des alternatives, ce psy est dans l'ensemble, favorable à la non violence éducative, ça aide la cause, alors on dit oui !

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

" Les enfants battus sont des bombes à retardement "

" Les enfants battus sont des bombes à retardement " | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
Fondateur de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire, Olivier Maurel était vendredi à La Ville-aux-Dames. Il milite contre les giffles et les fessées.


Que dites-vous aux parents que vous rencontrez régulièrement ?

« Je leur parle d'une étude réalisée auprès de 400 Justes qui ont sauvé des juifs durant la guerre. Selon leurs témoignages, tous avaient des parents affectueux qui leur ont inculqué l'altruisme, leur ont fait confiance et leur ont donné une éducation non répressive. »

more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

6 astuces aussi simples que puissantes pour poser clairement les limites sans donner de fessées

6 astuces aussi simples que puissantes pour poser clairement les limites sans donner de fessées | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Et s’il était possible de poser fermement et clairement nos limites tout en vivant dans une ambiance apaisée et joyeuse ? Et si nous déplacions notre objectif en passant de la recherche d’obéissance à celle plus satisfaisante et durable dans le fond de coopération ?


Je vous partage aujourd’hui 6 astuces aussi simples que puissantes pour poser clairement les limites sans donner de fessées qui ont sauvé ma vie de famille...

more...
Famille Magazine's curator insight, March 16, 5:53 AM

Quelques astuces utiles dédiées aux parents, sur la thématique de l'éducation des enfants. 

Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

La violence éducative ordinaire : Etat des lieux …

Présentation de Brigitte El Andaloussi sur "La violence éducative ordinaire : Etat des lieux" lors du Forum Mondial des Droits de l'Homme, Novembre 2014. Pour plus d'informations : - Site web : http://fmdh-2014.org/fr/ - Facebook : https://www.facebook.com/FMDH2014 - Twitter : https://twitter.com/FMDH2014 - Youtube : https://www.youtube.com/user/FMDH2014
more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Editions La Plage : La Fessée, Olivier Maurel

Editions La Plage : La Fessée, Olivier Maurel | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it
Eduquer sans frapper c'est possible questions sur la violence éducative comment poser des limites à son enfant


Aujourd'hui, il n'est plus permis de frapper les femmes ou les détenus. Seuls les enfants ne sont pas encore protégés par la loi. Et pourtant, les gifles et les fessées ne sont pas indispensables, elles ne rendent pas les enfants plus obéissants, elles n'améliorent pas les apprentissages. Il est possible d'éduquer sans frapper, de poser des limites à ses enfants, avec respect et amour.
La majorité des pays européens ont à l'heure actuelle pris position contre les châtiments corporels envers les enfants : ils sont en effet 18 à avoir interdit fessées, claques et autres violences dites « éducatives ».

"Ce livre est un cadeau pour les millions de jeunes qui n'ont pas encore d'enfants. Un cadeau aussi et surtout pour tous les enfants à naître dont les parents auront eu la chance de le lire." Alice Miller.


Nouvelle édition revue et augmentée.
more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Des droits pour les enfants, depuis quand, et pourquoi ?

Clip réalisé par l'association Les petits citoyens http://www.lespetitscitoyens.com
more...
No comment yet.
Scooped by Parent Autrement à Tahiti
Scoop.it!

Pourquoi interdire les punitions corporelles au sein de la famille est une priorité humaine et de santé publique

Pourquoi interdire les punitions corporelles au sein de la famille est une priorité humaine et de santé publique | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

Depuis plus de 20 ans, il est donc prouvé que des violences même considérées comme «mineures» sont très préjudiciables au développement, au comportement et à la santé des enfants, d’autant plus qu’ils sont plus jeunes, et il est démontré que l’abandon par les parents de ces violences éducatives permet aux enfants de ne plus être impactés par la plupart, voire la totalité de ces conséquences.


En toute logique, leur interdiction ne devrait susciter aucun retard, de même il serait urgent que les pouvoirs publiques diffusent des campagnes de communication pour informer la population de la nocivité des violences éducatives, et promouvoir une éducation non-violente.


Les violences éducatives n’ont rien d’éducatif, ce sont des  méthodes contre-productives qui risquent de rendre les enfants agressifs et violents contre autrui et contre eux-mêmes, et de les exposer à d’autres violences.


Des méthodes d’éducation non-violentes sont efficaces et respectueuses des droits et de l’intégrité physiques et psychiques de l’enfant


On regroupe communément sous le terme de punitions corporelles les violences dites «mineures» : les tapes sur la main, les fessées à mains nues, le fait de pousser ou bien de tirer, tordre, comprimer ou pincer certaines paries du corps (oreilles, nez, joues, cheveux, mains, bras) et de secouer un enfant


La lutte contre les punitions corporelles et toutes les autres violences éducatives est une priorité à la fois humaine, sociale et de santé publique. Ces violences éducatives représentent une atteinte aux droits, à la dignité ainsi qu’à l’intégrité psychique et physique des enfants, elles sont contaminantes et se reproduisent de proche en proche et de génération en génération (50).

 

En France une loi les interdisant explicitement est indispensable, elle permettra enfin d’appliquer les recommandations des conventions internationales et de rejoindre les 40 pays qui ont déjà légiféré (34). Cette loi sera un signal fort pour dire que ces violences ne sont plus tolérées, et elle représentera une occasion de lancer des campagnes d’information sur l’interdiction d’exercer toute forme de violences à l’encontre des enfants dans le cadre familial, et de communiquer sur les conséquences de ces violences sur le développement de l’enfant et sa santé même à l’âge adulte, ainsi que sur les méthodes d’éducation positive non-violente (10).


Cette loi et ces campagnes d’information sont d’autant plus indispensables que  - comme l’a montré la grande enquête canadienne sur les enfants et les jeunes - l’abandon par les parents des pratiques éducatives violentes permet aux enfants de ne plus en subir les conséquences (30).


more...
Karine Boyer-Kempf's curator insight, November 4, 2014 7:48 AM

La fessée et la gifle sont des violences éducatives qui n'ont rien d'éducatif : au contraire ! en plus elles sont virales car elles se reproduisent de génération en génération. Alors STOP !