C'est pas faux.. | Business School | Scoop.it
La charge du Financial Times contre les grandes écoles françaises

 

Américaine, enseignante à l’Edhec Business School, Monique Valcour dresse dans le quotidien britannique un constat lapidaire du système français des grandes écoles, unique en son genre.

Les étudiants formés par les prestigieuses grandes écoles françaises seraient-ils inadaptés au monde de l’entreprise? Selon Monique Valcour, enseignante à l’Edhec, Américaine et qui vient de signer une chronique au vitriol dans le Financial Times, les recruteurs estiment que ces jeunes manquent de compétences en communication et en flexibilité, même s’ils sont par ailleurs très bons en mathématiques et dans les domaines de l'ingénierie. Une charge contre notre système de grandes écoles. Et de poursuivre: contrairement à leurs camarades anglo-saxons, les étudiants français sont, selon elle, focalisés sur la strucure et la méthode, au détriment de la connaissance de soi. «Quel est le rapport entre avoir de bons résultats à ses examens de mathématiques à 18 ans et être capable de gérer un business trente ans plus tard?», lance celle qui a enseigné au prestigieux Boston College avant de quitter les Etats-Unis pour la France, où elle est professeur de management à l’Edhec Business School.